100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Annonces et tarifs farfelus

Laura.p63

727 Messages

impliqué
27/06/2021 à 16:50

resosyst a écrit :Concepteur développeur mainframe (Pacbase/cobol) - H/F - LYONPubliée le 26/06/2021 par CGI Lieu : Lyon
Durée : Longue
Tarif : 999 €
Télétravail : Non
Début : ASAP
et  tout en bas de l'annonce "TJM selon séniorité"....

resosyst

39 Messages

actif
03/07/2021 à 11:51

Exact .

itconsult

99 Messages

très actif
09/07/2021 à 14:07

le cobol langage renové ? c'est une blague ? je suis etonné que ce langage soit encore utilisé. mon pere et mon grand-pere ont travaillé avec ca, c'etait l'epoque des cartes perforées
j'ai jamais bossé avec ca (dans les années 1990 C/C++ pour des grosses applis commerciales) et pourtant je suis plus tres jeune

Laura.p63

727 Messages

impliqué
09/07/2021 à 19:24

itconsult a écrit :le cobol langage renové ? c'est une blague ? je suis etonné que ce langage soit encore utilisé. mon pere et mon grand-pere ont travaillé avec ca, c'etait l'epoque des cartes perforées
j'ai jamais bossé avec ca (dans les années 1990 C/C++ pour des grosses applis commerciales) et pourtant je suis plus tres jeune
Pas rénové mais il y a pas souvent des offres justement parce que les devs sont partis  (retraites ou autres langages plus attractifs) mais les applis elles restent et il n'y pas forcément quelqu'un de formé en interne pour reprendre derrière.

fullstack_obliged

110 Messages

très actif
13/07/2021 à 18:04

itconsult a écrit :le cobol langage renové ? c'est une blague ? je suis etonné que ce langage soit encore utilisé. mon pere et mon grand-pere ont travaillé avec ca, c'etait l'epoque des cartes perforées
j'ai jamais bossé avec ca (dans les années 1990 C/C++ pour des grosses applis commerciales) et pourtant je suis plus tres jeune
Faut bien garder a l'esprit que la banque, l'assurance, la sante, la justice, les ministeres enfin bref 99% de ce qui fonde une societe est basee sur ces systemes.
A partir de la clairement aucun manager, absolument aucun quelque soit son niveau hierachique, n'aura des balls assez grosses pour lancer des projest de migrations. C'est ca la verite et la force du cobol :D
 
Il y a 5 ans j'etais sur un projet banque qui avait une partie MVS  (Pas pour moi), mais j'etais surpris de voir deux jeunes sortants d'ecole aimer apprendre ca. Mais pourquoi pas, et maintenant ils sont tranquilles: ils sont capes et ils ont du job jusque la retraite :D

Dans 100 ans, 200ans, 300 ans y aura encore le cobol et les systemes qui les embarquent. C'est l'evidence.

yanolezard

79 Messages

très actif
14/07/2021 à 01:29

Bonjour à toutes et à tous,

Ce bon vieux COBOL fait décidément couler beaucoup ...de caractères .... Et il en fera encore beaucoup couler dans les décennies futures ....

Certaines personnes méprisent le COBOL, qu'à cela ne tienne ... sauf que les applications COBOL sont légions dans les différents mondes et activités du quotidien : banques (exemple : retirer de l'argent à un distributeur ou au guichet, transactions et échanges inter-bancaires tout autour de la planète, les SI de Visa/MasterCard/AmericanExpress ...), les assurances (paiement des soins, remboursement des médicaments), industries (gestion des entrepôts et des logistiques), l'Administration et tous ses échanges (les impôts par exemple), les ministères, les services ...

Comme tout langage informatique, le COBOL s'est enrichi par des évolutions : 

- Créé en 1959 (officiellement le 18 septembre 1959)=10.8333px, son nom est l’acronyme de COmmon Business Oriented Language qui révèle sa vocation originelle : être un langage commun pour la programmation d'applications de gestion. 

Différentes versions sont apparues : COBOL-68, COBOL-74, COBOL-85, COBOL-89, COBOL-2002 (XML, .NET, Unicode, POO), COBOL-2014 ont vu le jour avec une comptabilité accrue et sans faille.

Il s'agit peut-être pour certain(e)s d'un langage d'un autre temps, de "grand-papa", de "papy" ou de "papa", pour autant, il reste le LANGAGE des mondes bancaires et assurantiels. Couplé à des bases de données de type DB2 ou Oracle et à des "grands systèmes"(IBM Mainframe) sous OS390, MVS, des architectures "Z" avec Linux Unbreakable, des DPS 6 avec Unix, des DPS 7/8/9000 avec GCOS, des VAX avec (Open)VMS, ce langage mythique s'est ouvert aux autres par des (web)services, des API, des chaînes de connexions, des batches, des appels de services de bas-niveau, du langage assembleur ...

Vous trouvez étonnant que des jeunes apprennnent le COBOL ?

Bien leur en a pris .... N'oubliez pas qu'il y a quelques années (l'Euro, l'an 2000, les grandes dates), le COBOL était plébisicité par les administrations, l'Etat, l'Education Nationale : on formait à "tour de bras" des programmeurs, des analystes-programmeurs, des analystes-réalisateurs, des concepteurs-développeurs, car on savait qu'arriverait l'épopée des anciens (le baccalauréat H - apparu en 1968 et dessoudé en 1992 - en était un bien bel exemple, dommage qu'il ait été supprimé et balayé d'un revers de main, car de nombreuses administrations s'en sont longtemps "mordus les doigts" car c'était un excellent diplôme, pour entrer en matière sur un BTS IG et suivre une MIAGE).

Le COBOL s'adapte à beaucoup de choses et les autres technologies s'adaptent à COBOL : on peut programmer des éléments graphiques, .NET et Visual Studio se sont empressés d'accueillr COBOL, un autre "Visual COBOL" s'est rapidement invité (Microfocus) qui est devenu le leader (grâce à Computer Assoiciates), de la migration des plus anciennes lignes et compilateurs COBOL vers les COBOL récents de 2014, une autre évolution du langage sera bientôt entérinée.

Le "Mammouth" a continué à former sporadiquement quelques futur(e)s cobolistes, avec quelques bons et loyaux partenaires, mais quelques pages se sont tournées entre deux : la frênésie Java, C, C++, HTML/CSS, ... et le COBOL est tombé dans les "oubliettes", mais pas pour tout le monde (la "bête" sommeille, immobile, hiberne, grognant de temps à autre avec son généniteur (le COMTRAN: COMmercial TRANSlator) et son frère d'arme de toujours le scientifique et très puissant FORTRAN (FORmula TRANslator).

C'est peut-être un langage "verbeux" et consommateur de papier-listing, il n'en reste pas moins qu'à ce jour, il s'agit du langage qui possède le nombre le plus élevé de lignes de codes dans le monde et ce depuis 1968. 

J'interviens régulièrement, notamment en période de "vacances" (maintenance), sur des applications COBOL/Assembleurs pour l'industrie.

J'ai formé des jeunes (femmes et hommes) fraîchement sortis de l'école (du BTS au Master, à l'école d'ingénieurs à des titres moins honorifiques, même des doctorants et des docteurs), pendant plusieurs semaines/mois, des moins jeunes, des anciens et des moins anciens afin qu'ils puissent prendre la relève inter-générationnelle et du boulot, il y en a "à la pelle" pour qui sait l'exploiter (sur Mainframe anciens et nouveaux  (le "Z"), AS/400, Mini, Micro ou Cloud) et ce, pour des années longues, très longues ... et je continue régulièrement à former les prochaines âmes cobolistes, sur le terrain, novice/débutant ==> expérimenté/maîtrise/expert, en système local, en cloud ou en interopérabilité avec d'autres services, d'autres langages (récemment, couplage avec la suite PCSOFT-Windev).

Les gens sont libres de choisir ce premier langage d'avenir, si je puis dire, ou de le prendre en second langage (comme on le fait pour les langues vivantes à l'école). Il est rigoureux, touffu, velu, contraignant mais ô combien formateur. 

Je continuerai à utiliser mon ami COBOL (version GNU ou Commerciale) et mes inséparables FORTRAN et FORTH, et je continuerai à former des gens qui veulent découvrir, apprendre, maîtriser, exceller dans cet univers, en circuit fermé ou en interopérabilité avec d'autres univers, car au final, ils ont du boulot en salarié, en freelance, en stage, en intérim, .... aussi longtemps qu'elles/ils le désirent, avec des conditions tarifiaires plius qu'honnêtes à qui sait exploiter le filon.

Comme le chantait si généreusement le feu et généreux "Tonton David" (paroles un peu arrangées") :

"Chacun sa route chacun son chemin
"Chacun son rêve chacun son destin
"Dites leur que
"Chacun sa route chacun son langage
"Adopte le cobol comme un vrai message

PS : je vous invite à lire cet article (il date d'Avril 2018) : https://www.silkhom.com/quel-avenir-pour-le-langage-cobol/, et c'est toujours d'actualité.

Bien à vous,
Yanolezard

resosyst

39 Messages

actif
14/07/2021 à 10:49

Encore une fois, on voit, à travers l'exposé de Yanolézard, qu'il y a un gouffre entre sa vision et celle de Itconsult.
Et pourtant ce sont deux informaticiens. Mais ils ne font pas le même métier.
On comprend que l'on marche sur la tête quand on voit les tarifs proposés par des commerciaux qui ont parfois vendu des machines à laver avant de vendre des informaticiens dont ils ignorent tout du métier.

yanolezard

79 Messages

très actif
14/07/2021 à 12:29

Bonjour "Resosyst",

Pour la petite histoire : à la base, je ne suis pas informaticien, mais styliste-modéliste dans l'industrie textile, donc métier. Je suis venu à l'informatique par différents chemins de traverses, trop compliqués à expliquer ici et restant dans mon périmètre privé.

"Ma vision" est la réalité de ce que je fais/rencontre au quotidien, dans mes différentes activités. Il est vrai que les commerciaux (n'en faisons pas une généralité : il y en a qui sortent du lot, peu certes, mais quand même et certains (encore une fois à la marge) ont fait des efforts, pour peu qu'ils s'intéressent et que nous les intéressions au sujet. D'ailleurs, il y a quelques semaines, j'ai "rencontré" une ESN et un cabinet de conseil pour leur expliquer certaines choses, concernant notre beau métier et m'ont demandé de revenir faire des piqûres de rappel, notamment pour les jeunes recrues, plus occupées à "mater" Aya Nakamura sur Facebook/Instagram qu'à se concentrer sur leur métier premier : la chasse au poisson rare.

J'ai quand même cette chance d'avoir été et d'être des 2 côtés de la barrière : métier et informaticien. On se rend mieux compte des choses et en toute humilité et franchise, je ne prétends en aucune manière avoir la science infuse quant à ma "vision" des choses. Chacun voit "midi à sa porte" mais je souhaiterais tout de même, pour vous toutes et tous, qu'il soit le plus possible à votre porte.

Bien à vous,
Yanolezard.

Laura.p63

727 Messages

impliqué
15/07/2021 à 11:32

Pour le côté pratique, j'avais placé une alerte sur différentes plateformes sur les offres Cobol (pour tâter le marché) et effectivement les TJM vont du simple au double donc difficile d'y voir claire.
J'ai l'impression aussi que les offres de freelance cobol sont rares ( mais bon mes alertes datent d'un mois donc ce n'est franchement pas la meilleure épriode pour les offres toutes techno confondues)