100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Quel type de strucuture juridique en dehors des clous quand on continue et perçoit sa retraite à TP

Membre-165331

4 Messages

nouveau
09/10/2020 à 14:31

Je me suis aperçu que je ne pouvais pas bénéficier entre 2 missions de l'indemnité Pôle Emploi parce que j'étais éligible à la retraite.
 
Une fin de mission fin Décembre et le confiement  début Mars ont eu raison de mon enthousiasme puisque d'habitude j'enchaine les missions avec un ou 2 mois de vacances payés sur mes réserves

Mais là avec l'ami COVID la situation m'a obligé à prendre précipitamment cette foutue retraite que je ne voulais ps avoir en attendant d'avoir une nouvelle mission que je viens de démarrer

Mais vu que je gagne plutôt correctement ma vie en tant que Consultant informatique dans un domaine recherché actuellement, il faut que j'optimise ma fiscalité qui risque d'exploser avec ma retraite en plus et réduire également les coûts de retenues inutiles sur un salaire porté.

Quelle structure serait préférable en ce sens?
Création d'une Sas, Sarl, en France ou dans pays européen à fiscalité favorable sans pour autant passer le rubicon du grand fraudeur?

Si vous avez des idées, je suis preneur.

Merci par avance

mbohda

294 Messages

impliqué
09/10/2020 à 15:07

Bonjour 

Sans doute sasu Ir car en tant que retraite vous avez deja une protection sociale
et meme si je ne suis pas grand fan compte tenu des incertitudes sur le cout du social a 9,7% ou 17,2%

Beaucoup d echanges sur la sasu ir dans les posts precedents

Cordialement
Michel Bohdanowicz
expert comptable

Michel Bohdanowicz
Expert-comptable
https://compta.net
Un cabinet ultra connecte https://compta.net/cabinet-connecte/

hmg

25654 Messages

Grand Maître
09/10/2020 à 18:52

Bonjour,

A mon sens, SASU IS serait plus stable pour un cumul d'activité retraite et moins risqué devant les incertitudes.

Mais cela se débat entre les différents niveaux de risques.

Il faut se rappeler que dans un cas ou l'autre, l'URSSAF pourrait considérer qu'en fait c'est une rémunération versée et pas un "résultat non pro" (irpp) ou la rémunération du capital (irpp).

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Membre-165331

4 Messages

nouveau
12/10/2020 à 10:04

Merci pour vos réponses!!!...

Ce que je retiens déjà; c'est qu'une SASU est la structure juridique à choisir

Entre IR et IS, si on prend une base annuelle de CA de 100 K€ur, que reste-il en final par rapport à un salaire net par portage salarial?

Par exemple, si je m’octroie un salaire peu élevé, que je passe un maximum de charges comme la location d'un bureau dans mes locaux personnels (puisque la crise COVID me l'oblige), mon abonnement ADSL, mes frais de déplacements, qu'est-il préférable de choisir IR ou IS? 

Cela a t'il une incidence sur le choix IS ou IR?

Existe t'il des tableaux de simulation sur Excel qui permettent de faire une évaluation comparative?

Autres questions:

- Est-il préférable d'avoir un siège à Paris, plutôt qu'en province?

- Un siège à l'étranger tout en travaillant en France et dans quel pays (Luxembourg, Ireland, Pays-bas,...) sans déclencher systématiquement un contrôle fiscal?- Existe t'il des spécialistes de la question pour y répondre?

hmg

25654 Messages

Grand Maître
12/10/2020 à 14:19

Bonjour,

Si l'entreprise est à l'étranger, elle dépend d'autres règles. Ce ne sera pas SAS dans ce cas. Vous augmenterez les risques de contrôle (2 pays peuvent vous contrôler). 

En sas, vous devrez attendre la fin de l'exercice pour vous verser des dividendes (les acomptes sur dividendes demandent juridiquement une procédure particulière).

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Membre-165331

4 Messages

nouveau
12/10/2020 à 14:28

Merci de cette réponse

J'avais déjà bien pris en compte le fait que les dividendes ne se versent qu'après l'étalbissement d'un bilan.

Cela étant, je peux en tant que président me verser un salaire minime et inclure un maximum de frais de représentation et de mission.

La question est à quel niveau maximum légal sans se faire retoquer par l'Urssaf?

hmg

25654 Messages

Grand Maître
12/10/2020 à 14:47

Bonjour,

Vous faites erreur en prenant le problème à l'envers. 

Les frais pro sont des frais PRO. S'ils sont des frais pro, c'est que vous avez pu les justifier (nature, montant, utilité pour l'activité). Si vous ne pouvez pas justifier que ce sont des frais pro, l'URSSAF peut les redresser quel que soit leur montant. 

Il n'y a donc pas de jauge qui évalue le montant correct des frais. Il n'y a que des comparaisons statistiques qui peuvent induire pour un contrôleur d'être plus attentif quand une dépense est largement plus importante que pour d'autres personnes ayant la même activité. 

Selon votre métier, il existe des statistiques d'OGA (monographie) qui donnent des indices sur la moyenne des charges globales les plus courantes. 

Mais ce n'est qu'un moyen d'avoir une idée générale de correspondre à une norme. Cela ne veut pas dire qu'elle est adaptée à votre pratique pro.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.