100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Marché en septembre

Membre-158434

37 Messages

actif
29/07/2020 à 18:46

Bonjour les freelancers,

je souhaite avoir votre avis sur l'état actuel du marché et en septembre, pensez vous que le marché reprendra creshendo ou vous pensez qu 'il faut attendre encore ?

merci pour vos retours.

ArThierry

61 Messages

actif
29/07/2020 à 19:10

Avec le seconde vague qui s'annonce et qui prend déjà forme, je vois pas comment le marché pourrait repartir en septembre.

Je vois plutôt une accentuation de la crise actuelle.

code38

249 Messages

impliqué
30/07/2020 à 00:20

Membre-158434 a écrit :je souhaite avoir votre avis sur l'état actuel du marché et en septembre, pensez vous que le marché reprendra creshendo ou vous pensez qu 'il faut attendre encore ?
Que faut-il donc attendre encore ?

Pour ce qui est de septembre ... difficile à dire à ce jour. Ca dépendra de l'évolution de la situation d'ici là mais ça ne semble pas prendre une tournure très réjouissante.
Et ça pourrait être plus durable pour des raisons au-delà du coronavirus.

CORDIA

556 Messages

impliqué
30/07/2020 à 09:05

Contrairement aux retours lus sur ce forum, mon constat autour de moi sur le marché actuel est plutôt positif.

Je sais que mon commentaire ne va pas plaire mais c'est pourtant ce que je constate...le marché a été résiliant.

Chez tous les clients où j'ai des contacts, les projets se sont poursuivis...il y a bien eu quelques fin de missions mais en nombre très réduit et certains clients renforce même les équipes.

Evidemment je ne mets pas en doute les difficultés décrites par certains.

...

Membre-158434

37 Messages

actif
30/07/2020 à 11:52

la situation sanitaire semble s'améliorer et la deuxième vague ne va pas fort probablement avoir lieu, donc à mon avis a la rentrée le marché reprendra.

code38

249 Messages

impliqué
30/07/2020 à 12:16

Tant mieux s'il y a des signes encourageants. Pour nuancer mon message précédent, c'est vrai que l'activité n'a heureusement pas dévissé. Là où je suis, il y a des projets et le nombre de prestataires a augmenté ces 2 derniers mois mais je ne sais pas si c'est représentatif. Le risque est de savoir comment certains secteurs (car la situation et le constat de chacun dépend aussi de ça, de la région dans laquelle on est, ...) vont s'en sortir dans la durée.

On peut en effet noter qu'il y a des offres (même si en moins grand nombre, quelle est la part du fait qu'on est en juillet-août) ... mais il y a certainement une plus grande concurrence.

Si l'épidémie reste à ce niveau (et l'enjeu post déconfinement est de la maîtriser, pas de l'enrayer, dans un exercice d'équilibre compliqué), espérons que les entreprises s'adaptent et que la confiance soit là.

zzben

24 Messages

discret
02/08/2020 à 21:42

Je me lance pour une théorie, n'hésitez pas à la contredire :

Sur les secteurs touchés, le 1er réflexe du confinement a été de débarquer les freelances pour sauver sa trésorerie

Quitte à mettre les projets en pause quelques mois

A la rentrée, des petits pourvoyeurs de missions vont faire faillite mais les grosses entreprises savent qu'elles ne peuvent que continuer leur course à la ""digitalisation"", sinon ce serait perdre leurs investissements et accroître leur retard technologique
Ex: Airbus vient de présenter une navette autonome

Les freelances touchés retrouver ont donc leur place, et ceux qui n'étaient pas indispensables ou dont le client a coulé verront sans doute d'autres opportunités (relocalisation, pharmaceutique, mise en place de plateforme de télétravail...)

Qu'en pensez-vous?

Membre-158434

37 Messages

actif
02/08/2020 à 22:06

Je sais pas mais c’etait question de respecter les principes de sécurité sanitaire pour les grandes entreprises donc du coup teletravail et presta non indispensable au repos. Le covid est derrière nous mtn donc la vie continue

hmg

25933 Messages

Grand Maître
03/08/2020 à 08:19

Bonjour,

Membre-158434 a écrit :Je sais pas mais c’etait question de respecter les principes de sécurité sanitaire pour les grandes entreprises donc du coup teletravail et presta non indispensable au repos. Le covid est derrière nous mtn donc la vie continue
Derrière nous ?

Vous l’évaluez comment ?

L’OMS annonce une épidémie très longue.
La France prépare comme tous les pays des scénarios de reconfinement.
Les épidémiologistes tirent la sonnette d’alarme car le nombre de cas repart à la hausse.
Le masque est de plus en plus obligatoire et le nombre de personnes ne respectant pas les règles est important ce qui induit que les règles vont se durcir.

Pour rappel : les entreprises ont l’obligation maintenant d’avoir un plan de poursuite d’activité en cas de pandémie. Elles doivent donc garder à l’esprit cette donnée.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

fullstack_obliged

93 Messages

très actif
03/08/2020 à 11:43

Membre-158434 a écrit :Je sais pas mais c’etait question de respecter les principes de sécurité sanitaire pour les grandes entreprises donc du coup teletravail et presta non indispensable au repos. Le covid est derrière nous mtn donc la vie continue
Oui tout comme hmg je trouve vos propos vraiment dangereux. Des personnes continuent de mourir en France et en Europe de la COVID 19.

Je suis allé visité Dax durant 2 jours et j'étais stupéfait de voir les habitants jouer à la pétanque par pack de 9/10 ou aux tables des terrasses des bars par 4 ou 5 sans avoir de masques.
Ce sont ces comportements qui font que le virus continue de se propager et de tuer des gens.
Je me balladais seul dans les rues et j'avais bien mon masque malgré la chaleur étouffante.
Après chacun voit midi à sa porte, mais je refuse d'être responsable de la mort de quelqu'un de mon entourage alors que je suis au fait des risques encourus. Connaissant parfaitement ces risques, ne pas mettre le masque aujourd'hui n'est ni de la négligence, ni de l'égoïsme, mais de la mise ne danger de la vie d'autrui et je ne serai pas surpris lorsque quelqu'un attaquera en justice un récalcitrant au masque si celui-ci est obligatoire.

Membre-158434

37 Messages

actif
03/08/2020 à 12:05

c'est quoi le rapport ?

j'ai pas dit qu'il faut pas mettre un masque. Le masque faillait qu'il soit obligatoire dès le premier signe d'un virus comme font les japonais. On n'en n'avait pas.
Mtn avec le masque le virus ne se propage pas comme avant et c'est tant mieux.

hmg

25933 Messages

Grand Maître
03/08/2020 à 16:28

Bonjour,

Membre-158434 a écrit :c'est quoi le rapport ?

j'ai pas dit qu'il faut pas mettre un masque. Le masque faillait qu'il soit obligatoire dès le premier signe d'un virus comme font les japonais. On n'en n'avait pas.
Mtn avec le masque le virus ne se propage pas comme avant et c'est tant mieux.
Vous avez dit dans le post précédent "Le covid est derrière nous mtn donc la vie continue".

Donc :
- non, il n'est pas derrière nous.
- non, tout le monde ne porte pas le masque comme il devrait.
- non, personne n'est certain qu'en atmosphère confiné en hiver le masque sera suffisant.

Les entreprises doivent prendre cela en compte dans leur plan de continuité et dans leurs projets.

Le fait de dire "c'est derrière nous" ne change pas le fait que les entreprises ne peuvent pas s'amuser à jouer aux apprentis sorciers comme vous.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Edenfir

24 Messages

discret
22/08/2020 à 11:11

Bonjour,

Pourrait-on se recentrer sur le sujet initial s'il vous plaît ?

Je m'interroge grandement sur la situation à venir concernant le marché du travail dans le secteur de l'IT à la rentrée.

Pensez-vous qu'il est plus difficile (que d'habitude) de retrouver une mission dans le contexte actuel ?

Ou bien, selon vous, serait-il plus judicieux d'attendre début 2021 par exemple ?

EURL - IS - Profession libérale
Gérant majoritaire - Associé unique
Consultant informatique
Architecte expert AD/Exchange

Citation : La connaissance ne vaut que si elle est partagée !

Papillon75

2 Messages

nouveau
22/08/2020 à 14:21

Bonjour,

Si il y a bien quelque chose que nous avons déduit du confinement, c'est que l'IT a grandement participé à la continuité -même dégradée- de l'économie.
Je ne pense pas que les clients pourront vraiment arrêter tous leurs projets. Et il faudra, à mon sens, prendre en compte :
-l'Obligation de la continuité de l'IT
-Priorisation et écrémage des projets/budgets (même si l'état a beaucoup soutenu. Tous les crédits et repots accordés seront à honorer à partir de 2021)
-DSI très externalisées et dépendantes des freelance
-Changement des forces : plus de freelance dispo et prêts à baisser leur taux. Les clients le savent, et vont utiliser ce point :lol:
-Arrivée sur le marché de jeunes diplômés, pas trop chers

Il sera fatalement plus compliqué qu'avant de trouver une mission aux même taux que 2019...mais les choses reprendront leur cours.
Attendons la publication du plan de relance....et croisons les doigts.

S.

Peluche

36 Messages

actif
23/08/2020 à 18:53

Bonjour à tous,


Concernant une reprise en Septembre je ne suis pas devin et j'ai perdu ma boule de cristal, je ne peux donc rien prédire de l'avenir...

[u:7259c753f4]
En revanche si je prends un peu de hauteur je constate que :[/u:7259c753f4]
- Non nous n'en avons pas encore terminé avec le COVID (pour ne parler que de la France le nombre de cas repart à la hausse)
- Les chiffres du chômage s'affolent (et bon nombre d'entreprises ont profité de ce dispositif pour passer la crise sans trop savoir ni quand ni comment réintégrer leurs salariés).
- De nombreux sous-traitants ont été impactés et tirent la langue (particulièrement dans les industries aéronautiques et automobiles)
- Certains ont déjà mis la clef sous la porte ou sont en passe de l'être
- Les banques centrales tentent de maintenir à flot notre système financier à grand coups de milliards... ce qui risque de précipiter son effondrement ! Sans compter la dette qu’il faudra rembourser derrière…
- Le cours de l’Euro monte face au Dollars (la faute à la FED qui envoie des chèques aux américains…) ce qui rend l’exportation des produits européens moins attractive
- Une crise économique attise les tensions sociales ce qui peut avoir un impact direct ou indirect sur nos business suivant notre secteur d’activité


Bref pas sûr qu’on soit tiré d’affaire de sitôt !


On peut tout de même supposer que les entreprises qui proposent des services essentiels survivront mieux que d’autres (secteurs alimentaire, santé, digital…), quand aux autres ils ont 2 choix : s’adapter ou disparaître.


Concernant les indépendants à nous de nous tourner vers les clients des secteurs essentiels… ou vers des niches qui peuvent avoir besoin de notre expertise !

nico91130

7 Messages

nouveau
24/08/2020 à 10:37

De mon côté, je travails essentiellement avec mon réseau pro ce qui revient à travailler avec 4 entreprises dans deux secteurs Telecom et énergie. Je commence une mission en septembre avec le même TJM que celui de fin juin.
Par contre je ne me cantonne pas à un poste suivant les missions (architecte ou chef de projet ou .....).
Le fait de travailler avec sont réseau permet de garder son TJM (les interlocuteurs savent ce que tu vaut) et ils ont aussi confiance en toi sur d’autres postes.
En tant de crise au niveau des missions, l’importance du réseau est mis en valeur.
Un conseil, faite vous un réseau dans au moins deux secteurs d’activité différents.

Membre-158434

37 Messages

actif
24/08/2020 à 19:54

merci pour ton retour nico91130

ringa

2 Messages

nouveau
24/08/2020 à 20:29

hmg a écrit :Bonjour,

Donc :
- non, il n'est pas derrière nous.
- non, tout le monde ne porte pas le masque comme il devrait.
- non, personne n'est certain qu'en atmosphère confiné en hiver le masque sera suffisant.

Il faut s'en tenir au fait... et pas aux infos formatés et non documentés.
Le nombre d'hospitalisations est en très forte baisse
consultez le lien de santé publique https://geodes.santepubliquefrance.fr/#c=indicator&view=map2
Quant aux cas asymptomatique, leurs progressions suit celle des tests PCR.
Donc il n'y a pas pour l'instant de prolongation d'une pandémie au sens stricte du terme.

Membre-158434

37 Messages

actif
24/08/2020 à 20:35

Exact ringa. Même le nombre de décès a fortement baissé : 1 décès dans les dernières 24h. Esperons qu’il y a plus de décès prochainement ca va soulager tt le monde.

hmg

25933 Messages

Grand Maître
24/08/2020 à 23:31

Bonjour,

ringa a écrit :[quote:7af552210c="hmg"]Bonjour,

Donc :
- non, il n'est pas derrière nous.
- non, tout le monde ne porte pas le masque comme il devrait.
- non, personne n'est certain qu'en atmosphère confiné en hiver le masque sera suffisant.
Il faut s'en tenir au fait... et pas aux infos formatés et non documentés.
Le nombre d'hospitalisations est en très forte baisse
consultez le lien de santé publique https://geodes.santepubliquefrance.fr/#c=indicator&view=map2
Quant aux cas asymptomatique, leurs progressions suit celle des tests PCR.
Donc il n'y a pas pour l'instant de prolongation d'une pandémie au sens stricte du terme.[/quote]Remarque : mon message est de début août.

Même si certaines infos sont positives. Nous ne pouvons que croiser les doigts sur le fait que cela perdurera et que cela continuera à s’améliorer.

Mais sur un plan entreprise, il faut être prudent.
Le moindre soucis, et c’est potentiellement fermer plusieurs semaines.

Ce qui déstabilise une entreprise, c’est plutôt de ne pas avoir de salariés pendant des semaines. C’est donc la contamination qui pose problème pour une entreprise, pas le décès. Donc peu de décès, c’est bien, mais beaucoup de contamination ça l’est beaucoup moins.

A noter :
- Les études ou médecins qui parlent d’un virus qui serait moins virulent restent très prudent. La mutation mise en avant existe depuis fin février. Les décès ne sont pas moindre sur le continent américain. Les contaminations semblent non maîtrisées en Inde et Corée du Sud actuellement. Le nombre de nouveaux contaminés est important en Europe.
- Les personnes actuellement contaminées sont des jeunes donc moins susceptibles d'entraîner des cas graves et des décès. Peu de contamination parmi les personnes à risques car elles s’exposent moins.
- compte tenu du nombre d’asymptomatiques, il est possible que le taux de décès soit moindre que l’on pensait au début.
- le nombre de décès est moindre, mais il ne faut pas oublier qu’il y a bien d’autres conséquences à long terme (fatigue, problèmes de respiration, perte de goût et d’odorat...). Conséquences non encore évaluées aujourd’hui qui peuvent déstabiliser à long terme.
- Il y a un délai entre contamination, début des symptômes, réanimation et décès. Entre test positif et décès, il peut s'écouler des mois.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.