100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

augmentation tjm après 1 an de mission

Java-lover

58 Messages

actif
04/08/2021 à 20:36

Bonjour

je me suis mis d'accord avec mon commercial pour augmenter le tjm de 560 vers 580, il m'a dit ok et m'a dit d'envoyer la prochaine facture avec le nouveau tjm, je voulez savoir si c'est suffisant ou bien je dois exiger un avenant de contrat ou bon de commande ? cad en cas de problème je suis protégé ou pas par rapport au nouveau tjm ?


Merci a vous :)

missionnaire

401 Messages

impliqué
04/08/2021 à 22:13

Il faut exiger un avenant

Droopyann

562 Messages

impliqué
04/08/2021 à 23:05

Bonsoir,
Un avenant est effectivement important afin de formaliser cette augmentation.
Vous pouvez lui préparer le document pour que ce soit plus simple.

Yann
EURL-IS depuis juillet 2019

bendk97

106 Messages

très actif
17/09/2021 à 19:27

Bonjour je suis sur une mission longue et j'arrive bientôt à la date anniversaire de 2 ans.
trouvez vous normal que l'intermédiaire (petite esn) refuse de baisser sa marge ? Quels arguments ou techniques puis-je utiliser pour obtenir gain de cause ?

Il me semble que j'ai largement financé leur investissement (1 demi journée max en deux ans)

Droopyann

562 Messages

impliqué
17/09/2021 à 21:03

Je vais me faire l'avocat du diable :
Mettez vous à la place de votre client, l'ESN. Vous avez un fournisseur qui du jour au lendemain, juste parceque vous travaillez pour lui depuis 2 ans, vous demande de le payer plus. Je ne suis pas sûr que ça vous plairait.
D'autant que ce client est lui même fournisseur, et ne pourra pas forcément répercuter la hausse de prix.
C'est la minute "Je défends l'ESN"


Maintenant, quelques idées pour votre cas :

  • A partir du moment ou vous signez un tarif, partez du principe qu'il ne sera pas revu à la hausse. C'est un peu comme les salaires : On négocie bien à l'entrée car on sait qu'ensuite, les évolutions sont compliquées et généralement limitées.
  • Eventuellement, si vous pensez rester longtemps sur une mission, prévoyez des évolutions de TJM contractuelles (par exemple basé sur l'indice Syntec). Ou simplement X € de plus par jour au bout de Y mois.
  • Si un commercial vous promet une augmentation ou une baisse de marge au bout de X temps, ok, mais écrivez le dans le contrat. Le commercial trouvera toujorus une raison pour ne pas relever le TJM.
  • Avec ce client en particulier, que pouvez-vous apportez comme arguments dans la négociation ? Augmentation de productivité de par l'expérience ? Connaissance du contexte ? Etes-vous prêt à chercher un autre client si vous n'avez pas gain de cause ?
  • En gros, il faut rentrer en négociation et voir ce que vous pouvez mettre dans votre négo.
  • Et surtout, mettez à exécution vos éventuelles "menaces". Par exemple, si vous dites que vous partez si vous n'avez pas X € d'augmentation, partez réellement si vous ne les avez pas. Sinon, au revoir la crédibilité.

Yann
EURL-IS depuis juillet 2019

code38

327 Messages

impliqué
19/09/2021 à 17:09

bendk97 a écrit :Bonjour je suis sur une mission longue et j'arrive bientôt à la date anniversaire de 2 ans.
trouvez vous normal que l'intermédiaire (petite esn) refuse de baisser sa marge ? Quels arguments ou techniques puis-je utiliser pour obtenir gain de cause ?
Il me semble que j'ai largement financé leur investissement (1 demi journée max en deux ans)
C'est une manière de voir les choses. Et je comprends.
Après, il s'agit d'une mission que de toute façon vous n'auriez certainement pas pu décrocher en direct. Je ne dis pas que ça vaut le maintien de la marge mais le système est ainsi. Il se trouve que cela se paie.
Est-ce que c'est normal ou pas que l'intermédiaire refuse de baisser sa marge ? Ni l'un ni l'autre, c'est attendu qu'il souhaite conserver sa marge ... et que vous souhaitiez faire évoluer votre TJM à la hausse.

Au bout de 2 ans, je suis d'accord que c'est une durée à partir de laquelle il serait raisonnable de demander une hausse. Par contre, l'ESN risque d'argumenter en disant que vous devriez être redevable d'avoir une mission longue, sans laquelle vous n'auriez pas eu forcément un maintien d'activité interrompue. Et elle pourrait ajouter "d'autant plus en période de covid". Et je passe sur le fait qu'elle peut dire qu'elle a souffert de cette période, qu'elle aurait été d'accord mais que pour l'instant elle ne le peut pas ...

Dans votre cas, il vous faut trouver des arguments à faire valoir dans la négociation. Et ce qui peut jouer c'est si vous aviez déjà demandé il y a un an par exemple, et que l'ESN a dit "oui, mais pour l'instant ce n'est pas possible, ceci-celà ...". Ou si votre TJM depuis 2 ans est en-dessous du marché.

Sinon, je suis entièrement d'accord avec le commentaire de Droopyann.

ubik_2008

377 Messages

impliqué
20/09/2021 à 12:48

Si l'inflation repart, ce qui va être la cas pour 2021 (à minima 2%), il faudra renégocier les contrats pour au moins absorber cette inflation. A moins d'avoir bien négocié au départ mais avec le covid, le prix des presatations a été plutôt à la baisse  cette année du moins en ce qui me concerne.

Par contre s'imaginer que les intermédiaires baissent leur marge, c'est très improbable. Ils préferreront reporter la hausse sur les tarifs des clients finaux en pretextant que c'est l'indé qui augmente son tarif...

Philgood20

74 Messages

actif
20/09/2021 à 17:34

Il me semble que souvent les ESN insèrent dans leur contrat de mise à disposition de ressource une clause de revalorisation annuelle basée sur l'indice Syntec. Il faudrait faire de même pour se prémunir de l'inflation, mais ceci lors de la rédaction du contrat.

CORDIA

582 Messages

impliqué
22/09/2021 à 23:12

Une stratégie que j'ai mise en place avec une ESN est la marge arrière.....

J'ai eu un refus sur ma demande d'augmentation....en retour, je leur ai dit :
"Je vous propose le deal suivant : si ma mission va au bout des 3 ans, vous m'accordez une prime équivalente de x euros par jour facturé à compter de ce jour.......si ma mission ne va pas au bout des 3 ans pour raison du client ou de moi même, vous me reverserez aucune prime".

Ils ont accepté tout de suite.....les 2 parties étant finalement content : moi qui espère ma prime et eux qui souhaite que ma mission dure le plus longtemps possible 

Dans 3 mois, je vais leur facturer une prime de 450 jours * 20 euros

...