100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Impossible de trouver une mission

Membre-174326

2 Messages

nouveau
12/04/2021 à 14:11

Bonjour ,
j'ai 13 ans d'expérience dont 5 ans en tant que CP technico-fonctionnels Java, j'ai créé ma boîte depuis quelques mois et j'arrive pas à trouver une mission.
J'ai postulé à une cinquantaine d'offre sur le site freelance-infos et la chose que je n'arrive pas à comprendre, que je n'étais jamais contacté par les SSII sauf 2 ou 3 fois et 0 entretien avec des clients finals.
je me pose trop de questions et je ne sais pas qu'est-ce que je dois faire.
Je commence à perdre espoir et je pense à la fermeture de la société.
Si vous avez des conseils je suis preneur.
Merci à vous.

ubik_2008

360 Messages

impliqué
12/04/2021 à 14:41

Ce qu'il faut savoir, ce que 50% des offres n'apparaissent jamais sur le site. Il faut que vous vous fassiez connaître des brokers ou agence de recrutement pour qu'ils vous contactent quand ils ont une mission vous concernant. Malheureusement les clients recrutent à 99% par ces brokers/agens et/ou ESN. Votre téléphone va sonné et là il va falloir faire le tri car 80% des appels ne vont pas vous concerner, nos amis recruteurs ne savent pas toujours bien lire un CV.

Avant de faire publier une annonce, les recruteurs appellent leur vivier de consultants indépendants. S'ils trouvent, l'annonce ne sera jamais publiée.

Beaucoup de contacts se font aussi directement sur Linkedin. Par exemple, ma mission actuelle, j'ai été contacté directement sur Linkedin par message, aucune annonce n'a jamais été publiée par l'ESN.

Après la conjoncture est difficile, c'est pas le moment idéal pour se lancer.

Bon courage

Membre-174326

2 Messages

nouveau
12/04/2021 à 16:23

ubik_2008 a écrit :Ce qu'il faut savoir, ce que 50% des offres n'apparaissent jamais sur le site. Il faut que vous vous fassiez connaître des brokers ou agence de recrutement pour qu'ils vous contactent quand ils ont une mission vous concernant. Malheureusement les clients recrutent à 99% par ces brokers/agens et/ou ESN. Votre téléphone va sonné et là il va falloir faire le tri car 80% des appels ne vont pas vous concerner, nos amis recruteurs ne savent pas toujours bien lire un CV.

Avant de faire publier une annonce, les recruteurs appellent leur vivier de consultants indépendants. S'ils trouvent, l'annonce ne sera jamais publiée.

Beaucoup de contacts se font aussi directement sur Linkedin. Par exemple, ma mission actuelle, j'ai été contacté directement sur Linkedin par message, aucune annonce n'a jamais été publiée par l'ESN.

Après la conjoncture est difficile, c'est pas le moment idéal pour se lancer.

Bon courage
Merci pour votre réponse.
Et qu'est ce qu'il faut faire exactement pour être contacter par les brokers ou agences ? faut-il publier mon cv sur les sites de recrutement ?
merci.

Paul92

1291 Messages

Grand Maître
12/04/2021 à 16:49

Membre-174326 a écrit :Bonjour ,
j'ai 13 ans d'expérience dont 5 ans en tant que CP technico-fonctionnels Java, j'ai créé ma boîte depuis quelques mois et j'arrive pas à trouver une mission.
J'ai postulé à une cinquantaine d'offre sur le site freelance-infos et la chose que je n'arrive pas à comprendre, que je n'étais jamais contacté par les SSII sauf 2 ou 3 fois et 0 entretien avec des clients finals.
je me pose trop de questions et je ne sais pas qu'est-ce que je dois faire.
Je commence à perdre espoir et je pense à la fermeture de la société.
Si vous avez des conseils je suis preneur.
Merci à vous.
Apparemment on est beaucoup dans ce cas.

Auparavant je mettais mon CV en ligne, et sans même avoir besoin de le remonter ou de racoler, je trouvais dans le mois. Maintenant c'est beaucoup plus long, ça appelle toujours, mais il n'y a rien derrière. Je me suis même résigné à répondre aux annonces, mais même celles où je pense cocher toutes les cases restent lettre morte.

Je sais pas ce qu'il se passe, notre CV est moche?, on est trop vieux?, trop cher? Ou alors c'est peut-être à cause d'un virus qui se promène, mais personne n'a encore pu le prouver scientifiquement.

htnfr

883 Messages

impliqué
12/04/2021 à 16:50

Bonjour,
Je n'ai jamais eu de réponse en postulant sur Freelance-info non plus. Si je tombe sur ce cas, et que l'adresse email du recruteur est visible dans l'offre, je le retrouverais sur linkedin et je le contacterais directement.

Sinon, ce qui te manque actuellement, c'est les offres. Il ne faut donc pas hésiter à multiplier la présence sur les différentes plateformes. Toutefois, linkedin offre, selon moi, le meilleur rapport nombre d'offres / effort: Travaille sur ton profil Linkedlin, mets le en recherche ==> les ESN viendrait à toi, même si ça n'est pas forcément le chemin le plus court.

ubik_2008

360 Messages

impliqué
12/04/2021 à 16:57

Votre CV doit être en visibilité maximale sur freelance-info avec les bons mots clés. Des recruteurs vont sur Freelance-info uniquement pour chercher du CV avec mot clé sans passer d'annonces.

Sur Linkedin, lancer des invitations à tous les profils qui vous correspondent, aux autres freelances. Une partie vous acceptera et dans leur contact, vous trouverez d'autres recruteurs.

Notez le nombre de passage journalier sur votre CV sur les deux sites, cela permet de savoir si votre CV intérèsse.

Mais pour donner un ordre d'idées, j'ai fait 4 mois d'intercontrats l'année dernière... et cette année, je suis déjà à un mois et demi d'intercontrat. La situation n'est pas bonne.

Paul92

1291 Messages

Grand Maître
12/04/2021 à 17:16

Ce qui est piégeur en ce moment, c'est qu'il y a toujours quelques appels, car il faut bien que les commerciaux et RH continuent à s'occuper.

Officiellement travailler avec des indépendants ne pose pas problème, votre tarif est dans la fourchette, votre CV est très bon, ils ont beaucoup de relations privilégiées avec des grands comptes, ils ne manqueront pas de vous positionner et ... rien. Plus jamais de nouvelles. Des fois j'aimerais créer un profil recruter rien que pour constater de mes propres yeux l'état de la concurrence.

13thFloor

199 Messages

impliqué
12/04/2021 à 17:25

Hello,
pour se faire contacter :
- le réseau : avec 13 ans d'xp tu dois avoir quelques contacts. C'est l'occasion de les relancer, prendre de leurs nouvelles et en profiter pour leur signifier ta disponibilité
- les job boards : un cv à jour, les bons mots clés, une description claire et ça va sonner. Perso, ça marche bien avec freelance-info, monster et l'apec. Moins avec lesjeudis ou regionjob. Il ne faut pas hésiter à mettre à jour ton profil tous les 2 jours.
- les résaux sociaux : linkedin est un bon vivier pour les prestas.

Piste alternative : les sites spécialisés en freelance tel que Malt.

rolotono

9 Messages

nouveau
12/04/2021 à 18:30

Je confirme, chef de projet MOA avec 20 ans d'expérience, c'est difficile en ce moment.
Beaucoup de contacts, des entretiens Teams à la pelle, mais rien derrière, juste l'impression de remplir les agendas des commerciaux  pour qu'ils justifient leur salaire.
Il faut être sélectif et ne pas hésiter à leur dire de ne pas vous faire perdre votre temps si ils n'ont pas de mission, ça les calme.
Mais le marché n'est pas très favorable en moment malheureusement ....il ne faut rien lâcher et continuer à chercher :)

code38

245 Messages

impliqué
12/04/2021 à 18:41

De mon expérience :
- sur freelance-info : pas forcément de retour quand j'ai présenté ma candidature, et à certaines périodes il m'est arrivé d'être contacté ... mais il faut ensuite approfondir
- sur Linkedin : je ne suis pas très souvent sollicité et quand ça arrive c'est pour des postes parfois à l'étranger ... ou pas en rapport avec mon profil ... quant aux annonces, celles qui concernent les freelances pointent ici : bref, très mitigé
- sur Malt, qui a été cité : quelques bons contacts mais très peu sur disons, 18 mois. Pensez toutefois à ces sites spécialisés.

Ca m'est arrivé de trouver des besoins dans des annonces pour CDI et de faire une proposition de services ciblée. Sans grand succès. Essayez peut-être les annonces en CDD, qui seraient plus en phase avec une prestation.

Sinon, ce qui a fonctionné pour moi, c'est le réseau : quelques SSII avec qui j'ai au moins noué de bons rapports au cours d'échanges (ou connues pour les avoir rencontrées dans le passé), des infos de contacts soit en freelance soit par d'autres prestataires que j'ai connu en mission, ...Un truc qui m'interpelle : si vous avez eu de la matière pour répondre à 50 offres de freelance-info, ça laisse penser qu'il y a de l'activité ...

Enfin, ça demande du travail de fond en amont et à entretenir mais il peut aussi y avoir des contributions, développer des projets, participer à des événements, ... bref, se faire connaître et montrer de l'activité, ou des éléments qui pourraient être accrocheurs.

Paul92

1291 Messages

Grand Maître
12/04/2021 à 19:43

rolotono a écrit :Je confirme, chef de projet MOA avec 20 ans d'expérience, c'est difficile en ce moment.
Beaucoup de contacts, des entretiens Teams à la pelle, mais rien derrière, juste l'impression de remplir les agendas des commerciaux  pour qu'ils justifient leur salaire.
Il faut être sélectif et ne pas hésiter à leur dire de ne pas vous faire perdre votre temps si ils n'ont pas de mission, ça les calme.
Mais le marché n'est pas très favorable en moment malheureusement ....il ne faut rien lâcher et continuer à chercher :)
Apparemment nous avons un peu les mêmes profils ici. Inutile donc de chercher plus loin pourquoi ça bouchonne, on arrive à un niveau de tarif et d'expérience où les places deviennent rares, et plus encore dans la conjoncture actuelle.

Même constat après plusieurs mois de recherche. Des appels de RH (qui m'ont le plus souvent demandé de reformater mon CV) ou de commerciaux à la hussarde, j'en ai eu à la pelle, mais au final seulement 2 entretiens avec le client final, ça fait vraiment peu. En prime on ne peut même plus en profiter pour faire passer des IK ou des billets de train en frais, la loose complète.

Je ne vois plus trop quelle solution adopter. Casser radicalement les prix pour que les commerciaux poussent enfin votre CV comme des morts de faim, ou se reconvertir dans les tests PCR, puisqu'il n'y a plus que ça qui rapporte en ce moment?

SCw

96 Messages

très actif
13/04/2021 à 00:38

Bonsoir à tous,

Nous traversons actuellement une période très difficile avec peu de solictations pour des missions actuellement comparativement aux années antérieurs. Il est ainsi compliqué de trouver une mission sur les sites de type freelance ou autre.

Nous sommes nombreux à ne pas être en mission sur le premier trimestre 2021. De plus en plus de mon entourage abandonnent sans réellement rien derrière. Pour ma part, j'essaierai de passer cette crise au mieux mais l'objectif est de survivre !!! Je ne tiens pas à repartir en société...

Je conseillerai de solliciter son réseau au maximum (anciens clients; collègues, commerciaus de SSII...) afin de diffuser largement son CV et sonder ainsi pour voir si notre profil peut correpondre à un besoin client. Rien n'est facile en ce moment mais il ne faut pas se décourager et démarcher le plus possible en restant positif (pas toujours facile). J'ai quelques retours de mon réseau et espère que cela aboutira.


Courage à tous,
Scw

Olivier_M

1421 Messages

Grand Maître
13/04/2021 à 10:07

Bonjour,

Je constate la même chose que vous tous. Il y a pourtant pas mal d'appels d'offres auxquels je peux répondre, mais zéro réponse de la part des clients/ESN français (les boites Suisses répondent par contre rapidement, y compris quand la réponse est négative). Même sur des appels d'offres hyper pointus, pour lesquels j'ai exactement le profil souhaité et pour lesquels la concurrence ne doit pas être énorme, je n'ai pas de réponse.

Sur de multiples candidatures, j'ai eu en tout et pour tout 2 réponses (négatives), l'une mi-février, l'autre mi-mars. Il s'agissait de candidatures réalisées en... octobre et novembre 2020 !

Afficher (pendant quelques semains) un tarif très largement inférieur à ce que je facturais en 2019 n'a pas donné davantage de résultats.

C'est visiblement un problème assez large, puisque l'on en parle parfois sur d'autres groupes de discussion que le présent forum, et c'est également ce que me disent les ingénieurs d'affaires avec lesquels je suis en contact : "on a envoyé ton CV et relancé le client, mais toujours pas de réponse de sa part".

Au final, ainsi que l'ont écrit SCw et code38, j'ai trouvé grâce à mon réseau d'amis également consultants : ceux qui sont en poste sont fortement sollicités par leur client et ont proposé mon CV en direct, avec succès, et à un tarif "habituel".

Directeur de projet / Banques / Gérant majoritaire depuis 2001 / SARL à l'IS

Paul92

1291 Messages

Grand Maître
13/04/2021 à 10:27

J'ai aussi passé mon CV à quelques collègues mais sans résultat pour le moment. Mais je pense que c'est encore la meilleure solution actuellement car la concurrence est violente, et dans ces conditions il est primordial que son CV soit bien présenté en haut de la pile.

Pour la première fois je songe sérieusement à me réorienter. Ce qui est déprimant c'est qu'on nous ressasse que la croissance va être de 5% cette année, que l'informatique profite de la situation sanitaire, alors que dans les faits c'est tout le contraire. Si encore on pouvait en profiter pour prendre quelques mois sabbatiques et faire des voyages sympas, plutôt que de regarder la télé ou de faire de la garderie, tout en espérant vainement que le téléphone sonne enfin pour quelque chose de sérieux, le tout en contemplant son trésor de guerre qui se vide à petit feu. Sans compter les soirées passées à rédiger des candidatures qui ne recevront jamais de réponse, ou refaire pour la quinzième fois son CV et l'envoyer à une RH qui a seulement besoin de justifier son activité en télétravail.

ubik_2008

360 Messages

impliqué
13/04/2021 à 11:04

J'ai la chance d'avoir une mission en ce moment mais j'ai beaucoup galéré en milieu d'année dernière et au début de cette année avec exactement les mêmes phénomènes que vous rencontrez. La seule chose que je peux vous dire c'est de tenir, des fois il faut un peu de chance d'être au bon endroit au bon moment.

Les 5% de croissance pour cette année sont juste un rattrapage par rapport au 8,1% de récession de 2020 ! La vrai reprise c'est pas avant 2022. Sans compter que beaucoup de sociétés survivent actuellement de manière artificiel.

Personnellement, j'ai souscrit un PGE car même si actuellement en mission, les réserves de ma société ont fondu comme neige au soleil et je dois attendre d'être payé pour ma mission actuelle. C'est pas la solution idéale mais c'est à peu près la seule aide pour nous indépendant.

code38

245 Messages

impliqué
13/04/2021 à 11:13

Pour compléter ma réponse, j'ajouterais deux choses auquel je pense :

- Faire en sorte de mieux connaître le marché et comment il a évolué. Trouver des infos sur les boîtes qui marchent, leurs technos, leurs produits, ... par les médias locaux par exemple. Les priorités sur les projets ont certainement changé, il y a sans doute moins de nouveaux projets (même si ce n'est pas le cas partout) ... ça veut dire qu'il va falloir se présenter autrement que "chef de projet" et mettre d'autres choses en avant. Ce qui m'amène à mon deuxième point :

- Faire évoluer son profil. Cela peut passer par de la formation. Voir si par exemples les entreprises du secteur souhaitent passer à l'Agile ... il n'y a alors plus vraiment de chef de projet à proprement parlé. Est-ce qu'une évolution possible vous ferait tendre vers un rôle de scrum master ? de product owner ? J'ai eu des contacts en fin d'année avec des entreprises qui avaient comme problématique la sortie d'un produit à court terme alors que parfois le projet était à l'état de prototype. Peut-être alors qu'il faut mettre l'accent sur la capacité à industrialiser ou alors savoir gérer les situations tendues ...

Depuis très longtemps, le contexte est favorable à nos métiers. Comme pour d'autres, il y a des moments où il faut prendre du recul pour envisager la suite et faire face aux difficultés qui se présentent.
Courage.

Paul92

1291 Messages

Grand Maître
14/04/2021 à 11:12

Effectivement, si on excepte les sales périodes 2001/2003, puis 2009, nous avons été peut-être trop mal habitués.

Plusieurs de mes amis n'ont quasiment jamais eu besoin de faire leur CV. Aujourd'hui j'ai presque envie de mettre dans le mien, à la rubrique expertise, "rédaction de CV et de dossiers de compétences" tellement je ne fais que ça depuis des mois.

ArThierry

61 Messages

actif
14/04/2021 à 17:36

Bonjour,

Je pense qu'il faut revoir vos tarif. Vous devez certainement avoir des tarifs beaucoup trop élevés. Ne vaut'il pas mieux baisser son tarif mais au moins bosser et faire rentrer quelque chose plutôt que ne rien faire et aucune rentrée d'argent ? Personnelement j'aurais baissé mon tarif jusqu'à trouver une autre mission à un tarif "acceptable". Il faut toujours rester en activité lorsque l'on a une société et se remettre en question !

Bon courage à vous !

Paul92

1291 Messages

Grand Maître
14/04/2021 à 19:18

Ca peut être une option, j'ai déjà baissé le mien de 10% (et de 20% par rapport à mon maximum obtenu). Mais il faut avoir conscience que la baisse de tarif servira surtout à augmenter la marge de l'intermédiaire. Et puis certains clients finaux seront assez intelligents pour comprendre qu'un prestataire qui se brade ou se sous-emploie partira à la première opportunité.

J'avoue avoir du mal à sauter le pas. Quand je rentre dans une mission j'essaie de donner mon maximum quel que soit le tarif, mais encore faut-il que je ne l'aie pas accepté par dépit. En début d'année j'étais à 2 doigts d'accepter une mission à un tarif ridicule, mais quand le commercial m'a en plus mis la pression pour que j'accepte des jours gratuits, j'ai compris que je faisais fausse route. A un moment je me suis demandé si ce n'était pas lui qui allait me demander de l'argent ...

Freelance&plus

85 Messages

très actif
14/04/2021 à 19:41

Paul92 a écrit :Ca peut être une option, j'ai déjà baissé le mien de 10% (et de 20% par rapport à mon maximum obtenu). Mais il faut avoir conscience que la baisse de tarif servira surtout à augmenter la marge de l'intermédiaire. Et puis certains clients finaux seront assez intelligents pour comprendre qu'un prestataire qui se brade ou se sous-emploie partira à la première opportunité.

J'avoue avoir du mal à sauter le pas. Quand je rentre dans une mission j'essaie de donner mon maximum quel que soit le tarif, mais encore faut-il que je ne l'aie pas accepté par dépit. En début d'année j'étais à 2 doigts d'accepter une mission à un tarif ridicule, mais quand le commercial m'a en plus mis la pression pour que j'accepte en plus des jours gratuits, j'ai compris que je faisais fausse route. A un moment je me suis demandé si ce n'était pas lui qui allait me demander de l'argent ...
ce qui est sûr c'est que si l'intermédiaire se gave, il ne va pas le dire au client final qui ne saura pas que le freelance de brade.

en ce moment je trouve que les commerciaux sont plus enclins à dire à quel prix ils peuvent vendre (avec sûrement un peu de mensonge parfois )

Steph12

225 Messages

impliqué
14/04/2021 à 20:47

Ca n'est clairement pas la bonne période pour se mettre en freelance, il parait qu'il y a un virus qui provoque ralentissement de l'activité des entreprises et plans sociaux.... La seule solution est de faire appel à votre réseau, postuler à des offres ne sert,en effet,pas à grand chose.

Paul92

1291 Messages

Grand Maître
14/04/2021 à 23:25

Je confirme. Le seul vrai entretien client obtenu c'est grâce à mon précédent commercial.

Les autres, ils vous racontent qu'ils vont présenter votre CV partout, et jamais aucune nouvelle ...

Etienne35

1 Messages

nouveau
15/04/2021 à 15:29

Indépendant depuis 2017 (après l'avoir été de 1992 à 2004 puis de 2008 à 2013), je constate comme vous que le marché n'est pas facile en ce moment.

Je suis nul en prospection, j'ai renoncé à le faire. Autrement dit, je ne contacte plus des gens directement, pour moi, ça ne sert à rien. En 4 ans, je n'ai eu qu'une fois un retour positif de gens que j'avais contacté moi-même (et ce contact tenait plus du réseau que de l'approche directe)

Pour moi, ce qui marche bien :

  • LinkedIn est de loin ma première source de contacts
  • Malt m'a valu quelques affaires intéressantes. Les autres plate-formes style Comet and co, rien du tout.
  • J'ai aussi eu une mission l'an dernier par une ESN qui m'avait trouvé via Freelance-Info. Pour le reste, même remarque que pour vous tous, jamais de réponse, même négative, quand je réponds à une annonce.
Je précise que je ne recherche pas de mission à plein temps mais travaille sur plusieurs clients en parallèle. Il y a certes moins de demandes, mais aussi beaucoup de réponses et depuis plusieurs mois, je n'ai jamais été sans activité. Je gagne certes moins bien ma vie, mais j'ai plein de temps libre et ça me convient bien.

bougn

232 Messages

impliqué
15/04/2021 à 16:11

La lecture de vos témoignages sur la situation actuelle fait un peu peur, d'autant que je vais prochainement terminer ma mission (à mon initiative, ça faisait longtemps que je voulais arrêter); j'avais l'impression de voir passer pas mal d'annonces (en nombre), mais en effet s'il n'y a jamais de suite.... je verrai bien 

Paul92

1291 Messages

Grand Maître
15/04/2021 à 18:10

Il y a toujours autant de commerciaux et toujours autant de RH qui doivent justifier leur (télé)travail, donc des appels vous en aurez.

Mais ce qui compte surtout c'est le nombre de sollicitations qui se concrétisent en entretien avec le client final, et là on constate à peu près tous qu'il y a un problème.