100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

portage salarial avis sur le long terme

Francis_S

41 Messages

actif
09/08/2021 à 09:54

Bonjour
j'ai vu pas mal d'infos intéressantes et de conseils sur le portage sur ce forum mais je suis à la recherche d'avis de personne en portage salarial depuis plusieurs mois ou années pour voir si ça peut être une solution sur le long terme.
Notamment est ce que ça permet de se dégager un salaire suffisant sur le long terme, malgré les commissions,  est ce que les clients acceptent facilement de passer par un portage ou est ce que ça risque de bloquer certaines missions ?
Et enfin est ce que la société de portage elle même peut refuser de "porter" le presta pour une misson ou mettre fin au contrat de son côté ?

Merci !

Picasso4All

60 Messages

actif
09/08/2021 à 10:21

Hello,

Sur le salaire dégagé, ca dépend vraiment de ton TJ.
Pour donner une fourchette, tu reçois entre 40 et 45% du chiffre d'affaires généré en rémunération avant impot.
Pour le client c'est transparent, dans les grosses sociétés, ce sera ton intermédiaire qui va facturer (ESN le plus souvent), et il y aura une relation contractuelle entre l'ESN et la société de portage salarial.
Pour la fin de relation à l'initiative de la société de portage salarial, je vois uniquement le cas où le client final paye très tardivement, et la société de portage faisait de l'affacturage en te versant un salaire au 1er du mois suivant, alors qu'elle encaisse à M+3 ou plus.

Bon courage

Francis_S

41 Messages

actif
09/08/2021 à 15:26

Picasso4All a écrit :Hello,

Sur le salaire dégagé, ca dépend vraiment de ton TJ.
Pour donner une fourchette, tu reçois entre 40 et 45% du chiffre d'affaires généré en rémunération avant impot.
Pour le client c'est transparent, dans les grosses sociétés, ce sera ton intermédiaire qui va facturer (ESN le plus souvent), et il y aura une relation contractuelle entre l'ESN et la société de portage salarial.
Pour la fin de relation à l'initiative de la société de portage salarial, je vois uniquement le cas où le client final paye très tardivement, et la société de portage faisait de l'affacturage en te versant un salaire au 1er du mois suivant, alors qu'elle encaisse à M+3 ou plus.

Bon courage
Hello merci beaucoup pour ton témoignage
Mais si je comprends bien les 55% à 60% manquant comprennent la commisison de la société de portage et les différentes cotisations (chômages, maladie, etc ) ? 
Pour la fin de relation je pensais par exemple au cas où je n'amène pas de missions pendant plsuieurs semaines /mois, est ce que je peux quand même garder un contrat avec eux sans rémunération où il y a une limite de temps (je souhaiterais avoir un cdi suite à une première mission longue mais je ne sais aps combien de temps j'aurai après pour retrouver une mission)..;

Laura.p63

726 Messages

impliqué
10/08/2021 à 08:01

Bonjour
je ne pense pas que la durée entre deux missions soit un problème pour la société de portage car vous serez en intercontrat donc non rémunéré.
Après vous pouvez également envisager un CDD si votre première mission est courte ou éventuellement demander une rC avec la socitè de portage à la fin de votre mission et si vous n'en avez aps d'autres en vue (du moins en tant que porté)
Pour le calcul des revenus/ cotisations, la plupart des sites de ces sociétés proposent des simulateurs avec explications des charges retenues.

caquito

137 Messages

très actif
10/08/2021 à 20:58

Moi je touchais 48% du brut facturé en net, en prenant en compte tous les dispositifs qui permettent d'optimiser (frais, tickets CESU, etc).
Je pense qu'on peut approcher les 50% en choisissant une bonne boite de protage sans frais cachés.

Le portage vous permet aussi de lisser votre rémunération sur l'année si vous le souhaitez. Vous avec une cagnotte sur votre espace personnel du site de la boite de portage, et vous décidez du montant payé tel ou tel mois. C'est très transparent.Sur le long terme c'est pas une mauvaise solution pour celui qui veut l'assurance d'un contrat salarié avec tous les avantages que ça a:
- droits au chomage (élevés selon votre TJM)
- retraite
- mutuelle
- prévoyance groupe (en indep faut vous la payer avec souvent un questionnaire médical)

C'est pas très optimisé sur 2 aspects:
- les frais de gestion qu'il faut essayer de trouver les moins élevés possible, 5% c'est bien.
- le chomage si on est dans un domaine où on est quasi sûr de jamais pointe à PE.

Bisounours

11 Messages

discret
11/08/2021 à 09:37

Bonjour,,
Je suis en portage salarial depuis mai 2019, toujours chez le même client. D'abord en CDD ponctuels, et actuellement en CDI.

Dans ma boite de portage, les % sont dégressifs par rapport au CA apporté. Cela commence à 7%, jusqu'à 100K, puis c'est dégressif pour arriver à 3% à partir de 200K. 

Un gestionnaire est mis à ma disposition qui répond à toutes mes questions, même pour le futur. C'est le même gestionnaire qui calcule le salaire, ce qui rend la relation assez confidentielle et sérieuse. Ma gestionnaire en est presque devenue une amie.

La société de portage procède à une étude financière et commerciale d’un prospect ou d’un client professionnel, AVANT de signer un contrat commercial. Ceci est rassurant pour nous, indépendants. on reçoit par mail une étude complète et confidentielle sur le prospect ou client.

Le % du salaire entre la facturation et le net dépend du montant des frais. Au plus vous faites des frais, au plus votre net augmente. Le calcul est fait de manière suivante : 
taux facturé - % portage - montant des frais = base sur laquelle votre fiche de salaire sera calculée. 
Dès que le net est calculé, ils rajoutent le montant des frais. 

Comme je faisais beaucoup de kilomètres avant le confinement, pour 10.000 euros de facturé, j'avais une moyenne de 5.800 net. Avec le télétravail, j'ai moins de frais, et le net est de ± 4.100 euros.

Il faut également tenir compte qu'au plus haut votre salaire net, au plus bas votre cotisation de chômage et retraite. Actuellement mon net est moindre (télétravail), mais ma cotisation mensuelle de pôle emploi et de la retraite est augmentée de plus de 1.000 euros. 

Pour la mutuelle complémentaire obligatoire, je peux choisir la couverture moi-même, la société elle, est choisié par la société de portage, qui renégocie annuellement pour avoir les meilleurs taux. En cas de cessation de contrat, si on est indemnisé ARE, la mutuelle continue à proportion de la durée effectuée des missions, et au plus 1 an (portabilité de la mutuelle). 
Pour les tickets restaurants (9,5€/jour presté), je peux choisir mensuellement d'en prendre ou pas. .  
La société de portage salariale souscrit une assurance responsabilité civile professionnelle. 
Je bénéficie également d'une assistance et assurance juridique.
Et enfin, j'ai accès à une "reducbox" qui donnent des réduction sur les tarifs pour les parcs, cinémas, spectacles et musées, sports et loisirs, voyages et vacances, beauté et bien-être, presse, maison et multimédia, achats du quotidien, idées et coffrets cadeaux, etc.…

Francis_S

41 Messages

actif
15/08/2021 à 10:07

Merci pour tous vos retours. J'ai l'impression donc que l'intérêt  dépend surtout de la société de portage et de ses frais. Je vais voir si j'en trouve une avec des pourcentages dégressifs.
Pour les frais cachés c'est une question bête mais comment le savoir avant d'avoir signé ? J'imagine que c'est pas envisageable de changer de société au cours d'une mission ?

Jean.L - ETHIC PORTAGE

104 Messages

très actif
16/08/2021 à 09:45

Bonjour,

Ce n'est pas évident de savoir si une société de portage pratique les frais cachés avant de signer. Tu peux dans un premier temps demander une simulation de ton compte d'activité et de ta fiche de paie, cela te permettra de vérifier toutes lignes mais si cela n'engage en rien.
Il faut aussi se méfier des frais de gestions trop bas, cela augmente le risque de frais cachés. Les taux dégressifs est une solution intéressante quand on a un gros TJM.

Tu peux utiliser l'Estimateur de cotisations de l'URSSAF  pour te faire une idée de fiche de paie que tu aurais même si il y a des variations pour chaque entrerpise (taille, localisation, etc...)

C'est pas le cas le plus simple mais il est possible de changer de société en cours de mission, après selon les contrats il doit y avoir des délais.

Consultant Architecte LabVIEW (EURL IS) & Président ETHIC PORTAGE
Réponses et conseils en toute objectivité.

Bisounours

11 Messages

discret
16/08/2021 à 11:24

Bonjour,

J'ai pu lire sur plusieurs sites que si le Ratio Salaire Net A Payer Avant Impôt / CA HT Mensuel (sans frais professionnel) est supérieur à 50.5%, il pourrait y avoir des frais cachés. Selon la FEDEP's Les charges patronales sont autour de 46% du salaire brut. Les taux les plus élevés sont atteints pour les salariés & missions en Région Parisienne (+2,95% de versement transport) et pour les petits salaires avec mutuelle (charge fixe).

Dans ce lien, vous pouvez voir un comparatif de société de portage, en tenant compte toutefois que certaines sociétés n'ont pas beaucoup de renseignements parce que la FEDEP's demande une cotisation à ces sociétés de portage salarial, et que certaines ne voient pas la nécessité de payer une cotisation pour montrer qu'ils sont honnêtes. 
https://socialcompare.com/fr/comparison/comparatif-des-societes-de-portage-salarial 

Dans ce tableau, il y a les liens vers les sites web de chaque portage salarial, je ne peux que conseiller de faire votre petite étude vous-même. Cela ne devrait pas être trop difficile vu que quasi toutes possèdent un outil de simulation des frais.