100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Montant cotisation retraite auto entrepreneur

Laura.p63

727 Messages

impliqué
18/08/2021 à 18:20

Bonjour
Je suis en train de regarder pour éventuellement cotiser à une retraite complémentaire. J'ai souvent lu/entendu que les cotisations obligatoire étaient trop faible pour les tns.
Pour l'instant j'ai trouvé qu'il fallait un CA minimum de  9 675 euros pour ouvrir 4 trimestres avec un calcul de la pension sur les 25 années les plus rentables. 
Du coup j'ai 2 interrogations, est ce que les années de salariat sont aussi prises en compte si plus rentables ? Est qu'est ce en qui est pris en compte, le CA complet de l'année ou il y a un abattement ?

htnfr

988 Messages

impliqué
18/08/2021 à 21:46

Bonjour,
Pour le montant minimum, c'est seulement la validation des trimestres. Normalement, on sépare les différents régimes de retraite, je ne sais pas si étant dans le régime général veut dire qu'on cumule les deux ou pas, mais ça ne change pas grande chose, car on est limité par le PASS pour la retraite de base.
Le montant pris en compte pour une micro = son revenu = CA x 0,66 (34% d'abattement)

Le calcul pour un taux plein (50%) pour quelqu'un pas trop vieux (naissance après 1973) est donc:
(Somme des 25 meilleures années, avec revalorisation) / 25 x (nombre de trimestres validés) / 172 * 50% (taux plein)

Le problème, c'est que c'est limité par le PASS (41136), en gros, si tu valides 172 trimestres, tu ne dépasses pas 41136 * 50% = 20 568€ annuel pour la retraite de base. C'est assez peu.

Maintenant, si tu as 2 régimes de retraite différents, c'est un peu pareil car dans ta carrière, si tu cotises 10 ans (40 trimestres) dans 1 régime, et 33 ans (132 trimestres) dans l'autre, le montant est:
((Somme des revenus 10 années régime 1) / 10 x (40 / 172) + (somme des 25 meilleures années régime 2) / 25 * (132 / 172)) * 50%
Ca compense, et dans tous les cas limité par le PASS

hmg

26228 Messages

Grand Maître
20/08/2021 à 00:14

Bonjour,

On ne cotise que 4 trimestres par an.

Si vous êtes affilié à 3 régimes (ex : salarié + tns bnc + réel bic) : Vous ne validerez que 4 trimestres sur 2021 même si vous en validez 4 dans les 3 régimes.

Par contre, vous aurez des points dans les 3 régimes.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Laura.p63

727 Messages

impliqué
20/08/2021 à 15:01

Merci à vous 2 pour les éclaircissements et le calcul.
Je ne cumule pas les 2 régimes en même temps mais je pense pas être TNS durant 25 ans donc il y aura forcément une partie du régime général.
Du coup si je comprends bien à partir du moment où l'on a fait assez de CA pour ouvrir les trimestres on cotise sur les mêmes bases et avec le même plafond que les salariés ?
J'ai du mal à comprendre où le régime micro est moins avantageux du coup ? D'autant qu'il est basé sur le CA pas la rému donc la base peut potentiellement être plus élevée qu'un salaire ?
Désolée si mes questions sont naives je commence juste à m'intéresser  au sujet

htnfr

988 Messages

impliqué
20/08/2021 à 15:32

Le régime est moins avantageux parce que le calcul ne concerne que la retraite de base. Il faut prendre en compte également la retraite complémentaire, qui est souvent sur la base de points, et c'est là la différence:
- Une micro entreprise à la SSI ne cotise rien pour la retraite complémentaire si je me trompe pas ==> On compte seulement sur une retraite de base = 20K€ / an pour la retraite
- Une micro entreprise à la CIPAV cotise bien pour la retraite complémentaire, à la hauteur de 20% du montant des cotisations, soit 4,4% du CA (lien: https://www.lacipav.fr/sites/default/files/2021-03/Guide%20pratique%20micro-entrepreneurs%202021%20-%20La%20Cipav.pdf). En 2021, on cotise 40,47€ pour 1 point qui vaut 2,63€ / an pour la retraite complémentaire. En gros, pour un CA de 70K€ / an sur 25 ans par ex, on cumule: 70 000 * 4,4% * 25 / 40,47 = 1903 points = 5000€ / an pour la retraite complémentaire ==> Ajouter ce montant à la retraite de base, ça nous donne 25K€ / an pour la retraite

Prenons maintenant un salarié cadre à 36K€ brut de salaire, il cotise environ 190 points AGIRC-ARRCO par ex, pendant 25 ans, il cumule 190 * 25 = 4750 points x valeur d'un point 1,2714 = 6040€ / an pour la retraite complémentaire.

On constate donc:
- La différence entre la retraite et le revenu actif
- Ayant un CA de 70K€ avec la CIPAV, on a moins de droit qu'un salarié cadre avec 36K€ salaire brut. Imaginons la différence avec un salaire de 50K€ ou plus, qui cotise pendant 43 ans.

Droopyann

590 Messages

impliqué
20/08/2021 à 16:11

Bonjour Laura.p63,

En complément, pas mal d'explications sur ce fil pour les retraites complémentaires (https://www.freelance-info.fr/forum/freelance_25354.html)
C'est la réelle différence avec l'affiliation au régime général de nombreux statuts.

Yann
EURL-IS depuis juillet 2019

hmg

26228 Messages

Grand Maître
20/08/2021 à 16:51

Bonjour,

Il faut tout comparer et sur les mêmes bases. 

1/ combien reste-t-il de net aujourd'hui ?
2/ quel sera le montant de la retraite ?
3/ il faut vérifier les calculs et taux de cotisations à partir du net pas du brut.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

Laura.p63

727 Messages

impliqué
21/08/2021 à 15:15

Merci encore à tous les 3 ! C'est beaucoup plus clair. Je vais reprendre vos calculs et liens pour faire mes "estimations'

informaticien.500

9 Messages

nouveau
22/08/2021 à 09:27

Bonjour,

@hmg

hmg: Par contre, vous aurez des points dans les 3 régimes.
Est-ce que cela voudrait dire que les cotisations versées sur les sommes gagnées en tant que ME aident à augmenter la pension finale de la retraite ? Même dans le cas où la personne concernée est salariée à plein temps par ailleur ? Fonctionnaire à plein temps par ailleurs ?

Merci.

Explore les possibilités du métier

Freelance91

1893 Messages

Grand Maître
22/08/2021 à 13:21

Tous ces calculs sont théoriques, l'âge de la retraite va de plus en plus augmenter et les pensions baisser.

Droopyann

590 Messages

impliqué
22/08/2021 à 15:37

Bonjour @Freelance91,
Effectivement, tous les calculs de retraite sont théoriques. Le système va peut être disparaitre, ou non. Tout comme nous, en tant qu'individu (certains n'atteignent jamais la retraite).
Etant donné que nous sommes dans ce système, autant le comprendre le mieux possible, et définir certaines hypothèses afin d'identifier le plus intéressant à chaque situation.

A noter, il y a 3 leviers importants sur les retraites :

  • La durée de cotisation : Plus précisément le nombre de trimestre cotisé. Sachant que le calcul d'un trimestre n'est pas d'une évidence absolue. En effet, un trimestre vaut un certain montant de revenu, et ce pour chaque régime. Le nombre de trimestre est calculé sur une année pour chaque régime. On cumule tous les trimestres d'une année sans dépasser 4 trimestres.
  • Actuellement, on est à 172 trimestres (soit 43 ans) pour une personne née après 1973. Un peu moins pour les personnes nées avant.
  • L'âge pivot : A noter qu'il y a 2 âges pivôts. L'âge minimal de départ et l'âge à taux plein. Le premier détermine à partir de quel âge vous pouvez demander votre retraite. Le deuxième détermine à partir de quel âge cette retraite sera complète.
  • Actuellement, pour une personne née après 1973, l'âge minimal est 62 ans et l'âge à taux plein est 67 ans.
  • Le calcul des pensions :
    • Sur le régime de base, il va dépendre du PASS et des montants pris en compte pour les cotisations. Il n'y a pour le moment que peu de changements sur cette partie, mais les réformes en cours veulent le changer assez radicalement (passage à un système à point)
    • Sur le régime complémentaire, il va dépendre du nombre de points d'une part, et surtout de la valeur du point d'autre part.
Ce qu'on peut voir avec la période récente du COVID, c'est que tout va dépendre de décision politique. Celui qui veut vraiment changer des choses là dessus peut le faire (dans un sens comme dans l'autre).
Ce qui semblait impossible il y a 2 ans (confinement, fermeture de frontières, chômage pour tous) s'est avéré faisable. (Je ne discute pas ici de la justesse ou non de ces décisions ).

Yann
EURL-IS depuis juillet 2019