100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Situation compliquée avec SSII

Louka

2 Messages

nouveau
03/10/2020 à 13:07

Bonjour à tous, Tout d’abord, je tenais à remercier les intervenants du forum, vous lire m’aide beaucoup dans mon début d’activité d’indépendante.Je vous écris aujourd’hui car je suis face à une situation un peu complexe qu’il ne me semble pas avoir vu décrite sur ce site.J’ai été contactée il y a quelques temps par deux commerciaux pour une mission longue durée dans une grande entreprise du secteur industriel. Une première chose m’a un peu mise sur mes gardes : nous échangions par mail principalement avec des adresses gmail, mais étant donné que j’ai rapidement eu un entretien sur site avec le client où j’étais accompagnée d’un des deux commerciaux, j’ai été rassurée, d’autant qu’il faut être « rang 1 » pour pouvoir facturer au client.Je précise que préalablement à l’entretien, pour la mission en question j’accepte de leur facturer un TJM à 350 € / jour (à la base, mon TJM indicatif était plutôt de 450 €).  De plus, toujours avant l’entretien un des commerciaux me demande d’augmenter le TJM affiché sur une plateforme de freelance (pas celle-là) et de le passer de 450 à 500€, pour que l’entreprise ait l’impression de faire une « bonne affaire ».L’entretien se passe bien et quelques temps plus tard, le commercial me recontacte pour m’indiquer que l’entreprise a officieusement accepté, c’est là qu’il m’indique que l’on fonctionnerait de la manière suivante : ils me verseraient 480 € et je devrais ensuite leur reverser 130 € (pour arriver à mon TJM de 350 €). Par téléphone, je ne dis rien mais leur envoie ensuite un mail leur indiquant que ce fonctionnement ne me convient pas et que je souhaiterais procéder comme normalement avec une ssii : soit qu’il me verse directement mon TJM de 350 € et que je ne reverse ensuite rien à personne.Environ 10 minutes plus tard, un des deux commerciaux me recontacte et tente de me rassurer : ils ont l’habitude de travailler comme cela en tant qu’apporteur d’affaires… Il me demande ce qui me pose problème et j’explique de façon succincte qu’étant donné mon régime de micro-entreprise, les impôts et l’URSSAF se basent sur mon CA et qu’il s’agit donc d’un manque à gagner pour moi. Ayant un RDV juste après, je leur propose d’en reparler un peu plus tard.Le lendemain, je renvoie un mail pour leur dire que j’ai besoin qu’ils m’explicitent le fonctionnement qu’ils envisagent (qui facture quoi à qui, etc…)Ils ne m’ont pour le moment pas répondu.Après réflexion, mon hypothèse est la suivante : le client doit demander à connaître la marge et le TJM versé à l’intervenant. Il ne s’agit pas d’une entreprise publique mais l’Etat est un actionnaire important alors je me dis qu’il est possible que l’entreprise soit soumise au code des marchés publics et exige des informations précises sur les contrats avec les ssii. Je pense donc qu’ils ont dû indiquer qu’ils me versaient 480 € / jour comme s’il s’agissait de mon TJM mais qu’ils comptent ensuite récupérer les 130 € pour ne me laisser que 350 €. Que pensez-vous de cette situation ? Je pense qu’ils vont me rappeler lundi pour tenter de me convaincre. Comment réagiriez-vous ? Et surtout, avez-vous déjà eu connaissance d’une telle situation ? Quelles étaient les justifications ? Je vous remercie de m’avoir lue et vous remercie également par avance pour toute réponse.

Olivier_M

1345 Messages

Grand Maître
03/10/2020 à 13:49

Bonjour,
La situation me semble au contraire fort simple. Ces personnes sont malhonnêtes, ou au minimum engagées dans une affaire malhonnête avec le client final (la rétrocession qu'ils vous demandent servira peut-être à verser un pot de vin au client final, c'est hélas assez fréquent). Vous devriez en rester là.

Quelques remarques complémentaires :
- l'utilisation d'une adresse Gmail est étonnante. Avez-vous pris des informations sur leur société, via infogreffe par exemple ? (Capital, anciennenté, nombre de salariés, absence de procédure...)
- votre TJM est très, très bas
- si on vous demande de facturer 480€, c'est que vous êtes au moins facturé 500€ au client final. Avec 350€ pour vous, cela fait 30% de marge pour votre intermédiaire. C'est beaucoup, surtout sur un TJM modeste.
- vous demander de modifier votre profil sur une plateforme pour "duper" le client final, puis vous expliquer qu'ils travaillent habituellement de la manière proposée ressemble carrément à une arnaque. Au minimum ces personnes ont un comportement malhonnête récurrent.
- votre hypothèse est probablement la bonne, à la réserve près, comme je l'écrivais au début, que cette "marge arrière" va peut être servir en partie à verser un pot de vin.

Louka

2 Messages

nouveau
03/10/2020 à 14:36

Bonjour,

Je vous remercie pour votre réponse claire et rapide.

Concernant certains des points que vous avez soulevés :
-Le TJM bas est expliqué par les éléments suivants : je n'ai pas énormément d'années d'expérience, indé depuis peu de temps, et la période post-Covid, le fait que ce soit en province ainsi que la durée et l'intérêt pour la mission ont contribué à cette négociation à la baisse de TJM (d'autant que la négociation à la baisse s'est fait après l'envoi de mon CV, parce que le tarif était selon les commerciaux le point bloquant pour la mission). Je reconnais que je dois m'aguerrir au niveau des négociations et que j'ai sans doute mal réagi sur le coup. Je m'efforcerai d'éviter de refaire cette erreur à l'avenir.
-La marge me semble aussi très exagérée de ce que j'ai pu lire sur le forum. Au moment où j'ai accepté d'être payée 350 € / jour, j'ignorais quelle était leur marge. 

Merci en tout cas de votre réponse. Je reviendrai mettre à jour avec d'autres éléments.

hmg

25654 Messages

Grand Maître
03/10/2020 à 15:20

Bonjour,

Ces commerciaux vous feront une facture et ils sont déclarés ? Si c'est le cas, je ne vois rien de malhonnête sur cette partie. 

Leurs pratiques me semblent limites, mais ce sont des commerciaux. Ils vous font afficher 500 pour négocier 480.

Par contre, vous avez accepté un taux assez important pour l'apporteur : 27% !

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

phili_b

516 Messages

impliqué
03/10/2020 à 15:44

Comme Olivier_M. Ce sont des marges arrières qui ne sont pas saines et à la limite de l'arnaque. 

En plus effectivement ça montre la marge effective qui me paraît énorme. 

Moi j'éviterai à tout prix de travailler avec ces gens là. 

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Marge_arri%C3%A8re

lfabien

319 Messages

impliqué
04/10/2020 à 14:41

En 10 ans de freelance, je n'ai jamais été confronté à ce cas.
C'est effectivement malhonnête mais c'est probablement contractuel avec le client.

Je pense que le client a négocié avec l'intermédiaire une facturation d'apporteur d'affaire (peut-être même un cout fixe) et un cout de portage négocié. Ainsi, il n'a contractuellement pas le droit de facturer plus à son client que votre facture (+1-5%).

Mais comme il a réussi à vendre à son client plus cher votre profil, il se dit qu'il peut récupérer par un autre moyen.

Plusieurs possibilités pour vous :
- Vous refusez : Contraire à vos valeurs.
- Vous renégociez : Couper la poire en 2.
- Vous acceptez sans condition: Il est possible que le client (le décideur) soit d'accord. Si vous refusez de marcher dedans, vous perdez la mission.
- Vous acceptez  sur les termes normaux: Il y a d'autre moyen pour lui de vous faire passer à 350, via une société écran par exemple. Donc il n'y a pas de problème pour lui.

jbicheux

2 Messages

nouveau
04/10/2020 à 17:59

Bonjour
je suis indépendant depuis 12 ans. j'ai été directeur de projet en Banque pendant 25 ans en CDI .  vous devez prévenir la police et porter plainte contre ces individus,concernant cette tentative d'escroquerie.

j'ai des compétences en gestion de projets. Je suis expert sur AIS/SAI/XRDJ/RDJ et EVOLAN LOANS.

_lael

432 Messages

impliqué
04/10/2020 à 21:30

Porter plainte sur quelle base ?

Parce que l'intermédiaire ponctionne une marge délirante et essaie d'avoir le beurre et l'argent du beurre sur le dos du client et du prestataire ?
On envoie lla moitié des SSI en prison du coup ?

C'est peut-être moralement discutable mais personne ne l'a forcé à accepter de telles conditions et je ne vois pas en quoi c'est illégal à partir du moment où c'est contractualisé.

code38

194 Messages

impliqué
05/10/2020 à 08:46

Louka : Tout cela m'a l'air très louche. La société est-elle connue ? Les comptes gmail, déjà, ça démarre mal, puis il y a l'acceptation officieuse du client, puis sort du chapeau cette marge arrière ...
Je ne comprends pas non plus l'argument de l'avantage concernant la micro-entreprise ... si c'est basé sur le CA, vous allez artificiellement gonfler celui-ci et dépasser les plafonds et être plus lourdement imposée, non ?
Et sous quel libellé refacturiez-vous ? Rétrocommission ?

Peggy Lepaingard

1 Messages

nouveau
05/10/2020 à 09:11

Bonjour,
Fuyez !

Louka a écrit :Bonjour à tous, Tout d’abord, je tenais à remercier les intervenants du forum, vous lire m’aide beaucoup dans mon début d’activité d’indépendante.Je vous écris aujourd’hui car je suis face à une situation un peu complexe qu’il ne me semble pas avoir vu décrite sur ce site.J’ai été contactée il y a quelques temps par deux commerciaux pour une mission longue durée dans une grande entreprise du secteur industriel. Une première chose m’a un peu mise sur mes gardes : nous échangions par mail principalement avec des adresses gmail, mais étant donné que j’ai rapidement eu un entretien sur site avec le client où j’étais accompagnée d’un des deux commerciaux, j’ai été rassurée, d’autant qu’il faut être « rang 1 » pour pouvoir facturer au client.Je précise que préalablement à l’entretien, pour la mission en question j’accepte de leur facturer un TJM à 350 € / jour (à la base, mon TJM indicatif était plutôt de 450 €).  De plus, toujours avant l’entretien un des commerciaux me demande d’augmenter le TJM affiché sur une plateforme de freelance (pas celle-là) et de le passer de 450 à 500€, pour que l’entreprise ait l’impression de faire une « bonne affaire ».L’entretien se passe bien et quelques temps plus tard, le commercial me recontacte pour m’indiquer que l’entreprise a officieusement accepté, c’est là qu’il m’indique que l’on fonctionnerait de la manière suivante : ils me verseraient 480 € et je devrais ensuite leur reverser 130 € (pour arriver à mon TJM de 350 €). Par téléphone, je ne dis rien mais leur envoie ensuite un mail leur indiquant que ce fonctionnement ne me convient pas et que je souhaiterais procéder comme normalement avec une ssii : soit qu’il me verse directement mon TJM de 350 € et que je ne reverse ensuite rien à personne.Environ 10 minutes plus tard, un des deux commerciaux me recontacte et tente de me rassurer : ils ont l’habitude de travailler comme cela en tant qu’apporteur d’affaires… Il me demande ce qui me pose problème et j’explique de façon succincte qu’étant donné mon régime de micro-entreprise, les impôts et l’URSSAF se basent sur mon CA et qu’il s’agit donc d’un manque à gagner pour moi. Ayant un RDV juste après, je leur propose d’en reparler un peu plus tard.Le lendemain, je renvoie un mail pour leur dire que j’ai besoin qu’ils m’explicitent le fonctionnement qu’ils envisagent (qui facture quoi à qui, etc…)Ils ne m’ont pour le moment pas répondu.Après réflexion, mon hypothèse est la suivante : le client doit demander à connaître la marge et le TJM versé à l’intervenant. Il ne s’agit pas d’une entreprise publique mais l’Etat est un actionnaire important alors je me dis qu’il est possible que l’entreprise soit soumise au code des marchés publics et exige des informations précises sur les contrats avec les ssii. Je pense donc qu’ils ont dû indiquer qu’ils me versaient 480 € / jour comme s’il s’agissait de mon TJM mais qu’ils comptent ensuite récupérer les 130 € pour ne me laisser que 350 €. Que pensez-vous de cette situation ? Je pense qu’ils vont me rappeler lundi pour tenter de me convaincre. Comment réagiriez-vous ? Et surtout, avez-vous déjà eu connaissance d’une telle situation ? Quelles étaient les justifications ? Je vous remercie de m’avoir lue et vous remercie également par avance pour toute réponse.

hmg

25654 Messages

Grand Maître
05/10/2020 à 09:33

_lael a écrit :Porter plainte sur quelle base ?

Parce que l'intermédiaire ponctionne une marge délirante et essaie d'avoir le beurre et l'argent du beurre sur le dos du client et du prestataire ?
On envoie lla moitié des SSI en prison du coup ?

C'est peut-être moralement discutable mais personne ne l'a forcé à accepter de telles conditions et je ne vois pas en quoi c'est illégal à partir du moment où c'est contractualisé.
Bonjour,

+1

Sur quelle base ? 
Que voyez vous d'illégal ?

Ils ne cachent même pas leur marge. Tout est transparent pour l'indépendant. Ce qui n'est ps le cas de la plupart des esn.

Ils ont un comportement peu moral pour le commun des mortels, mais comme indiqué plus haut, ce sont des commerciaux. Un vendeur de voiture n'est pas l'exemple type de la moralité en affaires. 

Ici par exemple, faire modifier au prestataire son tarif affiché (450 vers 500) pour négocier un tarif supérieur (450 vers 480) avec le client, mais sans en faire bénéficier le prestataire qui reste à 350. 

Au minimum pour contractualiser : demander une part de cette marge en plus. Voire limiter leur marge globale à 20% (384) même mieux 15% (408).

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

code38

194 Messages

impliqué
05/10/2020 à 10:38

hmg a écrit : Ils ne cachent même pas leur marge. Tout est transparent pour l'indépendant. Ce qui n'est ps le cas de la plupart des esn.

Ici par exemple, faire modifier au prestataire son tarif affiché (450 vers 500) pour négocier un tarif supérieur (450 vers 480) avec le client, mais sans en faire bénéficier le prestataire qui reste à 350. 

Au minimum pour contractualiser : demander une part de cette marge en plus. Voire limiter leur marge globale à 20% (384) même mieux 15% (408).
 
Ce qui me choque le plus, ce n'est pas la marge ni le fait de demander à changer le TJM affiché (d'ailleurs, là où le client n'ira sans doute jamais), même si ça me ferait sérieusement réfléchir.

Mais que pensez-vous du paiment d'un TJM de 480 € au consultant avec ensuite un reversement de 130 € par ce dernier à l'ESN ?

hmg

25654 Messages

Grand Maître
06/10/2020 à 17:18

Bonjour,

C'est une rémunération possible de commercial. J'ai déjà vu (pas dans ces proportions).

Et pour le site où le tarif a été changé, je ne suis pas daccord. Il suffit que le commercial mette le lien vers le site pour justifier le cadeau sur le tarif demandé.

Par contre, ce que l'on ne sait pas (et que je suppose fortement) c'est que le commercial doit aussi reccevoir du client une rémunération comme chasseur de têtes. Il gagne ainsi sur les deux tableaux.

D'ailleurs, dans cette formule (le client est facturé et il y a reversement au commercial), n'oubliez pas que pour le client final le presta est payé 480, pas 350. Quand c'est l'ESN qui facture, le client final sait que le presta touche moins.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

paladium1504

55 Messages

actif
07/10/2020 à 09:34

Bonjour
N'y allez pas croyez moi !! Vous allez galerer pour être payé avec ce genre de personnes.. 
​​​​Si dès le départ, c'est louche, imaginez la suite..

lfabien

319 Messages

impliqué
07/10/2020 à 12:34

Bonjour
N'y allez pas croyez moi !! Vous allez galerer pour être payé avec ce genre de personnes.. 
​​​​Si dès le départ, c'est louche, imaginez la suite..
L'avantage c'est que s'il n'est pas payé, il ne paye pas la retrocommission... Il ne perd pas 480*20j mais seulement 350*20j  :)
Il peut aussi demander à ce que la retro-commision ne sois facturée que 2 ou 3 mois après le paiement de la facture. Comme cela, il n'a pas vraiement de risque (sauf sur les premiers mois).

Non le  seul vrai problème me semble uniquement éthique et le montant de la facturation.
Effectivement, la facturation me semble extrêmement basse et a totalement été éludé car 350 E/j c'est vraiement très très bas.

spiralis

209 Messages

impliqué
07/10/2020 à 19:33

En ce moment, en région, 350 euros c'est monnaie courante .....

Membre-02511968

1 Messages

nouveau
08/10/2020 à 14:10

Ce message à été masqué dû à certains mots dans son contenu

code38

194 Messages

impliqué
09/10/2020 à 10:20

paladium1504 a écrit :N'y allez pas croyez moi !! Vous allez galerer pour être payé avec ce genre de personnes.. 
​​​​Si dès le départ, c'est louche, imaginez la suite..
 
Je trouve aussi que c'est mal engagé. Même en étant payé, ce n'est pas une situation sereine et sur le plus long terme, je ne vois pas se dégager une relation fiable et durable avec cet intermédiaire. Tout comme certains clients, il faut savoir éviter certains intermédiaires. A chacun de jauger la situation qui se présente à lui avec les éléments factuels et le feeling.
Personnellement, à moins de vraiment être coincé, je ne donnerais pas suite à cet intermédiaire.