100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Investir via son EURL (dédiée IT) dans des operations de Crowfunding immo

Dices

5 Messages

nouveau
03/04/2021 à 12:06

Bonjour
je suis en EURL IS et bosse dans l'IT (pas le seul dans le cas dans le coin...)
J ai de l'argent qui "dort" sur mon compte PRO.

J'aimerais le faire fructifier via des operations de crowdfunding. J'investis deja à titre perso dans ce type d'opération mais pourquoi ne pas profiter des sommes se trouvant sur le compte pro.

Est ce possible/légal?
Quid des retombées en terme comptables? En clair quid des montants des coupons générés et de leur pércéption? Quid des eventuelles pertes (le risque 0 n'existe pas...)?

merci

_lael

623 Messages

impliqué
03/04/2021 à 21:07

Il faut vérifier que les statuts le permettent.
En général des statuts génériques permettent de faire ce genre de placements financiers à condition que ce ne soit pas spéculatif.

Le crowdfunding immobilier ce sont des obligations corporates la plupart du temps.
Le taux de défaut du secteur est autour de 0.5% avec des taux de rendements de 8 à 12% selon les opérations et leur durée.
Ce qui devrait garantir une certaine "sécurité" à ce type de placement par rapport à du placement en actions ou autres produits probablement plus spéculatifs et au gain plus incertain.
Mais bon, il faut aussi s'assurer de diversifier sur plusieurs opérations différentes pour limiter la casse en cas de défaut de paiement sur une.

Il ne faut pas oublier que c'est un investissement hautement illiquide et qu'il ne sera pas possible de récupérer l'argent avant l'échéance de l'obligation ou d'un éventuel remboursement anticipé.
Il vaut donc mieux proscrire l'utilisation de la trésorerie nécessaire au paiement des obligations fiscales (TVA, IS) et sociales (urssaf, cipav, etc...) mais plutôt se limiter aux réserves et au bénéfice prévisionnel.

D'un point de vue comptable, les coupons même non encore versés doivent être intégrés au prorata dans le bénéfice de l'exercice correspondant.
Il suffit de tenir un tableau indiquant la date d'émission des différentes obligations, leur taux et les dates de remboursement.
Le reste c'est des calculs et des proratas pour imputer correctement le montant des coupons dans l'exercice.

Personnellement je prépare le tableau pour mon comptable en faisant apparaître le montant des coupons non encore versés à imputer sur l'exercice en cours de clôture.
Car s'il y a beaucoup d'obligations ça peut nécessiter pas mal de temps à calculer et le comptable serait en droit de facturer une prestation supplémentaire.