100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
  • Ce sujet est résolu
 

Convertir le montant d'une presta en cdd

Laura.p63

414 Messages

impliqué
06/05/2021 à 16:21

Bonjour,

j'ai une opportunité de mission intéressante mais la boite ne souhaite embaucher qu'en cdd.
Sur le fond ça ne me pose pas vraiment de problème car c'est un temps partiel, en télétravail et qu'il est bien convenu que je conserve mon auto-entreprise et mes autres missions en parallèle.

Là où ça me pose un souci c'est que la boite me demande de chiffrer le projet pour que je leur indique le nombre d'heures nécessaires et le tarif horaire (en salariat donc).

Logiquement je partirais sur mon taux horaire de free-lance, sans mes charges fixes ( temps improductifs, provisions pour congés et maladies, etc.) et sans les cotisations sociales et je reconvertirais le résultat en brut. 
Est ce que ça vous paraît cohérent également ou c'est plus compliqué que ça ?

Merci

htnfr

906 Messages

impliqué
06/05/2021 à 17:15

Je n'ai pas d'expérience dessus pour me prononcer, mais je pense ce serait compliqué d'obtenir le même revenu indépendant en tant que CDD.
Ce serait environ (TJM * 18) * 0.7 / 0.78 environ mensuel, soit TJM * 16 ==> pour un TJM de 500€, on parle de 8000€ / mois brut en CDD

Si quelqu'un arrive à le faire, n'hésite pas de faire un retour

Laura.p63

414 Messages

impliqué
06/05/2021 à 17:41

ah oui effectivement ça risque d'être dur à négocier.
Pour le coup je partais sur un TJM inférieur car j'exclue toutes les charges liées  aux temps improductifs  (temps de prospection, congés, etc.) ce qui après réflexion est déjà moyen pusique je conserve mon activité de free lance en parallèle donc la prospection, les candidatures, etc seront toujours là. Mais même là je ne trouve rien de cohérent.

Je pense que je vais prendre le problème dans l'autre sens en chiffrant le projet comme je l'aurais fait en free-lance, en enlevant le pourcentage des cotisations sociales et en gardant la "part des temps improductifs" comme marge de négociation.

Droopyann

347 Messages

impliqué
06/05/2021 à 20:26

En fait, c'est un sujet compliqué car au moins l'un de vous va y perdre.
En effet :
Cas 1 : Si vous appliquez votre TJM au nombre de jour nécessaire à la réalisation de la mission, et que vous prenez ce montant pour calculer le salaire du CDD, vous allez trouver le prix beaucoup trop bas. En effet, à ce tarif, vous devez enlever les cotisations patronales, les cotisations salariales, les congés ainsi que la prime de précarité du CDD. Comme vous l'expliquez, ça ne vous empêche pas d'avoir des frais par ailleurs (congés, recherche de clients, mutuelle, assurance ...). Vous êtes perdantes dans ce cas de figure.
Cas 2 : D'un autre côté, si vous faites le raisonnement inverse. Vous prenez votre rémunération nette par rapport à votre TJM habituel (on va dire pour simplifier 50% de ce TJM). Vous y rajouter les cotisations patronales, les cotisations salariales, les congés ainsi que la prime de précarité du CDD, vous allez arriver un contrat probablement le double de ce qui se fait sur CDD habituellement. Et donc vous risquez de ne plus être intéressante pour cette mission. C'est votre client qui est perdant dans ce cas de figure.

Je n'ai pas fait le détail des calculs, mais globalement, voilà le raisonnement qui s'applique.
Vous ne remplacer pas votre statut actuel par le CDD, mais vous cumulez les 2, donc quelquepart, vous doublez vos cotisations et ça a un coût (sans forcément de retour sur investissement si je peux dire) et ce n'est pas gagnant / gagnant commre solution.

Après, je ne sais pas jusqu'à quel point cette mission vous intéresse ? Si vous êtes prêtes à faire des concessions pour l'avoir ?
Peut être faire les calculs et revoir avec le client sa position sur le freelancing ? Qu'est-ce qui le bloque ?
De ce que vous dites, ce ne serait pas votre seul client, vous seriez autonome, il n'y a pas de risque de requalification.

Yann
EURL-IS depuis juillet 2019

Laura.p63

414 Messages

impliqué
06/05/2021 à 21:32


Après, je ne sais pas jusqu'à quel point cette mission vous intéresse ? Si vous êtes prêtes à faire des concessions pour l'avoir ?
Peut être faire les calculs et revoir avec le client sa position sur le freelancing ? Qu'est-ce qui le bloque ?
De ce que vous dites, ce ne serait pas votre seul client, vous seriez autonome, il n'y a pas de risque de requalification.
Bonjour
non  aucun risque de requalification en effet,  mon client  refuse juste le freelancing car il considère que c'est plus cher. C'est aussi pour ça que je cherche à faire les calculs car je ne suis pas sûre qu'il y gagne beaucoup. 
Pour l'instant j'ai refais plusieurs fois les conversions et je n'arrive effectivement à rien de rentable ou de négociable.

Le cas 1 m'oblige bien à réaliser une prestation à un tarif largement inférieur à ce que je ferais en freelance. Je pensais que j'arriverais à retrouver la même somme finale que mon tarif de freelance sans les cotisations et charges "fixes"  mais ça ne fonctionne pas. C'est là que je ne comprends pas trop d'ailleurs, je vais essayer de reprendre le calcul ce week-end à tête reposée.

Cas 2 oui cela j'y arrive bien mais effectivement je suis largement au double du tarif d'un cdd donc ça ne sera pas accepté.

La mission m'intéresse en elle même et  aussi car elle aurait pu déboucher sur d'autres. Mais au final c'est aussi un frein puisque je ne peux pas continuer sur ces tarifs.

Merci pour votre réponse en tout cas, je vais refaire les calculs ce week end

Olivier_M

1424 Messages

Grand Maître
07/05/2021 à 07:22

htnfr a écrit :Je n'ai pas d'expérience dessus pour me prononcer, mais je pense ce serait compliqué d'obtenir le même revenu indépendant en tant que CDD.
Ce serait environ (TJM * 18) * 0.7 / 0.78 environ mensuel, soit TJM * 16 ==> pour un TJM de 500€, on parle de 8000€ / mois brut en CDD

Si quelqu'un arrive à le faire, n'hésite pas de faire un retour
C'est une très bonne approximation. TJM annuel x 0,75 environ, c'est le salaire brut annuel qui correspond, une fois payées toutes les cotisations sociales, au même net.

Directeur de projet / Banques / Gérant majoritaire depuis 2001 / SARL à l'IS

Droopyann

347 Messages

impliqué
07/05/2021 à 10:46

Laura,
Peut-être que poser explicitement les calculs, avec les données de la mission, et les montrer à votre client pourrait lui faire comprendre qu'une prestation en freelance est gagnante/gagnante.

  • Lui ne paye pas plus cher qu'un CDD
  • Vous touchez ce que vous vous attendez de gagner
Et c'est encore mieux si d'autres missions arrivent derrière

Yann
EURL-IS depuis juillet 2019

Laura.p63

414 Messages

impliqué
07/05/2021 à 11:04

Droopyann a écrit :Laura,
  • Lui ne paye pas plus cher qu'un CDD
C'est justement la partie que je n'arrive pas à calculer sauf si bien sûr je reviens au cas 2 avec le CDD à un tarif (plus que) "double" . Je pensais qu'en enlevant les différentes cotisations je serais plus proche du tarif moyen.
Après je me rapproche avec les 0.75 de htnfr et Olivier_M. 
Je vais voir pour négocier mais ça risque  d'être compliqué.

D'un autre côté le fait que j'ai à chiffrer la misson, définir les actions et les prioriser me gène un peu également. Pour moi c'est déjà une relation de presta... En postulant à l'offre je m'attendais à avoir un briefing bien plus cadré et à savoir exactement quelles seraient mes tâches. Ce qui est loin d'être le cas..;

htnfr

906 Messages

impliqué
07/05/2021 à 15:16

Laura.p63 a écrit :mon client  refuse juste le freelancing car il considère que c'est plus cher
 
Rien que ça, je pense que le client n'est pas prêt à payer la prestation comme il faut. C'est souvent le cas des startups qui ignorent la réalité du prix des prestations de notre métier.
Perso, je me passerais.

Freelance7892

32 Messages

actif
07/05/2021 à 15:58

Je suis d'accord surtout que vous avez mentionné que la mission vous interresse parce qu'elle pourrait déboucher sur d'autres missions par la suite avec ce même client. Si déjà vous devez passer en CDD pour avoir un revenu en deça de votre tarificaiton habituel, les choses ne vont pas s'arranger dans le futur.

Néanmoins, vous pouvez : 
- faire la comparation tarification freelance / CDD (en ne minorant pas la valorisation du CDD) ou en tout cas se renseigner sur le prix du marché)
- proposer un TJM dégressif selon le volume d'activité sur l'année pour vous garantir une activité constante avec lui.

Au final s'il ne veut toujours pas je penserai que votre client veut embaucher quelqun au rabais car il n'a vraiement pas de budget.

Laura.p63

414 Messages

impliqué
08/05/2021 à 09:06

Freelance7892 a écrit :
Néanmoins, vous pouvez : 
- faire la comparation tarification freelance / CDD (en ne minorant pas la valorisation du CDD) ou en tout cas se renseigner sur le prix du marché)
- proposer un TJM dégressif selon le volume d'activité sur l'année pour vous garantir une activité constante avec lui.

Au final s'il ne veut toujours pas je penserai que votre client veut embaucher quelqun au rabais car il n'a vraiement pas de budget.
Merci ! je pense que c'est effectivement ce que je vais faire. Il m'avait bien dit qu'il ne prennait pas de freelance parce que trop cher justement mais je ne m'attendais pas à une telle différence avec le CDD.

Laura.p63

414 Messages

impliqué
11/05/2021 à 19:48

Olivier_M a écrit :
htnfr a écrit :Je n'ai pas d'expérience dessus pour me prononcer, mais je pense ce serait compliqué d'obtenir le même revenu indépendant en tant que CDD.
Ce serait environ (TJM * 18) * 0.7 / 0.78 environ mensuel, soit TJM * 16 ==> pour un TJM de 500€, on parle de 8000€ / mois brut en CDD

Si quelqu'un arrive à le faire, n'hésite pas de faire un retour
C'est une très bonne approximation. TJM annuel x 0,75 environ, c'est le salaire brut annuel qui correspond, une fois payées toutes les cotisations sociales, au même net.
Je clôture mon post, j'ai repris tous les calculs je tombe bien sur environ ce montant (e=fin je l'ai fait à partir du journalier mais en extrapolant je suis proche du TJM annuel x 0,75).
J'en ai aussi la confirmation suite à l'absence totale de réponse de mon client après l'annonce de mes prétentions salariales

htnfr

906 Messages

impliqué
12/05/2021 à 11:46

Le point positif: C'est suite à ces expériences qu'on apprend à filtrer les clients pour ne pas perdre trop de temps

Laura.p63

414 Messages

impliqué
12/05/2021 à 15:10

htnfr a écrit :Le point positif: C'est suite à ces expériences qu'on apprend à filtrer les clients pour ne pas perdre trop de temps
Tout à fait et ça m'a aussi permis de voir que le CDD n'était pas envisageable pour le moment. J'ai vu passer pas mal d'offres sous cette forme de contrat et comme ils étaient à temps partiel, je m'étais dit que je pourrais cumuler avec mes missions de free-lance