100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Eurl investissement

François2

280 Messages

impliqué
30/09/2021 à 13:43

Bonjour,

Investir au nom de L'eurl sans passer par une sci ni par une usine à gaz qui nécessite beaucoup de frais.
cela est-il intéressant ? Le montant investi est ce qu'on doit payer l 'is dessus ou c'est une charge ? 
Type d'investissement : immobilier.
j'imagine que le statuts de l'eurl doit changer en conséquence.

merci de vos rerour d'expérience

Proxima

40 Messages

actif
30/09/2021 à 14:48

Bonjour,

l'usine a gaz permet de séparer les choux et les carottes.
si un jour l'eurl n'existe plus, la sci peut continuer si une holding pilote les 2.
mais si c est pas genant de lier le destin de l'activité de freelance et l'invest immo, pas de probleme pour eviter l'usine a gaz.

si l eurl investi dans l'immo, c est globalement neutre. apres l'IS sera sur les loyers - charges.

Freelance91

2033 Messages

Grand Maître
30/09/2021 à 18:17

Monter une SCI n'a rien d'une usine à gaz mais c'est possible d'investir en direct via une EURL, l'immobilier acheté ne sera bien sûr pas une charge.
Ensuite il faut payer l'IS sur les loyers ...

ATTENTION, si l'EURL est l'IS, le bien immobilier va être amorti, donc le jour ou vous revendez la plus-value sera calculée sur (valeur de vente - valeur comptable ) et ça peut faire très très mal.

François2

280 Messages

impliqué
30/09/2021 à 22:41

Savez-vous si la dette de la sci à l'is impacte notre capacité d'endettement ?

Freelance91

2033 Messages

Grand Maître
01/10/2021 à 07:31

Tout dépend de votre banque, certaines prennent en compte les dettes de la SCI, d'autres pas.

_lael

765 Messages

impliqué
08/10/2021 à 13:16

Les banques ne financent pas de SAS/SARL pour de l'investissement immobilier ou très difficilement.

D'autant plus si c'est pas lié à l'activité principale de la société (locaux pour les salariés et recevoir de la clientèle dans le cadre de l'activité de conseil).
Et même dans ce cas-là, il est presque toujours plus intéressant de les acquérir par le biais d'une SCI pour les louer ensuite à la société d'exploitation.
Pour des raisons fiscales mais aussi car il vaut mieux détenir les actifs (immobiliers en particulier) dans une structure séparée pour ne pas se les faire saisir en cas de faillite de la société d'exploitation.

Puis comme dit plus haut, il vaut mieux ne pas mélanger les choux et les carottes.
Mélanger une activité de conseil avec une activité civile de location c'est pas l'idéal.
Et si les recettes locatives deviennent supérieur au chiffre d'affaire de l'activité de conseil cela change totalement l'activité principale de la société.

Et ce n'est pas une "usine à gaz" de séparer des activités différentes dans deux structures différentes, c'est au contraire la bonne façon de faire les choses.
Quant au surcoût, si on passe par un schéma simple sans holding où la SCI est filiale de la société de conseil pour pouvoir faire des transferts d'argent en compte courant d'associé, le coût est pas non plus énorme.
On parle de 1000€ pour la création en passant par un professionnel (moins de 400€ en le faisant seul) et de 600-1200€/an de frais de comptabilité si on a peu d'opérations bancaires.
Et bien entendu encore moins si on le fait soit-même ou passe par des offres en ligne (ce qui n'est pas forcément une bonne idée si on n'a pas une bonne connaissance des bases de la comptabilité et de la fiscalité et peut même faire perdre bien plus d'argent que ça en ferait économiser)


Et oui la banque demande à ce que le gérant et/ou les associés se portent caution solidaires de la dette de la SCI donc ça impactera nécessairement le taux d'endettement mais ça dépend des banques, certaines continuent d'appliquer le "calcul différentiel" quand il s'agit de sociétés car les consignes de 2020 les obligeant à utiliser le taux d'endettement ne s'applique que pour les particuliers.
Pour en avoir discuter avec ma directrice d'agence, il faut vraiment avoir pour plus de 500k€ d'actifs net (et dans l'idéal 1M€) dans la structure (holding dans mon cas) pour que la banque cesse de demander ma caution solidaire à titre de gérant.
Après bien entendu ça va dépendre des banques.

Freelance91

2033 Messages

Grand Maître
08/10/2021 à 13:24

Sans oublier qu'une SCI à l'IR peut emprunter aux condtions des particuliers alors qu'une SASU aura un cré**dit professionnel donc à des conditions différentes.

KrysHL

26 Messages

actif
26/10/2021 à 07:16

Bonjour, 

Dans le cas où l eurl détient des parts d'une sci, l'apport en compte courant semble intéressant pour capitaliser. J'imagine qu'il faut prévoir du temps entre la capitalisation et le remboursement au fil de l'eau du compte courant d'associé. 
Que se passe-t-il dans le cas où l eurl cesse son activité ? 
Qu adviennent ses parts ? Est-ce qu'elles retombent directement dans les mains se l'associé unique de l eurl ? Sous quelles conditions (fiscales en particulier) ? 

Merci d'avance pour vos retours .

Proxima

40 Messages

actif
26/10/2021 à 09:19

Bonjour,

Si l'Eurl doit disparaitre, il faut avant tout vider (vendre) son contenu. De l'ordinateur au stylo en passant par les parts de la SCI.
Evidemment si vous rachetez les parts à l'Eurl, ca doit etre au prix de marché et donc soumis à IS (si plus value) au sein de la société.

Au cas ou la société dispose de suffisamment de tréso, est ce que les banques acceptent des solution de nantissement sur contrat de capi (par exemple) pour financer l'achat immo ?  sans exiger 3 bilans et taux d'endettement etc. ? Je parle ici du cas ou l'eurl investi en direct (sans SCI)