100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Mission en PE

Softdata

41 Messages

actif
05/06/2020 à 10:13

Hello à tous !

La question est peut-être triviale mais pas forcément...la voici:
Accepteriez-vous de vous lancer dans une mission en pré-embauche sachant pertinemment que vous ne signerez jamais le CDI in fine ?

Je n'ai personnellement jamais accepter ce type de mission pour deux raisons: morale vis à vis de l'employeur et aussi parce que, du coup, la mission ne pourra jamais être prolongée.
L'incidence est aussi un client déçu...

Mais, finalement pourquoi un employeur fait appel aux indépendants plutôt qu'un CDI direct avec ses 8 mois de période d'essais (avec prolongation).

Du coup, l'employeur veut profiter du vivier du freelancing afin de dévier le freelance de son choix d'indépendance.
Aussi à contrario, un freelance qui veut repasser CDI pourra le faire via d'autre médias que des sites pour freelance...

Voilà merci de vos retours

Droopyann

61 Messages

actif
05/06/2020 à 10:55

Bonjour,

Si je sais que je ne signerais JAMAIS le CDI, c'est inenvisageable pour moi.
Je ne pourrais faire correctement ma mission en sachant qu'elle se base sur un postulat erroné.
C'est exactement les raisons que vous évoquées (morales, prolongement de mission, mauvaise image chez le client)

Par rapport à vos autres remarques, il est vrai que c'est un peu limite de la part de l'employeur, néanmoins, ça peut lui permettre de toucher des personnes qu'il n'aurait pas vu autrement.
J'ai également vu par le passé des indépendants qui disaient que pour rien au monde ils ne signeraient un CDI, et qui après plusieurs mois de missions et un contrat de travail intéressant finissaient par signer
:roll:
A mon sens, si la mission est très intéressante (je laisse à chacun définir ce qu'il estime être intéressant :D ), il faut le dire au recruteur, en expliquant qu'à priori, on ne signera pas de CDI. A lui de faire son choix ensuite.

code38

175 Messages

impliqué
05/06/2020 à 11:28

Le client cherche-t-il vraiment un freelance ? Ou souhaite-t-il simplement passer par de la prestation parce que c'est plus souple, qu'il peut avoir un candidat rapidement, déjà présélectionné par la SSII, ...
Il n'est pas rare que des prestataires finissent par passer chez le client (il s'agit plus d'employés de SSII qui cherchent à s'en échapper plutôt que des freelances). Parfois, comme dans votre cas, l'idée de préembauche est annoncée dès le début.

Dans votre cas, je serai transparent à l'entretien. Si le client a besoin et ne trouve pas, il peut très bien démarrer avec vous le temps de trouver quelqu'un (ça peut même être un argument en votre faveur). Vous n'êtes pas à l'abri d'être prolongé si ça se passe bien ... et puis comme tout projet, les besoins évolueront sans doute.

kroval

49 Messages

actif
05/06/2020 à 11:45

Hello,

Moi cela ne me choque pas du tout. D'ailleurs comme vous le dites, plusieurs freelance font le chemin inverse (et il y a pleins de raisons pour cela).
Ici le client est clair et honnête. Il dit dès le début ce qu'il cherche.
Il passe par la case freelance mais rien en vous dit qu'il ne passe pas également par la case embauche classique. Il peut ainsi toucher plus de monde.
Après, je pense que pour beaucoup de monde, nous devons travailler. Notre statut (freelance vs cdi) n'est pas forcément pour beaucoup ce qui importe le plus.

Freelance91

1202 Messages

Grand Maître
05/06/2020 à 12:22

Cet employeur est inconscient : premièrement c'est illégal, deuxièmement s'il vous prend en freelance 6 mois puis vous embauche, il pourrait être redressé pour les 6 mois par l'URSSAF.

Softdata

41 Messages

actif
05/06/2020 à 13:28

Freelance91 a écrit :Cet employeur est inconscient : premièrement c'est illégal, deuxièmement s'il vous prend en freelance 6 mois puis vous embauche, il pourrait être redressé pour les 6 mois par l'URSSAF.
Merci à tous pour vos réponses :D

Ce dernier message de Freelance91 confirme que les points de vues peuvent diverger.

Certains n'ont pas vu d'inconvénient à voir des annonces sur ce site avec PE. Je peux le concevoir. D'autres, comme moi, y voit une intrusion dans notre business model ou notre "way of work".
Et cela me dérange, c'est du spamm à mes yeux.

Pour info: Je suis freelance depuis 13 ans après avoir été salarié en CDI. Je donne juste mon ressenti sur ce sujet. Je me posais cette question, suis-je le seul à ressentir cet intrusion ou pas ?
Apparemment, les avis sont variés. La dernière remarque étant juridique.

Merci encore à tous

:D