100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

ARCE - SASU - date postérieure

Compte supprimé

2 Messages

15/01/2021 à 18:29

Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur ce forum bien que je lise depuis longtemps certains sujets qui m'ont été d'une aide très précieuse. Je me suis lancé à mon compte en free-lance en février dernier. Au plus mauvais moment vous me dirigez et vous n'auriez pas totalement tord.

Création administrative en mars 2020. 1ère mission en Janvier 2021 seulement. Maintien ARE et choix SASU IR sur les recommandations de collègues (pas certain d'avoir fait le bon choix, dicté par un taux d'IR faible car à charge seul de 3 enfants, mais c'est un autre sujet).

Ayant la capacité de me verser un salaire en 2021, je souhaiterai arrêter les ARE (choix de principe plus qu'un choix financier). Ma question est la suivante, puis-je bénéficier de l'ARCE qui me permettrait de payer mes charges fixes en attendant la paye de ma 1ère facture (+45j) ?

J'ai lu beaucoup d'articles expliquant que la demande ARCE était conditionné à l'ACRE qui elle-même doit être demandé 45j max après l'immatriculation. Sauf que n'étant pas en micro entreprise et sauf erreur de ma part, j'ai bénéficié de manière automatique de l'ACRE..

Du coup question 1/ est-ce que la date de début d'activité dans le formulaire ARCE correspond à la date d'immatriculation où puis-je y renseigner la date réelle de début d'activité (le covid n'ayant pas aidé)? Question 2/ dans le cas contraire, j'ai cru comprendre qu'on pouvait faire une demande d'ARCE postérieurement à la date de création + 45j en se basant sur la date de demande ACRE, sauf que celle-ci ayant été automatique, je pourrais demander à pôle emploi de prendre la date de demande ARCE (sait-on jamais..)? Qu'en pensez-vous?

en espérant avoir été clair, un grand merci pour vos lumières!!

A_aa

7 Messages

nouveau
16/01/2021 à 10:47

Bonjour 
ARE + SASU n'est en rien une position "d'assisté" ou de "profiteur du système", la preuve en est vous avez commencé votre activité free-lance 10mois avant votre première mission. 
ayez en tête que vous n'avez pas de chômage en SASU!
il vaux mieux voir Ces deux années comme un "sursis ", où la prise risque, formation sont à explorer fortement afin de vivre sans problème de trésorerie ( pas de trésorerie, pas d'entreprise) votre activité après la fin de l'ARE!
Rien ne vous empêchent de vous payer un loyer pour domiciliation de votre activité, remboursement des indemnités kilométriques, versement de dividendes en fin d'année pour compléter et sans impacter votre ARE.

votre activité professionnelle requiert à l'accompagnement par un expert comptable (je peux vous recommander le mien 99hT mensuel, spécialisé Free-lance prestation de service) qui vous apportera du conseil et des outils de pilotage en plus de la tenue comptable.
Les collègues c'est bien mais il me semble qu'ils sont encore salariés  

Bonne journée et bonne réussite de votre nouvelle activité

Droopyann

125 Messages

très actif
18/01/2021 à 14:22

C'est marrant, mais 1er message de A_aa, et déjà une proposition de parrainage vers un EC.
Ca fait quand même un peu pub déguisé, même si mieux amené que d'autres post plus lourd ...

Pour répondre à Gausad, le choix doit être fait à la création de l'entreprise entre ARCE et maintien de l'ARE. A ma connaissance, il ne peut pas être fait plus tard.
Dans votre cas, vu le déali pour trouver une mission, il semblerait que le choix du maitien de l'ARE ait été une bonne chose. Ca a permis de sécuriser votre démarrage.
Etant donné le contexte, et si vous n'avez pas un besoin urgent de vous verser un salaire, vous avez tout intérêt à constituer une trésorerie en continuant à toucher l'ARE. Vous pouvez très bien imaginer à commencer à vous rémunérer sur la deuxième partie de l'année si l'activité continue a bien marcher.

Yann
EURL-IS depuis juillet 2019

Compte supprimé

2 Messages

18/01/2021 à 18:38

Merci Droopyann, exactement la réponse que je cherchais!! J'aurais du checker plus en détail le timing ARCE / ACRE, mal conseillé par pôle emploi ou apparement ils n'ont pas tous le même niveau d'informations... Juste à propos de cette deuxième partie de l'année où j'aurai épuisé mes droits ARE, si je me verse un salaire de ma SASU IS (je vais basculer IS car ARE et SASU IR ne semblent pas faire bon ménage), est-ce légal? I mean sur une année civile j'aurais eu des revenus perso + l'ARE, ça ne va pas faire bondir pôle emploi / fisc? Sur 1 an et demi je n'aurais pu facturer 4 mois (satané covid) donc je ne pense pas être dans ce cas d'abus de droits que je vois bcp par ailleurs mais j'aimerais être sûr d'être dans les clous, je ne serais pas surpris d'une chasse à la fraude renforcée bientôt. Sachant également que maintenant que je facture, il me semble que je doive le reporter à pôle emploi avec un justificatif style PV d'AG pour justifier le fait que je ne perçoive pas de salaire i.e. sur l'ensemble de l'année non?? Certains free-lance me dise qu'il n'y a même pas besoin de déclarer avoir travailler dans l'actualisation mensuelle, en considérant que ce n'est pas un travail salarié.. Ça me questionne.. j'imagine que la question se pose à chaque fois même si je n'ai pas trouvé de réponse claire sur le forum / web. Je vais poser la question à mon comptable..

En tout cas merci pour la réponse..

A_aa

7 Messages

nouveau
18/01/2021 à 18:54

Pour la déclaration Pôle Emploi, ça dépend de ton/ ta conseillère certains se contentent du PV annuelle et d'autres demandent un mensuel, de même pour la déclaration (en recherche d'emploi ou non). D'où le sentiment de fraude.

s'agissant de tes revenus, je comprends pas la mention de  "fraude"
lorsque tu reçois des revenus ces derniers sont décomptés pour 70% de leur montant brut  de ton ARE

s'agissant de ta déclaration d'impôts l'ARE est imposables. Tes revenus (salaires) sont à remplir "traitements et salaires " 1AF et l'aRE en case 1AP et 1DP

Pour rappel, si tu te verses un loyer de ta sasu à toi-même, il conviendra également de les déclarer. Les remboursements de frais kilométriques, restauration et Co ne sont pas imposables et peuvent constituer un montant important de ta rémunération.

Ps: @Droopyann et @Gausad,
en effet, j'ai évoqué un parrainage mais je suis surtout assez surprise de voir dans les forum bon nombre de personne se faire conseiller par des amis alors qu'aujourd'hui les experts comptables offrent des solutions digitalisées intégrés avec pour certains banque en ligne pour un coût de 49€-119€.
si votre expert ne vous pas à poser ces questions, : il est temps de changer de conseiller. Le pas cher coûte cher!