100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Les SSII déclarent que les entreprises font la chasse aux indépendants

A.H

2 Messages

nouveau
16/11/2020 à 15:32

Bonjour communauté,

Plusieurs SSII avec qui je suis en contact prétextent que les clients finaux font la chasse aux indépendants afin de m'embaucher en CDI. Est-ce vrai ?

caquito

117 Messages

très actif
16/11/2020 à 15:57

Les clients finaux rechignent parfois à passer en direct avec un indépendant, c'est peut-être ce qu'ils ont voulu vous dire.
Après si c'est la chasse aux indep qui sont placés par des SSII, je ne vois pas pourquoi puisque c'est transparent pour le client final vs un employé de SSII.
Personnellement j'ai déjà eu le cas d'un client qui m'a informé quelques jours avant le début de mission que les RH avaient refusé de travailler avec un micro-entrepreneur en direct et qu'il fallait que je passe via une boite de presta. Impossible de savoir si c'est lié au statut de micro-entrepreneur et la crainte d'être accusé de salariat déguisé, ou bien un refus de traiter en direct avec des indep au sens large.Ils essayent aussi peut-être (surement) de vous faire peur pour vous embaucher et faire plus de marge que si vous travailliez pour eux en tant qu'indépendant.

Freelance91

1288 Messages

Grand Maître
17/11/2020 à 07:53

Il y a plusieurs clients qui refusent de travailler avec des indépendants même via une SSII mais ce n'est pas récent, j'en parlais déjà en 2010.

rolotono

6 Messages

nouveau
17/11/2020 à 16:11

Pas plus qu'avant, certains clients sont réticents, mais il ne faut pas en faire une généralité, c'est souvent ce que disent les SSII vous vous inciter à abandonner le statut d'independant au profit de celui de salarié, plus rentable pour eux.

Freelance7892

16 Messages

discret
17/11/2020 à 22:21

J'ai reçu également le même écho de la part de plusieurs SSII pour me demander de sginer un CDI car soit disant le client final n'accepte plus de freelance.

Ces SSII profitent du contexte pour intégrer des freelances et consolider leur marge. C'est éthiquement et moralement discutable au vu de la situation. Mais c'est comme cela...

Freelance7892

16 Messages

discret
19/11/2020 à 19:13

Petite anecdote du jour :

Une commerciale essaie de me vendre une mission et elle me dit que les freelances ne peuvent plsu etre positionné chez ce grand groupe bancaire

Etonnant car j'ai un positionnement chez eux avec une autre SSII et cela n'a pas posé de soucis

Ozymandias

76 Messages

très actif
19/11/2020 à 20:36

Freelance7892 a écrit :Une commerciale essaie de me vendre une mission et elle me dit que les freelances ne peuvent plsu etre positionné chez ce grand groupe bancaire

Etonnant car j'ai un positionnement chez eux avec une autre SSII et cela n'a pas posé de soucis
J'ai déjà eu le même cas pour un groupe bancaire connu pour être "anti-freelance" (sauf pour les potes du DSI). J'avais mentionné ça à la commerciale et elle m'a dit "Pas de souci pour les freelances".
Je fais l'entretien client, tout se passe bien...et là la commerciale me dit que finalement il faut être en CDI sinon ça ne passe pas...

J'espère que vous ne serez pas dans le même cas.

hmg

25715 Messages

Grand Maître
20/11/2020 à 08:19

Bonjour,

Le problème est que la politique des clients finaux n'est pas stable à ce niveau. 

D'une année à l'autre, ils changent les règles. 

Par rapport à la période actuelle, il semble logique pour les clients de vouloir intégrer des profils permettant leur système de fonctionner en télétravail. Par contre, avec m'incertitude ambiante au niveau des délais, c'est moins logique sur les autres profils (pour pouvoir mettre en pause ou décaler à moindres frais).

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Anthaus

57 Messages

actif
20/11/2020 à 14:13

Il y a effectivement des clients finaux qui, officiellement, ne prennent pas de freelances. Dans les faits, ils en ont plein, il suffit juste de rester discret.

Ce qu'il se passe, c'est que dans le contexte actuel, les recrutements en CDI sont devenus plus difficiles. En temps normal, la plupart des consultants recrutés par des SSII sont déjà en poste dans d'autres SSII. Mais actuellement, les gens ont peur de se retrouver en période d'essai quand ils ont un CDI, donc peut-être que pour recruter, les SSII essayent de se tourner vers les freelances.

Ozymandias

76 Messages

très actif
21/11/2020 à 18:36

Anthaus a écrit :Il y a effectivement des clients finaux qui, officiellement, ne prennent pas de freelances. Dans les faits, ils en ont plein, il suffit juste de rester discret.
D'ailleurs en pratique je ne vois pas comment cela peut être possible de cacher le statut d'indépendant au quotidien ? Rien que le fait de demander le ticket au restau est légèrement suspect non ? Après la purge URSSAF, il y a très peu de consultants salariés qui peuvent faire des NDF de repas.
Et une simple recherche google sur le nom suffit à confirmer si quelqu'un est indépendant.

_lael

484 Messages

impliqué
21/11/2020 à 20:22

On est d'accord, tu repères facilement qui est freelance de qui ne l'est pas.

Officiellement chez mon client ils sont interdits via une ESN, même si j'ai cru entendre qu'ils en acceptaient en direct pour une durée maximale de 2ans, mais j'en ai encore jamais vu dans ce cas, ça doit être pour des compétences vraiment ultra spécifiques et rares.

Mais ça n'a pas empêché qu'au plus haut, on atteigne les 80% de freelance parmis les externes de l'équipe.
La règle tacite c'est de ne pas le crier sur les toits même si tout le monde de l'équipe sait ou peut facilement deviner le statut des autres (google, fiches au restau, etc...).

Et au final la plupart des responsables d'équipes considèrent que ça n'a pas trop d'importance tant que le travail est fait, donc ils préfèrent fermer les yeux.
Même si de temps en temps il y a des responsables un peu plus zélés qui s'en étonnent et veulent faire des exemples pour se faire bien voir.

Freelance91

1288 Messages

Grand Maître
21/11/2020 à 21:45

Ozymandias a écrit :
Anthaus a écrit :Il y a effectivement des clients finaux qui, officiellement, ne prennent pas de freelances. Dans les faits, ils en ont plein, il suffit juste de rester discret.
D'ailleurs en pratique je ne vois pas comment cela peut être possible de cacher le statut d'indépendant au quotidien ? Rien que le fait de demander le ticket au restau est légèrement suspect non ? Après la purge URSSAF, il y a très peu de consultants salariés qui peuvent faire des NDF de repas.
Et une simple recherche google sur le nom suffit à confirmer si quelqu'un est indépendant.
 
Un micro-entrepreneur en BNC n'apparait pas sur societe.com ni sur google, il est aussi possible de nommer sa femme comme gérante pour ne pas y apparaitre non plus ... sans oublier que certaines SSII vous embauchent pour un CDI à temps partiel en parallèle pour avoir des justificatifs de l'URSSAF que vous y êtes bien salarié ...

Anthaus

57 Messages

actif
21/11/2020 à 22:15

Freelance91 a écrit :
Ozymandias a écrit :
Anthaus a écrit :Il y a effectivement des clients finaux qui, officiellement, ne prennent pas de freelances. Dans les faits, ils en ont plein, il suffit juste de rester discret.
D'ailleurs en pratique je ne vois pas comment cela peut être possible de cacher le statut d'indépendant au quotidien ? Rien que le fait de demander le ticket au restau est légèrement suspect non ? Après la purge URSSAF, il y a très peu de consultants salariés qui peuvent faire des NDF de repas.
Et une simple recherche google sur le nom suffit à confirmer si quelqu'un est indépendant.

 
Un micro-entrepreneur en BNC n'apparait pas sur societe.com ni sur google, il est aussi possible de nommer sa femme comme gérante pour ne pas y apparaitre non plus ... sans oublier que certaines SSII vous embauchent pour un CDI à temps partiel en parallèle pour avoir des justificatifs de l'URSSAF que vous y êtes bien salarié ...
Vous êtes sûr de ça ?
Ma femme est auto-entrepreneuse BNC et apparaît sur societe.com
C'est plutôt ceux qui sont en portage qui n'y apparaissent pas. Mais en général leur profil LinkedIn permet de vite s'en rendre compte, et ils ont souvent un profil sur Malt. Pour ceux qui sont sur societe.com, c'est généralement le premier lien qui ressort en tapant le nom dans Google.
Donc oui, c'est hyper facile de détecter des freelances, y a beaucoup d'hypocrisie derrière le fait de ne pas en vouloir. Il me semble qu'à la base, c'est pour éviter les requalifications en salariat. Si le consultant est salarié de la SSII, il n'y a pas de raison pour que le client final l'embauche. Et si le client "ne sait pas" que le consultant est freelance, peut-être que ça le couvre.
Toujours est-il que j'avais été placé sur cette mission par une SSII qui n'avait aucun consultant parmi ses employés sur LinkedIn, seulement des commerciaux, RH, marketeux... Et on était 4 de "chez eux" dans l'équipe (tous sur societe.com).

Prod-IT

58 Messages

actif
21/11/2020 à 22:50

Anthaus a écrit :
Freelance91 a écrit :
Un micro-entrepreneur en BNC n'apparait pas sur societe.com ni sur google, il est aussi possible de nommer sa femme comme gérante pour ne pas y apparaitre non plus ... sans oublier que certaines SSII vous embauchent pour un CDI à temps partiel en parallèle pour avoir des justificatifs de l'URSSAF que vous y êtes bien salarié ...
Vous êtes sûr de ça ?
Ma femme est auto-entrepreneuse BNC et apparaît sur societe.com
C'est plutôt ceux qui sont en portage qui n'y apparaissent pas. Mais en général leur profil LinkedIn permet de vite s'en rendre compte, et ils ont souvent un profil sur Malt. Pour ceux qui sont sur societe.com, c'est généralement le premier lien qui ressort en tapant le nom dans Google.
Donc oui, c'est hyper facile de détecter des freelances, y a beaucoup d'hypocrisie derrière le fait de ne pas en vouloir. Il me semble qu'à la base, c'est pour éviter les requalifications en salariat. Si le consultant est salarié de la SSII, il n'y a pas de raison pour que le client final l'embauche. Et si le client "ne sait pas" que le consultant est freelance, peut-être que ça le couvre.
Toujours est-il que j'avais été placé sur cette mission par une SSII qui n'avait aucun consultant parmi ses employés sur LinkedIn, seulement des commerciaux, RH, marketeux... Et on était 4 de "chez eux" dans l'équipe (tous sur societe.com).
Je suis auto-entrepreneur BNC et je ne figure pas sur "societe.com".
Un collégue non plus ...

caquito

117 Messages

très actif
22/11/2020 à 08:53

Il faut cocher une case sur la déclaration de début d'activité pour ne pas rendre les informations de la société publiques.

De mon côté, j'ai rejoint une consultante salariée de la boîte de presta déjà en mission chez le client. J'ai finit par lui dévoiler que j'étais indépendant car cela m'a mis dans des positions inconfortables lors de simples discussions. Par exemples tickets restaurant, déclaration des congés..
J'ai aussi fini par le dire au client, notamment quand il m'a proposé un job et que j'ai dû lui expliquer qu'avec la distance je ne rentrerais jamais dans mes frais vs le statut indep.

Freelance91

1288 Messages

Grand Maître
22/11/2020 à 13:08

Je confirme, il suffit de cocher une case et un micro-entreprneur en BNC n'apparaitra pas sur societe.com :)

hmg

25715 Messages

Grand Maître
23/11/2020 à 06:05

Bonjour,

Par ailleurs, plus haut, il était question de nommer dirigeant une autre personne. Ce n'est possible qu'en société. Pas en entreprise individuelle (comme auto/micro).

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.