100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Arbitrage rémunération

franck.fremert

142 Messages

très actif
12/02/2021 à 14:25

Bonjour,

L'année dernière, je me suis versé 76K€ de rémunération, pour rester en haut de la tranche CIPAV E et ne pas arriver à la F (+5Ke de cotisation pour la F).

Cette année, si je garde la même rémunération, mon résultat sera de 29K€ et je paierai 4500€ d'IS environ.

A votre avis, dois-je conserver le même niveau de rémunération et payer de l'IS (définitivement perdu) ou devrais prendre le maxmimum de rémunération et donc payer de plus de cotisation.

Des infos sur la ma situation :
-  Je n'ai pas besoin de plus de rémunération pour vivre (par contre, si je peux éviter de payer de l'IS pour rien, je suis preneur !)
- Je n'ai pas de quoi sera fait l'avenir (mais que l'argent soit sur mon compte perso ou celui de la société, je ne vois pas trop ce que ça change, si ce n'est en éventuellement lissage de l'IR en cas de perte de revenus cette année).

Merci à vous !

_lael

596 Messages

impliqué
12/02/2021 à 15:10

L'"optimisation" de la rémunération du gérant de SARL/EURL est un sujet récurrent.
On en parle par exemple ou encore pour reprendre des exemples récents.

En résumé il y a pas mal de pistes pour "optimiser" sa rémunération et son patrimoine :
- Arbitrage entre rémunération et dividendes en SARL/EURL
Depuis la jurisprudence (voir 2ème lien au-dessus), les dividendes sont intéressants dans pas mal de cas de figures.
Auparavant ils étaient surtout intéressants à partir de 41% de TMI, à 30% de TMI ça aurait mérité des calculs plus approfondis.

- Optimisations fiscales
PER, défiscalisation (hors pinel, sofica, fcpi/fip et autres conneries)

- Montage patrimonial
Holding, nouvelles activités, immobilier, etc...

- Faire fructifier l'argent dans la société
Placements de la trésorerie, augmentation de capital, etc...


Il n'y a pas de solutions miracles, c'est à considérer au cas par cas en fonction de sa situation et de ses objectifs.
C'est mieux de se faire accompagner par des professionnels si on ne sait pas trop dans quoi on s'aventure.

franck.fremert

142 Messages

très actif
12/02/2021 à 16:04

Merci pour ta contribution.

Mais ma question concernait l'un ou l'autre des deux choix et pas toutes les solutions d'optimisations fiscales.

_lael

596 Messages

impliqué
13/02/2021 à 01:34

Comme vous le dites vous même :
1) Si vous augmentez votre rémunération, vous aurez les inconvénients suivants :
- Plus d'IR à payer et passage dans les franches supérieures
- Plus de charges sociales à payer, dont les fameuses tranches supérieures de retraite complémentaire CIPAV qui font faire des bonds aux cotisations
Sachant également que passé une certaine rémunération, ce sont principalement des cotisations de solidarité peu ou pas productives de droits.

2) Si vous baissez votre rémunération, vous aurez les inconvénients suivants :
- Plus d'IS à payer
- De l'argent qui dort dans la société
C'est une fuite en avant, car il faudra bien sortir cet argent à un moment donné.


Du coup vous attendez qu'on vous dise quoi par rapport à ça en dehors du fait de vous confirmer ce que vous saviez apparemment déjà ?
Car si vous attendez qu'on vous donne la meilleure solution, bha il y en a pas vraiment, chacune a son lot d'inconvénients.

C'est justement pour cette raison que je vous indiquais d'autres pistes :
Si la fiscalité  est un problème :
- Envisagez d'investir dans un PER, cela permettra de préparer votre retraite et de réduire fortement votre revenu imposable.
- Envisagez de vous verser des dividendes (cf jurisprudence évoqué dans ce sujet que je vous ai déjà indiqué)
- Envisagez d'autres pistes ou montage
Si les charges sociales sont un problème :
- Envisagez de vous verser des dividendes (assiette de cotisation plus faible)
Si vous avez de la trésorerie qui dort :
- Envisagez d'autres projets, ou d'investir ou pourquoi pas aussi l'immobilier.

etc... etc... etc...

Ce ne sont que des exemples.

A nouveau on ne va pas décider pour vous et il n'y a pas de solution miracle.
Ca dépend également de ce que vous souhaitez faire et être prêt à faire ainsi que de votre situation.

franck.fremert

142 Messages

très actif
14/02/2021 à 21:35

Merci pour avoir pris le temps de faire une réponse complète et pertinente, c'est clair.

mbohda

318 Messages

impliqué
15/02/2021 à 08:07

Bonjour

Se mettre en bas de l avant derniere tranche cipav est judicieux
ET SI C EST POSSIBLE D OPTER POUR LA TRANCHE SUPERIEURE pour n "acheter" que de la retraite
qui offre des taux de rendement de 5 a 9% selon les caisses complementaires
c est possible chez la Cavec (je dis cela pour mes confreres).

Sinon il faut accepter de payer de l is a 15%
ce n est pas cher
et vous pouvez ensuite trouver un investissement professionnel 
qui soit productif
au lieu de reprendre l argent a titre perso en ayant paye 40 a 60% de prelevements.

Cordialement

Michel Bohdanowicz
Expert-comptable
https://compta.net
Un cabinet ultra connecte https://compta.net/cabinet-connecte/