100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Impact de la crise sanitaire sur la comptabilité

riorado

266 Messages

impliqué
11/12/2020 à 23:01

Bonjour,

L'URSSAF n'a finalement prélevé que la cotisation du 1er trimestre cette année.

Ceci fait que les cositations sociales obligatoire payé en 2020 ont été réduites concidérablement, ce qui baisse les cotisations sociales et donc nous permet de se verser une rémunération plus élevé pour un même chiffre d'affaire.

Faut-il faire quelque chose de particulier en comptabilité à cause de cette situation ?

Pouvez-vous me confirmer que ceci est le seul impact et que le calcul des charges sociales à payer reste inchangé malgré les annulations des prélèvement ? (sauf pour l'aide de la CIPAV qui n'est pas qu'un report mais une baisse de la cotisation)

(Cas EURL IS)

Merci

mbohda

313 Messages

impliqué
12/12/2020 à 08:02

Bonjour

c est forcement des situations variables qui vont dependre du statut juridique : ir ou is ?

puis de plusieurs curseurs : ca, remunerations, charges sociales deduites, benefice, is ...

donc pas de reponse possible sans plus de precisions

cordialement

Michel Bohdanowicz
Expert-comptable
https://compta.net
Un cabinet ultra connecte https://compta.net/cabinet-connecte/

hmg

25781 Messages

Grand Maître
12/12/2020 à 11:58

Bonjour,

Je ne sais pas si c'était précisé avant, mais il y a indiqué "EURL IS" à la fin.
Cela éclaire un peu.

Il manque tout de même une précision : Tenez vous compte ou non en comptabilité des cotisations à payer ? (dettes sociales en fin d'exercice).

1/ Vous n'en tenez pas compte (fonctionnement de type BNC : les charges sociales en compta sont les charges payées). 
Dans ce cas, oui vous pouvez augmenter votre rémunération. C'est même une obligation pour ne pas avoir un gros résultat. Cependant ATTENTION, il y aura un retour de baton au moment de la régularisation des cotisations.

2/ Vous en tenez compte (fonctionnement de type BIC : les charges sociales en compta sont les montants dû au regard de la rémunération).
Dans ce cas, non : Vous ne pouvez pas toucher à votre rémunération parce que vous ne payez pas encore vos cotisations.

Dans les deux cas, il faudra un jour payer ces cotisations.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

riorado

266 Messages

impliqué
12/12/2020 à 21:22

Bonjour,

Oui, je suis en EURL IS et je suis en BIC, j'estime et j'inscris les charges à payer en fin d'exercie, dont les charges sociales.

Puisque les taux de contisations et les règles n'ont pas changé, pas d'impact sauf pour les CSG/CRDS qui sont dépendantes des cotisations sociales obligatoires payées, qui elles ont baissé du fait que l'URSSAF a reporté les prélèvements en 2021.

Cette charges à payer a réellement baissé cette année, et je vais donc pouvoir me verser plus de rémunération si je ne souhaite pas avoir de bénéfice.

Par contre, en 2021 les cotisations sociales obligatoires payés vont augmentés et ca va avoir l'effet inverse.
Vous confirmez?

Merci

hmg

25781 Messages

Grand Maître
14/12/2020 à 05:20

Bonjour,

Vous parlez de l'impact de la baisse des cotisations payées sur le calcul des CSG et CRDS ?

Oui, il y aura moins en 2020 et plus en 2021.

L'impact n'est cependant pas si important. En gros, de +/- 3% je dirais (il y a eu une partie des cotisations payées et les prélèvements sociaux n'entrent pas dans le calcul). Cela ne révolutionne pas votre rémunération.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

riorado

266 Messages

impliqué
23/12/2020 à 14:15

Bonjour,

Oui je parle de ça. On est d'accord, ça fait une différence de cet ordre, mais pour ceux qui veulent rien laisser dans l'entreprise, il vaut mieux être précis pour pouvoir faire un résultat pas loin de zéro.

Dans son échéancier, l'URSSAF affiche zéro pour les cotisations sociales du 2ème et 3ème trimestre mais des chiffres pour le 4ème trimestre qui n'ont jamais été prélevé.

Que ça soit pour le calcul des cotisations sociales obligatoires payées en 2020 ou pour la CSG/CRDS non déductible payé, c'est ambigue et embêtant. Est-ce qu'ont doit se baser sur l'échéancier ou sur les prélèvements réels ?

C'est important pour la CSG/CRDS non déductible pour connaitre son net imposable. L'URSSAF n'envoie aucun document papier, et les chiffres affichés dans l'espace personnel changent sans aucune trace au cours de l'année en fonction de l'actualité.

Merci

hmg

25781 Messages

Grand Maître
23/12/2020 à 17:46

Bonjour,

C'est le montant payé qui compte.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.