100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

CA -> salaire mensuel net (?)

yiihaaa

305 Messages

impliqué
05/10/2007 à 08:36

Bonjour,

Etant salarié de la même SSII depuis 6 ans, le moment de passer indépendant est peut-etre venu.

Je compte dégager un CA entre [u:f16b9cdd03]100 000€ et 110 000€[/u:f16b9cdd03] / an. Je cherche à évaluer quel pourrait être mon salaire mensuel net en tant qu'indépendant.
J'ais entendu dire que, quelque soit le régime, il y a environ 45% de charges, il me resterait donc 100 000 * 0.55 = 55 000 € net / an.

[u:f16b9cdd03]1°/ Est ce que je devrais déclarer en plus ces 55 000 € en tant que salaire aux impots[/u:f16b9cdd03] ? il me resterait donc environ 55 000 * 0.79 = 43 450 € net/ mois ?

2°/ Fonction de ce chiffre d'affaire, quel serait le meilleur statut ?

3°/ Cela vaut-il le coup pour moi de devenir indépédant, sachant que mon salaire actuel est de 46 000€brut /an ?

D'avance merci.

Mattthieu

721 Messages

impliqué
05/10/2007 à 10:07

yiihaaa a écrit : [u:41523abab3]1°/ Est ce que je devrais déclarer en plus ces 55 000 € en tant que salaire aux impots[/u:41523abab3] ? il me resterait donc environ 55 000 * 0.79 = 43 450 € net/ mois ?
Si tu es en entreprise individuelle, oui. Enfin, ça sera pas la même case à remplir dans la déclaration mais l'imposition sera la même.
yiihaaa a écrit : 2°/ Fonction de ce chiffre d'affaire, quel serait le meilleur statut ?
EURL à l'impôt sur les sociétés devrait être plus avantageux financièrement, mais c'est plus compliqué et contraignant que l'EI.
yiihaaa a écrit : 3°/ Cela vaut-il le coup pour moi de devenir indépédant, sachant que mon salaire actuel est de 46 000€brut /an ?
C'est quoi ton net mensuel? 2900€, quelque chose comme ça?
Avec 100 000€ de CA tu peux éspérer environ 4200€ net mensuel (avant impot).

A toi de voir si pour 1300€ "d'augmentation" tu es prêt à laisser tomber une certain sécurité de l'emploi, et si tu te sens capable de trouver les clients qu'il te faut pour soutenir ce chiffre d'affaire.

Et si jamais tout capotte et que tu laisses tomber, pourras-tu retrouver un poste équivalent au tien sans trop de soucis?

shahin

49 Messages

actif
05/10/2007 à 10:24

Ok avec Mathieu.

Attention à ne pas confondre : aujourd'hui tu paye l'IR sur ton salaire net.
Demain tu paiera l'IR sur ta rémunération

Il faut comparer ce qui est comparable

Greg1150r

51 Messages

actif
05/10/2007 à 10:58

100 000 euros de CA HT/ an .. ouais on doit etre aux alentours de 4000 euros net par mois, meme apres impot. Facon a ce niveau il est facile de faire baisser ses impots en "investissant" un peu...

Apres ca depend si tu veux "embaucher" ou pas... le plus simple ca sera l'EI.. sinon EURL, mais deja ca complique.

Perso je ne m'embetterais pas, EI directe.

yiihaaa

305 Messages

impliqué
05/10/2007 à 11:16

Merci pour vos remarques.

Pour préciser:
- je dois pouvoir obtenir un congé pour création d'entreprise (1 an renouvelable ?) : de cette manière je pourrais retrouver mon salaire actuel.
- j'attends confirmation d'un de mes clients actuel qui devrait m'apporter env. 80 000 € de CA. Le reste serait assuré par des missions d'expertise ponctuelles apportées par un ancien collègue.
- n'ayant ni de notion géographique ni de contre-partie financière, les clauses de non concurrence et non sollicitation de mon contrat de travail doivent être invalide, je dois donc pouvoir travailler pour ce client. Le but serait aussi de "placer" des consultants de ma SSII pour des missions ponctuelles.

Savez-vous si il me faudra effectuer le préavis de 3 mois avant le congé création ?

Est-il possible de prendre rendez-vous avec un "conseiller" à la chambre de commerce de ma région afin que celui-ci m'explique les démarches ? Est-ce payant ?

Merci à tous pour vos conseils.

Greg1150r

51 Messages

actif
05/10/2007 à 11:51

je crois que le congé pour creation d'entreprise ca doit etre 1 an renouvelable une fois en effet. a verifier.

Attention avec les clauses de non concurrence etc.. si vous trouvez un arrangement avec la SSII ok, sinon mefiance.

pour le preavis de 3mois, je ne sais pas.. ce n'est pas vraiment une demission.. à vérifier aussi.

un conseiller oui, ca doit se trouver. Pour les demarches de creations d'une EI. rien de plus simples, ca prend 15 minutes au CFE le plus proche de chez vous. Et c'est gratuit.
vous trouverez plein d'infos sur le site de l'apce (http://www.apce.com/)

shahin

49 Messages

actif
05/10/2007 à 12:21

yiihaaa a écrit :- j'attends confirmation d'un de mes clients actuel qui devrait m'apporter env. 80 000 € de CA.
Attention, même si vous n'avez pas de clause de non concurrence vous ne pouvez pas faire ça.

->C'est de la concurrence déloyale

En plus, si vous prenez un congé pour création d'entreprise, vous avez une obligation de loyauté envers votre employeur actuel

Greg1150r

51 Messages

actif
05/10/2007 à 12:28

dans ce cas il faut faire comme moi, je passe par mon ancienne SSII pour etre placé chez le client (qui est le meme). C'est de la sous traitance.. et tout le monde est content..
Certes, je perds un % au passage, mais c'est souvent le cas...

hmg

25713 Messages

Grand Maître
05/10/2007 à 13:23

Bonjour,

Attention :
- Il n'y a pas de taux certain de charges. Cela dépend de vos charges réelles et de votre régime social pour la part charges sociales (BNC ou BIC). Ce ne sera donc pas 45%.
- Au niveau fiscalité, cela dépend du type de rémunération que vous avez.

La société (EURL ou SARL) peut être avantageuse à votre niveau de revenus en répartissant rémunération du travail et dividendes. Mais la structure reste un peu plus lourde qu'une autre.
¨
Précision pour Greg1150r : Il n'existe pas de structure qui ne nécessite pas de tenir ses comptes, de déclarer, de garder des justificatifs et de faire de l'administratif. Même en micro, cela reste nécessaire.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

yiihaaa

305 Messages

impliqué
05/10/2007 à 13:54

Comment se définit la concurrence déloyale ?

Le client n'a-t-il pas le droit de choisir ses fournisseurs ?
Exemple :
1°/Si ma SSII m'interdit de travailler le client, le client ne fera plus appel à la dite SSII = 0€ de CA avec ce client.
2°/Si ma SSII m'autorise à travailler avec ce client, je pourrais faire appel à elle pour des interventions ponctuelles ainsi que pour les achats de licences logicielles.

D'autre-part, je pensais que la liberté du marché donnait le droit à un client de choisir ses fournisseurs libremenent ?

Dans tous les cas, je pense que la clause de mon contrat (datant de 2001) est non valide car non limitée géographiquement. D'autre-part aucune contre-partie financière n'est précisée dans la clause.

L'autre problème est que ma SSII a de nombreuses référence. Si la clause est valide, je ne vois pas comment exercer mon métier ailleurs que dans cette SSII car celle-ci pourra m'interdir d'exercer mon métier auprès de centaines de comptes.
Je ne me vois pas rester au chomage pendant 1 an pour attendre que cette clause ne soit plus valide.

Greg1150r

51 Messages

actif
05/10/2007 à 14:34

Pour Hmg, j'ai beau me relire, je ne vois aucun message ou je dis que je ne tiens pas mes comptes, mes justifs etc....

ca fait 3 ans que je suis en EI, et je tiens ma compta, et a 75000 euros de CA mon expert m'a dit qu'il n'y avait pas d'interet a passer en EURL ou SARL.. ou autre.

hmg

25713 Messages

Grand Maître
05/10/2007 à 15:14

Bonjour,

Vous avez indiqué : "le plus simple ca sera l'EI.. sinon EURL, mais deja ca complique. Perso je ne m'embetterais pas, EI directe."

Je précisai par rapport à cela qu'il ne faut pas se faire d'illusion (pas pour vous mais pour les lecteurs du forum), il y a de l'administratif dans toutes les structures.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Greg1150r

51 Messages

actif
05/10/2007 à 15:22

Oui c'est clair...

des qu'on veut son independance il faut bosser un peu dans les papiers !
meme si ca ne represente quand meme pas des heures et des heures par mois...

dans mon cas (en EI, prestataire de service en informatique) je bosse peut etre 2h .. aller 3h par mois ... donc c'est quand meme pas enorme.

yiihaaa

305 Messages

impliqué
05/10/2007 à 15:32

euh..... et pour ma question de concurrence déloyale avec ma SSII ?

Greg1150r

51 Messages

actif
05/10/2007 à 15:41

pour yiihaa, desolé...

en effet si vous quittez votre SSII pour bosser chez le meme client, la SSII peut vous attaquer Vous pour concurrence deloyale. Nous avons evoqué cette questino dans un autre post recemment.

Franchement, il faudrait voir avec la SSII, visiblement le client veut vous garder, apres il faut negocier avec la SSII un % de commission. (entre 10 et 20), et la vous sous traiter .. ce qui est tout a fait legal.

bon courage.

Mattthieu

721 Messages

impliqué
05/10/2007 à 15:44

:arrow: Congé pour création d'entreprise:
- plus de 200 salariés: après 2 ans d'ancienneté il ne peut etre refusé, à la limite reporté mais sous certaines condition. 1 an renouvelable une fois.
- moins de 200 salariés: idem, sauf que l'entreprise peut le refuser à condition qu'elle motive cette décision. Et ça se termine généralement aux prud'hom où ils ne gagnent pas bien souvent sur ce sujet.

Attention c'est un an, pas moins (à moins de négocier). Après un an tu réintègres l'entreprise automatiquement sauf si tu as envoyé un petit recommandé 3 mois avant la fin de ce congé.

:arrow: La clause de non concurrence: valide ou pas (à mon avis elle ne l'est pas!), elle ne s'applique qu'aux [u:d6aa29f7dc]salariés[/u:d6aa29f7dc]. Donc pas à toi si tu es indépendant!
La SSII peut attaquer pour concurrence déloyale, et ça se passe au tribunal de commerce.

Reste à la SSII à pourver que tu as été déloyal.
As-tu utilisé leur service commercial pour te trouver un gros client et les quitter ensuite, les laissant (presque) sans le sous?
Le client t'as-t-il été présenté par l'intermédiaire d'un commercial de cette SSII? (à prioris, oui)
As-tu travaillé suffisamment longtemps chez ce client, la SSII s'est-elle déjà remboursé 50 fois le cout de prospection?

Autant d'éléments à évaluer, mais pour ça demander l'aide d'un juriste sera sans doute plus appropriée pour évaluer ton cas.

yiihaaa

305 Messages

impliqué
05/10/2007 à 16:33

Merci Mattthieu.
Je suis salarié (peut-etre bientot indépendant) mais effectivement ma clause ne semble pas valide.

De plus, pour répondre à tes questions :
[i:5a71a43258]As-tu utilisé leur service commercial pour te trouver un gros client et les quitter ensuite, les laissant (presque) sans le sous?
Le client t'as-t-il été présenté par l'intermédiaire d'un commercial de cette SSII? (à prioris, oui)
[/i:5a71a43258]
>> J'ai repris une mission d'un ex-collaborateur il y a plus de 2ans. Donc oui. Mais, je négocie directement la prolongation de mes missions. De plus, j'ai travaillé pour ce client sur plusieurs forfaits, négociés en direct avec le client; les contrats restent néanmoins signés par un commercial de ma SSII.
As-tu travaillé suffisamment longtemps chez ce client, la SSII s'est-elle déjà remboursé 50 fois le cout de prospection?
>> La SSII ne prospecte plus. Je m'en charge. Cela fait donc plus de 2 ans que je négocie d'autres projets au forfaits, que je fais prolonger des missions en régie, etc.


Dans ce cas de figure, qu'est ce que je risque si la SSII m'attaque pour concurrence déloyale ?

Sachant que, de bonne foie, mon but est (concernant ce client) :
- d'éventuellement travailler pour ma SSII en sous traitance de mission d'expertise si nécessaire
- d'éventuellement faire travailler ds collaborateurs que je connais compétent pour mes futurs clients si nécessaire
- de faire appel à ma SSII pour les ventes de licences logicielles.

Je ne veux donc pas "plumer" ma SSII d'un de ses clients, mais :
- gagner en expérience en montant ma propre structure
- pouvoir prospecter d'autres clients en province
- pouvoir lancer un logiciel et eventuellement faire des gains en vente de licences de ce logiciel

Croyez-vous que dans ce cas, la SSII peut et se retournera contre moi pour concurrence déloyale, sachant que la clause de non concurrence de mon contrat est non valide ?

hmg

25713 Messages

Grand Maître
05/10/2007 à 16:40

Bonjour,

Il faut négocier avec votre SSII a priori pas a posteriori.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

yiihaaa

305 Messages

impliqué
05/10/2007 à 16:51

Dans ce cas comment négocier ?
Cela doit-il etre oral ? ecrit ? etc.

Si la SSII refuse de me laisser partir, puis-je demander une augmentation de salaire correspondant à mon manque à gagner en restant chez eux ? Ce qui correspondrait à la contre-partie financière pour la non concurrence.

Greg1150r

51 Messages

actif
05/10/2007 à 16:51

Oui dans ce cas, ca sera une "association", mais quand meme qu'ils te signent un "contrat" ou quelques choses pour que tu sois couvert.
Sinon ils peuvent dire oui amen, et apres t'attaquer (mais bon ils n'ont pas interet vu ce que tu fais pour eux, ou vas faire pour eux!).

bon courage.

PS : si tu vends des licences de logiciel, c'est du benefice commercial ca, non ? donc tu ne seras plus BNC, mais BIC.

Greg1150r

51 Messages

actif
05/10/2007 à 16:55

Oui dans ce cas, ca sera une "association", mais quand meme qu'ils te signent un "contrat" ou quelques choses pour que tu sois couvert.
Sinon ils peuvent dire oui amen, et apres t'attaquer (mais bon ils n'ont pas interet vu ce que tu fais pour eux, ou vas faire pour eux!).

bon courage.

PS : si tu vends des licences de logiciel, c'est du benefice commercial ca, non ? donc tu ne seras plus BNC, mais BIC.

Greg1150r

51 Messages

actif
05/10/2007 à 17:00

il faut voir si le client a besoin de toi, ou vraiment besoin de toi.

si ils peuvent t'aider, ca fera avancer le schmilblic...
bien sur qu'il faut l'ecrire...

tu n'auras plus une relation salarié/entreprise, mais fournisseur/sous traitant. donc des contrats commerciaux..

mais je suis convaincu qu'ils ne seront pas contre l'idée (tu ne leur coutera plus rien.. et tu leur rapporteras de l'argent Facile..)

yiihaaa

305 Messages

impliqué
05/10/2007 à 17:00

BNC ... BIC... c'est encore du chinois pour moi ....

Greg1150r

51 Messages

actif
05/10/2007 à 17:04

BNC = benefices non commerciaux (du service quoi)
BIC = benefices industriels et commerciaux (le reste, la vente de matos etc..)

enfin là faudra s'adresser a notre expert Hmg, normallement si tu ne fais que du consulting, BNC ca ira.. mais vendre des licences de logiciels.. je pense que tu peux pas..

Apres ca me depasse :roll:

yiihaaa

305 Messages

impliqué
05/10/2007 à 17:05

Oki merci pour vos conseils.