72 connectés     5 505 missions IT     30 081 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums Vos problèmes, les pièges à éviter




Client qui attaque par email


Client qui attaque par email

  
prec  1 2
01/06/20 à 13:18
Homère
Freelance
discret
Inscrit le 21 Jan 2014
Messages: 17
Je te conseille de l'envoyer chier ou de l'ignorer. Ça ne sert à rien de discuter avec quelqu'un qui a des problèmes psy, dont les managers ont certainement conscience. Si tu trouves que le type est malhonnête et incompétent, répond lui ça en laissant les gens en copie, et laisse les managers résoudre le problème.

Voir le profil de l'utilisateur    
01/06/20 à 13:30
JHID33
Freelance
nouveau
Inscrit le 27 Mai 2019
Messages: 1
Homère a écrit:
Je te conseille de l'envoyer chier ou de l'ignorer. Ça ne sert à rien de discuter avec quelqu'un qui a des problèmes psy, dont les managers ont certainement conscience. Si tu trouves que le type est malhonnête et incompétent, répond lui ça en laissant les gens en copie, et laisse les managers résoudre le problème.


Je suis entièrement d'accord, sur les 2 choix possibles, il ne peut y avoir d'alternatives.

Voir le profil de l'utilisateur    
02/06/20 à 03:02
hmg
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 09 Jan 2005
Messages: 25244
Bonjour,

Et si vous expliquiez aussi votre problématique ?
Par exemple (En utilisant votre vocabulaire si cela rejoint votre expérience) :

« Je suis ennuyé par les allégations de xxxx. Dois-je lui répondre ? Je pense inutile de démarrer un échange fastidieux, potentiellement conflictuel et non productif qui entraverait et diminuerait ma disponibilité sur les missions que vous m'avez confié. Si vous me confirmez de ne pas me préoccuper de ces interventions et de me consacrer pleinement à ma mission, ce serait un soulagement. Bien entendu, je suis près indépendamment de cet échange avec lui à argumenter chacun des éléments qu'il met en avant. »


_________________
Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.
Voir le profil de l'utilisateur    
02/06/20 à 08:49
htnfr
Freelance
impliqué
Inscrit le 15 Mar 2017
Messages: 768
J'ajoute mon avis Very Happy.

La situation te dérange, on tombe sur 2 cas:
- Tu peux continuer dans cette situation (quelque soit la raison: pas d'autre mission, la situation n'est pas insurmontable, etc.) ==> Tu l'ignores
- Tu ne peux vraiment pas continuer et tu es prêt à partir: Discuter avec le manager, dis lui que la situation te dérange et tu vas partir si elle n'est pas résolue. Demande son avis sur le mail et sors tes arguments. Libre à lui de faire ce qu'il faut, que ce soit une réunion à 3 ou pas.

Voir le profil de l'utilisateur    
02/06/20 à 14:19
Gazoline
Freelance
nouveau
Inscrit le 03 Aoû 2015
Messages: 4
Pour rester factuel, celui qui gère ton contrat et te paie, c'est ton ou tes managers. Le plus simple reste quand même de discuter avec eux, bien leur rappeler qu'ils n'ont qu'un seul son de cloche et tu as le droit de te défendre, et de savoir ce que EUX veulent et s'ils sont satisfait.

Car si la politique de la boite c'est de toujours donner raison à des internes - et ça, j'ai déjà vu des clients qui quoique peut dire un presta (j'étais en SSII) si un interne, quelqu'il soit, le démonte, le presta saute. Et ce même si l'interne ne lui a jamais adressé la parole... déjà vu des gars apprendre le départ parce que Marie-Catherine du 5ème étage n'a pas aimé sa manière de bosser avec, même s'ils ont jamais bossé...

Après, malheureusement, pour avoir bossé avec deux types de nuisibles sur la même mission (le gars qui fout rien, et pire, a une très mauvaise image dans les couloirs auprès des chefs, à la rigueur s'il se contentait juste de rester sur l'Equipe il aurait pu faire ses 3 ans sans encombre + le gars qui garde des infos pour lui, reste à pas d'heure pour faire de la lèche au chef et dire que personne n'est bon alors qu'il se rend pas comte qu'il scie la branche sur laquelle il est assis) le mieux pour bosser avec des cons c'est de pas bosser avec.

Donc pour respecter la loi de Pareto, 20% d'effort à discuter uniquement avec votre manager donnera 80% d'efficacité, plutôt que d'essayer de passer 80% de votre temps à démontrer que vous avez juste mais ce qui n'aura pas de visibilité avec ton manager.

Voir le profil de l'utilisateur    
02/06/20 à 16:28
Membre Services IT
Freelance
nouveau
Inscrit le 12 Mar 2020
Messages: 1
c'est l'histoire d'un "presqu'à terre" et d'un "interné"...

Voir le profil de l'utilisateur    
02/06/20 à 19:34
Richter
Freelance
actif
Inscrit le 06 Jan 2020
Messages: 36
Merci pour vos réponses Gazoline, htnfr, hmg, JHID33, Homère

Pour le moment, je choisis l'ignorance et je continue mon travail.

@Membre Services IT
Belle expression pour votre unique message Smile

Voir le profil de l'utilisateur    
07/06/20 à 18:55
Pragmateek
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 10 Déc 2014
Messages: 1199
C'est peut-être un peu naïf, mais as-tu essayé de lui parler directement, par exemple en l'invitant à déjeuner ?

L'idée est de comprendre un peu mieux ce qui le travaille, et essayer d'arrondir les angles ensemble.
Peut-être qu'il n'est pas si mauvais que ça mais qu'il se retrouve en porte-à-faux par rapport aux RHs, et que dans sa stratégie de survie tu n'es qu'un levier.
Et il aura sans doute plus de scrupules s'il te connaît mieux en tant que personne plutôt que de te considérer froidement comme une simple ressources externe qu'il peut manipuler pour servir son agenda, surtout si tu fais preuve d'empathie pour ses problèmes réels.

De plus peut-être que ses mails incendiaires sont essentiellement défensifs et que c'est toi, plus ou moins consciemment, qui le met en difficulté car tu as peut-être eu une communication en mode "j'ai fais ci, j'ai fais ça" quand tu as marché de gré ou de force sur ses plates-bandes, ce qui lui met une grosse pression en mettant en évidence qu'il n'est plus si utile que ça pour la structure, voire qu'il n'a jamais fait certaines choses que tu as prouvé réalisables, un élément à charge en plus dans le dossier des RHs qui essayent de lourder cette ressource cacochyme.
Donc il serait mécaniquement amené à dévaloriser ton travail pour réduire le gap apparent entre ce que tu as accompli et ce que lui a accompli.

Comme tout animal acculé un Homme est prêt à tout pour sa survie, à toi de voir si tu veux participer à la curée ou au contraire tenter la carte de l'empathie et de l'apaisement dans la mesure du possible, car bien sûr il est aussi question de ta survie, même si ta situation est à priori moins tendue : même avec la crise tu pourras sans doute retrouver une mission dans les semaines, ou pire mois, à venir, alors que si sa maladie est grave il lui sera bien plus difficile de rebondir.
Après bien sûr on peut se dire que ce n'est pas à son entreprise de faire du social et qu'il existe des dispositifs de solidarité étatique pour les maladies chroniques, mais même si j'adhère totalement au principe j'aurais personnellement du mal à participer au déclassement d'un malade.


Voir le profil de l'utilisateur    

prec  1 2
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation