100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Sujet verrouillé

Prévisionnel TJM versus CDI

nicolt81

40 Messages

actif
25/03/2021 à 14:48

Je ne savais pas à propos de l'obligation de se former, savez-vous si on peut jouer là dessus pour se faire subventionner des certifs AWS au hasard ?
Non il n'y en a pas (d'obligation). Je pense que dael007 parlait "en général".

dael007

19 Messages

discret
25/03/2021 à 15:04

nicolt81 a écrit :
Je ne savais pas à propos de l'obligation de se former, savez-vous si on peut jouer là dessus pour se faire subventionner des certifs AWS au hasard ?
Non il n'y en a pas (d'obligation). Je pense que dael007 parlait "en général".
En général ou pas, si tu veux rester compétitif et en phase avec les évolutions technologiques (ex Cloud) , les tendances organisationelles (ex SAFe) ou normatives (ex RGPD), il faut se former. Exactement pareil qu'un salarié sur ce point là. Ca concerne évidemment pas ceux qui croient déjà tout savoir..

dael007

19 Messages

discret
25/03/2021 à 15:08

Je ne savais pas à propos de l'obligation de se former, savez-vous si on peut jouer là dessus pour se faire subventionner des certifs AWS au hasard ?
Quand tu passeras plus de temps à étudier comment te valoriser plutôt que de dénicher la subvention comme le bon petit assisté que tu es au fond, tu pourras réfléchir à devenir freelance. A l'évidence tu n'es pas prêt.

dael007

19 Messages

discret
25/03/2021 à 15:15

- Un jeune vaillant qui démarche la terre entière pour travailler le plus de jours possibles => vacances = 0, inter-contrat = 20 jours max
Et tu penses rester jeune vaillant frugal pendant combien d'années ? (je demande..)

Membre-02520574

33 Messages

actif
25/03/2021 à 15:20

dael007 a écrit :
Je ne savais pas à propos de l'obligation de se former, savez-vous si on peut jouer là dessus pour se faire subventionner des certifs AWS au hasard ?
Quand tu passeras plus de temps à étudier comment te valoriser plutôt que de dénicher la subvention comme le bon petit assisté que tu es au fond, tu pourras réfléchir à devenir freelance. A l'évidence tu n'es pas prêt.
Encore un jugement de valeur. C'est dommage la discussion devenait constructive, on commençait à avancer après trois pages d'aigreurs en tout genre.

Se lancer à son compte en sortant de l'école c'est aimer le goût du risque, aux antipodes de l'assistanat. Et vous, qu'avez-vous fait le jour où vous avez obtenu votre diplôme ?

Par ailleurs, c'est plus les freelances qui contribuent au contrat social français que les travailleurs en CDI qui mangent dans la main de leurs patrons.

nicolt81

40 Messages

actif
25/03/2021 à 15:36

Pour en revenir sur du constructif, je trouve que les reponses initiales de Freelance91 etaient pleines de bon sens (je precise que je ne le connais pas et que je n'ai pas d'action chez lui ).

Vous dites

Pourquoi parler de mutuelle, de tickets resto et de CE ? Ce ne sont pas des cashflows, aucun intérêt d'intégrer des avantages dans des revenus nominaux. C'est vous qui comparez des choux avec des carottes. A ce petit jeu on pourrait intégrer la voiture, le téléphone, la remise sur les produits de la société (forfait mobile) et tutti quanti. C'est l'argent réel qui compte dans la vie...
 
Il me semble que justement l'erreur c'est de ne considerer que le cashflow immediat, et pas celui qu'on obtient indirectement.

Si on reprend l'idee d'un tableau excel pour comparer, il faudrait voir:
- combien je vais gagner avec tous les avantages CDI qui vont m'eviter de depenser du cash depuis mon compte bancaire (en resto, en sortie, en remboursement de location de vacances, et achat de lunettes de vue...)
- combien je vais gagner a pouvoir me constituer un patrimoine immobilier plus rapidement qui va me rapporter soit parce que je ne paierai plus de loyer a terme, soit parce que quelqu'un va me payer un loyer.

Calculer tout ca sur 10/15 ans et voir ce que ca donne. On parle bien d'argent reel sur la duree, c'est ca qui compte, non ?

Apres il n'y a pas que le cash - la qualite de vie qui decoule du fait de ne pas etre salarié peut justifier a elle seule le choix... ou au contraire cela sera une source de stress pour d'autres, que l'on soit boomer/gen x/y/z...


Donc, oui vous avez raison, avec un TJM de 150 (enfin plutot 165 sans aides), dans votre situation, techniquement, vous toucherez votre salaire de 2300 euros net si tout va bien.
Mais sur le moyen/long terme vous vous serez très probablement moins enrichi que ce meme CDI.

dael007

19 Messages

discret
25/03/2021 à 15:56

Membre-02520574 a écrit :
dael007 a écrit :
Je ne savais pas à propos de l'obligation de se former, savez-vous si on peut jouer là dessus pour se faire subventionner des certifs AWS au hasard ?
Quand tu passeras plus de temps à étudier comment te valoriser plutôt que de dénicher la subvention comme le bon petit assisté que tu es au fond, tu pourras réfléchir à devenir freelance. A l'évidence tu n'es pas prêt.
Encore un jugement de valeur. C'est dommage la discussion devenait constructive, on commençait à avancer après trois pages d'aigreurs en tout genre.

Se lancer à son compte en sortant de l'école c'est aimer le goût du risque, aux antipodes de l'assistanat. Et vous, vous avez fait quoi le jour où vous avez eu votre diplôme ?

Par ailleurs, c'est plus les freelances qui contribuent au contrat social français que les travailleurs en CDI qui mangent dans la main de leurs patrons.
Avoir le goût du risque est sans doute la pire des raisons pour devenir freelance. En outre c'est moyennement vendeur comme argument auprès d'un prospect, mais bon, tu verras..

Selon moi le statut de freelance est approprié par ceux qui ont une expérience, une expertise, un truc concrêt à vendre alors que le seul argument d'un junior est son prix (comme tu l'as très bien compris).  Le jeune inexpérimenté croit choisir la liberté et l'indépendance, mais il verra surtout de la précarité, un peu comme ceux qui misent tout sur uber.. Après il y a toujours des exceptions..

Modérateur FREELANCE INFO

26 Messages

actif
25/03/2021 à 16:31

Bonjour à tous, 

Je vous rappelle que le forum est un lieu d’échange et de bienveillance. 
Merci de rester courtois lors des conversations.
Bien cordialement,

Sophie

Membre-02520574

33 Messages

actif
25/03/2021 à 18:33

nicolt81 a écrit :Pour en revenir sur du constructif, je trouve que les reponses initiales de Freelance91 etaient pleines de bon sens (je precise que je ne le connais pas et que je n'ai pas d'action chez lui ).

Vous dites
Pourquoi parler de mutuelle, de tickets resto et de CE ? Ce ne sont pas des cashflows, aucun intérêt d'intégrer des avantages dans des revenus nominaux. C'est vous qui comparez des choux avec des carottes. A ce petit jeu on pourrait intégrer la voiture, le téléphone, la remise sur les produits de la société (forfait mobile) et tutti quanti. C'est l'argent réel qui compte dans la vie...
 
Il me semble que justement l'erreur c'est de ne considerer que le cashflow immediat, et pas celui qu'on obtient indirectement.

Si on reprend l'idee d'un tableau excel pour comparer, il faudrait voir:
- combien je vais gagner avec tous les avantages CDI qui vont m'eviter de depenser du cash depuis mon compte bancaire (en resto, en sortie, en remboursement de location de vacances, et achat de lunettes de vue...)
- combien je vais gagner a pouvoir me constituer un patrimoine immobilier plus rapidement qui va me rapporter soit parce que je ne paierai plus de loyer a terme, soit parce que quelqu'un va me payer un loyer.

Calculer tout ca sur 10/15 ans et voir ce que ca donne. On parle bien d'argent reel sur la duree, c'est ca qui compte, non ?

Apres il n'y a pas que le cash - la qualite de vie qui decoule du fait de ne pas etre salarié peut justifier a elle seule le choix... ou au contraire cela sera une source de stress pour d'autres, que l'on soit boomer/gen x/y/z...


Donc, oui vous avez raison, avec un TJM de 150 (enfin plutot 165 sans aides), dans votre situation, techniquement, vous toucherez votre salaire de 2300 euros net si tout va bien.
Mais sur le moyen/long terme vous vous serez très probablement moins enrichi que ce meme CDI.
Je ne vais pas au resto, je ne sors pas, je ne vais pas en vacances, je ne porte pas de lunettes...
J'ai eu des chêques vacances de la part de mon CE, je peine à les écouler. Vous comprenez que ces avantages sont illiquides ? Je ne peux pas investir en ticket restau. Financièrement parlant, ces avantages en nature valent 0.

Vous avez effectivement raison sur la possibilité de faire du locatif en étant en CDI mais... C'est plus compliqué que ça. Il y a d'autres leviers pour contourner le problème (vente à terme, nantissement...).

Et non ça n'est pas l'argent qui compte sur la durée (en tout cas pas si le cashflow n'est pas actualisé), c'est l'argent  d'aujourd'hui qui a de la valeur. C'est la notion de valeur temps de l'argent en finance. Le cashflow il le faut aujourd'hui et le plus possible pour capitaliser sur les intérêts composés. Le temps vaut très cher en finance. En ce sens je suis bien plus riche que les seniors qui se targuent d'avoir des jolis TJM, car j'ai le temps devant moi.

Membre-02520574

33 Messages

actif
25/03/2021 à 18:42

dael007 a écrit :
Membre-02520574 a écrit :
dael007 a écrit :
Je ne savais pas à propos de l'obligation de se former, savez-vous si on peut jouer là dessus pour se faire subventionner des certifs AWS au hasard ?
Quand tu passeras plus de temps à étudier comment te valoriser plutôt que de dénicher la subvention comme le bon petit assisté que tu es au fond, tu pourras réfléchir à devenir freelance. A l'évidence tu n'es pas prêt.
Encore un jugement de valeur. C'est dommage la discussion devenait constructive, on commençait à avancer après trois pages d'aigreurs en tout genre.

Se lancer à son compte en sortant de l'école c'est aimer le goût du risque, aux antipodes de l'assistanat. Et vous, vous avez fait quoi le jour où vous avez eu votre diplôme ?

Par ailleurs, c'est plus les freelances qui contribuent au contrat social français que les travailleurs en CDI qui mangent dans la main de leurs patrons.
Avoir le goût du risque est sans doute la pire des raisons pour devenir freelance. En outre c'est moyennement vendeur comme argument auprès d'un prospect, mais bon, tu verras..

Selon moi le statut de freelance est approprié par ceux qui ont une expérience, une expertise, un truc concrêt à vendre alors que le seul argument d'un junior est son prix (comme tu l'as très bien compris).  Le jeune inexpérimenté croit choisir la liberté et l'indépendance, mais il verra surtout de la précarité, un peu comme ceux qui misent tout sur uber.. Après il y a toujours des exceptions..





 
Comparer un freelance IT avec un Uber... Il fallait oser !

Je comprends votre manège vous cherchez à nous décourager, les seniors ont peur des juniors vaillants car nous dumpons les prix. Les clients sont friands de devs frugaux pour augmenter leurs marges, surtout lorsqu'ils sont formés en France plutôt qu'en Inde.

A tous ceux qui lisent ce topic et sont débutants comme moi, retenez que vous pourrez gagner deux fois plus en Freelance qu'en CDI. Mes calculs le prouve.

nicolt81

40 Messages

actif
25/03/2021 à 19:20

Bon, pfff... Chacun ses choix de vie, aucun probleme.

les seniors ont peur des juniors vaillants car ils dumpent les prix. Les clients sont friands de devs frugaux pour augmenter leurs marges, surtout lorsqu'ils sont formés en France plutôt qu'en Inde.
Les clients que je connais sont friands de devs expérimentés et fiables et passent plutot par des circuits connus, je pense qu'ils savent que la marge va avec un projet bien mené, qui ne rime pas avec sous payé.
Et j'ai plutot de la sympathie pour les juniors vaillants en general (enfin, pour ceux qui sympas), qui ont malgré tout souvent du mal à se placer, meme avec un salaire moins elevé.
Le temps vaut très cher en finance. En ce sens je suis bien plus riche que les seniors qui se targuent d'avoir des jolis TJM, car j'ai le temps devant moi.
Oui mais bon ces seniors ont probablement deja converti leur temps passé, peut etre mieux que vous ne le ferez pour votre temps a venir :)
A tout ceux qui lisent ce topic et sont débutants comme moi, retenez que vous pourrez gagner deux fois plus en Freelance qu'en CDI.
C'est vrai !
Mes calculs le prouve.
Pas si sur.

Allez, j'arrete sur ce thread, je pense que tout a ete dis d'un cote comme de l'autre.

Bonne soirée !

Freelance91

1570 Messages

Grand Maître
25/03/2021 à 19:20

Investissez quand même dans un Bescherelle

Membre-02520574

33 Messages

actif
25/03/2021 à 19:50

nicolt81 a écrit :
Le temps vaut très cher en finance. En ce sens je suis bien plus riche que les seniors qui se targuent d'avoir des jolis TJM, car j'ai le temps devant moi.
Oui mais bon ces seniors ont probablement deja converti leur temps passé, peut etre mieux que vous ne le ferez pour votre temps a venir :)



 
Ca dépend de quels seniors on parle. Dans le cas de @Freelance91 - au vu de la quantité et du niveau de ses messages - j'ai du mal à croire qu'il a employé son temps avec intelligence.

Freelance&plus

85 Messages

très actif
25/03/2021 à 20:03

Membre-02520574 a écrit :Bonjour,

Je vais devenir freelance dès l'obtention de mon diplôme en septembre 2021.

Le salaire en province pour mon type de profil avoisinne les 36k ce qui donne avec par exemple 3k de bonus net (intéressement+participation) : 2300€ net mensualisé

Je cherche à calculer le TJM pour arriver à ce revenu, voici mon calcul :

Jours travaillés : 218
Taux costisation social (1ère année ARCE) : 11%
Abttament CA sur l'IR (BNC) : 34%

Avec un CA de 32k ça donne après cotisations et IR : 2300€ net mensualisé

Pour déduire le TJM : 32000/218 = 150 (TJM HT)

Ca voudrait dire que pour le même revenu qu'un CDI je pourrais me vendre à un TJM de 150 HT ?

Je précise que je vais demander les droits ARCE + ACRE (car j'étais apprenti)

Merci pour votre aide,
Cordialement
Bonjour,

Votre ton dans les réponses ne donne pas très envie de répondre mais je vais quand meme le faire, c'est ma BA du jour !

Si vous voulez rester freelance un ou deux ans mais pas plus, faites du portage salarial et c'est tout.

Si vous pensez rester Freelance plus de deux ans, sortez l'ARCE, l'ACRE et toutes les aides de votre tête et raisonnez sur le long terme.

Vous ne dites pas quelle forme fiscale et juridique vous souhaitez adopter, vous ne le savez peut etre pas.
Mais cela donne plein de conditions et d'obligations.
Si vous souhaitez lisser vos revenus, AE ou entrepreneur individuel, c'est mort.

Si auto-entrepreneur, c est environ 22% de cotisations sociales.
Si TNS gérant d'EURL c'est plutot 35%.
Attention c'est à payer sur le CA. Donc si vous vous achetez le beau portable de gamer pour jouer à XXX le soir, vous paierez des cotisations dessus en qq sorte. Et aussi la TVA.

Du coup, peut etre qu'à un moment, vous essaierez de limiter vos charges car vous n'arriverez pas à augmenter les recettes (salaud de clients !!!).
Donc petit restau avec votre copine, qq km avec la moto et qui sait des tickers restaux pour aller chez McDO (ah merde vous êtes plus KFC ou Burger King ?)

Quand à 218 jours travaillés par an, vous avez trop regardé la marmotte qui emballe le chocolat.
Par sécurité, retirez 20 à 30% et ca peut monter à bien plus si vous traversez un gros trou d'air du genre COVID.
Aujourd'hui la visibilité sur une mission ca va de trois mois à trois jous, sauf à être indéboulonnable chez un client que vous tenez par les ....

Manifestement vous êtes jeunes et pouvez faire l'impasse sur la mutuelle.
Par contre, si vous vous cassez la jambe au ski en vacances avec papa et maman, il ne faut pas trop espérer toucher beaucoup même si vous avez bien bossé l'année d'avant.

Et pour finir un peu de lecture, vous êtes de la génération glouglou donc vous savez chercher sur Intenet.
http://impotsurlerevenu.org/declarer-ses-revenus/701-l-imposition-des-bic-et-bnc.php

Allez, la belle journée  !

Freelance&plus

85 Messages

très actif
25/03/2021 à 20:09

Membre-02520574 a écrit :
nicolt81 a écrit :
Le temps vaut très cher en finance. En ce sens je suis bien plus riche que les seniors qui se targuent d'avoir des jolis TJM, car j'ai le temps devant moi.
Oui mais bon ces seniors ont probablement deja converti leur temps passé, peut etre mieux que vous ne le ferez pour votre temps a venir :)




 
Ca dépend de quels seniors on parle. Dans le cas de @Freelance91 - au vu de la quantité et du niveau de ses messages - j'ai du mal à croire qu'il a employé son temps avec intelligence.
LE TRUC qu'on se demande TOUS, c'est POURQUOI le mec qui sait tout et qui a dejà tout checker dans sa vie vient prendre la tête a des gens sur un forum.

Retournez sur reddit et jeuxvideos.com, ils vous attendent.

Je voudrais voir votre attitude pendant un entretien ... 

Faites attention en traversant la rue.

Je ne sais pas si vous savez, mais une personne plus agée que vous a une plus longue espérance de vie puisqu'elle est sure de ne pas être morte avant l'age qu'elle a :) Alors que vous ... pas sur 
Bon il faut avoir fait des études pour compendre ...

Freelance&plus

85 Messages

très actif
25/03/2021 à 20:14

mustang a écrit :Tes calculs sont bons.
Avec l'exonération de charges sociales à 11% pendant 1 an et le versement libératoire à 2,2%, l'équivalent en terme de revenu est un TJM à 150€.

Par contre, l'intéressement et la participation n'est jamais garanti d'une année sur l'autre. 

Je pense que mes pairs te font remarquer que le statut de free-lance n'est pas comparable au statut de salarié parce qu'il procure une sensation de liberté difficilement quantifiable. 

Tu verras quand tu auras goûté, tu auras le même discours. Personnellement si on prends en compte cette dimension de liberté à mon sens un TJM à 150€ sera l'équivalent de 60k/an en statut salarié. 

N'hesite pas à me contacter à l'obtention de ton diplôme. J'ai de très belles missions à t'offrir. Des caractères vaillants comme le tien mérite une mission de free-lance à ta hauteur. 

Bien sûr mes calculs se base sur un statut micro entreprise. Ne te goure pas il ne s'agite pas d'une EURL ou d'une SASU. 

Au plaisir d'échanger.
TJM de 150€ = 60k annuel en salarié.

Vous vendez des bidules en paradis fiscal ou du bitcon.

150€ * 218 = 32k€, sans charges et sans rien. Ou sont les 60k ? Ou alors c est pas des euros 

Membre-02520574

33 Messages

actif
25/03/2021 à 20:31

@Freelance&plus : Pourquoi faire du portage salarial plutôt que freelance en AE ? Je pense au contraire que l'AE est viable au maximum 3 ans pour surfer sur les aides et ensuite passer au portage si le plafond de l'AE est dépassé par exemple.

code38

238 Messages

impliqué
25/03/2021 à 21:13

Membre-02520574 a écrit : Se lancer à son compte en sortant de l'école c'est aimer le goût du risque, aux antipodes de l'assistanat. Et vous, qu'avez-vous fait le jour où vous avez obtenu votre diplôme ?

 
Quelle importance ?
Membre-02520574 a écrit : Par ailleurs, c'est plus les freelances qui contribuent au contrat social français que les travailleurs en CDI qui mangent dans la main de leurs patrons.

 
Vous dites déplorer les jugements de valeurs et vous vous engouffrez dans ce genre de remarques ...
Vous savez, on a régulièrement des interventions de personnes comme vous qui arrivez tout feu tout flamme, avec des questions (ce qui est attendu, sur un forum), et remettent en cause les réponses parce qu'elle ne conviennent pas, avant d'en remettre une couche en donnant des leçons ... au final ça n'a plus ni queue ni tête.

Ce que je pense, c'est qu'à travers vos propos et votre manière d'aborder les calculs, vous vous comportez comme un vieux alors vous prétendez être jeune, vaillant et authentique. Vous confondez fougue et arrogance (tiens ça me fait penser à cette video que j'ai vu hier).

Pour revenir à votre question de départ, à la louche, je pense que vous n'êtes pas loin (j'aurais dit quand même plus de 150). Vous savez que ce n'est pas le prix du marché. Après il y a un truc que je n'arrive pas à cerner : après que vous ayez eu votre réponse, pensez-vous vous lancer en demandant un prix du marché ou souhaitez-vous cibler le tarif max pour ne pas perdre l'ACRE par exemple, en vous garantissant un revenu au moins équivalent à votre salaire actuel tout en travaillant moins ?

code38

238 Messages

impliqué
25/03/2021 à 21:23

Membre-02520574 a écrit :@Freelance&plus : Pourquoi faire du portage salarial plutôt que freelance en AE ? Je pense au contraire que l'AE est viable au maximum 3 ans pour surfer sur les aides et ensuite passer au portage si le plafond de l'AE est dépassé par exemple.
J'ai cru à un moment que ce n'était pas votre aspiration première. Vous êtes finalement comme tant de personnes ici qui arrivent, se renseignent tout en affirmant savoir, avec un discours compliqué, tout ça pour au final savoir comme avoir le beurre, l'argent du beurre, en étant borderline mais vous direz que "c'est pas illégal donc j'y ai le droit", en étant tantôt agressif tantôt flagorneur quand il faut se ressaisir, ...
Bon, je ne vous en veux pas spécialement à vous, mais ça fait un de plus, comprenez que ça puisse être lassant.
 
A tout ceux qui lisent ce topic et sont débutants comme moi, retenez que vous pourrez gagner deux fois plus en Freelance qu'en CDI.
Parfois je me dis que freelance, ça gagne trop et que du coup, c'est le souvent critère numéro 1 pour y passer, ce qui de mon avis personnel est dommage ...

Membre-02520574

33 Messages

actif
25/03/2021 à 21:33

@code38 : Merci pour l'intervention, je mets de côté les attaques personnelles pour vous répondre sur le fond.

Vous avez parfaitement compris, le freelance ne sera pas mon activité principale. J'ai besoin de dégager du temps pour travailler sur des projets personnels.

Je cherche à modéliser le sweet spot du meilleur rendement net rapporté au nombre de jours travaillés. Travailler moins pour gagner plus (de temps).

Chaque situation est très personnelle, il faut pouvoir s'accorder sur une base de calcul généralisable avant de mettre dans le sac des paramètres aléatoires et qualitatifs.

Freelance&plus

85 Messages

très actif
25/03/2021 à 21:39

Vous êtes hallucinant !!

D'abord je vous ai répondu en vous conseillant même pas merci ou merde.

Vous êtes tellement suffisant qu'on se demande tous dans quel domaine vous allez travailler.

Vous ne savez absolument pas ce que vous voulez.

La seule chose qu'on a compris c'est que vous voulez que l'état vous subventionne LOL

Au fait vous êtes toujours chez vos parents ... votre prénom ce ne serait pas Tanguy par hasard.

et si vous étiez moins morveux vous vous diriez que ceux qui sont là sont peut être passé par les mêmes étapes que vous monsieur je sais tout mais je demande pour ensuite basher les gens.

Bonne continuation on en reparle dans 10 ans avec madame et les enfants qui en auront marre d'attendre de vous voir tenter de faire fructifier votre caractère de cochon 🐷

Freelance&plus

85 Messages

très actif
25/03/2021 à 21:50

Si vous étiez un chouïa constructif vous auriez parler de votre domaine d'activité et du client qui vous veut à tout prix (enfin à bas prix).

L'unique conseil que je peux vous donner et qui a du sens, c'est de vous vendre plus cher et de travailler à temps partiel.

Vous aurez le même revenu et du temps en plus pour vos projets perso.

Le vrai sujet c'est de connaître votre TJM potentiel et de le valoriser par un bon CV et un entretien aux petits oignons 🧅

Membre-02520574

33 Messages

actif
25/03/2021 à 21:57

Freelance&plus a écrit :Si vous étiez un chouïa constructif vous auriez parler de votre domaine d'activité et du client qui vous veut à tout prix (enfin à bas prix).

L'unique conseil que je peux vous donner et qui a du sens, c'est de vous vendre plus cher et de travailler à temps partiel.

Vous aurez le même revenu et du temps en plus pour vos projets perso.

Le vrai sujet c'est de connaître votre TJM potentiel et de le valoriser par un bon CV et un entretien aux petits oignons 🧅
Je ferai l'étude de marché prochainement pour évaluer mon TJM.

J'ai déjà ma borne minimale, autour des 150 et ma borne maximale déduite des plafonds des aides. Mon TJM se situera probablement autour des 300.

code38

238 Messages

impliqué
26/03/2021 à 09:34

Membre-02520574 a écrit :@code38 : Merci pour l'intervention, je mets de côté les attaques personnelles pour vous répondre sur le fond.

Vous avez parfaitement compris, le freelance ne sera pas mon activité principale. J'ai besoin de dégager du temps pour travailler sur des projets personnels.
C'est louable. J'aspire à la même chose. Par contre, même si vous travaillez à plein temps, réalisez que du temps libre, vous en avez.
Je cherche à modéliser le sweet spot du meilleur rendement net rapporté au nombre de jours travaillés. Travailler moins pour gagner plus (de temps).

Chaque situation est très personnelle, il faut pouvoir s'accorder sur une base de calcul généralisable avant de mettre dans le sac des paramètres aléatoires et qualitatifs.
L'avantage que vous avez est de n'avoir aucun frais (hébergement, nourriture, ... à moins que vous ne contribuiez à tout ça). Donc peu de besoin, et donc même une activité freelance à minima ... ça fait plus que de l'argent de poche !

Par contre, autant il faut se préparer, chercher des infos, essayer d'éviter de tomber dans des situations pénalisantes, ... autant, et l'équilibre n'est pas simple, à un moment, il faut arrêter de trop modéliser ou essayer d'optimiser au plus juste. De toute façon, il y aura des surprises qu'on ne peut pas prévoir sauf à y passer un temps infini en préparation, et encore (c'est un peu comme spécifier un projet en pensant que ça y est, elles sont figées et on peut commencer à développer : ça ne marche pas !).

Dans votre cas, même si du point de vue calcul, tout est bien huilé ... c'est sur le papier. Allez ensuite, gérer votre flux d'activité et trouver des missions à temps partiel en étant junior ! Déjà qu'en tant que senior c'est pas évident mais c'est là où l'expertise peut permettre d'intervenir sur des sujets précis.