100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Indecis qui se decide :)

fullstack_obliged

63 Messages

actif
01/06/2020 à 14:07

Bonjour,

Je suis en SSII depuis des lustres, je pense quasi 20 ans maintenant. Je suis dev fullstack, analyste fonc', et j'ai fait aussi des missions avec la casquette de CDP.

Depuis un peu plus de 10 ans tout ce que je constate c'est une baisse generale de la qualite dans le travail et une demande client axee vers l'experience sans vouloir en payer le prix juste.
Les SSII vendant des jours-homme sans vraiment se soucier ni de la qualite, ni de leur image.

Par consequent, et je pense que le coronavirus est un catalyseur important, cette annee j'ai decide de passer a mon compte (La verite ca doit bien faire 5 ans que je retarde ce projet).

Je suis juste interloque par les sites de freelances ou on trouve des "pseudo" petites missions de 1 jour a 1 semaine a des tarifs de moins de 100e en full-remote et en competition directe avec le Bresil, l'Inde, le Pakistan etc...

Pensez-vous que le projet vitrine est une condition sine-qua-non pour pouvoir trouver une mission reelle chez un client grand compte avec mon experience ?

en vous souhaitant une bonne journee.

PS: Desole pour les accents mais je suis sur un clavier ENG la c'est un peu genant.

Pierre-RA

15 Messages

discret
02/06/2020 à 08:27

Salut fullstack_obliged et bienvenue (:

Je me rappelle de cette situation quand j'ai cherché ma première mission en France.
J'ai fait un tour sur les sites de freelance et j'ai vu une très grosse compétition avec des prix vraiment ridicules.

Au final, n'étant pas un très bon vendeur, je passe par une ESN en qui j'ai confiance. Je suis placé sur des missions à un prix correct.

Je te conseillerai de faire une liste des compétences que tu peux proposer et de vérifier le TJM associé à chacune de ces compétences. Propose ton CV et vois si ça mord.

Pour les clients grand-compte, malheureusement, je n'ai jamais eu l'occasion de travailler pour eux. Je ne pourrais pas t'aider.
Je travaille principalement dans des start-ups, j'aime beaucoup l'ambiance de travail.

Je ne peux pas t'affirmer que tu fais un bon choix de devenir indépendant, mais il y a de bonnes chances que tu t'y plaises grandement!

fullstack_obliged

63 Messages

actif
02/06/2020 à 08:59

Bonjour Pierre,

Je te remercie pour ta reponse.

J'avais fait mes debuts (3 ans) dans ce qui s'appelait a l'epoque un bureau d'etudes (aujourd'hui appeles starts-up).

Je connais bien l'ambiance et j'ai toujours apprecie la possibilite de faire de veritables recherches de solutions avant adoption.

Merci encore pour tes encouragements.

Anthaus

58 Messages

actif
02/06/2020 à 10:50

Pour les clients grands comptes, en général, il faut passer par une SSII, un cabinet de recrutement, ou une plateforme de freelance. Le problème avec les grands comptes, c'est leurs services des achats, qui n'acceptent que des fournisseurs référencés.

lfabien

320 Messages

impliqué
19/06/2020 à 16:11

Bonjour fullstack,

Pour ma part, le passage par des SSII à toujours été la norme, y compris dans les plus petite structures. Je peux compter le nombre de client en direct sur les doigts d'une main (pour des forfait et des besoin hyper ponctuel).

Tu parles des start-up. J'ai eu quelques propositions de celles-ci(Quasi-gratuit avec des participations ou en CDI), donc je ne suis pas sur que tu y trouvera ton compte. Mais tu as peut-etre des contacts. Si tu n'en as pas, ce sera ssii ou demarchage.


Je ne suis pas sur que la période soit très propice à se mettre à son compte. Tu étais salarié pendant cette période donc tu n'as certainement rien senti mais plusieurs d'entre-nous ont beaucoup souffert.

Pour ma part, 4 mois à la maison à m'occuper de ma fille et à voir les factures défiler sans aucune rentrée d'argent, et par ma situation personnelle, des chances quasiment nulles de retrouver quelque chose avant Septembre.

De plus, avant même cette crise, j'ai plusieurs de mes connaissances qui ont décidé d'arrêter car la qualité des missions devenait problématique (quantité, durée, lieux, tarif, stress, ...)

Toutefois, si tu négocies correctement avec ton employeur, tu auras peut-etre le soutien du chômage ce qui te permet de voir venir.

Mon seul conseil est de bien réfléchir et de se préparer suffisamment.

Atchoum1989

118 Messages

très actif
19/06/2020 à 16:57

lfabien a écrit : Pour ma part, 4 mois à la maison à m'occuper de ma fille et à voir les factures défiler sans aucune rentrée d'argent, et par ma situation personnelle, des chances quasiment nulles de retrouver quelque chose avant Septembre.

De plus, avant même cette crise, j'ai plusieurs de mes connaissances qui ont décidé d'arrêter car la qualité des missions devenait problématique (quantité, durée, lieux, tarif, stress, ...)
Pour ma part, je suis exactement dans cette réflexion. Ce que l'on a au niveau des missions et les tarifs sont ridicules. Quand tu es auto-entrepreneur c'est pas un problème avec les plafonds de CA. Mais quand tu es chef d'entreprise qui essaie de développer une SARL et que tu as des charges fixes, c'est ta mort lente cette situation. Pas de CA depuis fin mars non plus, 3 offres sur mon domaine depuis mi mai... Calme plat.

De nombreux recruteurs essaient de débaucher des freelances car c'est le moment de proposer un CDI à des mecs en difficulté et se faire des baloches en or si tu es recruteur ou ESN, j'ai moi même reçu des propositions, et vu que l'on est à l'aveugle totalement niveau SARL, impossible de savoir la bonne décision à prendre, attendre une hypothétique hausse des TJM, quitte à se reprendre un mur si ça met des mois à redémarrer, ou mettre la boite de coté voire l'arréter totalement...

Et quand tu vois que ça reconfine à Pékin et que les gens ont tendance à paniquer pour que dalle, tu te poses un sacré paquet de question... Paumé totalement pour le moment entre se mettre un CDI en guise de ceinture de sécu ou sacrifier ça pour garder une indépendance.

Atchoum1989

118 Messages

très actif
19/06/2020 à 16:59

Sans même parler du pseudo monde d'après qui s'annonce comme étant le monde d'avant avec des freelances encore plus traitées comme des merdes vu le nombre sur le marché...