109 connectés     5 504 missions IT     30 077 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Par ou commencer ?




SASU + ARE, vraiment rentable ?


SASU + ARE, vraiment rentable ?

  
1 2 3 4 5 6  suiv
27/05/20 à 10:17
JeanJass
Freelance
actif
Inscrit le 15 Mai 2019
Messages: 55
Bonjour ,

Au delà de tout débat de moralité sur le bien fondé de la "combine" bien connue de toucher les ARE alors qu'on crée sa société, j'aurais aimé savoir si ce système est vraiment rentable au final, tout impôt déduit.

J'en prend pour exemple un calcul trouvé sur ce forum, qui me semble un peu obsolète voir faux au regard des taxes d'aujourd'hui (qui de la flat tax également ?)

Citation:


Hypothèse : calcul sur 3 ans
TJM : 390€
Nombre de jours facturés dans l'année : 210j
Chomage : 2 ans (730J) à 49€ net par jour (j'ai pris une base de 3000€ brut pour l'ancien salaire n'ayant pas les infos)


Cas 1 : EURL + ARCE

ARCE : 16k€

CA annuel : 82k€
Frais (10%) : 8200€

Reste à distribuer : 73 800€

Rémunération annuelle : ~53 500€
Charges sociales (~38% du net) : ~20300€

IR année 1 : ~4700€
IR année 2 : ~2700€
IR année 3 : ~2700€

Total net après IR sur 3 ans : 166 400€ (soit 55 466€ nets par an en moyenne)


Cas 2 : SASU IS (100% dividendes) + maintien ARE

Maintien ARE 24 mois : 35 700€ soit 17 885€ / an

CA annuel : 82k€
Frais (10%) : 8200€

Salaire annuel : 0€

Bénéfices : 73 800€

IS : 11 900€

Dividendes bruts : 61 900€

Prélévements sociaux : 9 600€

IR année 1 : ~2900€
IR année 2 : ~2900€
IR année 3 : 0€

Total net après IR sur 3 ans : 186 800€ (soit 62 266€ nets par an en moyenne)


Cas 3 : SASU IS (SMIC + dividendes) + maintien ARE

Maintien ARE 24 mois : 35 700€ soit 17 885€ / an

CA annuel : 82k€
Frais (10%) : 8200€

Salaire annuel net : ~13750€
Charges sociales : ~12 700€

Bénéfices : 47 350€

IS : 8 800€

Dividendes bruts : 38 550€

Prélévements sociaux : 6 000€

IR année 1 : 0€
IR année 2 : 0€
IR année 3 : 0€

Total net après IR sur 3 ans : 174 600€ (soit 58 200€ nets par an en moyenne)


Qu'en pensez vous ?

Voir le profil de l'utilisateur    
27/05/20 à 10:41
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 7177
des erreurs énormes...
D'où viennent ces montants d'impôts négatifs ou nuls? C'est techniquement impossible maintenant, il n'y a plus d'avoir fiscal.
Le calcul de l'IS est faux (15% jusqu'à 38120€ et 28% au dessus).


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    
27/05/20 à 10:51
JeanJass
Freelance
actif
Inscrit le 15 Mai 2019
Messages: 55
mixomatose a écrit:
des erreurs énormes...
D'où viennent ces montants d'impôts négatifs ou nuls? C'est techniquement impossible maintenant, il n'y a plus d'avoir fiscal.
Le calcul de l'IS est faux (15% jusqu'à 38120€ et 28% au dessus).


Merci c'est bien ce que je pensais, c'est obsolète

Voir le profil de l'utilisateur    
27/05/20 à 10:56
Pragmateek
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Déc 2014
Messages: 1199
Bonjour,

les calculs démontrent que ça reste rentable : au pire on gagne quand même 8K€ de PA sur 3 ans, c'est toujours ça de pris.

Sinon une remarque sur le scénario : le salaire et le TJM sont bas, ainsi que la période facturée, donc à voir ce que ça donne avec un TJM parisien, par exemple 500€, et un freelance un peu plus actif (plus chanceux et/ou moins tire-au-flanc Wink) facturant 230 jours.

Quoi qu'il en soit, tous les freelances que j'ai connus qui ont fait ça depuis plus de 5 ans maintenant ont toujours estimé, avec l'aide de leurs ECs, que c'était rentable à priori, et certains l'ont même validé à posteriori.
Et à chaque fois j'avais en tête des chiffres un poil plus impressionnant que quelques K€/an, plutôt entre 5 et 10K€ de PA de gagné, selon le CA de chacun.
Pas le casse du siècle mais un bonard confortable.

Voir le profil de l'utilisateur    
27/05/20 à 11:31
JeanJass
Freelance
actif
Inscrit le 15 Mai 2019
Messages: 55
Pragmateek a écrit:
Bonjour,

les calculs démontrent que ça reste rentable : au pire on gagne quand même 8K€ de PA sur 3 ans, c'est toujours ça de pris.

Sinon une remarque sur le scénario : le salaire et le TJM sont bas, ainsi que la période facturée, donc à voir ce que ça donne avec un TJM parisien, par exemple 500€, et un freelance un peu plus actif (plus chanceux et/ou moins tire-au-flanc Wink) facturant 230 jours.

Quoi qu'il en soit, tous les freelances que j'ai connus qui ont fait ça depuis plus de 5 ans maintenant ont toujours estimé, avec l'aide de leurs ECs, que c'était rentable à priori, et certains l'ont même validé à posteriori.
Et à chaque fois j'avais en tête des chiffres un poil plus impressionnant que quelques K€/an, plutôt entre 5 et 10K€ de PA de gagné, selon le CA de chacun.
Pas le casse du siècle mais un bonard confortable.


Je suis d'accord sur le fait que le TJ et les ARE sont assez faible et peu représentatifs de la réalité d'un consultant parisien en effet. Mais c'est pour donner une idée de la "rentabilité" du système.

C'est sûr que c'est rentable, même dans ce scénario, la question c'est à quel point ? Car d'après cette simulation (qui vaut ce qu'elle vaut certes ...) le gain est minime, par rapport aux risques qu'on prend.

Car sur le papier en passant par l'ARCE plutôt que de garder les ARE on fait une croix sur 50% de ses ARE potentiels, ce qui peut représenter 30k quand même.

Ce que j'ai du mal a estimer c'est le manque à gagner après IS et IR (ou flat tax) quand on va se verser les dividendes au bout de 2 ans VS prendre l'ARCE et se payer en dividendes dès le début.

Sur les 50% qu'on perd en prenant l'ARCE, combien on perd vraiment en net au bout de 2 ans ?

Voir le profil de l'utilisateur    
27/05/20 à 11:43
mixomatose
Membre
avatar
Grand Maître
Inscrit le 12 Fév 2008
Messages: 7177
Ne pas oublier qu'en SASU IS, on ne peut pas se verser de dividendes la première année (pas d'avance possible), ce qui oblige à vivre à crédit ou sur ses réserves... Ce qui limite la crédibilité du scénario.


_________________
calculette de charges sociales TNS indépendant en ligne, comparateur simulateur Autoentrepreneur EI EURL
http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php
Voir le profil de l'utilisateur    
27/05/20 à 13:00
Pragmateek
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Déc 2014
Messages: 1199
JeanJass a écrit:
C'est sûr que c'est rentable, même dans ce scénario, la question c'est à quel point ? Car d'après cette simulation (qui vaut ce qu'elle vaut certes ...) le gain est minime, par rapport aux risques qu'on prend.

En principe c'est vrai qu'il faut mettre en regard risque et gain pour évaluer le risk-reward et pondérer le gain.
Mais dans les faits cet abus de droits est sans risque, je n'ai jamais entendu parler d'un seul redressement.
Après bien sûr "les performances passées ne préjugent pas des performances futures" mais pour le moment c'est une belle martingale. Mr. Green

Voir le profil de l'utilisateur    
27/05/20 à 13:54
ConsTI
Freelance
actif
Inscrit le 23 Nov 2015
Messages: 32
Mon exemple personnel, j'ai créé une Sasu IS. Pendant 1 an je n'ai pas pris de salaire (are + épargne perso). Je voulais avoir une trésorerie qui me permette de valider mon modèle et de rester serein. J'ai pu me former sans me soucier de facturer, assisté à des événements, investi dans des franchises sans trop de stress.
Arce ou are, je ne vois pas trop de différence. Ce que l'on gagne d'un côté, on le perd de l'autre. Il faut avoir un objectif dans le choix à faire

Voir le profil de l'utilisateur    
27/05/20 à 16:14
JeanJass
Freelance
actif
Inscrit le 15 Mai 2019
Messages: 55
mixomatose a écrit:
Ne pas oublier qu'en SASU IS, on ne peut pas se verser de dividendes la première année (pas d'avance possible), ce qui oblige à vivre à crédit ou sur ses réserves... Ce qui limite la crédibilité du scénario.


en théorie tu vis des ARE pendant 2 ans de toute façon, normalement si t'avais pas un salaire dégeu ça suffit largement, surtout que tu peux déclarer des frais en plus

Voir le profil de l'utilisateur    
27/05/20 à 16:49
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 25244
Bonjour,
Pragmateek a écrit:
JeanJass a écrit:
C'est sûr que c'est rentable, même dans ce scénario, la question c'est à quel point ? Car d'après cette simulation (qui vaut ce qu'elle vaut certes ...) le gain est minime, par rapport aux risques qu'on prend.

En principe c'est vrai qu'il faut mettre en regard risque et gain pour évaluer le risk-reward et pondérer le gain.
Mais dans les faits cet abus de droits est sans risque, je n'ai jamais entendu parler d'un seul redressement.
Après bien sûr "les performances passées ne préjugent pas des performances futures" mais pour le moment c'est une belle martingale. Mr. Green
Attention.

Ne pas avoir entendu de redressement ne veut pas dire qu'il n'y en a pas eu ou qu'il n'y en aura pas. Surtout avec le chamboulement économique actuel, il est possible que certaines pratiques non sanctionnée jusque là soient regardées différemment.

Mais ce n'est qu'une partie des risques :
- il y a pôle emploi qui peut regarder de près et demander de rembourser les are. Même si c'est pour l'instant une première instance dont on a connaissance, si cela passe en appel, cela deviendrait une jurisprudence.
- Il y a la couverture prévoyance
- il y a la mutuelle
- il y a la couverture d'assurance (a quel titre pouvez vous être indemnisé en cas d'accident, vous n'avez pas de revenus).
- il y a la justification d'un revenu pour trouver un logement (les are ne sont pas un revenu stable pour un propriétaire).
...


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    

1 2 3 4 5 6  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation