100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Prétendre qu'on est ouvert au CDI à l'ESN pour décrocher une mission freelance...

mourad.k

13 Messages

discret
29/04/2021 à 02:27

Bonjour à tous,

Est-ce-que quelqu'un ici a déja utilisé cette technique : prétendre être ouvert au CDI à une ESN pour rencontrer le client et une fois que la mission est gagnée, dire qu'on a changé d'avis et qu'on souhaite être freelance.

Je suis conscient que ce n'est pas éthique du tout, je n'oserais pas le faire personnellement, mais je ne juge pas. Je trouverais ça surtout drôle en fait. :D

D'une manière plus générale, est-ce-que vous pensez que ca pourrait fonctionner et à votre avis, comment réagirais l'ESN ? Mal, bien sûr, mais voulant décrocher la mission, elle pourrait finir par accepter. Qu'en pensez-vous ?

MM10, Data Scientist

Laura.p63

213 Messages

impliqué
29/04/2021 à 07:53

Bonjour,

j'ai répondu à quelques demandes et ait même passé un entretien (téléphonique) avec un chasseur de tête qui m'avaient contacté sur Linked'In. Comme il est bien mis en avant sur mon profil que je suis indépendante nous avons abordé directement la mission, l'identité du client final, mon parcours et même mes conditions de travail jusqu'à ce qu'il aborde.... le statut du contrat après 15 minutes de discussion.

Résultat perte de temps total pour lui et pour moi vu qu'il n'embauchait qu'en CDI. Donc je ne recommande pas hormis à la grande limite pour les entreprises qui pourraient avoir besoin ponctuellement d'un dev et qui n'ont pas envisagé l'option freelance.
Pour les autres, ESN en tête, il me paraît difficile de négocier si le poste est ouvert en CDI et pour ce qui est de faire croire qu'on est intéressé par le CDI pour rencontrer le client ça ma paraît très très joueur avec un beau risque de se faire très mal voir pour les prochaines missions et par les autres employeurs...

Quitte à tenter autant jouer franc jeu en expliquant son statut, son intérêt pour la mission et évenutellement liste les avantages que l'ESN et le client pourraient avoir à recourir à un freelance dans le contexte donné.

Anthaus

99 Messages

très actif
29/04/2021 à 09:30

Je suis globalement du même avis que Laura.p63.
J'ajouterais que, normalement, arrivé à l'entretien, on s'est déjà mis d'accord sur la rémunération. Donc finalement, refuser le CDI, c'est un peu comme demander 50 € de TJM en plus une fois qu'on a reçu le go. C'est pas très pro.

Personnellement, quand on me demande si je suis ouvert au CDI, maintenant je réponds non. Et si c'est bloquant pour eux tant pis. Au début, quand je n'avais pas encore réfléchi à la question, il m'est arrivé d'accepter de négocier, mais ça a toujours coincé à cause de leurs grilles de salaires

Droopyann

221 Messages

impliqué
29/04/2021 à 10:56

Si on prend la question dans l'autre sens : Vous vous êtes mis d'accord avec l'ESN sur votre statut de freelance, vous faites les entretiens, et une fois tout validé, l'ESN vous rappelle et vous dit que le seul moyen d'avoir la mission, c'est de passer par un CDI. Comment réagiriez-vous ?
Pour ma part, c'est blacklist immédiate, refus de la mission, et je fais tout pour prévenir le client final de ce qu'il s'est passé.

Donc je ne me vois pas le faire dans le sens où vous le dite
Et je n'ai jamais vu de cas.

J'ai néanmoins des ESN qui ont déjà essayé de me convaincre que le CDI serait mieux pour moi, mais sans contrainte.
Je suis toujours resté ouvert au CDI, mais en expliquant mes conditions de CDI, qui faisait que l'ESN ne me proposerait probablement jamais rien.
Mes conditions :

  • Possibilité de choix de la mission écrit dans le contrat
  • Temps de trajet maximum écrit dans le contrat
  • Temps de travail à 80% environ
  • Salaire proche de ma rémunération d'indépendant
  • Salaire variable uniquement sur des critères qui ne dépendent que de moi (le plus drôle, c'est quand on m'a proposé un variable sur le temps passé en mission, qui dépend principalement du commercial. Je n'ose imaginer avec la crise sanitaire les dégâts que ça a pu faire chez certains salariés)
Une fois tout ça dit, en général on reste en presta freelance

Yann
EURL-IS depuis juillet 2019

htnfr

883 Messages

impliqué
29/04/2021 à 17:23

Anthaus a écrit :Je suis globalement du même avis que Laura.p63.
J'ajouterais que, normalement, arrivé à l'entretien, on s'est déjà mis d'accord sur la rémunération. Donc finalement, refuser le CDI, c'est un peu comme demander 50 € de TJM en plus une fois qu'on a reçu le go. C'est pas très pro.
 
Je ne suis pas d'accord avec ce point. Il manque beaucoup d'informations avant l'entretien pour déterminer le TJM, mais si c'est surement ce que l'ESN insiste pour l'avoir.

Vous appelez un plombier pour demander un devis et vous donnez le détail des travaux à faire. Vous insistez pour avoir un tarif. Le plombier vient sur place et fait un devis plus cher selon ce qu'il constate ==> ce n'est pas très pro?