100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Travail en entreprise, c'est nocif

Hohenfels

14 Messages

discret
18/03/2021 à 17:04

Salut tout le monde,

Un peu de contexte :

N'ayant pas eu vraiment le moyen de choisir, je travaille depuis quelque temps en entreprise ou je prends pas mal de plaisir à faire ce que je fais. Le souci, c'est que je suis fatigué (déjà …) de cette culture d'entreprise qui force à sourire à tout le monde, où tout est Bisounours. J'ai l'impression, malgré le travail que je fais, d'être mené en bateau sur ma carrière sans savoir ce que je veux (ce qui n'étais pas le cas avant de commencer à travailler).

Depuis quelque temps, je fais mes recherches sur internet au sujet du freelance. Je n'avais pas sauté le pas à l'époque par manque d'expérience et aujourd'hui, avec cette fatigue, j'aimerais vraiment me lancer dedans, mais j'ai peur de faire une bêtise.
Je me rends bien compte que ce sentiment n'est pas relatif entre individus.

Est-ce que vous avez vécu ce sentiment et ressenti le besoin de tout claquer pour faire cavalier seul ? C'est une passade peut être ?  Saut de la foi ?

Cheer me up !

__JJ__

78 Messages

très actif
18/03/2021 à 17:26

Bonjour,

Je peux comprendre ce sentiment..
Dans quelle domaine êtes-vous ? Car en fonction, passer freelance peut être une révolution ou ne rien changer ou presque..

Par ex : 

- Devenir freelance dans le domaine du graphisme où l'on travaille pour de multiples clients en remote peut se faire en totale autonomie, dans un pays agréable (portugal etc.) et là, l'apport du freelancing est indéniable sur la qualité de vie (cas réel de mon entourage).

- Devenir freelance en tant que développeur informatique dans un grand groupe alors qu'on était déjà salarié dans ce même cadre ne changera pas grand chose au quotidien. Les ambiances seront les mêmes, les équipes et façons de travailler également... .

Ce qu'aportera toujours le freelancing cependant, c'est de ne plus avoir tous les trucs pénibles comme les entretiens annuels, les faux-semblants des commerciaux/RH etc. 
Et ça, c'est appréciable :)

Ozymandias

97 Messages

très actif
18/03/2021 à 20:13

__JJ__ a écrit :- Devenir freelance en tant que développeur informatique dans un grand groupe alors qu'on était déjà salarié dans ce même cadre ne changera pas grand chose au quotidien. Les ambiances seront les mêmes, les équipes et façons de travailler également... .
Entièrement d'accord. Je dirais que le plus gros avantage d'être freelance dans ce cas est de pouvoir choisir des formations et (jusqu'à un certain point) ses missions.

Hohenfels

14 Messages

discret
20/03/2021 à 11:09

__JJ__ a écrit :Bonjour,

Je peux comprendre ce sentiment..
Dans quelle domaine êtes-vous ? Car en fonction, passer freelance peut être une révolution ou ne rien changer ou presque..

Par ex : 

- Devenir freelance dans le domaine du graphisme où l'on travaille pour de multiples clients en remote peut se faire en totale autonomie, dans un pays agréable (portugal etc.) et là, l'apport du freelancing est indéniable sur la qualité de vie (cas réel de mon entourage).

- Devenir freelance en tant que développeur informatique dans un grand groupe alors qu'on était déjà salarié dans ce même cadre ne changera pas grand chose au quotidien. Les ambiances seront les mêmes, les équipes et façons de travailler également... .

Ce qu'aportera toujours le freelancing cependant, c'est de ne plus avoir tous les trucs pénibles comme les entretiens annuels, les faux-semblants des commerciaux/RH etc. 
Et ça, c'est appréciable :)
Je suis dans l'IT.
Je comprends très bien ce que tu veux dire ! Je me suis faits la réflexion hier, le consulting pourrait peut-être être une porte de sortie ? Mais sinon honnêtement quitte à moins bien gagner ma vie et à mouliner au départ, pour avoir un peu plus de confort, je penses que je vais tenter l'aventure.

Je vous remercie pour vos réponses :)

tmage89

7 Messages

nouveau
21/03/2021 à 17:00

Si je peux me permettre de transcrire mon expérience / ressenti suite à mon passage en freelance...
En gros j'étais salarié de SSII, 3 ans d'XP. J'ai vite compris que les augmentations étaient linéaires et peu intéressantes, et les plans de carrière ne me convenaient pas vraiment. 

Suite à un questionnement personnel sur ma carrière, je me suis mis à mi temps afin d'avoir du temps pour réfléchir, et me faire plaisir. Suite à cela je me suis mis freelance. 
Depuis, au dela du changement de salaire (x2 immédiatement et x4 en 2 ans), j'ai beaucoup plus de tranquilité au quotidien. Mon travail est le même. Je travaille avec les mêmes équipes projet. Mais je n'ai plus à me farcir les trucs "corporate" et entrer dans le moule en faisant des choses annexes pour me faire augmenter.
Maintenant, seul le marché compte. Plusieurs fois j'ai pu augmenter mes tarifs d'un % largement supérieur à ce qu'une SSII m'aurait donnée en augmentation annuelle. 

Evidemment que je conseille - au vu du marché actuel - un passage en freelance, surtout si vous êtes dans un marché de niche. Soyez en revanche un bon épargnant, car les coups durs peuvent arriver (mais je n'ai pas encore connu cette "joie").

itconsult

87 Messages

très actif
27/03/2021 à 10:51

La plus grosse deception comme freelance c'est dans certains grosse entreprises , un freelance est considéré comme un salarié lambda jetable
pas comme qqun qui peut apporter une plus-value en terme de connaissance metier ou technique (ayant beaucoup investi la-dedans, meme formations) et une experience de diverses entreprises (en theorie tres utile)
a la limite ta competence ils s'en foutent. par contre tout ce que j'aime pas dans le salariat il insistent beaucoup dessus (lien de subordinattion, tu dois aussi limite faire de la politique, enter dans le moule et faire 100% comme les autres salariés, suivre des formations marketing etc )

BaptisteS

13 Messages

discret
27/03/2021 à 12:13

Plutôt d'accord. Je rentre chez un client (banque) on me demande de me caller avec les autres pour les congés, j'ai des "chefs", bref je suis considéré comme un salarié jetables sauf que je suis mieux payé. 

après c'est un choix, au moins je suis en mission longue.

Paul92

1284 Messages

Grand Maître
27/03/2021 à 14:15

itconsult a écrit :La plus grosse deception comme freelance c'est dans certains grosse entreprises , un freelance est considéré comme un salarié lambda jetable
pas comme qqun qui peut apporter une plus-value en terme de connaissance metier ou technique (ayant beaucoup investi la-dedans, meme formations) et une experience de diverses entreprises (en theorie tres utile)
a la limite ta competence ils s'en foutent. par contre tout ce que j'aime pas dans le salariat il insistent beaucoup dessus (lien de subordinattion, tu dois aussi limite faire de la politique, enter dans le moule et faire 100% comme les autres salariés, suivre des formations marketing etc )
C'est pareil dans les petites entreprises, voir même pire. Chez un grand compte on te donne au moins l'illusion que tu fais partie des meubles, car ils ont l'habitude de la prestation. Par contre chez d'autres clients plus petits tu as parfois l'impression d'être traité comme le plombier qui vient réparer la chasse d'eau.

Sinon pour revenir sur l'opportunité de passer freelance, pas sûr que le timing soit bien choisi. Je ne sais pas comment ça se porte dans l'IT en général, mais pour mon domaine, après deux mois de vaines recherches, j'ai comme l'impression que c'est (très) bouché.

itconsult

87 Messages

très actif
27/03/2021 à 14:58

C'est pareil dans les petites entreprises, voir même pire. Chez un grand compte on te donne au moins l'illusion que tu fais partie des meubles, car ils ont l'habitude de la prestation. Par contre chez d'autres clients plus petits tu as parfois l'impression d'être traité comme le plombier qui vient réparer la chasse d'eau.
Les PME je ne connais pas comme freelance
Il y aussi eu une proletarisation du metier informaticien et ingenieur plus golabelement en France
jJ'ai connu un freelance vieux de la veille, freelance IT en France en grande entreprise dans les années 70/80 le type etait un heros avec le tarif qui allait avec (il m'avaot avoué s'etre fait des c* en or a l'epoque comme freelance etant donné le tarif  a l'epoque) la competence IT surtout admin par ex etait rare et recherchée.

par contre comme freelance debutrant il m'est arrivé d'ere invité au conseil de direction (grande entreprise) pour donner mon avis sur la nouvelle architecture technique, c'est quand meme plus valorisant que d'etre traité comme un salarié lambda jetable (avec tous les travers du salarié ordinaire si pas le mepris) alors que tu as bati une experience pointue de senior et theoriquement rare, et demontrée.

Paul92

1284 Messages

Grand Maître
27/03/2021 à 15:47

C'est normal la compétence s'est banalisée. Y a 30 ans, à l'époque où la majorité de la population n'avait jamais allumé un PC de sa vie, quand tu savais faire un Sub ou coder un Select, t'étais une vedette.  Ensuite les entreprises se sont rendues compte que payer 5000 francs par jour pour cette compétence, c'était peut-être un petit peu cher.

J'ai commencé il y a 20 ans, et effectivement si je suis facturé environ 50% de plus qu'à mes début, c'est avant tout parce que j'ai eu l'opportunité de faire d'autres choses et que je suis bien monté en expérience. Sinon à profil égal mon tarif n'aurait quasiment pas bougé (alors qu'il y a eu environ 30% d'inflation).

code38

238 Messages

impliqué
27/03/2021 à 22:24

itconsult a écrit : Il y aussi eu une proletarisation du metier informaticien et ingenieur plus golabelement en France
 
Prolétarisation, il ne faut quand même pas exagérer. Au niveau tarifs, nous faisons quand même partie des professions bien rémunérées, et parfois à être bien au chaud pendant des années dans des boîtes où on nous demande dans les faits pas toujours d'exercer les compétences pour lesquelles on est payé mais d'être une ressource parmi d'autres dans le flot d'un projet.

Comme dit Paul92, la compétence s'est banalisée, le marché a changé, le service IT aussi ... sans oublier la démocratisation du freelancing, avec ses bons et ses mauvais côtés.

phili_b

529 Messages

impliqué
29/03/2021 à 09:13

itconsult a écrit :La plus grosse deception comme freelance c'est dans certains grosse entreprises , un freelance est considéré comme un salarié lambda jetable
(..) 
par contre tout ce que j'aime pas dans le salariat il insistent beaucoup dessus (lien de subordinattion, tu dois aussi limite faire de la politique, enter dans le moule et faire 100% comme les autres salariés, suivre des formations marketing etc )
Ah oui ? Je suis étonné (mais malheureusement pas tant que ça).

Ça correspond à ce que j'ai entendu dans certaines ESN ? :  « Nous, on intègre les indépendants, on les invite pour les formations, les réunions  ». 

En fait j'ignorais que ça voulait dire, à te lire, pour certaines, « on va te tordre le bras pour que tu ais aucune autonomie, que tu sois obligé de venir [à ces trucs inutiles] et que tu sois dans le moule  ».