100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Plusieurs prospects en // et engagement "moral"

zzben

20 Messages

discret
25/11/2020 à 10:30

Bonjour à tous,

j'aurais besoin de conseil : j'ai beaucoup prospecté car j'avais peur de ne rien trouver et je me retrouve dans une situation un peu inconfortable :

- un client direct à l'étranger chez lequel j'ai passé 1 entretiens avec succès, donc ça semble bien engagé mais j'ai pas encore leur accord 
- mon ex-entreprise, une ESN dans laquelle j'étais salarié pendant 10 ans, m'a demandé de m'engager "moralement" AVANT de présenter mon CV au client (d'après eux c'est du tout cuit car ils ont l'exclu chez ce client)

J'ai dit à l'ESN que j'avais d'autres pistes mais je sais que la personne avec qui je traite n'est pas fan des freelances, très paternaliste ("on va te trouver du travail", etc.)
Bref, je sens venir le truc que si je passe l'entretien client et que finalement je prends la 1ère offre, je vais passer pour un traitre.

Il vaut mieux faire quoi dans ce cas-là ? Etre transparent avec l'ESN et décliner le projet ? Je me disais naïvement qu'un freelance pouvais continuer de prospecter tant que rien n'était signé...

Merci de vos conseils!

bagte

88 Messages

très actif
25/11/2020 à 10:47

Bonjour,
Perso j'essaye d'etre d'etre transparent , s'en trop en faire non plus , j'informe si on me le demande que j'ai plusieurs pistes , sinon je me reserve le soin re refuser apres si j'ai un offre plus attrayante (tant qu'il n'ya pas de signature).
C'est un processus de selection dans les deux sens , il n'ya pas que les clients qui doivent selctionner les freelance en choississant le mielleur pour le projet. Nous aussi , nous devons qd c'est possible d'avoir le choix selectionner le meilleur.

Pour ton cas : 

Avec ton client à l'etranger , le projet est interessant ? le tarif est OK ?

Pour ton ESN , t'as pas de visibilité sur le projet (interessant ou pas ) , je suppose pas non plus sur les tarifs .
Sur quelle base tu vas t'engager moralement ? demande d'avoir l'appel d'offre et fait trainer jusqu'a avoir un retour de la société 1

blast75

8 Messages

nouveau
25/11/2020 à 10:50

Bonjour Zzben,

Personnellement, je m'engage à interrompre ma prospection, et donc de donner la priorité à un client, qu'une fois que j'ai passé un entretien avec ce dernier. Sans réponse de sa part 2 jours après l'entretien, je poursuis ma prospection.

Tu peux répondre à la SSII en disant qu'en tant que freelance, tu as plusieurs clients (ce qui est normal) et que tu es prêt à t'engager (au sens où elle l'entend : ne pas prospecter ailleurs quand son process de recrutement est lancé) sous réserve que le client t'accorde un entretien et prenne sa décision dans les X jours (X à fixer par toi) qui suivent l'envoi de ton CV. Après les X jours, tu reprends ta prospection.

Anthaus

91 Messages

très actif
25/11/2020 à 11:29

Personnellement, je suis toujours transparent quand j'ai déjà des pistes avancées.
Plusieurs avantages à cela:
_ On évite les mauvaises surprises, on ne peut pas nous reprocher de ne pas avoir prévenu.
_ On fout un peu la pression, ça peut inciter les clients à se décider plus vite, ou du moins motiver les commerciaux à obtenir plus vite un entretien/une réponse auprès du client.
_ On montre que notre profil a de la valeur, et qu'on n'est dépendant d'aucune ESN en particulier. On n'est donc pas malléable à souhait.Si l'entretien s'est bien passé, il n'est pas anormal de mettre sa propection en pause (le faire avant l'entretien est un pue étrange cela-dit). Mais s'ils vous demandent de couper les processus déjà en cours, et même plus avancés que le leur, ils abusent. Ils n'ont aucune légitimité à demander une chose pareille.

zzben

20 Messages

discret
25/11/2020 à 11:32

Ok merci pour vos réponses précises 
@bagte l'ESN m'a donné une description assez précise du projet, pour le tarif on m'a dit ok oralement
@blast75 dans ce cas je devrais appliquer ton conseil à mon client étranger, c'est à dire avoir le plus rapidement une réponse de leur part sous peine de continuer ma prospection et de partir avec l'ESN

En tout cas ça me donne un processus plus claire, merci!

Droopyann

164 Messages

impliqué
25/11/2020 à 11:56

En allant un peu plus loin, si l'ESN est sûr d'elle, elle peut aussi contractualiser dès maintenant ... , en fixant un TJM également.

Quelque part, te demander de ne plus bosser pendant un certain temps (la prospection reste du travail), ça devrait être rémunéré avec une contrepartie minimum (peut être 50% du TJM par exemple).

Les autres idées, avec des délais de réponses raccourcis, sont bonnes aussi.

Yann
EURL-IS depuis juillet 2019

zzben

20 Messages

discret
25/11/2020 à 12:08

C'est vrai Droopyann...
Pour l'aspect rémunération, dans mon cas je ne suis pas en intercontrat donc pas trop de souci. 
J'ai répondu à l'ESN que j'attend un retour de mon autre client étranger d'ici fin de semaine (comme dis blast75 il faut que je le bouge un peu celui-là) et que si ça se fait pas, je m'engage dans le processus avec l'ESN. Ils m'ont dit ok, c'est plus clair comme ça. 
Merci à tous

FLSEC

80 Messages

très actif
25/11/2020 à 13:27

En dehors du fait d'avoir plusieurs propositions, on peut refuser une mission même si le client dit oui. Lors de l'entretien on peut s'apercevoir que la mission, l'environnement, les collègues ne conviennent pas. On ne peut donc pas s'engager à accepter une mission avant l'entretien.

Olivier_M

1409 Messages

Grand Maître
26/11/2020 à 09:50

Bonjour,

Vous êtes un freelance, si vous ne travaillez pas, vous ne gagnez rien. Par ailleurs, ceux qui demandent un "engagement moral" sont généralement les premiers à vous promettre monts et merveilles, à vous dire que "c'est gagné, il n'y a aucun problème", pour vous appelez ensuite au dernier moment et vous annoncer que "finalement, le client n'a pas le budget, il n'y a plus de mission, désolé", alors que vous aviez déjà refusé toutes vos autres pistes.

En ce qui me concerne, c'est très simple : je suis, comme vous, transparent vis à vis des clients qui posent la question quant aux fait que j'ai d'autres pistes, mais la règle est claire : le premier qui me présente un contrat revêtu de sa signature a gagné, point final. Et par contre, lorsque j'accepte le premier contrat, ce n'est pas pour planter ensuite le client si un "reatradataire" me propose quelques jours plus tard un contrat mieux rémunéré. Premier arrivé, premier servi.

Directeur de projet - Moyens de paiement / agrément bancaire / fusion / migration