100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Preuve d'expérience un freelance

Membre-02527315

15 Messages

discret
12/02/2021 à 16:22

Dans un entretien d’embauche (ou un peu après) pour salarié, je pense que le recteur demande la preuve d'expérience de candidat.  

Comment il marche dans l'entretien (ou processus de sélection) pour les missions freelances IT? Est-ce que les recteurs/les clients demandent la preuve d'expérience dans les récentes missions? Est-ce qu’ils ont le droit de voir les dernières factures?

Merci en avance!

Anthaus

115 Messages

très actif
12/02/2021 à 17:28

Bonjour,

On ne m'a jamais demandé de preuve d'expérience pour une mission freelance. Test technique éventuellement, mais c'est tout.

Droopyann

456 Messages

impliqué
12/02/2021 à 17:28

Pour ma part, c'est plutôt des demandes de contacts pour des recommandations.
On ne m'a jamais demandé de factures.

Yann
EURL-IS depuis juillet 2019

Ozymandias

114 Messages

très actif
12/02/2021 à 19:33

J'ajouterai que pour les demandes de références, il vaut mieux attendre l'entretien client avant de les donner.
Beaucoup de SSII font miroiter un entretien juste pour obtenir les coordonnées des décideurs sur vos précédentes missions.

Laura.p63

571 Messages

impliqué
13/02/2021 à 10:56

J'ai également eu souvent des tests techniques (dont un mémorable écriture de reqûetes SQL sur papier )
En revanche pour les références je ne communique jamais l'identité de mes anciens clients par contre je peux rentrer dans les détails techniques des projets ( histoire de rassurer les clients sur mon expérience)

mrcurious

3 Messages

nouveau
13/02/2021 à 11:26

Comment est-ce que vous faites pour ne pas communiquer l'identité de vos anciens clients? Si c'est une grosse boite que vous mettez sur votre CV, il sera difficile en effet de connaitre l'identité de votre client, mais qu'en est-il des petites boites? Cachez-vous le nom de la boite sur votre CV et sur votre linkedin? Remplacez-vous le nom de la boite par une autre? Ou la remplacez-vous par le nom de la boite de recrutement? C'est une question que je me pose

_lael

726 Messages

impliqué
13/02/2021 à 21:52

Personnellement je refuse de donner des références.

Car je sais très bien où elles finissent :
- Dans des bases de données commerciales vendues au plus offrant (le fameux "carnet d'adresses")
- Dans des bases de données pour du démarchage

La plupart du temps ils s'en foutent de vérifier vos antécédents, tant que le client est prêt à payer.
S'ils demandent ces informations c'est surtout pour augmenter leur "carnet d'adresses et placer d'autres consultants dans d'autres sociétés.
Et puis c'est pas comme s'ils ne pouvaient pas se séparer facilement de vous en cas de soucis, on est freelance après tout.
Et s'ils veulent se rassurer ils peuvent prévoir des clauses au contrat au cas où on mentirait sur nos compétences.

Mais si vraiment ils tiennent à vérifier l'expérience, ils n'ont qu'à faire des entretiens techniques.

C'est pas comme si on signait un CDI chez eux à un salaire délirant pour lequel effectivement il faudrait s'assurer au préalable de notre expérience et de nos antécédents.


Après il y a la façon de présenter les choses :
"Par principe je ne communique pas les coordonnées de mes anciens clients.
Mais je me prêterais volontier à des entretiens techniques si vous souhaitez évaluer mes compétences et mon expérience"

mrcurious

3 Messages

nouveau
14/02/2021 à 07:12

Je ne parle pas de références mais du fait qu'il est facile de contacter des gens de ton ancienne boîte si elle est sur ton cv et qu'elle est petite. Il suffit de taper son nom sur linkedin et de regarder qui y travaille.

Laura.p63

571 Messages

impliqué
14/02/2021 à 19:18

Dans ce cas, pas besoin d'entretien pour " stalker" sur LinkedIn.
Ceci dit j'affiche mes anciens employeurs (en salariat) mais jamais mes clients sur mes cv/réseaux.

code38

306 Messages

impliqué
15/02/2021 à 11:15

mrcurious a écrit :Comment est-ce que vous faites pour ne pas communiquer l'identité de vos anciens clients? Si c'est une grosse boite que vous mettez sur votre CV, il sera difficile en effet de connaitre l'identité de votre client, mais qu'en est-il des petites boites? Cachez-vous le nom de la boite sur votre CV et sur votre linkedin? Remplacez-vous le nom de la boite par une autre? Ou la remplacez-vous par le nom de la boite de recrutement? C'est une question que je me pose
Que ce soit dans mon CV ou dans Linkedin, mon profil est présenté avec mes missions en freelance un peu comme mes expériences précédentes, avec le nom de la société et le contenu, les technos, ... Je mets le nom du client final, pour qui j'exerce mon activité : le nom du ou des intermédiaire(s) n'a aucune importance.

Les clients veulent savoir où on a travaillé et ce qu'on a fait récemment, à l'image des CV qu'il reçoivent des SSII. Et d'ailleurs, ces dernières ont besoin de nos dernières expériences pour présenter un CV au client.
Certains n'affichent par leurs clients, comme Laura.p63, mais c'est plus rare je pense. Il faut déjà bien se faire connaître pour dire : je suis freelance, je vous garantis que je sais traiter ces sujets-là, vous n'avez pas besoin de savoir (dans un premier temps) pour qui j'ai travaillé.

Pour les références, ça n'est pas toujours facile d'avoir les contacts même dans les petites boîtes. Et quand bien même on a obtenu l'email ou la bonne personne sur Linkedin, il est facile pour cette personne de mettre à la poubelle les sollicitations sous lesquelles elle croule en général.

En tout cas, ne donnez jamais de références avant un stade avancé. Pour la question de demander des factures comme évoqué dans le message initial : hors de question ! Le client n'a pas à les voir. S'il n'a pas confiance ou s'il veut tout vérifier, c'est mauvais signe pour une collaboration saine.

Membre-02507522

14 Messages

discret
27/04/2021 à 12:06

Bonjour
Merci pour toutes ces informations, c'est vrai que c'est le genre de question qu'on peut se poser. Il faut donc éviter de transmettre les coordonnées de nos anciens et actuels clients, mais bien demander des références aux employeurs et clients. C'est vrai que c'est logique. par contre qu'entendez-vous par transmettre des références à un stade avancé ? pour un entretien ?

Laura.p63

571 Messages

impliqué
27/04/2021 à 19:06

Alors j'affiche quand même quelques clients dont j'ai l'accord explicite. Je me suis reconvertie dans le développement web et ait fait 3 sites à "tarif préférentiel" on va dire et en échange de pouvoir les montrer en tant que réalisation. Pour le reste j'affiche uniquement mes employeurs car ils sont plus connus dans le mileu informatique (en même temps je ne suis pas sûre que lister les pme dont j'ai fait les sites apportent vraiment quelquechose).
On ne m'a jamais demandé de "preuves" ou références supplémentaires. Par contre la dernière fois que j'ai  bossé pour une grosse structure j'ai du passer des entretiens et tests .

code38

306 Messages

impliqué
27/04/2021 à 21:27

Membre-02507522 a écrit :Merci pour toutes ces informations, c'est vrai que c'est le genre de question qu'on peut se poser. Il faut donc éviter de transmettre les coordonnées de nos anciens et actuels clients, mais bien demander des références aux employeurs et clients. C'est vrai que c'est logique. par contre qu'entendez-vous par transmettre des références à un stade avancé ? pour un entretien ?
 
Ce que j'entends par là, c'est qu'il ne faut pas donner les coordonnées précises (email ou téléphone) à un intermédiaire qui soit disant aurait besoin pour le client ... Si votre profil intéresse le client, il vous verra en entretien et s'il a un doute sur, par exemple, ce que vous avez fait au cours d'une mission avec des compétences essentielles, il pourrait vous demander.

En pratique, la seule fois où on m'a demandé des références, c'était lors de premiers échanges pour une mission pour laquelle soit disant j'intéressais le client mais qu'il avait besoin de références au sein de la même société ou j'avais fait une mission. J'ai donné un nom en disant que le client saurait retrouver. Et compris que mon interlocuteur n'était pas en lien direct avec le client.

Et donner des coordonnées, ça veut aussi dire que ça va déranger des personnes avec qui vous avez travaillé, êtes sans doute restés en bons termes, et qui sont déjà très (trop) sollicités.