100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Augmenter mon TJM

fanga

6 Messages

nouveau
30/03/2021 à 08:56

Bonjour,

Je suis actuellement développeur java 5 ans d'expérience + 2,5 an en apprentissage.
Je suis passé Freelance il y a maintenant 2 ans et demi et je suis assez satisfait.
J'ai un TJM de 430  €. Je souhaite maintenant mettre en place un plan de carrière sur les 5 prochaines années.
Je souhaite mêler passion, technologie d'avenir et finance. 
Ne connaissant pas le marché, je souhaitais savoir quelles sont aujourd'hui les technologies les plus rémunarantes en terme de TJM ? Quelles seraient les plus accessible pour un développeur JAVA (par extension full stack).
Idéalement je souhaiterais un TJM à 700 le plus tôt possible (ce n'est pas de l'empressement mais juste des objectifs financier à atteindre).
Mais je voudrais éviter une ancienne technologie afin de rester à jour. 
On m'a conseillé les techno suivants : 
hadoop
elastic search (apparament assez accessible)
spark
AWS (me semble difficile d'accès pour un développeur java)

J'ai aussi du mal à cerner les profil de développeur. Développeur BIG DATA ? Développeur Hadoop ? Développeur AWS ? 
Je vous prie de m'aider à y voir plus clair.

Droopyann

164 Messages

impliqué
30/03/2021 à 11:06

Bonjour,
Je ne suis pas sûr qu'un profil de développeur puisse facilement atteindre un TJM de 700 €, même avec une grande expertise.

Quelques suggestions :

  • Se concentrer sur un marché de niche (techno rare et complexe)
  • Evoluer vers de la gestion de projet (c'est malheureux à mon sens car gérer un projet est bien différent de développer, mais ça reste un moyen "classique" d'augmenter le TJM)
  • Etre formateur expert sur votre techno (surement en complément de votre activité)
  • Faire du devops, c'est bien côté en ce moment
  • Développer une compétence métier forte

Yann
EURL-IS depuis juillet 2019

da23ad

171 Messages

impliqué
30/03/2021 à 11:07

Hello Fanga, 
je ne suis pas développeur, mais je peux te donner des conseils assez généraux....

Dans le monde de l'IT, ça fonctionne par mode, par tendance....du coup si tu es dev java aujourd'hui, il faut que tu intègres le fait que demain, ou même aujourd'hui, le langage java soit passé de mode.... Et donc il faut que tu saches t'adapter, te former à un autre langage qui est dans l'aire du temps... comme python par exemple.

D'autre part, pour pouvoir te mettre en valeur et donc te vendre à un TJM plus élevé, il faut que tu montres des compétences dans des domaines recherchés....En ce moment, le cloud (AWS, Google et Azure), la cybersécurité et la méthodologie Agile ont le vent en poupe....
Tu peux aussi miser sur les certifications... C'est un véritable investissement. Et enfin les choix de tes clients et de tes projets seront des arguments à faire valoir.

htnfr

864 Messages

impliqué
30/03/2021 à 11:22

+1 pour DevOps (cloud y compris), sécurité, big data. Après, il faut aimer et trouver une occasion pour mettre les pieds dedans

Anthaus

90 Messages

très actif
30/03/2021 à 12:00

J'imagine qu'il faut tenir compte de l'endroit où vous exercez, le full remote étant encore loin de faire l'unanimité chez les clients. Le BigData est souvent géré au niveau du siège des entreprises, donc majoritairement en IDF. Par contre, j'imagine que le DevOps est un peu mieux réparti sur le territoire.

Freelance7892

25 Messages

actif
30/03/2021 à 12:01

Je rejoins mes confreres sur les réponses.

Tu ne pourras pas atteindre une facturation de 700 € sans te réorienter ou te specialiser dans un secteur/expetise de niche.

Paul92

1284 Messages

Grand Maître
30/03/2021 à 15:32

Droopyann a écrit :Bonjour,
Je ne suis pas sûr qu'un profil de développeur puisse facilement atteindre un TJM de 700 €, même avec une grande expertise.

Quelques suggestions :
  • Se concentrer sur un marché de niche (techno rare et complexe)
  • Evoluer vers de la gestion de projet (c'est malheureux à mon sens car gérer un projet est bien différent de développer, mais ça reste un moyen "classique" d'augmenter le TJM)
  • Etre formateur expert sur votre techno (surement en complément de votre activité)
  • Faire du devops, c'est bien côté en ce moment
  • Développer une compétence métier forte
Passer à la gestion de projet ou l'AMOA permet aussi de ne plus être à la merci des modes de programmation. C'est d'autant plus vrai lorsqu'on est indépendant. Il est difficile d'apprendre une nouvelle technologie grâce à une nouvelle mission, car le client attend de vous que vous soyez immédiatement opérationnel,.

C'est effectivement un autre métier (encore qu'il vaut mieux être passé par le développement dans sa jeunesse, c'est formateur), souvent plus stressant, mais pour augmenter son tarif de façon pérenne ça reste le meilleur moyen.

fanga

6 Messages

nouveau
31/03/2021 à 00:02

Je vous remercie pour vos réponses et quelle réactivité sur ce forum, je suis comblé  (mon premier sujet).
Voici une synthèse des idées de vos réponses et mes questions associées :

  • Se concentrer sur un marché de niche : Avez vous une idée de quelles technologie de niche précisément ? 
  • Evoluer vers de la gestion projet : Autant je me sens tout à fait capable de gérer un projet, je le fais à titre officieux, autant le plaisir
  • comparé au dev est faible... j'aimerais rester dans la technique. Il y a aussi de vrai perspective d'évolution en tant que développeur => Architecte, tech lead. Qui sont d'ailleur des poste permettant d'augmenter le TJM mais plus à long terme.
  • Etre formateur expert sur la techno : Ah ça je n'y avais pas pensé, sur le terrain ça serait donner des formations dans des écoles par exemple ? youtuber ? 
  • Développer une compétence métier : tu as un exemple précis @Droopyann stp ? 
  • S'orienter dans un domaine recherché (cloud, devops, sécurité, bigdata) : Vous avez à peu près tous soulever cette idée, là ou j'ai du mal à voir quelles sont les profils exact dans ces domaines recherchés par exemple ? consultant ElasticSearch par exemple ?
  • S'orienter sur une techno à la mode (par exemple python) : Au faite derrière la tendance il y a soit une techno d'avenir soit techno qui concurrence. Je préfère me tourner vers une techno d'avenir soit sur la précédente idée dans un domaine recherché.
Je suis en île de france et d'après certains confrère, le TJM 600/700 est pas si rare que ça. Mais je pense qu'il y a déjà une différence entre les différent territoire vu vos réactions. 
Mon plan est de m'auto former sur le profil clé sur les prochains mois (livre, tutoriel) et essayer d'avoir une première expérience dans le domaine. Je suis bon vendeur, j'ai grandement confiance en ma capacité d'apprentissage, le critère que je vais surtout prendre en compte est celui de la complexité/volumétrie du savoir à apprendre.

fullstack_obliged

85 Messages

très actif
31/03/2021 à 09:39

Bonjour,

Je suis dans le meme bain que toi. Je suis developpeur Oracle PL/SQL + Java maintenant depuis plus de 10 ans.
Il y a 4 ans j'ai decide de changer de stack en passant et me specialisant sur Django-Python. Et clairement c'est pas en France avec les 3 projets Django-Python ouverts que j'ai pu cape sur le stack.

Maintenant malheureusement en France en faisant du dev tu ne pourras qu'exceptionnellement taper dans du 600e+ en TJM. Pourquoi ?

  • Aujourd'hui en IT les boites qui gagnent sont celles qui sont ouvertes au full remote: Elles mettent en concurrence entres eux tous les dev dans toutes l'EU. Donc moi qui suis principalement sur le marche espagnol, je suis aussi en concurrence avec toi.. Bref ca biaise le marche.
  • Autre point: Avec la crise de COVID j'ai ete sidere de voir le nombre de personnes allant dans des boot-camp pour 2 ou 3 mois a faire a fond du javascript et devenir specialise dev fullstack js. Ce sont des personnes qui ne sont pas necessairement issues de cursus informatiques attention. Mais en sortant du boot camp, ils sont juniors donc evidemment ont des TJM super bas, mais hey ils sont en concurrence directe avec toi, avec moi avec n'importe quel dev fullstack au final.... Encore une fois ca biaise le marche.
Sinon a titre personnel, je n'ai aucune difficulte a considerer Java comme le nouveau Cobol. Le python grace a la puissance machine accessible aujourd'hui a remplace le java en tete des langages. Mais reellement c'est le js qui est monte en 3eme place qui est juste phenomenal et representatif de l'interet d'avoir des stacks js de bout en bout.

Comme toi j'aime enormement garder une main sur le technique, vouloir faire du TJM haut dans ce secteur, et c'est encore plus vrai en France,  implique ou de viser une niche, ou de chercher un poste de CTO et la ca devient reellement interressant. Ou sinon il faut essayer de decrocher un job aux US la ou etre tech IT te paie a ta juste valeur.

Paul92

1284 Messages

Grand Maître
31/03/2021 à 09:47

Ce n'est pas que la "performance" du langage qu'il faut prendre en compte, mais surtout l'offre et la demande. Au début tu vas être assez bien facturé, jusqu'à ce que la compétence se banalise, ce qui fera revenir les tj au niveau d'un développeur standard. Pour le java c'est déjà ce qu'il se produit depuis des années avec la conccurence de l'offshore.

A contrario certaines technos obsolètes peuvent malgré tout te permettre de trouver de bonnes missions, car un applicatif ne se change pas du genre au lendemain alors que la compétence va se raréfier.

Droopyann

164 Messages

impliqué
31/03/2021 à 15:09

@fanga,

Pour le marché de niche, je n'ai pas de techno en particulier. Peut être que des recherches sur des jobboards de développeur en triant par TJM pourrait te donner des indications de techno recherché.
Une autre idée qui me vient, c'est une spécialisation type perf. Avoir une expertise assez forte qui permette d'intervenir en pompier sur des problèmes de perfs applicatives. Il faut souvent aussi maitrise la partie BDD. Ca paye bien (tjm élevé mais mission souvent courte).
Je comprends de rester dans la technique, après, pour moi, l'architecte ne code pas, il ne fait que concevoir. Le job peut être très intéressant, mais à mon sens, c'est comme chef de projet, c'est un autre métier.
Formateur, il y a effectivement les écoles, les cours en ligne (youtube, linkedin, openclassroom ... qui se développent de plus en plus), les organismes de formations (CEGOS et Cie) et peut être directement dans les ESN.
Compétence métier : Quelques exemples non exhaustif finance, assurance, santé, retail ... L'idée, c'est de doubler la compétence technique (dev dans la techno XXX) avec une compétence dans le métier YYYY. Par exemple, je suis expert en développement Java, et en plus, le métier de l'assurance IARD n'a pas de secret pour moi. J'ai constaté que ces derniers temps, les appels de chasseur de tête que j'avais était plus motivé par mes expériences métiers que par mes expériences techniques. J'entends par là qu'ils partent du principe que techniquement, je sais faire (que ce soit du dev ou de la gestion de projet), mais que le plus, c'est que je connaisse le métier (assurance santé et IARD pour ma part). C'est rassurant pour le client final d'avoir quelqu'un qui comprend son métier.
Pour les domaines recherchés, regarde un peu les annonces sur les jobboards par rapport aux termes listés dans les différents posts. Ca te donnera des idées de ce qui est attendu.

Pour terminer, attention pour les TJM et les "on dit". Il y a beaucoup de différence entre : Ce que les gens estiment valoir, voudrait avoir, valent vraiment, et ce qu'ils ont.
Egalement, une erreur souvent faite, c'est de dire : Tient, je suis client final, le presta à côté de moi fais le même boulot et il a tel TJM. C'est vrai, sauf qu'ensuite, une fois presta, il y a très souvent un (voir 2 ou 3) intermédiaire(s) qui prennent chacun leur marge et font baisser le TJM d'autant. Résultat, le TJM que tu touches ... Il y a beaucoup de fil sur ce sujet, j'en rajoute pas.
En tous cas, j'ai jamais vu un développeur, même senior, à 700 € / jour.

Yann
EURL-IS depuis juillet 2019

Paul92

1284 Messages

Grand Maître
31/03/2021 à 15:49

Aujourd'hui la concurrence est importante, du coup une expérience métier est souvent indispensable pour décrocher une mission. C'est d'autant plus vrai lorsqu'on est indépendant car une SSII poussera rarement un CV qui ne colle pas parfaitement à l'appel d'offre.

fanga

6 Messages

nouveau
31/03/2021 à 19:57

Droopyann a écrit :@fanga,

Pour le marché de niche, je n'ai pas de techno en particulier. Peut être que des recherches sur des jobboards de développeur en triant par TJM pourrait te donner des indications de techno recherché.
Une autre idée qui me vient, c'est une spécialisation type perf. Avoir une expertise assez forte qui permette d'intervenir en pompier sur des problèmes de perfs applicatives. Il faut souvent aussi maitrise la partie BDD. Ca paye bien (tjm élevé mais mission souvent courte).
Je comprends de rester dans la technique, après, pour moi, l'architecte ne code pas, il ne fait que concevoir. Le job peut être très intéressant, mais à mon sens, c'est comme chef de projet, c'est un autre métier.
Formateur, il y a effectivement les écoles, les cours en ligne (youtube, linkedin, openclassroom ... qui se développent de plus en plus), les organismes de formations (CEGOS et Cie) et peut être directement dans les ESN.
Compétence métier : Quelques exemples non exhaustif finance, assurance, santé, retail ... L'idée, c'est de doubler la compétence technique (dev dans la techno XXX) avec une compétence dans le métier YYYY. Par exemple, je suis expert en développement Java, et en plus, le métier de l'assurance IARD n'a pas de secret pour moi. J'ai constaté que ces derniers temps, les appels de chasseur de tête que j'avais était plus motivé par mes expériences métiers que par mes expériences techniques. J'entends par là qu'ils partent du principe que techniquement, je sais faire (que ce soit du dev ou de la gestion de projet), mais que le plus, c'est que je connaisse le métier (assurance santé et IARD pour ma part). C'est rassurant pour le client final d'avoir quelqu'un qui comprend son métier.
Pour les domaines recherchés, regarde un peu les annonces sur les jobboards par rapport aux termes listés dans les différents posts. Ca te donnera des idées de ce qui est attendu.

Pour terminer, attention pour les TJM et les "on dit". Il y a beaucoup de différence entre : Ce que les gens estiment valoir, voudrait avoir, valent vraiment, et ce qu'ils ont.
Egalement, une erreur souvent faite, c'est de dire : Tient, je suis client final, le presta à côté de moi fais le même boulot et il a tel TJM. C'est vrai, sauf qu'ensuite, une fois presta, il y a très souvent un (voir 2 ou 3) intermédiaire(s) qui prennent chacun leur marge et font baisser le TJM d'autant. Résultat, le TJM que tu touches ... Il y a beaucoup de fil sur ce sujet, j'en rajoute pas.
En tous cas, j'ai jamais vu un développeur, même senior, à 700 € / jour.
Ok vraiment intéressant. Je vais utiliser la méthodologie du filtre sur les jobboard, effectivement je devrais d'assez bonne idée. Je l'ai déjà fait pour malt. Mais je sais que parfois les joabboard ne représente pas ce qui se fait sur le terrain. Si j'avais suivi à les jobboard à l'époque, j'aurais pu demander un TJM de 350 et pensais que c'était normal. 

Je vois pour la spécialisation de type perf, comment est appelé ce genre de profil sur le marché ? 

Je pense que le métier d'architecte est un parent du développement. Il est vrai que tu ne codes pas mais je suis sûr de prendre du plaisir. Ca reste dans le domaine technique et j'en fais déjà un peu en tant que développeur qui va au delà du code et gère aussi la partie infra. Donc c'est aussi une option.

Super pour les formations, je vais m'en donner à coeur joie.

Je vois l'idée pour les compétence métier, c'est extrêment interessant, je n'y ai absolument pas pensé et ma foi nous acquérons de la compétence métier en développant des applications donc c'est crédible. 

Et effectivement avec les on dit tu as raison. Mais je pense que tu isoles le métier de dev pas au même niveau que moi. Les ont dit pointe des profils dans des domaines recherchés et ne sont pas des simples développeurs. Par exemple les développeurs big data ne code pas juste mais font pas mal d'infra et même de l'architecture. Le ont dit c'est juste un ami qui me disait qu'il connaissait des consultant senior elasticSearch qui tapé plus dans le 700 tjm. Ca reste du dev mais c'est à la fois recherché et niche donc c normal je pense. Mais du 700 pour un dev senior java basique effectivement je connais pas.

fanga

6 Messages

nouveau
31/03/2021 à 20:03

Paul92 a écrit :Ce n'est pas que la "performance" du langage qu'il faut prendre en compte, mais surtout l'offre et la demande. Au début tu vas être assez bien facturé, jusqu'à ce que la compétence se banalise, ce qui fera revenir les tj au niveau d'un développeur standard. Pour le java c'est déjà ce qu'il se produit depuis des années avec la conccurence de l'offshore.

A contrario certaines technos obsolètes peuvent malgré tout te permettre de trouver de bonnes missions, car un applicatif ne se change pas du genre au lendemain alors que la compétence va se raréfier.
Oui et l'offre à la demande a pour conséquence de faire raréfier et recherché certaine compétence. Aux développeurs qui le souhaitent de s'adapter constamment en fonction du marché.

fanga

6 Messages

nouveau
31/03/2021 à 20:05

Paul92 a écrit :Aujourd'hui la concurrence est importante, du coup une expérience métier est souvent indispensable pour décrocher une mission. C'est d'autant plus vrai lorsqu'on est indépendant car une SSII poussera rarement un CV qui ne colle pas parfaitement à l'appel d'offre.
Et tu penses à quel point la compétence permet d'augmenter le TJM ? une véritable différence ou juste un bonus arrondi ? est - ce si valorisant que ça ?

Paul92

1284 Messages

Grand Maître
31/03/2021 à 20:43

Ca permet surtout d'obtenir la mission.

Quand une SSII poste une proposition de mission pour du Mainframe ou du Java, elle reçoit des dizaines de CV. La connaissance fonctionnelle est donc indispensable pour se démarquer. Pour un salarié c'est différent, car dans ce cas elle fera l'effort de pousser son CV auprès du client, mais ne sommes pas dans ce cas.

Pour les langages où les ressources sont vraiment rares ce n'est pas si important, mais au fur et à mesure que la compétence se généralise ça devient déterminant.

fanga

6 Messages

nouveau
31/03/2021 à 20:52

Paul92 a écrit :Ca permet surtout d'obtenir la mission.

Quand une SSII poste une proposition de mission pour du Mainframe ou du Java, elle reçoit des dizaines de CV. La connaissance fonctionnelle est donc indispensable pour se démarquer. Pour un salarié c'est différent, car dans ce cas elle fera l'effort de pousser son CV auprès du client, mais ne sommes pas dans ce cas.

Pour les langages où les ressources sont vraiment rares ce n'est pas si important, mais au fur et à mesure que la compétence se généralise ça devient déterminant.
Ok très clair, je comprends merci !