100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
  • Ce sujet est résolu
 

Dépassement du plafond ME - Quels cotisations à payer pour les CA encaissés >72k?

WhiteMoon

17 Messages

discret
31/03/2021 à 00:08

Bonjour,
J'ai parcouru le forum à la quête d'information.
Je suis actuellement Auto-entrepreneur  et je pense dépasser le plafond de la micro entreprise cette année (de ce que j'ai compris on ne perd le status que si on dépasse le plafond 2 années de suite, à savoir CA encaissé > 72k).

J'ai lu qu'il ne serait potentiellement pas interessant de rester en micro entrepreneur à partir de 80k de CA encaissés mais je ne suis pas sûr d'avoir bien compris pourquoi. (ex : https://www.freelance-info.fr/forum/freelance_22808.html?page=1)

De ce que j'ai compris, les cotisations à payer après les 72k€ sont toujours à 22% ? (Un peu moins si l'accre continue jusqu'au 31 décembre de l'année de dépassement mais à confirmer).

J'ai tenté d'utiliser les simulateur, mais il n'y a pas beaucoup de résultat lorsqu'on met un CA > 72k

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/R21853
https://csoec.amcsa.fr/outilsflash/AutoEntrepreneurWS/AutoEntrepreneurClient/index.html

hmg

25881 Messages

Grand Maître
31/03/2021 à 09:09

Bonjour,

Vous pouvez rester micro 2 années de suite avec dépassement. Vous passez au réel la 3eme. 

Le micro est intéressant économiquement si vos frais sont faibles. Par faible, cela veut dire moins de 15% du CA environ. Je m'explique :
- abattement de 34% pour calculer le montant imposable. 
- les cotisations 22%. 
- 34-22 = 12. 
- passer au réel entraîne des faux frais. En gestion notamment comme un OGA voire EC. Pour la tva, cfe, la compta... vous avez déjà des coûts. C'est pour cela que je pars de 15 et pas de 12% de frais. 
- si on y ajoute un restant de simplification, on peut monter à 20% pour que le réel soit intéressant. 

Pour rappel : 
- en EI avec tva : il faut une comptabilité (simplifiée)
- être au réel induit de faire la liste des frais et achats y compris ceux sans tva, y compris ceux du bureau à domicile...

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

salaminos

46 Messages

actif
31/03/2021 à 09:17

Bonjour,

Il y a de plus en plus de sujet sur ME dans ce forum mais beaucoup de personne ne connaissent pas bien ce statut et donnent des fausses informations.

Vous avez le droit de dépasser le plafond du CA encaissé 2 année de suite et vous passez en EI à la 3ème année. (vous pouvez dépasser le plafond une année sur deux pour garder toujours le statut)

Le % de cotisation sociale est de 22% (si vous avez l'accre c'est 11% pendant un an) pendant la période de votre statut de Micro-Entreprise, peut importe si vous avez depassé le plafond ou non.

le micro-entreprise reste avantageux (je parle financierement) peut importe ton chiffre d'affaire, je ne vois pas pourquoi EI sera plus interressant à partir de 80K.

pour la TVA, je vous conseille de la facturer dés le debut pour ne pas se prendre la tete avec le plafond, surtout si vous savez que vous allez le dépasser.
au niveau de IR, soit vous etes eligible au versement libératoire de 2,2% soit vous etes imposé sur votre revenu (CA- abattement de 34% du CA).

Bonne journée

WhiteMoon

17 Messages

discret
31/03/2021 à 14:37

Bonjour,
Merci pour vos retours.
 

si vous avez l'accre c'est 11% pendant un an
Petite précision, l'accre est à 16,5 % actuellement dans mon cas. J'ai commencé à ouvrir ma société en fin 2019 mais je n'ai jamais dépasser le plafond des 72k HT encaissé (même au prorata lors de l'année d'ouverture).

hmg

25881 Messages

Grand Maître
31/03/2021 à 17:33

le micro-entreprise reste avantageux (je parle financierement) peut importe ton chiffre d'affaire, je ne vois pas pourquoi EI sera plus interressant à partir de 80K.
Bonjour,

Attention : ne généralisez pas votre cas ou votre activité à tout le monde !!!

Par exemple :
- une personne qui a un petit chiffre d'affaires aura des charges fixes qui auront un impact très important sur le CA (360€ de telecom dans l'année cela représente notamment 2% d'un CA de 18000€, si on ajoute internet, la part du loyer, les consommations, les fournitures... on arrive rapidement à plus de 12%)
- un indépendant dont le client rembourse les frais doit déclarer ce remboursement dans ses encaissements. 
- un indépendant qui a des frais de recherche de client omet de rencontre de prospects importants, ne les déduira pas de ses encaissements. 
- un formateur qui doit acheter/fournir des supports aura plus de frais. 
...

Un forfait induit de toujours payer irpp et cotisations : MÊME QUAND ON PERD DE L'ARGENT. 

Il faut donc bien réfléchir avant de se lancer en micro sur l'intérêt de cette solution et un minimum de calculs est obligatoire !

Sur un autre fil, un intervenant propose un calculateur pour l'intérêt du prélèvement libératoire. Il n'est pas non plus toujours intéressant. 

Ce n'est pas parce que c'est simple ou forfaitaire que vous y gagnerez. Soyez prudent.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.