100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Sociétés de portage

Membre-02524630

1 Messages

nouveau
04/01/2021 à 00:08

Bonjour, 

Je suis développeur fullstack(Java, Js) actuellement je suis salarié en CDI chez un éditeur de logiciel et je souhaite dans les mois qui viennent passer en portage salarial, pourriez vous me conseiller par des noms des sociétés de portage (sur Paris) qui peuvent m'aider à trouver des missions aussi que je peux contacter dans l'avenir ? 

D'avance merci.

Portinho

48 Messages

actif
11/01/2021 à 17:54

Bonjour,
Etant moi-même porté depuis 2 ans, je vais essayer de vous faire gagner du temps en évitant l'erreur que j'ai commise ...

Début 2019, j'ai commencé à travailler en portage salarial. J'ai donc eu à choisir une SP (société de portage).
J'ai assisté à des réunions de présentation, j'ai échangé par téléphone avec des responsables de société de portage, par mail avec d'autres, et j'ai bien sûr fait des simulations.
Mais j'étais noyé dans ce flot d'informations.
La SP que j'ai fini par choisir facturait ses services à 5%. Plutot sympa sur le papier.
OUI MAIS ... Elle pratiquait des frais cachés ...
Comment le savoir ? En fait c'est assez simple. Il n'y a qu'une règle à connaitre mais elle est cruciale:
Les charges PATRONALES doivent représenter entre 41 et 46% de votre salaire BRUT (Ne me croyez pas sur parole. Je vous invite à faire des simulations sur le site de l'URSSAF pour vous en assurer).
Or votre CA est divisé en 4 parties :

  1. Les frais de la SP (+l'assurance responsabilité civile professionnelle si elle n'est pas déjà incluse dans les frais)
  2. Vos frais professionnelles (pour lesquelles vous ne payez ni impôts, ni charges). Ex: facture Inernet, facture mobile, carte de transports, formations en ligne, etc ...
  3. Votre salaire Brut (= Net + Charges Salariales). Comme vous le savez sûrement, les charges salariales représentent environ 21% de votre salaire Brut, ou Net = 79 % du Brut.
  4. Les charges patronales (payées principalement à l'URSSAF). Elles sont payées par la SP, mais avec votre CA donc c'est comme si c'est vous qui payez.
Certaines SP affichent un taux bas mais gonflent la partie Charges patronales dont elles se mettent une bonne partie dans la poche.
Evidemment, Bibi est tombé sur une de ces sociétés en 2019 ...

Donc, revenons à mon cas peronnel pour illustrer tout ceci, en imaginant que j'ai fait un mois à 10 000 € de CA et que j'ai 500 € de frais pro):
  1. La SP avec laquelle je travaillais en 2019 proposait un taux à 5%:
    1. Après déduction des frais de la SP (5%), il reste 9 500 € (10 000 x 0.95)
    2. Après déduction de mes frais pro (500 €), il reste 9 000 €
    3. C'est là où ça devient intéressant. Sur ma fiche de paie, les charges patronales représentaient 55 % de mon Brut. Donc j'avais un Brut de 5 806 € (9 000 = Brut + charges pat. = Brut + Brut x 0.55, donc Brut = 9 000 / 1.55)
    4. Et je payais donc 3 194 € de charges patronales.
Donc au final, le salaire qui m'était versé était de 5 085 € avant impôts (79% de 5 806 + 500 € de frais pro)

Maintenant:
  1. La SP avec laquelle je travaille depuis 2020 pratique un taux de 7.5 % et l'assurance Responsabilité Civile Pro n'est pas incluse et représente 2.18 % de mon CA. Donc en faisant un raccourci on peut considérer que je paie 9.68 % de frais à ma nouvele SP, soit près du double de ce que je payais avant. Alors pourquoi suis-je parti ? Suis-je fou ? Pas du tout. Je suis parti parce que je suis couvert par une RC Pro (pensez à vérifier que c'est le cas lorsque vous choisirez votre SP) et surtout, le total des charges patronales que j'ai payées en 2020 représentent 42.73 % de mon brut 2020. Donc en reprenant l'exemple de mon mois à 10 000 € de CA:
    1. Après déduction des frais de la SP (7.5 %) et de la RCP (2.18 %), il reste 9 032 € (10 000 x 0.9032)
    2. Après déduction de mes frais pro (500 €), il reste 8 532 €
    3. Charges pat. = 42.73 % de mon Brut. Donc j'ai un Brut de 5 977 € (Brut = 8 532 / 1.4273)
    4. Et je paie 2 554 € de charges patronales.
Donc au final, le salaire qui m'est versé est de 5 221 € avant impôts (79% de 5 977 + 500 € de frais pro)

En résumé: mon ancienne SP se mettait près de 650 € dans la poche mensuellement (avec mon argent ...) et en plus je touchais près de 150 € de moins qu'aujourd'hui, le tout sans être couvert par une RCP ...

Maintenant vous pouvez analyser les simulations qui vous sont proposées sur quasiment tous les sites des SP et faire un rétro calcul des charges patronales appliquées.
En général, en dessous 7% de frais de SP, il y a anguille sous roche.

Désolé pour la longueur du post mais c'est important.

NB
Pour ceux qui se posent la question, je ne cite volontairement pas la SP malhonnête (pour éviter les problèmes), ni celle avec laquelle je travaille actuellement (pour ne pas qu'on pense que je fais de la publicité).
Cela étant dit, pour les curieux, je peux vous dire que :
  1. L'ancenne SP avec laquelle je travaillais est une "grosse SP"
  2. Une plainte collective a été lancée contre elle
  3. Je ne fais pas partie de ceux qui ont porté plainte. J'avais commencé les démarches, mais j'ai eu envie de passer à autre chose. Ce genre de bataille juridique dure longtemps et j'ai préféré tourner la page
  4. Je m'en suis rendu compte en Septembre et j'ai tenté un coup de poker, en mode "si vous ne me rendez pas mes sous, je vous poursuis en justice pour escroquerie, en plus je sais qu'il y a déjà une action collective contre vous", en recommandé avec accusé de réception. Mais bon, c'était un coup d'épée dans l'eau. J'ai donc changé de SP dès le 1er Janvier 2020.

--
Cordialement

autônomo

53 Messages

actif
11/01/2021 à 19:44

il y a un site https://entreprise.pole-emploi.fr/cout-salarie/ , vous mettez votre CA mensuel, ça vous renvoie le net , c'est assez efficace pour vérifier , ma société de portage, avant la fin du mois, elle m'envoie le bilan, avec le calcul en détail, si je suis d'accord, elle me verse de l'argent ,  on peut contester aussi, donc je n'ai aucun problème

Helene D. - Prium Portage

36 Messages

actif
25/01/2021 à 19:56

Bonsoir,
Vous pouvez également consulter le site de la Fedep's et demander si les sociétés de portage que vous approchez ont obtenu le Label Zéro Frais Cachés.

Membre-2536301

3 Messages

nouveau
16/03/2021 à 15:51

Bonjour, 
Trouver une boîte de portage n'est pas facile vu les magouilles qui se cachent derrière. Les taux ne veulent rien dire car il y a toujours des frais cachés.
De plus, il faut faire attention d'avoir sa rupture conventionnelle si la mission s'arrête = chômage. Personnellement je n'ai pas pu l'obtenir alors que j'ai fait plus de 2 ans de portage avec une boite qui s'appelle Portify. Apparemment ils ont eu plusieurs contrôles de l'ursaf et ont décidé de ne plus donner de IRC. Ca te fait une boite a éviter déjà 😉

_lael

619 Messages

impliqué
16/03/2021 à 17:34

Membre-2536301 a écrit :De plus, il faut faire attention d'avoir sa rupture conventionnelle si la mission s'arrête = chômage. Personnellement je n'ai pas pu l'obtenir alors que j'ai fait plus de 2 ans de portage avec une boite qui s'appelle Portify. Apparemment ils ont eu plusieurs contrôles de l'ursaf et ont décidé de ne plus donner de IRC. Ca te fait une boite a éviter déjà 😉
 
Donc parce qu'une société de portage applique les consignes de l'URSSAF et refuse de se mettre dans l'illégalité ça en fait une société de portage "à éviter" ?

On parle beaucoup des sociétés de portages mahonnètes, mais quand je vois les exigences au mieux déraisonnables et au pire carrément malhonnètes des portés, je commence à me dire que c'est pas mieux d'un côté que de l'autre.

Un peu comme les rapports locatifs entre les locataires et les propriétaires.
C'est souvent loin d'être les propriétaires les pires, par contre c'est ceux qui font le plus de "bruit" qui réussisent le mieux à se faire plaindre.

petite-sirène

9 Messages

nouveau
17/03/2021 à 11:35

Bonjour,
Au contraire, je trouve qu'une société de portage exigeante mais honnête permet de faire les choses de manière sereine. Cela évite toutes les arnaques possibles. Personnellement, j'y réfléchis de plus en plus, surtout que toute seule lancée dans le free-lance, j'appréhende beaucoup. La société de portage est un bon intermédaire, à mes yeux, avant de se lancer entièrement dans le free-lance pur. La comptabilité est une de mes faiblesses et je n'ai aucune envie de faire ça toute seule :s

_lael

619 Messages

impliqué
17/03/2021 à 16:51

La comptabilité ne devrait pas être un frein au fait de passer freelance.

On parle quand même d'une différence pouvant aller à plusieurs milliers d'euros par mois entre un "vrai" freelance avec sa propre société et un freelance en portage salarial.

En comparaison, se payer les services d'un expert-comptable et ses conseils (ce qui exclut les comptables en ligne pour lesquels le conseil est proche de zéro), c'est entre 100 et 250€ par mois selon le niveau de prestation.
En comparaison une société de portage prend 5-8% en moyenne (en comptant les frais cachés pour certaines) ce qui correspond à 400-1000€/mois selon le niveau de tarification.
Et c'est possible de déléguer l'intégralité de cette comptabilité à son comptable sans rien avoir à s'occuper de la création de la société jusqu'à la gestion des obligations sociales, fiscales et les bilans annuels.

Membre-140259

5 Messages

nouveau
17/03/2021 à 16:59

Quel est le rapport entre une rupture conventionnelle et l'URSSAF ? La rupture conventionnelle est un accord entre la société de portage et le freelance. Si celle-ci est accordée, il y a des indemnités légales qui s'appliquent suivant un barême de l'URSSAF mais je ne vois pas en quoi l'URSSAF intervient dans l'accord ou non de la rupture. Et où y a t'il illégalité ? Sauf si la société de portag a des problèmes avec son logiciel de paye..

Après vu que les sociétés de portage font une grosse PUB sur le fait que vous bénéficiez du chômage dans le cas où vous n'avez pas de mission pour vous faire signer un contrat chez eux, le fait de vous refuser la rupture conventionnelle fait que vous vous retrouvez sans ressources alors que eux ce sont engraissés sur votre dos. Super quand on se retrouve pendant plusieurs mois sans contrat, si on n'a pas de conjoint pour payer les factures et qu'on n'a pas gagné au loto.

Pour info, je suis aussi chez Portify sur lesquels on m'a fait une grosse pub (suffit d'aller sur le site pour voir que c'est la meilleure boîte de portage..) mais là pour le coup vous m'inquiétez..

_lael

619 Messages

impliqué
17/03/2021 à 17:49

J'ai pas regardé dans le détail, mais de ma compréhension il n'y a "portage salarial" que s'il y a un contrat tripartite de signé : société de portage, client et salarié porté.

De plus le contrat de portage est similaire à un CDI chantier ou "CDI de mission" donc il devient sans objet si la mission prend fin et qu'il n'y a plus de nouvelle mission.

Du coup faire une rupture conventionnelle constitue probablement un abus de droit, car les salariés portés n'y ont probablement pas droit pour les raisons indiquées au-dessus : Contrat de travail lié à une mission spécifique avec conditions de fin prédéterminées.


Enfin c'est des suppositions, mais ça serait totalement logique que ce soit le raisonnement de l'URSSAF.
Il ne peut pas y avoir rupture conventionelle si les conditions de fin de contrat sont déterminées lors de la signature du contrat en gros.


Edit : Et accessoirement, il n'y a plus besoin de rupture conventionnelle pour avoir accès au chômage.

hmg

25881 Messages

Grand Maître
18/03/2021 à 16:49

Bonjour,

Dans plusieurs sociétés de portage, la rupture permettait de passer les sommes restantes en indemnités. Donc non soumises à cotisations. C'est en cela que cela concerne l'URSSAF. Par ailleurs, l'URSSAF collecte maintenant l'argent pour Pôle Emploi.

Quand on est sur un CDD ou CDI de chantier, à la fin du contrat, vous avez accès au chômage. La différence avec le rupture conventionnelle est liées aux sommes non soumises.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Membre-2536301

3 Messages

nouveau
18/03/2021 à 17:08

hmg a écrit :Bonjour,

Dans plusieurs sociétés de portage, la rupture permettait de passer les sommes restantes en indemnités. Donc non soumises à cotisations. C'est en cela que cela concerne l'URSSAF. Par ailleurs, l'URSSAF collecte maintenant l'argent pour Pôle Emploi.

Quand on est sur un CDD ou CDI de chantier, à la fin du contrat, vous avez accès au chômage. La différence avec le rupture conventionnelle est liées aux sommes non soumises.
Donc si je comprends bien, vaut mieux opter pour un CDI/CDD chantier que de passer avec une boite de portage. 
Et même, mieux passer par une création d'entreprise que de choisir une boite de portage, sachant que la couverture sociales concernant les droits de chômage n'est pas garantie.

Membre-2536301

3 Messages

nouveau
18/03/2021 à 18:48

Membre-140259 a écrit :Quel est le rapport entre une rupture conventionnelle et l'URSSAF ? La rupture conventionnelle est un accord entre la société de portage et le freelance. Si celle-ci est accordée, il y a des indemnités légales qui s'appliquent suivant un barême de l'URSSAF mais je ne vois pas en quoi l'URSSAF intervient dans l'accord ou non de la rupture. Et où y a t'il illégalité ? Sauf si la société de portag a des problèmes avec son logiciel de paye..

Après vu que les sociétés de portage font une grosse PUB sur le fait que vous bénéficiez du chômage dans le cas où vous n'avez pas de mission pour vous faire signer un contrat chez eux, le fait de vous refuser la rupture conventionnelle fait que vous vous retrouvez sans ressources alors que eux ce sont engraissés sur votre dos. Super quand on se retrouve pendant plusieurs mois sans contrat, si on n'a pas de conjoint pour payer les factures et qu'on n'a pas gagné au loto.

Pour info, je suis aussi chez Portify sur lesquels on m'a fait une grosse pub (suffit d'aller sur le site pour voir que c'est la meilleure boîte de portage..) mais là pour le coup vous m'inquiétez..
Bon je pense que c'est au cas par cas. Mais il faut savoir que le chômage n'est pas une certitude quand on est en portage, ce que Portify m'a vendu le premier jour. Sur mon Contrat j'avais même une clause de non concurence, ce qui est incroyable  sachant que c'est le salarié qui prospecte pour ses clients. De plus, que ce type de clause n'est même pas légalement possible que dans le cas où c'est le client qui l'exige !

Membre-02536690

3 Messages

nouveau
18/03/2021 à 22:00

Portage ou pas faut savoir que c'est la même rupture conventionnelle pour toutes les boite c'est à dire pour tous les salariés. Ce n'est pas Ursaf qui la valide mais la direction du travail.C'est un moyen pour les boites de licencier un salarié d'un commun accord. Ce n'est pas une obligation pour un employeur ou un salarié d'y accepter. Contrairement à ce que beaucoup de société de portage racontent ce n'est pas une obligation inscrite dans le code du travail ou dans leur convention collective. C'est juste un bobar pour faire signer le contrat.
LE problème n'est pas ursaf mais le pole emploi qui peut refuser ton inscription au chômage en considérant que c'est un montage avec ton employeur.
J'ai un collègue qui est en galère depuis 4 mois. Il avait une rupture avec sa boite de portage et il pensait continuer la mission avec son client en créant sa boite tout en bénéficiant les allocs. Au bout de 2 mois, il n'a toujours rien touché et finalement il a reçu une lettre comme quoi il ne pouvait pas en bénéficier. Son conseiller lui a dit que son dossier n'etait pas clean car sa boite de portage est connue. maintenant il doit déposer un recours auprès d'un médiateur pour expliquer son cas. Son conseiller lui a dit qu'il y a de plus en plus de contrôle maintenant.

_Ulysse431_

50 Messages

actif
22/03/2021 à 18:02

Pour ce qui est de l'URSSAF et de la rupture conventionnelle, l'indeminités de rupture est au moins égale à un minimum qui est le même que lors d'un licenciement mais c'est un minimum, l'entreprise peut tout à fait verser plus si elle le souhaite que le minimum.
Cette somme est soumise à un forfait social et déductible des impôts jusqu'à 5000 euros.

Après, l'URSSAF commet des fois des abus aussi.

Par contre, en portage la société de portage n'est pas propriétaire de la clientèle. Ce sont les portés qui possèdent leur clientèle, une clause de non concurrence est nulle.

_Ulysse431_

50 Messages

actif
22/03/2021 à 18:09

Je reviens un peu sur les frais cachés. Il est tout à fait possible de demander à son comptable des fiches de paie détaillées, je l'ai déjà fait dans certains cas. Et je ne vois pas comment une société de portage peut proposer des frais à 5% tout inclus y compris l'affacturage sachant que celui-ci coûte déjà 2 à 3 % de la facture!!

Et ensuite il faut couvrir tout le reste et pouvoir gagner un peu d'argent, impossible sans prendre des frais cachés dans les cotisations patronales.

_Ulysse431_

50 Messages

actif
22/03/2021 à 18:12

@Portinho

Si je comprend bien, la première boîte prenait d'énormes frais cachés.
En regardant des simulations de paie on peut le voir de suite.

Néanmoins ta nouvelle société prend 9,68% ce qui est beaucoup pour du portage.
Es-ce qu'ils cherchent des missions pour toi à ce tarif ou bien tu dois les trouver toi-même?

Car saches tout de même que c'est presque la marge brute que je prenais avec mon ancienne ESN et il fallait trouver les missions et payer les inter-contrat. En portage, une fois les frais fixes couverts l'EPS a peu de frais normalement.

Portinho

48 Messages

actif
22/03/2021 à 18:48

_Ulysse431_ a écrit :Je reviens un peu sur les frais cachés. Il est tout à fait possible de demander à son comptable des fiches de paie détaillées, je l'ai déjà fait dans certains cas. Et je ne vois pas comment une société de portage peut proposer des frais à 5% tout inclus y compris l'affacturage sachant que celui-ci coûte déjà 2 à 3 % de la facture!!

Et ensuite il faut couvrir tout le reste et pouvoir gagner un peu d'argent, impossible sans prendre des frais cachés dans les cotisations patronales.
Oui c'est clair. 5% c'est impossible.
Aujourd'hui je le sais mais à l'époque je débutais dans le portage. J'ai vu 5%, je me suis dit banco !
Aujourd'hui, en dessous de 7,5 à 8% j'ai un gros Warning qui s'allume.

--
Cordialement

Portinho

48 Messages

actif
22/03/2021 à 19:15

_Ulysse431_ a écrit :@Portinho

Si je comprend bien, la première boîte prenait d'énormes frais cachés.
En regardant des simulations de paie on peut le voir de suite.

Néanmoins ta nouvelle société prend 9,68% ce qui est beaucoup pour du portage.
Es-ce qu'ils cherchent des missions pour toi à ce tarif ou bien tu dois les trouver toi-même?

Car saches tout de même que c'est presque la marge brute que je prenais avec mon ancienne ESN et il fallait trouver les missions et payer les inter-contrat. En portage, une fois les frais fixes couverts l'EPS a peu de frais normalement.
Oui, ma 1ère boite prenait d'énormes frais cachés.
Le truc c'est que :
  1. Je n'ai pas eu de chances car les autres Sociétés de Portage avec qui j'étais en contact n'étaient pas plus honnêtes ... Du coup en comparaison ça semblait intéressant
  2. Je pensais débarquer dans le monde des bisounours et je ne me suis pas rendu compte qu'en plus il y avait une différence entre mon salaire et leurs simuations ... Surtout que je laissais pas mal de réserve dans ma SP, du coup c'était normal qu'il y ait une différence. Mais si j'avais été moins naïf je m'en serais rendu compte en faisant le calcul salaire + réserve (convertie en salaire)
Quant à ma SP actuelle, effectivement je pourrais sûrement trouver moins cher ailleurs mais:
  1. Ils m'ont aidé à me sortir de ce pétrin
  2. Ils ont été vraiment au top pendant le 1er confinement : j'étais au chômage partiel et ils sont allés me chercher des primes en plus du chômage partiel. Beaucoup d'amis à moi n'ont pas eu la même chance avec leur SP.
  3. Ils m'ont aidé dans mes démarches d'achat immobilier. Après le 1er confinement j'ai galéré pour trouver une banque qui me suis (dès qu'on rentre pas dans les cases ...), sachant que mon bilan 2019 était pas top car en plus de ma SP qui m'arnaquait, mon client ne les payait pas ... J'ai récupéré la part manquante de mon CA 2019 fin 2020 ...
  4. Quand je suis chez le client (en présentiel) ils me font passer des frais fixes. Une sorte de panier repas. Je sais pas comment ils font mais l'URSSAF est d'accord (par contre ça passe pas quand je suis en télétravail, même s'ils avaient mis un montant moins élevé)
Je ne cherche pas la SP la moins chère du marché. Tant que j'estime qu'ils valent le montant que je paie, tout est OK pour moi. Et pour l'instant c'est le cas.
Au final j'ai pu acheter l'appart' de mes rêves et en plus j'ai réussi à me débarrasser de mon intermédiaire indélicat et je travaille en direct avec le même (gros) client pour un très bon TJM.
Du coup, j'ai pas trop envie d'aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs.

--
Cordialement

_Ulysse431_

50 Messages

actif
22/03/2021 à 19:24

J'avoue ne pas bien comprend, ils t'ont sortis de ce "pétrin" mais je ne vois pas en quoi c'était compliqué, suffisait de rompre ton contrat et contracter avec une autre EPS.

Et pour la banque, je ne vois pas non plus ils font des crédits immobilier?