100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Démarrer en période de crise, quelle structure ?

Crafter

15 Messages

discret
23/06/2020 à 15:49

Bonjour,

Futur freelance (avec droits à chômage) j'ai comme beaucoup d'autres ici des interrogations sur comment créer ma structure. Je ne viens pas les mains dans les poches, j'ai étudié le sujet et imaginé quelques scénarios et je suis à la recherche de feedback dessus.

Contexte : Mon activité devrait commencer le 1er octobre 2020, mon TJM devrait être autour des 1000€ et je pense partir sur un premier exercice de 15 mois en facturant 180jrs (donc 180000€ de CA sur ces 15 mois) avec 14000€ de dépenses.

[i:9c2ceb75b7]Premier plan : [/i:9c2ceb75b7]
[b:9c2ceb75b7]L'EURL à l'IS avec utilisation de l'ARCE et aussi de l'ACRE sur les 12 premiers mois.[/b:9c2ceb75b7] Je me verserai donc 75% du PASS (30000€ net) les 12 premiers mois et ensuite une rémunération plus élevé les 3 derniers mois (~75000€) et je mettrai en trésorerie environ 20/30k€ restant (provisions + rester sous les 15% d'IS).
J'ai quelques interrogations sur la viabilité de ce scénario : Est ce que l'on peut faire ces versements de salaire conséquents les 3 derniers mois sans invalider l'ACRE ? Et plus généralement est ce que le versement de tels niveaux de salaire (passer de 2500€/mois pendant l'ACRE à … 25000€/mois pendant 3 mois sonne bizarrement) peut poser des problèmes particuliers ? (administratif ou fiscaux)

[i:9c2ceb75b7]Deuxième plan :[/i:9c2ceb75b7]
[b:9c2ceb75b7]SASU à l'IS avec ARCE et ACRE[/b:9c2ceb75b7]. L'idée est de se verser un salaire de 2500€ pendant l'ACRE puis 2000€ (ou peut etre moins, j'ai des gros doutes sur ma retraite par répartition) et le reste en dividende. Cela optimise quand même de [b:9c2ceb75b7]10%[/b:9c2ceb75b7] par rapport à mon premier scénario et me permet d'éviter le SSI.
(Également, à long terme la SASU pourrait être meilleurs pour mon activité (pas uniquement du freelancing) mais cela reste hypothétique)
De ce que j'ai lu sur le forum et calculé j'ai cru comprendre que la SASU n'était pas optimale vis à vis de l'EURL en temps normal (hors ACRE). Quelqu'un a t'il fait le passage SASU -> EURL ? Est-ce pénible ?

[i:9c2ceb75b7]Troisieme plan :[/i:9c2ceb75b7]
[b:9c2ceb75b7]EURL à l'IS + ARE[/b:9c2ceb75b7]. Et oui mes scénarios précédents sont sympas mais vu les deux prochaines années économique surement foireuses qui nous attendent, les ARE peuvent permettre de démarrer doucement et de façon plus sécurisé mon activité. Au pire si tout se passe bien je pourrais mettre en trésorerie une réserve d'une année de fond de roulement mais c'est sûr qu'en terme d'efficacité en net net (après toutes taxes/impôts) on est bien en dessous du premier plan (~[b:9c2ceb75b7]-15%[/b:9c2ceb75b7]) à cause de l'IS qui va être important. Sinon est ce que vous voyez des problèmes vis à vis des trésorerie conséquentes ? (Je me demandais si je n'allais pas en placer une bonne partie plutôt que de les laisser sur un dépôt bancaire)

Voila je vous remercie si vous avez lu jusqu'ici et je suis ouvert à tout feedback/recommandation/etc

Bonne après midi.

Freelance91

1206 Messages

Grand Maître
23/06/2020 à 16:41

Pour information, la limite c'est 3/4 du PASS en [b:88f5c83a03]BRUT[/b:88f5c83a03], ce qui vous fait environ 2000 euros [b:88f5c83a03]NET[/b:88f5c83a03] par mois.

YOODA

3 Messages

nouveau
23/06/2020 à 17:01

Crafter a écrit :Bonjour,

Futur freelance (avec droits à chômage) j'ai comme beaucoup d'autres ici des interrogations sur comment créer ma structure. Je ne viens pas les mains dans les poches, j'ai étudié le sujet et imaginé quelques scénarios et je suis à la recherche de feedback dessus.

Contexte : Mon activité devrait commencer le 1er octobre 2020, mon TJM devrait être autour des 1000€ et je pense partir sur un premier exercice de 15 mois en facturant 180jrs (donc 180000€ de CA sur ces 15 mois) avec 14000€ de dépenses.

[i:05744c7e60]Premier plan : [/i:05744c7e60]
[b:05744c7e60]L'EURL à l'IS avec utilisation de l'ARCE et aussi de l'ACRE sur les 12 premiers mois.[/b:05744c7e60] Je me verserai donc 75% du PASS (30000€ net) les 12 premiers mois et ensuite une rémunération plus élevé les 3 derniers mois (~75000€) et je mettrai en trésorerie environ 20/30k€ restant (provisions + rester sous les 15% d'IS).
J'ai quelques interrogations sur la viabilité de ce scénario : Est ce que l'on peut faire ces versements de salaire conséquents les 3 derniers mois sans invalider l'ACRE ? Et plus généralement est ce que le versement de tels niveaux de salaire (passer de 2500€/mois pendant l'ACRE à … 25000€/mois pendant 3 mois sonne bizarrement) peut poser des problèmes particuliers ? (administratif ou fiscaux)

[i:05744c7e60]Deuxième plan :[/i:05744c7e60]
[b:05744c7e60]SASU à l'IS avec ARCE et ACRE[/b:05744c7e60]. L'idée est de se verser un salaire de 2500€ pendant l'ACRE puis 2000€ (ou peut etre moins, j'ai des gros doutes sur ma retraite par répartition) et le reste en dividende. Cela optimise quand même de [b:05744c7e60]10%[/b:05744c7e60] par rapport à mon premier scénario et me permet d'éviter le SSI.
(Également, à long terme la SASU pourrait être meilleurs pour mon activité (pas uniquement du freelancing) mais cela reste hypothétique)
De ce que j'ai lu sur le forum et calculé j'ai cru comprendre que la SASU n'était pas optimale vis à vis de l'EURL en temps normal (hors ACRE). Quelqu'un a t'il fait le passage SASU -> EURL ? Est-ce pénible ?

[i:05744c7e60]Troisieme plan :[/i:05744c7e60]
[b:05744c7e60]EURL à l'IS + ARE[/b:05744c7e60]. Et oui mes scénarios précédents sont sympas mais vu les deux prochaines années économique surement foireuses qui nous attendent, les ARE peuvent permettre de démarrer doucement et de façon plus sécurisé mon activité. Au pire si tout se passe bien je pourrais mettre en trésorerie une réserve d'une année de fond de roulement mais c'est sûr qu'en terme d'efficacité en net net (après toutes taxes/impôts) on est bien en dessous du premier plan (~[b:05744c7e60]-15%[/b:05744c7e60]) à cause de l'IS qui va être important. Sinon est ce que vous voyez des problèmes vis à vis des trésorerie conséquentes ? (Je me demandais si je n'allais pas en placer une bonne partie plutôt que de les laisser sur un dépôt bancaire)

Voila je vous remercie si vous avez lu jusqu'ici et je suis ouvert à tout feedback/recommandation/etc

Bonne après midi.
bonjour, vous ne pouvez pas dépasser les 2000€ net par mois. il y a des conditions pour l ARCE et le l'ACRE.
a 1000 € de TJM ça fait rêver....quelle est votre spécialité:-) ?

JeanJass

68 Messages

actif
23/06/2020 à 17:33

un TJ à 1000€ , 180k€ de CA prévisionnel et ça veut quand même gratter les ARE :lol:

Tu veux pas demander la CAF et le RSA tant que tu y es ?

Non mais y en a qui ont vraiment honte de rien !

Freelance91

1206 Messages

Grand Maître
23/06/2020 à 18:06

Je ne vois où est le problème, du moment qu'il respecte les règles, l'ARE est un droit pour lequel il a cotisé.

Si les règles sont mal faites ou ne vous plaisent pas ( ou que vous êtes jaloux :lol: ), écrivez à votre député ou faites vous élire

Crafter

15 Messages

discret
23/06/2020 à 23:00

Freelance91 a écrit :Pour information, la limite c'est 3/4 du PASS en [b:8ed15b2e1a]BRUT[/b:8ed15b2e1a], ce qui vous fait environ 2000 euros [b:8ed15b2e1a]NET[/b:8ed15b2e1a] par mois.
Ah merci j'avais mal compris. Si c'est sur le brut l'ACRE doit être vraiment moins intéressante en SASU.
YOODA a écrit :bonjour, vous ne pouvez pas dépasser les 2000€ net par mois. il y a des conditions pour l ARCE et le l'ACRE.
a 1000 € de TJM ça fait rêver....quelle est votre spécialité :-) ?
A la base mon cœur de métier est développeur logiciel mais au bout de 12 ans d’XP (en ESN) j’ai étendu mon activité sur tous le cycle de développement logiciel : Architecture, coaching craft, méthodologie lean/agile, exploration du domain, lead dev, formation. Aujourd’hui j’ai également pu construire une BU dans une ESN ce qui m’occupe (m’occupait ? :) ) a mi-temps à côté du consulting.

JeanJass a écrit :un TJ à 1000€ , 180k€ de CA prévisionnel et ça veut quand même gratter les ARE :lol:

Tu veux pas demander la CAF et le RSA tant que tu y es ?

Non mais y en a qui ont vraiment honte de rien !
Ah Malgré ma tentative d'être cordial et constructif il fallait ce genre de réponse :D
Ecoutez Jean je ne vous connais pas mais sachez que je ne vois pas le problème ni légalement bien sûr mais pas moralement non plus.
Ces 180k€ ne sont qu’une vue de l’esprit et mon meilleur scénario n’utilise pas les ARE justement ….
Mais en vrai peu importe, j'utilise le dispositif "démission reconversion" qui est là pour inciter des salariés à créer des entreprises (pour ne pas dire uberiser al société) en leur fournissant un soutien financier. Que le ce soit un chèque ou une rémunération régulière, ou des réductions d’impôt (en fait je viens de résumer ARCE/ARE/ACRE) cela ne change pas grand-chose ni à l’objectif initial ni au résultat cible.
De plus entre la crise économique qui s’annonce - avec les clients qui annulent des tas de missions de consulting - et également une situation délicate - quand on vient d’avoir un enfant en période de covid et qu’on ne peut pas faire garder son enfant à la place de ta conjointe c’est un salaire de moins avec moi cela fera donc deux salaires de moins deux salaires de moins - je n’aurai jamais quitté un bon salaire stable pour lancer cette activité sans ce soutien. Les ARE elles-mêmes ne couvriraient tout juste que les charges obligatoires de mon foyer.
Cela prouve que (au moins dans mon cas) ce dispositif à l’effet voulu.
D’ailleurs sachez qu’après 6 mois de congé parental où l’on touche 400€ par mois, on ne touche ensuite absolument plus rien, pas même un RSA.
Je ne m’étendrait pas sur toutes les casseroles fiscal française plus ou moins légales, les écoles pour enfants de riches gratuites (ena, polytech,…) quand j’ai du rembourser un crédit d’école privé, ni des quantité énorme que j’ai cotisé toutes ces années.
Donc non, Monsieur Jean Jass, je n’ai aucun sentiment de honte à profiter d’une opportunité offerte par un dispositif de notre gouvernement (que par ailleurs je n’apprécie pas du tout). J’ai plus un ressenti entre le courage et l’anxiété pour être honnête.
Merci, aurevoir.
Freelance91 a écrit :Je ne vois où est le problème, du moment qu'il respecte les règles, l'ARE est un droit pour lequel il a cotisé.

Si les règles sont mal faites ou ne vous plaisent pas ( ou que vous êtes jaloux :lol: ), écrivez à votre député ou faites vous élire
Ah merci.
Moi je préfèrerais une économie plus simple administrativement et fiscalement et sans « niches » mais ce ne serait pas la France donc je fais avec ce qui existe.

Methodit

60 Messages

actif
23/06/2020 à 23:26

J'envie l'idée de ne bosser que 12 jours par mois tout en ayant 12k€ de CA par mois :-)

Là où il m'en faut 18 avec 25 ans d'expérience lol

Crafter

15 Messages

discret
23/06/2020 à 23:34

methodit a écrit :J'envie l'idée de ne bosser que 12 jours par mois tout en ayant 12k€ de CA par mois :-)

Là où il m'en faut 18 avec 25 ans d'expérience lol
Ce n'est pas bosser que 12 jours. Une formation donnée sur 5 jours prend en général 15 jours de préparation.
Il faut aussi beaucoup de travail d’évangélisation, donner des talks, participer à des conférences, etc
Il y a aussi énormément de veille/auto formation nécessaire pour être pertinent.
Le travail n'est pas que les jours facturés ;)

Methodit

60 Messages

actif
24/06/2020 à 00:03

Du coup c'est l'avantage d'être un simple chef de projet : un jour passé... Est un jour facturé ^^

Tap

1679 Messages

Grand Maître
25/06/2020 à 15:52

@Crafter : SASU + ARE, c'est une forme de fraude (zone grise certes, mais redressable si jamais l'URSSAF s'y intéresse un jour), car vous détournez la condition "ne pas avoir de rémunération" exigée pour percevoir les ARE en passant par les dividendes. C'est également très inférieur à l'EURL en terme de couverture sociale.

Pour avoir l'esprit tranquille, EURL + ARCE est complètement clean. Et en plus, comme indiqué auparavant, bien plus intéressant au niveau de la couverture sociale (pour une performance financière équivalente voir meilleure (hors ARE/ARCE).

ACRE depuis la réforme ne vous apportera rien (hormis éligibilité à l'ARCE), oubliez. Ça vous coûtera plus cher que le gain potentiel d'essayer d'en profiter.

EURL + ARE est un non sens dans votre cas, car les dividendes en EURL sont soumis aux cotisations. + même problèmes que la SASU + IR. A oublier.


Le plus "optimisé" est SASU + dividendes pendant les 2 ans d'ARE, puis transformation en EURL. Mais ca n'écarte pas les risques sur la zone grise ARE + dividendes, ni les risques sociaux (couverture à 0 ou presque pendant 2 ans). + il faut gérer la transformation... a mon humble avis, ca ne vaut pas la peine.

Pour rappel, si le but principal est d'assurer vos arrières, même en prenant l'ARCE vous avez la possibilité de toucher le restant des ARE jusqu’à 3 ans après l'ARCE si jamais l'activité ne fonctionne pas. Donc vous avez quand même un plan de repli dans le pire des cas.

Crafter

15 Messages

discret
25/06/2020 à 16:07

Merci Tap pour votre retour super constructif ! :D

Tap a écrit : ACRE depuis la réforme ne vous apportera rien (hormis éligibilité à l'ARCE), oubliez. Ça vous coûtera plus cher que le gain potentiel d'essayer d'en profiter.
Même avec mon approche de verser le max éligible pour l'ACRE sur les 12 premiers mois + verser le reste du salaire sur les 3 mois suivant (dans le cadre d'un premier exercice de 15 mois) ?

Tap a écrit :EURL + ARE est un non sens dans votre cas, car les dividendes en EURL sont soumis aux cotisations. + même problèmes que la SASU + IR. A oublier.
Je pensais plutôt à mettre en trésorerie des rémunérations futures (certes amputé de l'IS)
Personne ne fait des réserve en trésorerie pour préparer des potentiels baisses d'activité et continuer à se verser un salaire stable ? (une espèce de "chômage" privé en somme) Ou investir plus tard ? C'est ce cas là que je trouve intéressant avec l'EURL + ARE.
Tap a écrit :Pour rappel, si le but principal est d'assurer vos arrières, même en prenant l'ARCE vous avez la possibilité de toucher le restant des ARE jusqu’à 3 ans après l'ARCE si jamais l'activité ne fonctionne pas. Donc vous avez quand même un plan de repli dans le pire des cas.
Je suis bien d'accord avec vous mais il y a tout de même un petit bémol, c'est que le reste de l'ARCE ne peut être touché qu'en cas de fermeture de l'activité là où les ARE peuvent permettre de "gagner du temps" pour faire démarrer l'activité.

Bonne après midi :)

Tap

1679 Messages

Grand Maître
25/06/2020 à 17:37

Crafter a écrit :Même avec mon approche de verser le max éligible pour l'ACRE sur les 12 premiers mois + verser le reste du salaire sur les 3 mois suivant (dans le cadre d'un premier exercice de 15 mois) ?
Franchement, aucune idée. Quand j'ai créé, l'ACCRE n'était pas dégressif, juste plafonné, je n'ai donc jamais eu le cas. A voir avec un EC.

Crafter a écrit :Je pensais plutôt à mettre en trésorerie des rémunérations futures (certes amputé de l'IS)
Personne ne fait des réserve en trésorerie pour préparer des potentiels baisses d'activité et continuer à se verser un salaire stable ? (une espèce de "chômage" privé en somme) Ou investir plus tard ? C'est ce cas là que je trouve intéressant avec l'EURL + ARE.
Payer 28% d'IS "juste" pour se constituer des réserves... ça n'a d'intérêt que si vous comptez investir avec la société plus tard (embaucher un salarié, etc...). Si c'est pour vous verser une rémunération différée, autant mettre de coté en perso. Et 28% d'IS pour toucher les ARE au lieu de l'ARCE.. on commence à tomber dans l'optimisation à outrance, et donc dans le risque de redressement pour abus de droit.. tout ça pour gratter quelques milliers d'euros quand on a un CA prévisionnel de 180K... cela en vaut-il la chandelle?
Crafter a écrit :Je suis bien d'accord avec vous mais il y a tout de même un petit bémol, c'est que le reste de l'ARCE ne peut être touché qu'en cas de fermeture de l'activité là où les ARE peuvent permettre de "gagner du temps" pour faire démarrer l'activité.
La on est plus dans "assurer ses arrières", on tombe dans l'optimisation a outrance, et le risque associé. Franchement, avec 180K de CA, perso je préfère avoir l'esprit tranquille, l'ARCE suffit largement. A vous de voir.

Crafter

15 Messages

discret
25/06/2020 à 18:16

Tap a écrit :Payer 28% d'IS "juste" pour se constituer des réserves... ça n'a d'intérêt que si vous comptez investir avec la société plus tard (embaucher un salarié, etc...). Si c'est pour vous verser une rémunération différée, autant mettre de coté en perso. Et 28% d'IS pour toucher les ARE au lieu de l'ARCE.. on commence à tomber dans l'optimisation à outrance, et donc dans le risque de redressement pour abus de droit.. tout ça pour gratter quelques milliers d'euros quand on a un CA prévisionnel de 180K... cela en vaut-il la chandelle?
Je ne comprends pas bien cette logique, si je fais 180k€ de CA en mode ARE de toute façon je verserai plus d'argent à l'état (par l'IS et futurs cotisation sociales) que ce que je recevrais par les ARE donc je ne vois pas bien pourquoi ils pourraient se plaindre. C'est pour moi que cela serait moins efficace
Tap a écrit :La on est plus dans "assurer ses arrières", on tombe dans l'optimisation a outrance, et le risque associé. Franchement, avec 180K de CA, perso je préfère avoir l'esprit tranquille, l'ARCE suffit largement. A vous de voir.
Justement le scenario ARE dont je parle c'est justement si ce n'est pas possible de faire les 180k€ de CA qui est un CA faisable si je trouve de missions sans problèmes mais pas forcement dans la période économique morose qui devrait avoir lieu.

Merci en tout cas pour votre point de vue @+ :)

hmg

25642 Messages

Grand Maître
25/06/2020 à 19:12

Bonjour,

Vous faites une erreur d’analyse.

Ce n’est pas « je paye des impôts donc tout va bien, ils ne vont rien me reprocher »

C’est plutôt :
- pôle emploi pourrait considérer qu’avec 300k de treso apres 2 ans vous n’aviez pas besoin de l’are.
- l’URSSAF qui considérera qu’une entreprise qui ne verse que des dividendes et pas de rémunération, c’est un abus et redressement des dividendes en Rémunération avec cotisations
- les assurances qui n’indemniseront pas une perte de revenu inexistante en cas d’accident.
- les prévoyance qui ne joueront pas sans revenus.
...

Les impôts, eux, quand il y a que des dividendes touchent un maximum. Ils ont donc peu d’intérêt à redresser.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Crafter

15 Messages

discret
25/06/2020 à 19:41

hmg a écrit :Bonjour,

Vous faites une erreur d’analyse.

Ce n’est pas « je paye des impôts donc tout va bien, ils ne vont rien me reprocher »

C’est plutôt :
- pôle emploi pourrait considérer qu’avec 300k de treso apres 2 ans vous n’aviez pas besoin de l’are.
- l’URSSAF qui considérera qu’une entreprise qui ne verse que des dividendes et pas de rémunération, c’est un abus et redressement des dividendes en Rémunération avec cotisations
- les assurances qui n’indemniseront pas une perte de revenu inexistante en cas d’accident.
- les prévoyance qui ne joueront pas sans revenus.
...

Les impôts, eux, quand il y a que des dividendes touchent un maximum. Ils ont donc peu d’intérêt à redresser.
Je vois "l'état" ça n'existe pas vraiment, chaque organisme a son point de vue.
Merci ;)