159 connectés     5 094 missions IT     29 956 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos problèmes, les pièges à éviter




Menace non paiement de missions


Menace non paiement de missions

  
prec  1 2 3 4  suiv
20/05/20 à 14:23
GaryB
Freelance
nouveau
Inscrit le 13 Juin 2019
Messages: 8
Je ne vois pas pourquoi il ne devrait pas être payé.

Si c'était une personne avec un statut "classqiue"en CDI, elle aurait quitter la l'entreprise en période d'essai et cela n aurait choqué personne qu'elle soit payé.

Voir le profil de l'utilisateur    
20/05/20 à 15:02
Olivier_M
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 18 Mar 2010
Messages: 1290
GaryB a écrit:
Je ne vois pas pourquoi il ne devrait pas être payé.

Si c'était une personne avec un statut "classqiue"en CDI, elle aurait quitter la l'entreprise en période d'essai et cela n aurait choqué personne qu'elle soit payé.


Mais ça n'est pas un salarié. Je ne paye pas mon plombier s'il abandonne le chantier sans avoir réparé la fuite. De la même manière, je ne réclame pas de paiement à mon client si je n'ai strictement rien fait pour lui, même si les torts sont partagés.

Je ne veux surtout pas ouvrir un débat sur ce point, la manière dont j'ai géré un cas assez similaire est la mienne, et en aucun cas je n'affirme que c'est la bonne. Dans le cas présent en l'occurence, puisque le client final accepte de payer les 15 jours, il n'y a effectivement aucune raison que thyblem ne le soit pas également.

J'ai simplement voulu réagir car j'ai eu le sentiment que tout le monde était prompt à "tomber" sur la "méchante SSII". Il me semble qu'il ne faut pas perdre de vue le préjudice pour le client final et pour cette SSII (qui, si elle est en face d'un client grincheux ou malin, sera bien plus important que 15 jours de facturation). Il me semble également que notre camarade freelance a quelques torts : la logique contractuelle aurait voulu qu'il essaie de se mette d'accord avec la SSII sans impliquer le client final, à la lecture du message initial, j'ai l'impression que ça été unilatéral. Par ailleurs, thyblem aurait-il pris les mêmes décisions s'il n'avait déjà eu une autre mission ? Encore une fois, je ne critique aucunement (surtout que j'ai fait carrément la même chose, voire pire), j'avais simplement l'impression que le consultant était perçu comme "tout blanc" et la SSII comme "toute noire". Si on veut développer des relations de long terme avec les clients et les intermédiaires, il faut aussi savoir se mettre à la place de l'autre.

Voir le profil de l'utilisateur    
20/05/20 à 15:10
htnfr
Freelance
impliqué
Inscrit le 15 Mar 2017
Messages: 768
Olivier_M a écrit:

Mais ça n'est pas un salarié. Je ne paye pas mon plombier s'il abandonne le chantier sans avoir réparé la fuite.

Mais non, on ne parle pas d'un contrat au forfait, mais un contrat au régie, payé au nombre de jours de prestation. Tu fais venir quelqu'un pour faire le ménage chez toi: au bout de 3 jours, vous vous mettez en accord pou arrêter la prestation, tu le paies donc pas?

Voir le profil de l'utilisateur    
20/05/20 à 15:29
SeoExpert
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Mai 2019
Messages: 267
Si le client final accepte de payer, la SSII doit payer, sinon assignation.

Voir le profil de l'utilisateur    
20/05/20 à 16:16
Olivier_M
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 18 Mar 2010
Messages: 1290
htnfr a écrit:

Mais non, on ne parle pas d'un contrat au forfait, mais un contrat au régie, payé au nombre de jours de prestation. Tu fais venir quelqu'un pour faire le ménage chez toi: au bout de 3 jours, vous vous mettez en accord pou arrêter la prestation, tu le paies donc pas?

Si une partie de la prestation a été effectuée (dans ton exemple, une partie du ménage), oui, je paye la partie correspondante, mais si tout à été commencé sans que rien n'ait été fini, je ne me sens pas vraiment obligé de payer quoi que ce soit, puisqu'il va tout falloir recommencer. C'était le sens de la première interrogation de mon message initial : même en régie, il y a des objectifs à atteindre et un travail concret a réaliser, est-ce que le client final va pouvoir utiliser ce qui a été fait durant ces 15 jours, ou est-ce qu'il va devoir repartir du point initial avec le prestataire suivant ?
Après, SeoExpert vient de très bien résumer la situation.

Voir le profil de l'utilisateur    
20/05/20 à 16:31
SeoExpert
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Mai 2019
Messages: 267
Merci Cool

Voir le profil de l'utilisateur    
20/05/20 à 16:41
lfabien
Freelance
impliqué
Inscrit le 13 Avr 2009
Messages: 285
Le sujet a un peu dévié.

Il faut rendre le Laptop et tout le matériel car il ne vous appartient pas. Les modalités de paiement sont indiquées dans votre contrat.

Ca c'est mal passé avec la mission, le client et l'"ESN": En quittant la mission comme cela, vous ne travaillerez plus jamais avec eux.

Mais même si cela c'était mieux passé et que vous aviez quitter la mission plus proprement, il y a peu de chance que le client souhaite retravailler avec vous car de son point de vu(celui de votre N+1), il a payé pour rien.

Je me méfie un peu du "le monde de l'informatique est petit" car généralement c'est pour établir un rapport de force malsain: "Attention, si tu ne fais pas ce que je veux, je vais te faire une sale réputation"

Voir le profil de l'utilisateur    
20/05/20 à 17:07
SeoExpert
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Mai 2019
Messages: 267
Le monde de l'informatique est incroyablement vaste, en France, en Europe et dans le monde.

Mais ce n'est pas une excuse : chacun doit se comporter comme il aimerait que l'on se comporte avec lui.

Voir le profil de l'utilisateur    
20/05/20 à 17:52
Anthaus
Freelance
actif
Inscrit le 02 Sep 2018
Messages: 30
SeoExpert a écrit:
Le monde de l'informatique est incroyablement vaste, en France, en Europe et dans le monde.

Mais ce n'est pas une excuse : chacun doit se comporter comme il aimerait que l'on se comporte avec lui.


Entièrement d'accord. Dire que le monde de l'informatique est petit est une absurdité que mettent parfois en avant certains commerciaux pour effrayer les consultants débutants. C'est peut-être vrai dans certaines régions, je ne sais pas, ça ne l'est certainement pas à Paris. Il y a des centaines de SSII, des milliers de commerciaux et de clients potentiels.
Le fait d'être brouillé avec un individu chez un client final ne signifie pas que votre nom circulera dans tous les départements de ce client (sauf si c'est une petite entreprise). De même, le fait d'être en froid avec un commercial ne signifie pas que sa SSII ne vous recontactera pas dans 1 an avec un autre commercial, qui ne sera au courant de rien.

Néanmoins, ce n'est pas une raison pour se comporter comme un mufle. Si trop de freelance se comportent trop souvent mal, c'est toute la profession qui sera regardée avec méfiance.

Voir le profil de l'utilisateur    
20/05/20 à 17:55
SeoExpert
Freelance
impliqué
Inscrit le 22 Mai 2019
Messages: 267
Anthaus : +1 sur tout.

lfabien a écrit:
Je me méfie un peu du "le monde de l'informatique est petit" car généralement c'est pour établir un rapport de force malsain: "Attention, si tu ne fais pas ce que je veux, je vais te faire une sale réputation"

+1 pour la remarque pertinente : ne pas se laisser impressionner si l'on est dans son bon droit.

Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3 4  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation