100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Comment négociez-vous sur l'augmentation de frais de votre service ?

Tatsuya

9 Messages

nouveau
11/06/2021 à 14:15

Bonjour.

Sachant que le temps que vous dépensez ne garantit pas la qualité de votre service, comment évaluez-vous votre contribution ? 

Le pourcentage de codes que vous avez écrits, si vous êtes codeurs ? 
ou le nombre de codeurs que vous avez gérés pour un projet ?

Laura.p63

555 Messages

impliqué
11/06/2021 à 14:51

Bonjour
je ne suis pas sûre que le nombre de "codeurs" encadré et encore moins la quantité de code soit des gages qualités.
En argument pour une augmentation de tjm/ frais je mettrais :
- le niveau de maîtrise de la techno utilisée,
- le retour positif des clients (ou d'autres missions),
- la tenue des délais,
- les "plus" (conseils, accompagnements, propositions,etc.)
- les soft skills et compétences complémentaires

Droopyann

443 Messages

impliqué
14/06/2021 à 07:13

Bonjour,

J'ai l'impression que l'augmentation de TJM en cours de mission est souvent compliqué.
Vous pouvez éventuellement vous baser sur l'indice Syntec, utilisé dans certains contrats de prestation de service. Si vous arrivez à négocier ça dans votre contrat, ça peut être bien. A noteer tout de même qu'avec la crise sanitaire, cet indice n'a quasiment pas bougé depuis début 2020.

Sinon, il faut qu'il y ai un élément de la mission qui change :

  • Nouveau périmètre
  • Nouvelle responsabilité
  • Changement de conditions (retour sur site par exemple, ou changement de locaux en général)
Il faut aussi voir les prix du marché. Ca peut aider dans la négociation.

Et enfin, se poser la question en amont du refus d'augmentation.
Que faites vous si votre client refuse ? Etes-vous prêt à laisser tomber la mission ? Si ce n'est pas le cas, attention à la crédibilité.

Yann
EURL-IS depuis juillet 2019

code38

306 Messages

impliqué
14/06/2021 à 13:16

Tatsuya a écrit :Sachant que le temps que vous dépensez ne garantit pas la qualité de votre service, comment évaluez-vous votre contribution ? 
Le pourcentage de codes que vous avez écrits, si vous êtes codeurs ? 
ou le nombre de codeurs que vous avez gérés pour un projet ?
 
Le temps importe dans l'estimation d'un travail au forfait mais pas du tout en régie où on considère un tarif journalier.
La quantité de code écrite n'a aucune valeur.

Si vous voulez négocier une hausse de votre tarif, il faut déjà être en mission depuis un certain temps et apporter des arguments comme le fait que le travail effectué est plus conséquent ou exigeant que la description initiale, que la révision du TJM était évoqué lors du démarrage, ...

Freelance91

1730 Messages

Grand Maître
14/06/2021 à 16:28

Avant de vouloir négocier une augmentation de TJM avec le client final, essayez de négocier une baisse de la commission de la SSII intermédiaire ( s'il y en a une ).

Leos

94 Messages

très actif
14/06/2021 à 17:15

code38 a écrit :
 
Si vous voulez négocier une hausse de votre tarif, il faut déjà être en mission depuis un certain temps et apporter des arguments comme le fait que le travail effectué est plus conséquent ou exigeant que la description initiale, que la révision du TJM était évoqué lors du démarrage, ...
Je ne connaissais pas cette possibilité de révision du TJM. En gros vous annoncé un TJM et pouvez le redéfinir avec le client à une date donnée ? Ou alors vous prévoyez qu'il sera à X € pendant  X mois et puis à X+10% pour les mois restants ?

Ozymandias

114 Messages

très actif
14/06/2021 à 18:37

Leos a écrit :
code38 a écrit :Si vous voulez négocier une hausse de votre tarif, il faut déjà être en mission depuis un certain temps et apporter des arguments comme le fait que le travail effectué est plus conséquent ou exigeant que la description initiale, que la révision du TJM était évoqué lors du démarrage, ...
Je ne connaissais pas cette possibilité de révision du TJM. En gros vous annoncé un TJM et pouvez le redéfinir avec le client à une date donnée ? Ou alors vous prévoyez qu'il sera à X € pendant  X mois et puis à X+10% pour les mois restants ?
Il y a quelques consultants qui ont négocié un contrat avec des TJM différents en fonction de la période. Mais dans la plupart des cas, il s'agissait d'un compromis trouvé parce que le TJM de base était trop faible. Si le TJM est au prix du marché, ça peut être compliqué de contractualiser une augmentation après six mois ou un an.

Une autre possibilité pour renégocier en cours de route est le changement de périmètre de la mission. Par exemple, si vous avez commencé comme concepteur-développeur "lambda" mais qu'au bout d'un an vous avez plutôt basculé sur un rôle d'architecte.
Dans ce cas, cela peut être plus facile de négocier. A condition d'avoir des éléments factuels (mails du client indiquant le changement de périmètre, etc.).

Négocier une baisse de la marge de la SSII est aussi une bonne piste. Surtout pour les missions longues vu que la SSII a eu le temps d'amortir son travail commercial.
L'idéal est de connaître le TJM payé par le client final pour avoir un élément factuel. En cette période de Covid, beaucoup de SSII ont monté leur marge à 30% voire plus en prétextant que les clients paient moins...

Enfin, comme dit plus haut : préparer votre réaction et vos options en cas de refus.

Leos

94 Messages

très actif
14/06/2021 à 18:51

Ozymandias a écrit :
Leos a écrit :
code38 a écrit :Si vous voulez négocier une hausse de votre tarif, il faut déjà être en mission depuis un certain temps et apporter des arguments comme le fait que le travail effectué est plus conséquent ou exigeant que la description initiale, que la révision du TJM était évoqué lors du démarrage, ...
Je ne connaissais pas cette possibilité de révision du TJM. En gros vous annoncé un TJM et pouvez le redéfinir avec le client à une date donnée ? Ou alors vous prévoyez qu'il sera à X € pendant  X mois et puis à X+10% pour les mois restants ?
Il y a quelques consultants qui ont négocié un contrat avec des TJM différents en fonction de la période. Mais dans la plupart des cas, il s'agissait d'un compromis trouvé parce que le TJM de base était trop faible. Si le TJM est au prix du marché, ça peut être compliqué de contractualiser une augmentation après six mois ou un an.

Une autre possibilité pour renégocier en cours de route est le changement de périmètre de la mission. Par exemple, si vous avez commencé comme concepteur-développeur "lambda" mais qu'au bout d'un an vous avez plutôt basculé sur un rôle d'architecte.
Dans ce cas, cela peut être plus facile de négocier. A condition d'avoir des éléments factuels (mails du client indiquant le changement de périmètre, etc.).

Négocier une baisse de la marge de la SSII est aussi une bonne piste. Surtout pour les missions longues vu que la SSII a eu le temps d'amortir son travail commercial.
L'idéal est de connaître le TJM payé par le client final pour avoir un élément factuel. En cette période de Covid, beaucoup de SSII ont monté leur marge à 30% voire plus en prétextant que les clients paient moins...

Enfin, comme dit plus haut : préparer votre réaction et vos options en cas de refus.
ah merci pour ces précisions, j'avais pensé au changement de responsabilité/ cadre mais là en général je passe carrément sur un nouveau contrat (ce qui revient un peu au même en fait )

code38

306 Messages

impliqué
14/06/2021 à 22:14

Leos a écrit :
code38 a écrit : Si vous voulez négocier une hausse de votre tarif, il faut déjà être en mission depuis un certain temps et apporter des arguments comme le fait que le travail effectué est plus conséquent ou exigeant que la description initiale, que la révision du TJM était évoqué lors du démarrage, ...

 
Je ne connaissais pas cette possibilité de révision du TJM. En gros vous annoncé un TJM et pouvez le redéfinir avec le client à une date donnée ? Ou alors vous prévoyez qu'il sera à X € pendant  X mois et puis à X+10% pour les mois restants ?
Disons que tout est possible, négociable. Admettons qu'il y a un jalon au projet, pourquoi est-ce que ça ne pourrait pas être convenu en cas de réussite ? Concrètement, on m'a déjà dit "c'est tout ce que je peux faire pour le début de mission mais je pourrais peut-être réévaluer un peu à la hausse en fin d'année si tout se passe bien et que la mission dure". Ca ne s'est pas fait mais ça aurait pu, en diminuant un peu la marge de la SSII si ça n'avait pas été possible du côté du client final. Apparemment il y a des marges au-dessous duquel les commerciaux de SSII ne peuvent pas descendre, du point de vue de leur hiérarchie.

Bon, j'ai accepté un tarif légèrement en-dessous de ce que je pensais pouvoir accepter mais il y avait une mission intéressante et stratégique (ça s'est vérifié depuis) et en fait, je me suis rendu compte que ce n'est pas 10 € de plus qui auraient significative changer la donne en terme de rémunération. Ou plutôt, de mon point de vue, le delta de rémunération ne méritait pas de refuser la mission.

Droopyann

443 Messages

impliqué
15/06/2021 à 17:49

Ce que je constate, c'est que les commerciaux parlent toujours d'une augmentation de TJM quand ils veulent baisser le tarif de départ.
Mais quand il s'agit de réellement faire l'augmentation, c'est toujours plus compliqué ...
Il suffit de demander à mettre sur le contrat la promesse d'augmentation pour voir si la personne en face est sérieuse dans ce qu'elle dit.

En ce qui concerne un tarif 10€ en dessous, il faut effectivement des fois accepter. 10€ de moins mais 1 mois de facturation en plus, le calcul est vite fait

Yann
EURL-IS depuis juillet 2019

Laura.p63

555 Messages

impliqué
15/06/2021 à 19:56

Au bout de 6 mois/ 1 an je pense que la connaissance de la boite/ des process/ du client sont aussi des arguments à défendre. Ce serait l'équivalent d'un EA salarié (bon même si on est pas non plus sensé y parler d'augmentation ^^)

Leos

94 Messages

très actif
17/06/2021 à 19:05

@Laura.p63 pas si sûr c'est justement une relation de presta pas de salarié, l'entreprise est pas sensée investir sur toi et "récompenser" tes montées en compétences.
Si c'est plus facile au bout de 6 mois ça devient plus facile c'est tant mieux pour toi mais le client lui va pas payer pour ça.
A moins à la limite que ca te permette d'élargir le champ de la mission et les responsabilités

Laura.p63

555 Messages

impliqué
17/06/2021 à 21:23

Leos a écrit :@Laura.p63 pas si sûr c'est justement une relation de presta pas de salarié, l'entreprise est pas sensée investir sur toi et "récompenser" tes montées en compétences.
Si c'est plus facile au bout de 6 mois ça devient plus facile c'est tant mieux pour toi mais le client lui va pas payer pour ça.
A moins à la limite que ca te permette d'élargir le champ de la mission et les responsabilités
je voyais plutôt ça comme une expertise supplémentaire que ce soit sur une techno ou sur les process mais effectivement auprès du même client ça peut être difficile à justifier.

Droopyann

443 Messages

impliqué
17/06/2021 à 23:05

Leos a écrit :@Laura.p63 pas si sûr c'est justement une relation de presta pas de salarié, l'entreprise est pas sensée investir sur toi et "récompenser" tes montées en compétences.
Si c'est plus facile au bout de 6 mois ça devient plus facile c'est tant mieux pour toi mais le client lui va pas payer pour ça.
A moins à la limite que ca te permette d'élargir le champ de la mission et les responsabilités
Quand bien même l'entreprise "n'investit" pas sur toi, la présence depuis un certain temps te permet de mieux connaitre le métier, les gens, les process, l'environnement ...
Ce sont des points intéressants. Ne pas avoir à intégrer une nouvelle personne, et donc ne pas attendre une montée en compétence sur le contexte spécifique à chaque client est un gros plus à mons sens.

Yann
EURL-IS depuis juillet 2019

Leos

94 Messages

très actif
18/06/2021 à 11:11

je suis d'accord mais difficile à défendre auprès du même client non vu qu'il a quand même essuyé les pots de la montée en compétence ?
Pour moi le deal c'est un TJM moyenné sachant qu'au début je serais probablement mois productif que ce qui serait attendu à ce tarif mais à l'inverse à la fin je le serais plus.

Laura.p63

555 Messages

impliqué
18/06/2021 à 12:05

Leos a écrit :je suis d'accord mais difficile à défendre auprès du même client non vu qu'il a quand même essuyé les pots de la montée en compétence ?

 
ça dépend en presta j'ai quand même l'impression que la montée en coméptences reposent quand même beaucoup plus sur soi. 
A l'inverse du salariat où il peut y avoir plus de formations internes, etc.
De manière génréral on ne peut pas demander à un niveau expert de baisser ses prix ou de ne pas les augmenter juste parce que  c'est "plus facile pour lui"...