153 connectés     5 094 missions IT     29 956 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Par ou commencer ?




Maintien ARE en SASU IR


Maintien ARE en SASU IR

  
prec  1 2 3
12/06/20 à 21:03
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 25212
Bonjour,
Mickael de Naixian a écrit:
hmg a écrit:
Votre logique de vouloir absolument avoir raison sur la forme ou sur votre moulinette qui doit présenter LA meilleure solution pour tous est une erreur. Il y a trop de critères pour arriver à un résultat cohérent pour la personne.
Vous devez faire les simulations en rappelant qu'il y a des critères non chiffrables ou difficilement chiffrables qui doivent aussi entrer en ligne de compte pour le choix.
Je pense que vous vous méprenez sur mes intentions. Mon but n'est pas de justifier une moulinette mais de mettre en garde contre les généralités que tout le monde avance. SI j'ai pris le temps de détailler les calculs, c'est pour que chacun soit en mesure de les faire pour leur cas.

Dans le cas illustré ci dessus par exemple, il est fort probable que :
- La personne ne soit pas éligible au prélèvement libératoire --> SASU financièrement avantageux
- La personne ait plus de charge que les 18000€ annoncé ce qui change considérablement les calcules

Dans d'autre situation :
- La personne soit non imposable ou avec un taux d'imposition rendant la flat taxe défavorable. Les dividendes avec CSG/CRDS + impôt sur le revenu est bien souvent la meilleur solution.

Mon but n'est donc pas d'avoir raison sur la forme sinon je me serais arrangé pour avancer un cas qui dit ce que je veux.


hmg a écrit:
2/ le chômage n'est pas forcément sur 2 ans.
L'ARCE et l'ARE sont proportionnel d'un facteur 45%. Si l'un diminue l'autre aussi.

hmg a écrit:
- en micro, vous avez le revenu maintenant / en SASU dans deux ans et vous n'etes pas à l'abris d'un changement de règles.
Pas besoin d'attendre 2ans en micro entreprise. Le changement de règle pour l'ACRE mis en place début 2020 à changer de manière rétroactive tous les calculs des micro entrepreneurs qui avait créé avant 2020, leur réduction de cotisation social a en moyen été divisé par 2.

hmg a écrit:
- en micro vous avez cotisé / en SASU payé des impôts (aucuns droits derrière)
L'ARE permet un maintient des droits sociaux sur la durée ce qui permet en SASU d'être couvert sans cotisé.

hmg a écrit:
- l'arce ne peut pas être remis en question / L'are pourrait l'être (cf Medecin d'Angers pas encore passé en appel).
L'ARCE est une aide à la création/reprise d'activité nécessitant un apport financier pour démarrer. Les modalités sont tres proche du maintient des ARE. L'absence de poursuite juridique actuelle n'est pas garant de l'absence de poursuite future.

Si vous passiez moins de temps à critiquer les propos des autres mais plus de temps à compléter, aiguiller, expliquer et comparer les avantages de chaque statut vous seriez bien plus utile à ce forum.

Pouvez vous par exemple développer les avantages et inconvénients de chacun des statuts comme vous l'avez commencé, cela permet à chacun d'avoir toutes les informations pour prendre la bonne décision
hmg a écrit:
- l'arce ne peut pas être remis en question / L'are pourrait l'être (cf Medecin d'Angers pas encore passé en appel).
- en micro vous justifiez d'un revenu pour louer ou acheter pendant deux ans / en sasu vous n'avez que l'are.
- en micro, vous avez le revenu maintenant / en SASU dans deux ans et vous n'etes pas à l'abris d'un changement de règles.
Dans la continuité de ces propos, je profite de l'occasion pour informer les lecteurs qu'il y a actuellement un problématique sur les cotisations retraites (principalement CIPAV mais potentiellement retraite de base aussi) où les micro/auto entrepreneurs n'ont pas reçu la totalité de leur point retraite.
De la même manière, tous les nouveaux micro entrepreneur en prestation de services depuis 2018, ont potentiellement la même problématique.
Cette problématique de point retraite est en discussion entre l'Etat et la CIPAV. Et cela sera régularisé à terme.

Pour ce qui est de "détailler les avantages et inconvénients de tous les statuts", il suffit de lire mes messages sur les forums. Chaque statut a ses avantages et ses inconvénients. Et ce qui convient à l'un ne convient pas toujours aux autres.

Cela surprend que je conseille portage salarial à certain, micro à d'autres ou encore ne pas commencer d'activité individuelle. Je conseille en fonction de ce qui correspond le mieux à chacun et en fonction de ses critères.

Cela surprend aussi que j'insiste sur les mutuelles et prévoyances adaptées à ses revenus. J'ai l'expérience de ces quelques cas où c'est nécessaire. De l'entrepreneur qui a un accident sans laisser d'instructions et sa fiancée se retrouve à la porte, de celui qui se prend une portière alors qu'il circule à scooter et qui ne prenait que des dividendes, de celui qui subit des séries d'examens médicaux les uns à la suite des autres, de l'accident de moto, de l'enfant hospitalisé à long terme...

A chacun de faire ses choix, en connaissance de cause.

En limitant les choix à certaines données, vous apportez une information parcellaire. Information qui pourra conduire aux mauvais choix. Si vous ne voulez pas par prudence en indiquer les limites sur votre site, soit. C'est là aussi votre choix.


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2 3
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation