100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

4 mois sans mission, bientôt 5. Comment faire?

harel

3 Messages

nouveau
29/07/2020 à 17:43

Bonjour.

Je partage avec vous mon expérience, en espérant avoir des conseils de votre côté sur ce que je fais correctement, ce que je dois commencer à faire et ce que je dois arrêter de faire. Aussi, si vous êtes/étiez dans la même situation, n'hésitez pas à partager votre expérience dans ce post, ça peut aider beaucoup de monde.

Ma mission en freelance s'est terminée à cause de la crise sanitaire, et depuis, je suis en inter-contrat.
Un silence radio bizarre. Avant Corona, quand je mettais mon CV en ligne, je recevais au moins 10 appels par jour, et je n'exagère pas. Aujourd'hui, aucun appel sur plusieurs jours voire semaines, et je m'inquiète depuis un bon moment.

J'ai décidé depuis le début d'entamer toutes les méthodes qui peuvent marcher:
- Contacter mes relations sur LinkedIn: un SEUL recruteur m'a répondu pour dire qu'il reviendra vers moi s'il a quelque chose.
- Contacter mes anciens commerciaux: il n'y a pas de missions pour le moment. Priorité aux salariés en inter-contrat.
- Baisser mon TJM qui est à la base raisonnable: aucun résultat.
- Postuler par email aux offres de Freelance Info avec des messages personnalisés: 2/34 réponses seulement, et les 2 sont négatives.
- Postuler sur le site Freelance Info en appuyant sur le bouton "Envoyer votre candidature": 0/25 réponse.
- Adapter mon CV pour chaque offre pour mettre en valeur ce que le client cherche: aucun effet.
- Faire lire mon CV par des personnes spécialisées dans la rédaction des CV: aucun effet.
- Suivre des formations sur 2 nouveaux langages de programmation, un nouveau framework et un nouveau progiciel et les ajouter aux CV: aucun effet.
- Envoyer aux recruteurs un mail qui reprend chaque responsabilité ou tâche écrite dans son annonce et montrer avec des exemples de mon CV que je l'ai faite dans le passé et je sais le faire: 0/5 réponse.
- Publier mon CV sur 3 sites de recrutement et l'actualiser chaque jour: 1 à 2 appels par mois en moyenne.

Sur ces appels rarement reçus, les recruteurs généralement proposent d'abord un CDI, et je refuse. Certains m'ont parlé de projets pour le mois de septembre ou octobre, mais rien de concret. Et 3 ont suffisamment avancer pour se bloquer à la fin:
1/ Trois entretiens avec le client, accepté pour un démarrage rapide, mais bloqué à la phase de signature parce que la société de service n'a pas renouvelé son référencement chez le client. (Je ne savais même pas que ça peut arriver!)
2/ Accepté chez un autre client, avec un TJM bas, mais blocage à la phase des achats parce que la société de service a mis un tarif jugé "trop cher" sur moi. Projet perdu face à une autre ESN qui a fait une proposition moins chère.
3/ Accepté en avril pour un projet qui démarre en septembre. Le poste a été annulé rapidement à cause d'un problème de budget.

Qu'est-ce que vous en pensez? Qu'est-ce que vous pouvez me proposer? Etes-vous dans la même situation? C'est à vous.

Merci.

Cordialement

missionnaire

377 Messages

impliqué
29/07/2020 à 18:07

harel a écrit :Bonjour.

Je partage avec vous mon expérience, en espérant avoir des conseils de votre côté sur ce que je fais correctement, ce que je dois commencer à faire et ce que je dois arrêter de faire. Aussi, si vous êtes/étiez dans la même situation, n'hésitez pas à partager votre expérience dans ce post, ça peut aider beaucoup de monde.

Ma mission en freelance s'est terminée à cause de la crise sanitaire, et depuis, je suis en inter-contrat.
Un silence radio bizarre. Avant Corona, quand je mettais mon CV en ligne, je recevais au moins 10 appels par jour, et je n'exagère pas. Aujourd'hui, aucun appel sur plusieurs jours voire semaines, et je m'inquiète depuis un bon moment.

J'ai décidé depuis le début d'entamer toutes les méthodes qui peuvent marcher:
- Contacter mes relations sur LinkedIn: un SEUL recruteur m'a répondu pour dire qu'il reviendra vers moi s'il a quelque chose.
- Contacter mes anciens commerciaux: il n'y a pas de missions pour le moment. Priorité aux salariés en inter-contrat.
- Baisser mon TJM qui est à la base raisonnable: aucun résultat.
- Postuler par email aux offres de Freelance Info avec des messages personnalisés: 2/34 réponses seulement, et les 2 sont négatives.
- Postuler sur le site Freelance Info en appuyant sur le bouton "Envoyer votre candidature": 0/25 réponse.
- Adapter mon CV pour chaque offre pour mettre en valeur ce que le client cherche: aucun effet.
- Faire lire mon CV par des personnes spécialisées dans la rédaction des CV: aucun effet.
- Suivre des formations sur 2 nouveaux langages de programmation, un nouveau framework et un nouveau progiciel et les ajouter aux CV: aucun effet.
- Envoyer aux recruteurs un mail qui reprend chaque responsabilité ou tâche écrite dans son annonce et montrer avec des exemples de mon CV que je l'ai faite dans le passé et je sais le faire: 0/5 réponse.
- Publier mon CV sur 3 sites de recrutement et l'actualiser chaque jour: 1 à 2 appels par mois en moyenne.

Sur ces appels rarement reçus, les recruteurs généralement proposent d'abord un CDI, et je refuse. Certains m'ont parlé de projets pour le mois de septembre ou octobre, mais rien de concret. Et 3 ont suffisamment avancer pour se bloquer à la fin:
1/ Trois entretiens avec le client, accepté pour un démarrage rapide, mais bloqué à la phase de signature parce que la société de service n'a pas renouvelé son référencement chez le client. (Je ne savais même pas que ça peut arriver!)
2/ Accepté chez un autre client, avec un TJM bas, mais blocage à la phase des achats parce que la société de service a mis un tarif jugé "trop cher" sur moi. Projet perdu face à une autre ESN qui a fait une proposition moins chère.
3/ Accepté en avril pour un projet qui démarre en septembre. Le poste a été annulé rapidement à cause d'un problème de budget.

Qu'est-ce que vous en pensez? Qu'est-ce que vous pouvez me proposer? Etes-vous dans la même situation? C'est à vous.

Merci.

Cordialement
Accepter un poste en CDI avant qu'il ne soit trop tard. redevenir freelance post covid.
Apres 2 mois d'inter contrat , je signe un CDI sans hesiter

harel

3 Messages

nouveau
29/07/2020 à 18:26

Merci missionnaire pour le conseil.
Peut-être ce n'est pas clair sur mon premier post.
Le type de contrat n'a jamais été un élément bloquant dans mes échanges. C'est juste le discours de recruteurs de base: Ils disent que si ça aboutit, ils préfèrent plutôt un CDI. De mon côté, je mentionne ma préférence pour un contrat de Freelance. Ils acceptent. Et là, s'il y a une mission concrète, on envoie le CV au client. Et on avance ensemble.
On ne m'a jamais donné un contrat CDI et je l'ai refusé. Et mon CV est aussi sur d'autres sites pour trouver un CDI.

Étant ici sur un site de Freelancers, je demande comment faire dans ce contexte difficile pour trouver une mission en Freelance, et non pas un CDI. Et je souhaite aussi avoir des conseils liés. N'hésitez pas à les partager avec les lecteurs et moi, ça sera très utile.

fullstack_obliged

61 Messages

actif
29/07/2020 à 18:47

Bonjour merci pour votre retour d'xp.

Du coup je donne le miens, mais pour resumer je suis un peu dans le meme cas que vous.

En avril mon client final a stopper tous ses projets et donc ma mission avec la SSII avec qui je bossais s'est arrete.
Depuis j'ai passe une douzaine d'interview en premier contact donc 5 dont le process est alle jusqu'au 3e/4e entretien.
Tous ces recruteurs ne m'ont propose que des CDIs pour lesquels j'ai du rogner sur mes exigences salariales.

Les seules offres en freelance que j'ai pour le moment viennent des recruteurs sur linkedin bases en Angleterre (le pays ou etre free est la norme).

Je pense comprendre en suivant les offres que pour le moment les recruteurs jouent au jeu des encheres inversees puisqu'il y a beaucoup de ressources qui sont libres sur le marche.
Mais ils cherchent une ressource qui est peut gerer 3 departements informatiques a lui tout seul ca commence a etre complique :roll:

Je pense que vous avez la bonne attitude de continuer a vous former et continuer a postuler sans trop jouer le jeu des encheres inversees. Je pense qu'il faut etre patient meme si c'est difficile et lie a la situation personnelle de tout un chacun.

Par ailleurs on est en juillet/aout c'est pas non plus la meilleur periode pour trouver des projets.

missionnaire

377 Messages

impliqué
29/07/2020 à 18:55

harel a écrit :Merci missionnaire pour le conseil.
Peut-être ce n'est pas clair sur mon premier post.
Le type de contrat n'a jamais été un élément bloquant dans mes échanges. C'est juste le discours de recruteurs de base: Ils disent que si ça aboutit, ils préfèrent plutôt un CDI. De mon côté, je mentionne ma préférence pour un contrat de Freelance. Ils acceptent. Et là, s'il y a une mission concrète, on envoie le CV au client. Et on avance ensemble.
On ne m'a jamais donné un contrat CDI et je l'ai refusé. Et mon CV est aussi sur d'autres sites pour trouver un CDI.

Étant ici sur un site de Freelancers, je demande comment faire dans ce contexte difficile pour trouver une mission en Freelance, et non pas un CDI. Et je souhaite aussi avoir des conseils liés. N'hésitez pas à les partager avec les lecteurs et moi, ça sera très utile.
dans ce cas, je pense qu'il faut baisser ton tjm le temps de passer la crise. car il y'a quelques offres de mission mais vu le nombre de candidat, il faut vraiment être compétitif

yfful

3 Messages

nouveau
29/07/2020 à 19:01

Bonjour,

Le poste en CDI est dans une ESN ? J'imagine qui vous enverra en prestation chez un de ses clients, autant continuer vos recherches..

J'ai observé aussi une période "bizarre" pendant laquelle j'ai eu des entretiens avec plusieurs clients et des retours positifs dans un premier temps, puis un silence radio.. Je pense que plusieurs entreprises sont encore en restructuration. Lorsque j'appelle pour en savoir plus sur l'avancement du process, soit le TJM est trop élevé, soit les achats ont mis en standby.

Je rejoins fullstack_obliged, nous sommes en juillet/aout, ça n'a jamais été un moment propice au début de projet/prestation.

Continuer à se former pour ne pas être dépassé et avec de la patience ça finira par aboutir.

ArThierry

52 Messages

actif
29/07/2020 à 19:08

Ce n'est que le début.

En effet, les entreprises se préparent à une deuxième vague. La différence est qu'elles n'auront plus les ressources financières necessaire pour affronter celle-ci. L'état non plus ne mettra plus en placeun chomage partiel aussi large.

Seule solution, se former sur les marchés de niche et techno de pointe (IA, Machine learning, Cloud, Cybersecurité)

Bon courage à vous

fullstack_obliged

61 Messages

actif
29/07/2020 à 20:40

ArThierry a écrit :Ce n'est que le début.

Seule solution, se former sur les marchés de niche et techno de pointe (IA, Machine learning, Cloud, Cybersecurité)

Bon courage à vous
Je suis d'accord AI/ML et cloud kubernetes/aws/azure/docker c'est tres recherche comme competences :idea:

Ozymandias

71 Messages

actif
29/07/2020 à 21:49

fullstack_obliged a écrit :[quote:12ef9e9e79="ArThierry"]Ce n'est que le début.

Seule solution, se former sur les marchés de niche et techno de pointe (IA, Machine learning, Cloud, Cybersecurité)

Bon courage à vous
Je suis d'accord AI/ML et cloud kubernetes/aws/azure/docker c'est tres recherche comme competences :idea:[/quote]

Je sais d'expérience que se former sur des technos ou des méthodes que l'on n'a pas pratiqué peut être un plus pour un CDI (hors SSII en tout cas). Ça montre au minimum qu'on est motivé, qu'on est prêt à apprendre, etc. Et une boîte peut plus se permettre d'investir sur un interne que sur un prestataire forcément.
Par contre, ça m'a l'air beaucoup plus compliqué de trouver une mission en freelance grâce à des formations (mêmes certifiantes) sans expérience concrète.


Pour le contexte, je suis dans le domaine de la BI. J'avais passé un an à me former sur des sujets ML / data science et je n'ai eu aucun mal à valoriser ces formations et les démos réalisées pour des CDI chez des clients finaux.
Mais pour des missions, ça ne m'a jamais servi. Je vais d'ailleurs retirer ces formations et compétences lors de la prochaine mise à jour de CV pour simplifier le message.

En tout cas si vous arrivez à trouver une mission grâce à des formations sur des nouvelles technos, n'hésitez pas à en faire part. Je pense que ça peut intéresser pas mal de monde.

code38

175 Messages

impliqué
30/07/2020 à 00:10

Harel,

Tout d'abord, recevez tous mes encouragements. Vous êtes persévérant et avez des qualités que l'on peut voir dans vos démarches et dans votre restitution.
Avec vos différentes pistes qui n'ont pas abouti, ça donne l'impression que le sort s'acharne mais j'espère vraiment que vous allez retrouver.

Dans quelle région êtes-vous ? Suivant votre situation personnelle, est-ce possible d'accepter des offres dans une autre région (au moins le temps d'une mission) ?

Avez-vous utilisé d'autres sites dédiés aux freelances ?

Dans les moments difficiles pour les entreprises, ce sont les prestataires qui sortent mais je me dis que si les budgets sont plus serrés, il y a malgré tout des projets qui doivent avancer et aboutir. Le freelance peut possiblement apporter son expertise en se positionnant plus sur des besoins ciblés plus ponctuels. La difficulté est de les identifier.

Les SSII ont en effet leurs salariés à caser mais il se peut qu'elles n'aient pas renouvelé leurs méthodes : elles savent répondre à des demandes clients mais ne font parfois pas de prospection poussée.

Essayez d'en connaître plus sur l'activité des sociétés locales (site de la CCI ou du journal local, recherche pas domaine d'activité, ...), on trouve des infos sur celles qui ont une bonne dynamique, qui ont levé des fonds, ... Ca peut permettre de se projeter sur le type de besoins qu'elles pourraient avoir.

Voyez s'il n'y a pas des meetups auxquels participer.

Si vous avez du temps, y a-t-il des projets open source auxquels vous pourriez participer ? (ce qui peut être ensuite mis en avant)

freddy6777

61 Messages

actif
30/07/2020 à 15:34

Bonjour Harel,

J'ai aussi traversé une situation un peu difficile pendant 3 mois. Je m'en suis sorti grâce à des projets au forfait pour d'anciens clients. Peut-être pouvez-vous contacter directement d'anciens clients ? Peut-être peuvent-ils être intéressés par certaines prestations leur permettant de facturer rapidement leur client aussi ? Les prestations au forfait peuvent leur permettre de partir sur un développement à coût fixe et, au moins, ils savent que vous ne serez pas bloqué par une mise en chômage technique.

Sinon, je pense aussi qu'il ne faut pas hésiter à chercher ailleurs que dans sa région, voir dans les pays limitrophes.

Bon courage.

missionnaire

377 Messages

impliqué
30/07/2020 à 16:30

freddy6777 a écrit :Bonjour Harel,

J'ai aussi traversé une situation un peu difficile pendant 3 mois. Je m'en suis sorti grâce à des projets au forfait pour d'anciens clients. Peut-être pouvez-vous contacter directement d'anciens clients ? Peut-être peuvent-ils être intéressés par certaines prestations leur permettant de facturer rapidement leur client aussi ? Les prestations au forfait peuvent leur permettre de partir sur un développement à coût fixe et, au moins, ils savent que vous ne serez pas bloqué par une mise en chômage technique.

Sinon, je pense aussi qu'il ne faut pas hésiter à chercher ailleurs que dans sa région, voir dans les pays limitrophes.

Bon courage.
il y'a quand même des missions , pour cette offre https://www.freelance-info.fr/offre-de-mission_690952.html?hl=azure. le commercial à des problèmes pour trouver un candidat.
[/url]

harel

3 Messages

nouveau
31/07/2020 à 01:47

Bonjour à tous.

Je vous remercie d'abord parce que vous avez pris le temps de lire mon post, qui est un peu long, et je vous remercie aussi pour vos réponses et conseils.

[b:64106f5efc]@fullstack_obliged:[/b:64106f5efc]
Merci pour votre REX. J'espère que ça va aboutir pour vous également.
Je partage le même avis que vous. Je vois pas mal d'annonces où le recruteur cherche l'unicorne. Parfois j'ai l'impression que le client ne sait pas ce qu'il veut, ou qu'il sous-estime les connaissances et compétences demandées. Le plus surprenant est quand je vois des phrases comme "10 ans d'expérience en tant que développeur React", alors que React n'existe que depuis 7 ans.

[b:64106f5efc]@missionnaire:[/b:64106f5efc]
Tout à fait d'accord. Beaucoup de profils sont actuellement en recherche active et peu de postes sont disponibles. J'ai baissé mon TJM habituel par 100€ et malheureusement ça n'a pas eu d'effet. J'espère qu'en septembre il y aura beaucoup plus de projets.

[b:64106f5efc]@yfful:[/b:64106f5efc]
Oui, les postes CDI sont dans des ESN, pour des missions chez des clients finaux.
Mais franchement, quand je dis que je préfère un contrat en freelance, les recruteurs acceptent. C'est juste que ça n'a pas abouti pour des raisons non liées à mon profil, mais plutôt liées à la crise et aux achats.

[b:64106f5efc]@ArThierry:[/b:64106f5efc]
Apparemment le seul espoir est l'approbation d'un vaccin dans le futur proche. Peut-être ça donnera confiance aux entreprises pour relancer les projets, et donnera une visibilité sur la fin de la crise.
Le mois d'août s'annonce calme, je continuerai à me former sur les nouveautés.

[b:64106f5efc]@Ozymandias:[/b:64106f5efc]
C'est vrai. Je constate la même chose.
Je suis intéressé par votre domaine, j'en profite pour poser une question. Ne vous croyez pas que les recruteurs mélangent tout type de profil? Par exemple: data analysis, data analytics et data scientist sont 3 profils distincts, mais je vois des annonces qui ne font pas la différence entre eux.

[b:64106f5efc]@code38:[/b:64106f5efc]
Je suis de la région Ile-de-France. Malheureusement je ne peux pas laisser ma famille seule durant cette crise sanitaire.
Je connais un seul site pour trouver des missions en freelance, c'est freelance-info.fr. Connaissez-vous d'autres?
Vous m'avez donné quelques idées. Je vais essayer de les appliquer. Merci beaucoup pour votre encouragement.

[b:64106f5efc]@freddy6777:[/b:64106f5efc]
Bonne idée. Je commencerai à contacter les anciens clients vers fin août début septembre. Je croise les doigts.

ubik_2008

351 Messages

impliqué
31/07/2020 à 10:11

Je suis dans la même situation depuis début juin. Des contacts mais rien de concret. La plupart des projets sont gelés, les clients ne veulent prendre aucun risque.

Pour les postes CDI, à part rentrer chez un client final, je ne vois pas pourquoi des ESN iraient recruter des freelance alors qu'ils ont déjà plein de salariés à recaser. Il faut rappeler que ces ESN ont bénéficié du chômage partiel donc ils n'ont pas fait de licenciement donc il n'y aura très peu de recrutements. Et évidement qu'ils vont tout faire pour replacer leurs inter contrats dès que possible même si les profils ne conviennent pas. Il faut rappeler aussi que les salariés en chômage partiel ont pu bénéficier de formation.

Le salut ne viendra que des clients finaux quand ils auront suffisamment de visibilité pour relancer leur activité. Et espérer qu'à ce moment les ESN n'arrivent pas à fournir et rappelent les freelances.

Quand viendra ce moment ? Si je le savais... en attendant il faut rester vigilent, actif et positif. Des fois il suffit d'une ancienne connaissance qui cherche quelqu'un pour un client final, il faut un peu de chance.

zzben

13 Messages

discret
01/08/2020 à 16:28

Bonjour,

Je voudrais rajouter une piste intéressante : profiter de ce temps libre pour participer à un projet open-source.

C'est beaucoup plus valorisé qu'une expérience pro car le code est souvent plus pointu et il est consultable sur github.

Ça permet de choisir les technos que l'on vise, par contre l'investissement est pour rentrer dans les projets.

Penser également d'écrire des articles tech dans un blog reconnu

OscillationForcée

108 Messages

très actif
03/08/2020 à 09:16

Je voudrais rajouter une piste intéressante : profiter de ce temps libre pour participer à un projet open-source.
Salut,
de ma propre expérience le plus difficile est de se faire accepter par le projet open-source visé, on y est rarement bien accueilli. Il suffit de voir les interminables listes de tickets ouverts et parfois avec une solution proposée par exemple chez HTTPD Apache qui restent ignorés. Je pourrais en citer beaucoup d'autres, pour se faire une idée de l'esprit général il suffit de prendre un article au hasard chez linuxfr et suivre les commentaires rageux qui sont plus souvent dans la lutte des égos que dans la technique. Beaucoup de projets sont morts pour cette raison (ex : Apache ANT)

Quant à la perception sur ces compétences, le recruteur de base est déjà perdu de façon générale, s'il faut lui expliquer l'intérêt d'un nouveau paramètre pour NFS transporté sur UDP vous n'y arriverez pas.

zzben

13 Messages

discret
03/08/2020 à 10:13

Merci pour ton retour, je suis d'accord, il est difficile de se faire accepter sur des gros projets comme ceux que tu cites. Mais sur des projets émergeants c'est tout à fait possible.

Au niveau du recrutement : j'ai toujours vu mon CV validé par un profil technique (au sein de l'ESN ou directement par le client), même si on ne rencontre physiquement que le commercial.
J'ai déjà été dans ce rôle et je t'assure que pouvoir consulter les commits Github ou le profil Stackoverflow est un paramètre déterminant, car il est beaucoup plus tangible que le blabla habituel

OscillationForcée

108 Messages

très actif
03/08/2020 à 14:08

Là aussi S.O. montre rapidement ses limites (je n'ai rien contre, c'est juste pour étoffer la conversation). On y voit des gusses ayant juste posé une question triviale devenue populaire culminer dans les classements alors qu'un autre qui aura répondu à des centaines de questions difficiles stagnera durablement sous les 5000 points. Ce modèle peut paraître injuste mais au final il peut nous en apprendre sur l'état d'esprit de ses participants (certains sont véritablement dans le sacerdoce).

tropicalm

36 Messages

actif
03/08/2020 à 14:42

Bienvenue au club [b:c3305a9e24]harel[/b:c3305a9e24]. Je traverse une période similaire.

3 mois sans mission, alors qu'avant (il y a 10 ans...), je ne mens pas, je trouvais une mission en [b:c3305a9e24]3 jours chrono[/b:c3305a9e24]. Juillet / août c'est la misère. A part pour tous ces appels, quasi quotidiens, d'ESN, pour un 'premier échange', qui en général n'aboutit à rien de tangible.

FYI, je suis [i:c3305a9e24]Archi Solutions[/i:c3305a9e24].

Pareil, je me forme aux dernière technos du Cloud, depuis qq années, car DevOps ça paye, littéralement et figurativement.

J'essais de ne pas craquer ni sur TJM ni sur un retour au dèv, j'en ai fait le tour.

CV pushed qq fois par les ESN vers les clients finaux, et ces derniers ne donnent pas de retour aux ESN. Soit ils annulent / repoussent les commandes, soit ils sont off une partie de l'été, soit ils ne répondent pas favorablement, voire pas du tout.

Je pense que c'est la conjoncture : budgets minimaux, TJ tirés vers le bas de manière flagrante (on m'a proposé 380 p.d pour Arch AWS vendredi dernier... mon dernier T.J c'est 600... no comment), soit ils sont off, soit on est trop vieux... :-)

Bon courage. Quoi qu'il en soit, il ne faut ni se prost...er, ni rester sur une voie de garage, genre "migration BDD 2 mois", le truc qui nous fera rater une bonne rentrée...

tropicalm

36 Messages

actif
03/08/2020 à 14:46

freddy6777 a écrit :Bonjour Harel,

J'ai aussi traversé une situation un peu difficile pendant 3 mois. Je m'en suis sorti grâce à des projets au forfait pour d'anciens clients. Peut-être pouvez-vous contacter directement d'anciens clients ? Peut-être peuvent-ils être intéressés par certaines prestations leur permettant de facturer rapidement leur client aussi ? Les prestations au forfait peuvent leur permettre de partir sur un développement à coût fixe et, au moins, ils savent que vous ne serez pas bloqué par une mise en chômage technique.

Sinon, je pense aussi qu'il ne faut pas hésiter à chercher ailleurs que dans sa région, voir dans les pays limitrophes.

Bon courage.
Je recommande pays limitrophes / remote pour des pays anglos, (qui font plus confiance Re: le remote).

Je déconseille les anciens clients qui voudraient juste du support de prod sur une techno surannée, sauf si leur projet est de migrer vers des nouvelles technos Cloud. J'ai fait la bêtise de rester trop longtemps sur un projet "Ancien Monde", et j'ai raté le virage numérique des mid-noughties. Heureusement j'ai réalisé la bêtise il y a qq années, et je me suis rattrapé depuis. C'était un coup à se tirer une balle dans le pied économique, et pleurer après parce que ça pi55e le sang (comme un confinement trop long...). Sounds familiar ?

tropicalm

36 Messages

actif
03/08/2020 à 14:50

harel a écrit :Bonjour.


- Postuler par email aux offres de Freelance Info avec des messages personnalisés: 2/34 réponses seulement, et les 2 sont négatives.
- Postuler sur le site Freelance Info en appuyant sur le bouton "Envoyer votre candidature": 0/25 réponse.
Est-ce que toi aussi tu as remarqué que ces derniers mois, il n'y a que le bouton "Postuler" ? Avant, on notait plus de détails / coordonnées du contact, et on pouvait envoyer un email personnalisé et motivé.
Aujourd'hui, ça ressemble plus à une loterie anonyme. On ne sait même pas à qui on envoie son CV, et pas moyen d'envoyer une LM.
Du coup moi aussi j'ai 0 réponses à mes applications. Je n'ai que des appels spontanés en provenance d'ESN qui voient mon CV sur F-I.

fullstack_obliged

61 Messages

actif
03/08/2020 à 19:10

tropicalm a écrit : Je recommande pays limitrophes / remote pour des pays anglos, (qui font plus confiance Re: le remote).

Je déconseille les anciens clients qui voudraient juste du support de prod sur une techno surannée, sauf si leur projet est de migrer vers des nouvelles technos Cloud. J'ai fait la bêtise de rester trop longtemps sur un projet "Ancien Monde", et j'ai raté le virage numérique des mid-noughties. Heureusement j'ai réalisé la bêtise il y a qq années, et je me suis rattrapé depuis. C'était un coup à se tirer une balle dans le pied économique, et pleurer après parce que ça pi55e le sang (comme un confinement trop long...). Sounds familiar ?
Aïe j'ai fait cette erreur mes 2 dernières années là. Techno antédiluvienne, projets en cycle en V contractuellement et n'importe quoi dans les faits, pas de versioning de code source, livraison en PROD de tout et n'importe quoi en mode big-bang, batches nocturnes, silos ... Enfin le nightmare.
J'ai réussi à faire mettre en place le minimum vital, un SVN; mais pour le reste j'étais en face de murs. Impossible de faire bouger quoi que ce soit.
Si çà devait se reproduire, je me suis promis de mettre un supplément dans mon tarif pour compenser l'obsolescence programmée par ce type de mission.

Ozymandias

71 Messages

actif
03/08/2020 à 19:19

fullstack_obliged a écrit : Si çà devait se reproduire, je me suis promis de mettre un supplément dans mon tarif pour compenser l'obsolescence programmée par ce type de mission.
Je pense que c'est un très bon principe pour limiter la casse.
Par contre, ça peut arriver qu'on ne puisse pas prévoir ce supplément a priori car on ne connait pas l'état du carnage avant de commencer.

Il peut y avoir de grosses lacunes même chez les clients qu'on ne soupçonne pas. J'ai déjà vu ça chez un grand éditeur de logiciel (des milliards de CA, très connu du grand public, etc.) :
Pas de versionning de code ou d'environnements hors PROD pour tout ce qui ne touche pas aux logiciels vendus :shock:

Enfin bon, c'était peut-être juste un cas de cordonnier mal chaussé...

fullstack_obliged

61 Messages

actif
03/08/2020 à 19:57

Ozymandias a écrit :[quote:045d867b49="fullstack_obliged"]
Si çà devait se reproduire, je me suis promis de mettre un supplément dans mon tarif pour compenser l'obsolescence programmée par ce type de mission.
Je pense que c'est un très bon principe pour limiter la casse.
Par contre, ça peut arriver qu'on ne puisse pas prévoir ce supplément a priori car on ne connait pas l'état du carnage avant de commencer.

Il peut y avoir de grosses lacunes même chez les clients qu'on ne soupçonne pas. J'ai déjà vu ça chez un grand éditeur de logiciel (des milliards de CA, très connu du grand public, etc.) :
Pas de versionning de code ou d'environnements hors PROD pour tout ce qui ne touche pas aux logiciels vendus :shock:

Enfin bon, c'était peut-être juste un cas de cordonnier mal chaussé...[/quote]

C'est tout à fait vrai je ne pouvais imaginer un tel "laisser-aller" ou non respect des bonnes pratiques existantes depuis au moins 20 ans là... Et évidemment dans ce cas difficile d'évaluer la perte de connaissance potentielle par avance.

Non versioning de code, sincèrement on n'est plus au milieu des années 90 à conserver le code mort de toutes les évols...

lfabien

309 Messages

impliqué
05/08/2020 à 12:46

fullstack_obliged a écrit : Non versioning de code, sincèrement on n'est plus au milieu des années 90 à conserver le code mort de toutes les évols...
[troll]
Tu es méchant avec les années 90 car c'est justement dans ces années que la problématique de gestion de version a émergé et qu'ils ont trouvé des solutions.

Dans les années 2000, Git était une évolution très marquante mais...
Depuis quelques années, je vois la monté en force d'une façon mécanique de faire de la gestion de version. Pour beacuoup c'est simplement une sauvegarde distante. Par exemple, toutes les 3 minutes, sur le même morceau de code, on fait-refait-rerefait en faisant un commit et un push sur la branche à chaque fois... Bien entendu avec un message de commit très explicite comme "maj" ou "update".
C'est mal utilisé donc l'un des interêts principaux est simplement perdu.

Heureusement, la plupart du temps, c'est sur des branches à part et les commits peuvent être fusionnés dans un commit de merge ce qui permet de limiter les dégats et de pouvoir correctement tracer.

Mais c'est du hors-sujet, je suis en train de passer dans la catégorie des vieux cons :roll:
[/troll]

Pour ce qui est du Cloud, énormément de gens se positionnent dessus. Du junior au sénior, tous veulent faire DevOps, il risque d'y avoir une offre très supérieure à la demande.
Je pense que les tarifs vont très rapidement baisser.