100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Télétravail et freelance / la perception "salariale " d'un presta Freelance

youcef91

44 Messages

actif
02/12/2020 à 14:05

Hello les amis , je suis freelance ( à travers une SSII ) et le truck c'est que le client final, exige que je sois présent sur son site tous les jours ...  il me considère comme un salarié , et me fait meme la réflexion sur les horraires sachant que je suis generalement a 8:30 a mon bureau et je pars apres 17 H .... il veux que je sois au bureau a 8H ou avant... 
j'aimerai lui faire comprendre que je ne suis pas salarié et que je suis UNE ENTREPRISE  , que je n'ai aucunement a suivre ses directives .... 
Ces entreprises qui pesent que faire appel a un presta c'est s'en servir comme on veut ..
PS : je ne suis pas dans le domaine de l'informatique ... mais dans les achats industriels 
Cela vous est-t'il deja arrivé ? ...que me conseillerez vous ?  .

Freelance91

1425 Messages

Grand Maître
02/12/2020 à 14:27

Tout devrait être précisé sur le contrat de prestation ( horaires, nombre d'heures ... ).

Si le client commence à vous donner des horaires, des ordres ... ça va créer un lien de subordination, qui transformera votre prestation en salariat déguisé, ce n'est pas bon pour lui !

a.CMS

133 Messages

très actif
03/12/2020 à 10:02

effectivement, ça peut être du salariat déguisé... MAIS les clients, surtout en prestation informatique, achètent souvent du temps de cerveau disponible, et du temps de mise à disposition... J'ai énormément travaillé comme cela... Evidemment on a l'impression d'être un salarié, en bien mieux payé et en poste précaire... Mais cela fait partie du périmètre des missions que l'on nous propose...
J'ai fait du forfait, du présentiel, du distanciel, du TJM.... etc.... ça dépend de ce que le client a envie/besoin d'acheter. A nous d'accepter la mission ou pas...
A nous de déterminer si notre stratégie d'entreprise est en adéquation avec ce que le client veut acheter, et d'accepter ou pas, tout en réussissant à avoir un CA correct.
Pour chacun de nos choix et de nos acceptations de mission, il y a des conséquences. Par exemple, de mon côté, à avoir trop accepté de missions en présentiel, j'ai eu de bons CA pendant de nombreuses années, MAIS je continue à faire des prestations (ok forfait etc...) et j'ai du mal à passer de consultant à entreprise à plusieurs. MAIS d'autres se disent qu'ils auraient dû faire comme moi, car ils ont du mal à survivre à 5.
Donc à nous de voir quelles missions et quelles contraintes nous conviennent, les clients étant en droit de déterminer ce qu'ils veulent acheter (dans les limites de la loi) et nous de déterminer ce que nous voulons vendre...

mlechat

25 Messages

actif
03/12/2020 à 12:21

Salut

Cela depend déjà de qui te fait des réflexions sur les horaires : le chef qui a signé le contrat ou un collègue lambda

Dans le second cas, au choix : l ignorer, lui rappeler qu'il n'est pas le chef ou en parler à son chef pour le recadrer....

Dans le premier cas, c'est plus compliqué. En principe, un presta doit s'aligner plus ou moins sur les horaires du client, si tout le monde est là à 8h ca parait normal que les prestas aussi. Et concernant le nombre d'heures dans la journée, il ne peut exiger qu'un presta fasse plus de 7 ou 8h sauf si c'est dans le contrat.

missionnaire

389 Messages

impliqué
03/12/2020 à 13:52

certains managers pensent qu'un freelance en télétravail  travaille sur ses projets personnel.  y'en a des indeps qui en profite aussi.

Chez nous l'activité a baissé mais mon manager essait toujours de me trouver quelques choses à faire meme si c'est pas vraiment necessaire

Membre-02512492

5 Messages

nouveau
03/12/2020 à 15:27

Pas mieux que freelance-91: Il faut demander des infos à l’ESN intermédiaire sur la nature du contrat.
C’est la même chose quand on est salarié d’ESN il faut une concordance entre l’ordre de mission et son contrat de travail.