100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Encore un sujet de comparaison EURL / SASU - point sur les comparateurs existants

guillaume-2531459

5 Messages

nouveau
16/02/2021 à 14:40

Bonjour à tous,
J'envisage de re-devenir indépendant après un bref passage en 2011.
Beaucoup de choses semblent avoir changé depuis - et ma situation est certainement très différente maintenant.

Il y avait à l'époque un simulateur excel très bien fait qui permettait de simuler l'EURL (avec arbitrage rem / div, inclusion de la prévoyance Madelin, PEE, et plein d'autres choses semblables). Est-ce que vous auriez des pointeurs vers des simulateurs à jour et "bien" ?

Sinon pour mon cas perso:
  - CA ~ 200k€ / an
  - marié et ma femme gagne très bien sa vie (donc TMI à 41%)
  - cumul ARE prévu (ou ARCE si plus avantageux)
  - pas de charges pro (ou très peu)

N'étant plus un jeunot, je suis également intéressé par la prévoyance (cause 3 enfants) et la retraite (au sens large), mais je ne suis vraiment pas au courant de tout ce qui existe à ce sujet.

Enfin, je cherche depuis qqs temps un ratio d'efficacité de ce type de structure: quel est le ratio que l'on peu atteindre entre le net après fiscalité et le CA de départ ? Il semble qu'on soit grosso-modo à 50%, mais je serais intéressé par des exemples de calculs plus détaillés (idéalement dans les tranches hautes d'IR car sinon ce n'est pas applicable à mon cas).

En tout cas merci à toutes et à tous, c'est encore ce forum qui semble le plus actif et précis sur tous ces sujets.

Be well...

mbohda

318 Messages

impliqué
16/02/2021 à 18:28

Bonsoir

En fait vous ne pouvez qu etre en mode poupees russes
selon que vous voulez optimiser chomage :
dans ce cas c est sasu + dividendes

ou remuneration et retraite
dans ce cas eurl est tres bien

puis vous pouvez decliner
genre j epuise mes droits chomage en sasu
puis je me transforme en eurl ...

rien n est tout blanc ou tout noir dans notre belle france :)

Cordialement

Michel Bohdanowicz
Expert-comptable
https://compta.net
Un cabinet ultra connecte https://compta.net/cabinet-connecte/

Freelance91

1485 Messages

Grand Maître
16/02/2021 à 22:46

SASU à l'IS en parallèle des ARE, ensuite vous basculez vers EURL.

OscillationForcée

138 Messages

très actif
17/02/2021 à 10:19

@guillaume-2531459, vous trouverez le fichier EXCEL dont vous parlez vraisemblablement dans le lien ci-dessous. Je l'ai maintenu tant bien que mal sachant que  des réformes significatives sous F. Hollande sont venues amputer les optimisations que l'on aurait pu rechercher en EURL. Son intérêt principal maintenant reste dans l'évaluation de la rémunération, du bénéfice et des charges. J'ai eu vent d'une technique assimilée au portage salarial qui semble performante pour les hauts revenus, je vous en dirai plus en messagerie privée si intéressé.


EURL Quick Watch

guillaume-2531459

5 Messages

nouveau
17/02/2021 à 11:10

@OscillationForcée merci, c'est effectivement le fichier que j'avais en tête.

@Freelance91 effectivement, SASU + ARE semble le plus efficace dans un premier temps - ça me laisse le temps de réfléchir à la suite

guillaume-2531459

5 Messages

nouveau
05/03/2021 à 09:32

@OscillationForcée: j'ai regardé en détail la feuille et il me semble qu'il y a de nombreuses erreurs - je suis en train d'essayer de convertir à une feuille Google Sheet (je suis sur Mac et pas de Windows dispo immédiatement)

Les erreurs:
  - non prise en compte du plafonnement du quotient familial dans le calcul de l'IR, du coup l'IR est sous-estimé
  - erreurs dans les tranches hautes CIPAV (formules incorrectes)
  - pas de prise en compte de la flat tax sur les dividendes (donc partie soumise à l'IR au lieu du taux flat de 12.8%) - donc IR sur les div surestimé (je sais que ça dépend de l'option choisie, mais dans mon cas c'est la flat tax qui est la plus adaptée il me semble)
  - dans ma situation (conjoint qui gagne très bien sa vie), le calcul net-net / CA ne veut rien dire (car il considère que je pais tout l'impôt tout seul !!!), donc il faudrait une meilleure clé de répartition de l'IR entre les 2

Ce n'est pas du tout une critique (merci d'avoir fait vivre le document) mais juste des remarques pour éviter de prendre comptant les résultats de cette feuille de calcul.

Je ne suis pas encore satisfait de ce que j'ai pour le partager, mais quand j'y serai, je partagerai la feuille ici.

Au final, j'arrive à ~50% d'efficacité (tout ça pour ça ! tous les indep que j'ai croisés m'ont dit qu'il leur restait en net-net la moitié de la factu !!! ils avaient raison)

Je m'inquiète pour la couverture sociale - comment "valoriser" l'écart de couverture sociale entre indep et salarié (combien coûte à l'achat une prévoyance / sécu équivalente - et quid de la retraite...) - je vais creuser ce point...

Merci encore

_lael

596 Messages

impliqué
05/03/2021 à 10:49

guillaume-2531459 a écrit : Je m'inquiète pour la couverture sociale - comment "valoriser" l'écart de couverture sociale entre indep et salarié (combien coûte à l'achat une prévoyance / sécu équivalente - et quid de la retraite...) - je vais creuser ce point...

 
Pour la retraite :
Il suffit probablement de consacrer environ 1-2% de sa rémunération de gérant d'EURL jusqu'à la retraite pour avoir un complément de revenu retraite au moins équivalent à celui d'un salarié à salaire égal.
Le gros avantage étant que plus on s'y prend tôt et plus ce capital et les intérêts capitalisent même avec de faibles montants.

- Le PERin (Plan Epargne Retraite Individuel), dans sa nouvelle forme suite aux réformes récentes, remplit plutôt bien ce rôle de "complémentaire retraite".
Il est possible de prévoir des versements (planifiés ou libres) qui seront déductibles de l'assiette imposable.
Par exemple si vous gagnez 80k€, vous pouvez verser jusqu'à 10% de ce montant chaque année (plafond annuel dans la limite de 8 PASS) et ce que vous n'avez pas versé une année est reportable sur les années suivantes.
Ce qui fait que vous serez imposé à l'IR non pas sur 80k€ mais sur 72k€ (80k - 8k).

Et derrière c'est plus ou moins le même principe qu'une assurance vie.
Vous avez possibilité d'opter pour une gestion libre ou une gestion sous mandat.
A la différence d'une assurance vie, la gestion sous mandat sera un peu plus "aggressive" en terme de risque si l'horizon de la retraite est éloigné (10-15ans+) ce qui offrira des perspectives de rendements plus alléchantes.
La principale différence c'est les conditions de sortie ainsi que la fiscalité de sortie.
Le déblocage ne peut se faire que dans certains cas :
- Arrivée à la retraite
- Achat de résidencce principale
- Accidents de la vie / Décès

- Les produits plus classiques :
Immobilier, Assurance vie, PEA, Compte-titre, etc...
Ils conviennent tout aussi bien pour se constituer un complément de retraite tant qu'on adopte une approche "bon père de famille" dans la diversification des actifs et la gestion du risque.
Sans non plus basculer dans l'excès de prudence à faire all-in sur des fonds euros.
Sur un horizon de placement de 10ans+, même si la période est entrecoupée d'une crise financière, l'histoire a montré qu'un placement "dynamique" s'avérait toujours plus intéressant qu'un placement "prudent".
Biensûr si on est proche de la retraite (moins de 5-8 ans), il est préférable de rebascule vers une gestion plus prudente en privilégiant une répartitions sur des actifs à faible volatilité et/ou capital garanti.


Pour la prévoyance:
C'est pas si cher que ça en fait de souscrire à une prévoyance madelin.
Et ramené au "coût" on peut souvent avoir de bien meilleures garanties que celles des salariés tout en pouvant faire du "sur-mesure".
Et c'est déductible Madelin qui plus est.
Si je prends par exemple ce simulateur (désolé pour la pub mais bon, il faut bien se baser sur quelque chose.)

Pour une cotisation de 77.11€/mois déductible madelin vous avez droit en terme de prévoyance :
- Indemnités journalières : 170€/jour soit jusqu'à 5100€/mois (c'est possible de prévoir moins en échange d'une baisse de cotisations)
Dès le 1er jour en cas d'hospitalisation
Dès le 3ème jour en cas d'accident domestique/de travail
Dès 15 jours en cas de maladie
- Capital décès : 150k€ (en plus des 47.4k€ de la tranche C CIPAV)
- Rente invalidité : 45k€/an (en plus des 26.3k€/an de la tranche C CIPAV)
A partir d'une invalidité de 33%.
Il y a un système de majoration pouvant aller jusqu'à x1.5 en cas d'invalidité à plus de 66%.

Et bien entendu c'est du "sur-mesure", tout est ajustable avec les cotisations qui évoluent en conséquence.

A noter que cette cotisation "forfaitaire" peut en plus être réduite si on accepte de remplir un questionnaire de santé, qu'on est jeune et qu'on a pas de pathologies graves.

Je n'ai pas ajouté dans la simulation, mais c'est aussi possible de prévoir une rente pour le conjoint survivant ou de quoi subvenir aux besoins de ses enfants jusqu'à la fin de leur scolarité.

OscillationForcée

138 Messages

très actif
05/03/2021 à 13:06

Merci guillaume-2531459  pour vos remarques constructives, je les intégrerai à la feuille de calcul un de ces jours. Si vous avez quelque chose à partager, cela sera évidemment bienvenu.
Nous sommes victimes de règlementations qui ne cessent de changer significativement, ce qu'un gouvernement fait le suivant le défait parfois etc, c'est là que se trouve la principale difficulté dans le maintien d'un simulateur.

guillaume-2531459

5 Messages

nouveau
05/03/2021 à 13:42

@_lael merci pour ces infos - j'en suis vraiment à me faire une idée de l'ordre de grandeur du coût - donc c'est exactement ce dont j'ai besoin.
Je vais creuser les dispositifs Madelin car ça semble adapté - et le PERin que j'avais déjà en tête.

Une dernière question: CIPAV ou SSI -? Je découvre cette subtilité (et espérais éviter la case RSI mais il semble que cette horreur soit toujours d'actualité)

guillaume-2531459

5 Messages

nouveau
05/03/2021 à 13:47

(et espérais éviter la case RSI mais il semble que cette horreur soit toujours d'actualité)
Je crois que je viens d'écrire une bêtise... Je creuse...

_lael

596 Messages

impliqué
05/03/2021 à 18:48

Les nouveaux inscrits en professions d'Expert/Conseil comme les nôtres n'ont plus la possibilité de choisir la CIPAV en fait.
C'est désormais forcément l'URSSAF (SSI)