100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Questions avant de se lancer en freelance

ato

19 Messages

discret
24/10/2021 à 18:46

Bonjour à tous,

J'ai créé mon AE en octobre 2019, j'ai fait quelques prestations ponctuelles en parallèle de mon activité salariée.
Aujourd'hui, j'ai l'opportunité de me lancer en freelance à plein temps, et donc j'envisage de quitter mon CDI.

J'imagine que le sujet a été traité 10000 fois, mais pour être sûr de prendre la bonne décision et ne rien oublier, j'aurais quelques questions.

Concernant les revenus (le nerf de la guerre...), sur la base d'un TJM à 500HT, j'ai la simulation annuelle suivante :

CA : 120000
Cotisations sociales : -26500
IR : -12000
CFE (au hasard) : -500
Mutuelle (au hasard 100€/mois) : -1200
Congés (40 jrs / an) : -20000
Petits frais quotidien (déjeuner + forfait mobile) : -3600 
Revenus net : 56200 soit 4683€/mois
(le calcul de l'IR serait à affiner car j'ai un enfant en charge partagée)

Est-ce que mon raisonnement est bon ?
J'ai volontairement pris large pour éviter les mauvaises surprises.

Pour info : au moment de la création de mon AE, je n'avais pas opté pour le prélèvement forfaitaire obligatoire, et on ne m'a jamais réclamé de CFE.

Merci pour vos lumières :)

htnfr

1029 Messages

impliqué
24/10/2021 à 20:36

Bonjour,
Je ne vois pas ce que font les congés dans le calcul.

Avec un TJM de 500€ et si tu travailles 200 jours par an (on ne compte pas les congés dedans évidemment), ca fait:
- CA: 100K€
- Cotisations: 22,2% = 22 200€ (ou 22 400€ à confirmer car je crois qu'on a ajouté 0,2% de cotisations pour financer l'IJ)
- IR: 13800€ pour une personne seule, -785€ pour un enfant en garde alternée ==> environ 13 000€
- CFE: 500€, mutuelle 1200€, frais quotidiens: 3600€ ==> 5300€

Il reste donc 59500€ dans la poche. Evidemment, il peut y avoir d'autres frais pro comme assurance responsabilité pro, les frais bancaires, peut-être expert comptable, les déplacements, etc.

Pour le CFE: La première année 2019 est exonérée, ensuite, exonérée si CA < 5000€

ato

19 Messages

discret
24/10/2021 à 21:42

Merci pour les précisions.

Je prévois de démarrer à plein temps début 2022, et je vais sans doute dépasser le seuil de franchise de TVA.

Si j'ai bien compris, concernant le TJM, cela fait 500 HT, c'est à dire que le client paiera 600 et c'est à moi de reverser la TVA à l'état.

Est-ce que je dois facturer 500 TTC jusqu'au seuil puis je passerai à 600 TTC pour le client au moment de franchir le seuil ? Ou bien dois-je facturer 600 TTC dès le début ?

Pour pouvoir suivre ce que je dois reverser, dois-je utiliser un outil de gestion en particulier ? Ou n'importe quel outil de facturation suffit ?

htnfr

1029 Messages

impliqué
24/10/2021 à 22:17

On facture la TVA au mois de la sortie de la franchise en base de TVA. C'est possible d'opter pour un régime réel (normal ou simplifié) de TVA dès le début, mais je ne sais pas si c'est possible pour une entreprise en cours sans dépasser le seuil ...
Si c'est pas possible: 500€ HT (= TTC) jusqu'au mois du dépassement (genre le paiement RECU le 20 Mai fait dépasser le seuil), il faut faire la démarche pour changement de régime de TVA, et toutes les factures émises depuis le 1er Mai doit avoir la TVA (500HT = 600€ TTC). Et on a une obligation de tenir une comptabilité ou un livre spécial pour le opérations de TVA.

ato

19 Messages

discret
24/10/2021 à 22:54

Je n'ai pas encore fait la demande de TVA intracommunautaire, j'ai lu les différences entre les 2 régimes :
https://www.portail-autoentrepreneur.fr/academie/gestion-auto-entreprise/tva/comment-faire-declaration-tva

La différence se situe juste dans la fréquence des déclarations ? (annuelle vs mensuelle)

Pour le logiciel, que conseillez-vous ? Est-ce qu'une solution type facture.net peut suffire ?

Comment savoir si je dois prendre une RC Pro ?

minhnim

40 Messages

actif
25/10/2021 à 21:50

La fréquence mensuelle est très contraigante (12 déclarations par années, il faut déclarer tous les mois) au lieu de 2 acomptes + 1 récapitulatif. Sachant qu'au delà d'un seuil de 15k€ TVA, vous ne pouvez pas rester en régime simplifié dès l'année qui suit le dépassement.

Comme tout sort d'assurance (assurance d'habitation par ex.), la question est plutôt: est-ce que je peux assumer tout les pépins qui peuvent arriver si vous n'avez pas de RC (ça peut arriver à la vie pro comme cela peut arriver à votre maison). La réponse est donc plutôt oui, le problème arrive rarement mais s'il arrive, votre entreprise peut couler facilement et/ou est perdue dans les paperasses ou dans les batailles juridiques..

ME depuis 01/2019

ato

19 Messages

discret
25/10/2021 à 22:38

Merci encore pour les réponses, on avance :)

Quel aléa pourrait couvrir la RC Pro par exemple ?

ato

19 Messages

discret
25/10/2021 à 22:40

Je suis également preneur de conseils pour le logiciel de devis/facturation/gestion, si je me lance à plein temps, il est probable que je passe en SASU ou EURL par la suite, je n'ai pas encore étudié la question (j'ai le temps), mais l'idée serait de prendre un logiciel et ne pas en changer.

philippe78

30 Messages

actif
26/10/2021 à 12:25

Pour la tva les impots m'avais répondu
tu le demande soit à :
la création de l'entreprise
en fin dannée pour l'année d'apres
automatiquement au depacement du seuil c'est à toi de calculer quand de la re facturée au client puis reversé à l'état...

ato

19 Messages

discret
28/10/2021 à 18:41

Concernant la TVA, au niveau des démarches, si j'ai bien compris, je dois :
- recalculer les montants du mois du dépassement du seuil
- demander un numéro de TVA communautaire (demande que je peux anticiper éventuellement ?)

Autre chose ? une quelconque démarche de changement de régime de TVA, ou bien est-ce automatique ?

minhnim

40 Messages

actif
28/10/2021 à 18:56

ato a écrit :Concernant la TVA, au niveau des démarches, si j'ai bien compris, je dois :
- recalculer les montants du mois du dépassement du seuil
- demander un numéro de TVA communautaire (demande que je peux anticiper éventuellement ?)

Autre chose ? une quelconque démarche de changement de régime de TVA, ou bien est-ce automatique ?
- Ajoutez le numéro de TVA et la taxe TVA dans la facture.
- La TVA récoltée ne vous appartient pas, c'est un fait mais il y a des entrepreneurs qui sont à court d'agent dans la trésorie pour payer la TVA à l'Etat
- Notez bien les dates limite de déclaration (d'acomptes, récapitulatif ou mensuelle), même une journée de retard de déclaration peut vous coûter 5-10% de la somme TVA à restituer.

Le changement de régime n'est pas automatique pour ma part, j'ai dû envoyer un mél aux impôts qui fait le changement nécessaire après (ils ont pris un mois pour répondre à cette demande de changement)

ME depuis 01/2019

ato

19 Messages

discret
28/10/2021 à 19:37

Oui, j'ai bien noté et compris que je devais reverser la TVA.

Concernant la gestion justement, auriez-vous un logiciel à recommander (en MP si vous voulez) qui gère bien cet aspect : calcul des montants à reverser, rappel des dates (quoique se rappeler de 2-3, ça devrait aller)

Est-ce que je peux anticiper ces démarches, par exemple le mois précédent le dépassement faire :
- activation du compte pro
- demande du numéro de TVA intercommunautaire
- choix du régime simplifié d'imposition

minhnim

40 Messages

actif
28/10/2021 à 21:58

Malheuresement, je ne peux pas répondre sur la question de logiciel ME, il y a un petit sujet récent sur ce forum:

https://www.freelance-info.fr/forum/freelance_25606.html

Je ne connais très récemment qu'il faut passer par un logiciel de comptable dédié pour la ME quand l'on sort de la franchise de TVA. C'est trop tard, je vais fermer ME dans un mois.

(J'ai donc tout tenu dans un fichier xls avec colonne TVA séparée)

Pour les rappels, j'ai mis simplement des dates (qui sont connus à l'avance) dans le calendrier (comme Google calendar) avec 3-4 rappels pour chaque.

Pour l'anticipation, j'ai fait comme vous avez dit.
- L'activation du compte pro: j'ai fait très tôt, quelques semaines après l'ouverture de l'entreprise, et l'activation a pris quelques semaines après la demande (courrier de mot de passe perdu). 
- j'ai demandé numéro de TVA quelques jours avant le mois de dépassement par messagerie et ils m'ont répondu 10 jours après. (C'est vraiment aléatoire le messagerie du compte pro, parfois, ça prend quelques jours pour avoir la réponse, parfois, plus d'un mois)
- Il me semble que le régime par défault est simplifié, (je n'ai pas mentionné dans la demande et c'est ce régime qui est choisi). Pour être sûr, il vaut mieux demander explicitement.

ME depuis 01/2019

LyesIZA

9 Messages

nouveau
28/10/2021 à 23:18

Bonjour, 

@ato,
si vous travaillez uniquement avec des clients professionnels, il serait peut-être plus intéressant de collecter la TVA dès le 1er janvier 2022, ainsi dans ce cas il faut opter pour un régime de TVA avant le 31/12/2021, en effet dans l'un de vos messages vous indiquez vouloir démarrer à plein temps début 2022 (vous pouvez confirmer ce point avec votre SIE).

Vous aurez également la possibilité de déduire la TVA sur certains achats professionnels.

Concernant les démarches, il faut compter un délai minimum de 15 jours entre la création et l'activation du compte PRO (vous allez recevoir un mot de passe par voie postale afin d'activer votre compte )  https://www.impots.gouv.fr/portail/professionnel/le-mode-simplifie

A vérifier que le compte bancaire dédié à votre activité accepte bien les mandats de prelevement SEPA B2B

Lyes

ato

19 Messages

discret
29/10/2021 à 08:03

@LyesIZA
Merci pour votre réponse détaillée.

En effet j'avais songé à passer au régime de TVA dès début 2022 pour déduire certains achats, être au clair sur le logiciel de gestion etc... Je vais probablement dépasser assez rapidement le seuil de toute façon...

D'ailleurs, est-il vrai que si on dépasse le seuil de 15k€ de TVA à reverser, on ne peut déclarer qu'au régime réel normal ?
Je vais probablement dépasser ce seuil en 2022, est-ce pertinent que je commence à déclarer sous ce régime dès début 2022 (même si j'ai 0 en janvier) ?

Vous avez bien fait de préciser pour la banque, j'avais ouvert un compte "business" (qui n'a de business que le nom) chez N26 et après vérification, les prélèvements SEPA B2B ne sont pas supportés, je vais devoir changer.
Pour la culture générale, le prélèvement SEPA B2B, c'est ce qui sera utilisé pour reverser la TVA à l'Etat ?

Merci encore.

LyesIZA

9 Messages

nouveau
29/10/2021 à 21:27

@ato,

Si on dépasse le montant 15000€ de TVA en 2022, on doit obligatoirement basculer en régime réel normal en 2023 

Pour 2022, normalement il y a une tolérance pour la 1ere année (n'hésitez pas à confirmer ce point avec votre SIE), ainsi vous avez le choix entre :

- régime réel simplifié (appliqué de plein droit)
- régime réel normal

Sinon pour le choix entre les deux régimes, comme l'a indiqué @minhnim vous aurez plus de contraintes/obligation si vous optez pour le régime normal !  

Concernant le mandat SEPA B2B, il sera nécessaire pour le paiement des impôts autoliquidés (TVA, impôt sur les sociétés, CVAE, ...).

Lors de l'étape d'activation de votre compte impôt PRO (suite à la réception du mot de passe), vous aurez besoin d'indiquer les coordonnées du compte bancaire associé à votre activité(IBAN+BIC).

Pour le choix de votre prochaine banque, prenez en considération les frais cachés (commission de mouvement, ...)

ato

19 Messages

discret
30/10/2021 à 08:54

D'accord donc on commence à récolter la TVA au moment du dépassement mais on ne change de régime de TVA uniquement l'année qui suit le dépassement ? Je vais confirmer tout cela avec mon SIE.

Je suis en train de regarder pour changer de banque, notamment du côté des 2 principales néo-banques françaises dédiées aux pros.
Si j'ai bien compris, elles permettent toutes les deux de faire une "compta simplifiée", aident à la gestion de la TVA (calculs etc...).

Je comprends qu'en étant actuellement en ME, cela suffit, vous confirmez ? Pas besoin de logiciel de comptabilité en particulier à ce stade ?

Le jour où mon statut doit évoluer (EURL ou SASU...) il faudra changer d'abonnement auprès de la banque et passer par un expert comptable. J'ai vu que l'on pouvait donner accès aux opérations bancaires à son comptable justement, donc là j'anticipe un peu, mais même question, aurais-je besoin d'un logiciel de comptabilité en plus ou bien tout sera géré par l'EC (éventuellement, j'aurais des fichiers à lui envoyer).

Même si le changement de statut n'interviendrait qu'en 2024, je préfère anticiper et que tout soit clair pour éviter de changer de banque etc...

minhnim

40 Messages

actif
30/10/2021 à 09:38

ato a écrit :D'accord donc on commence à récolter la TVA au moment du dépassement mais on ne change de régime de TVA uniquement l'année qui suit le dépassement ? Je vais confirmer tout cela avec mon SIE.


 

Oui, vous devez basculer le régime (du régim simplifié à régime normal) l'année qui suit le dépassement (si vous êtes en régime simplifié en 2022 et vous récoltez plus de 15K€ en 2022, vous devez faire le basculement en 2023 par demande au fisc dans les 6 premiers mois de 2023, la bascule n'est pas automatique et le fisc tolère un mois de retard après la déclaration récapitulative (donc, jusqu'au juin 2023) 
Je suis en train de regarder pour changer de banque, notamment du côté des 2 principales néo-banques françaises dédiées aux pros.
Si j'ai bien compris, elles permettent toutes les deux de faire une "compta simplifiée", aident à la gestion de la TVA (calculs etc...).

Je comprends qu'en étant actuellement en ME, cela suffit, vous confirmez ? Pas besoin de logiciel de comptabilité en particulier à ce stade ?

Shine donne des informations très basique et une comptabilité très basique, elle n'aide pas à la gestion de la TVA, et ça a buggé au moins deux fois sur les estimations de cotisations pour moi (l'estimation fonctionne correctement la plupart du temps) . Elle ne donne pas un dashboard pour savoir combien de TVA nous devons restituer à l'Etat, c'est donc risqué de se baser sur la compta simplifiée de Shine. Elle permet parcontre d'exporter et/ou d'intégrer dans un logiciel de compta.
Le jour où mon statut doit évoluer (EURL ou SASU...) il faudra changer d'abonnement auprès de la banque et passer par un expert comptable. J'ai vu que l'on pouvait donner accès aux opérations bancaires à son comptable justement, donc là j'anticipe un peu, mais même question, aurais-je besoin d'un logiciel de comptabilité en plus ou bien tout sera géré par l'EC (éventuellement, j'aurais des fichiers à lui envoyer).

Même si le changement de statut n'interviendrait qu'en 2024, je préfère anticiper et que tout soit clair pour éviter de changer de banque etc...

Le jour de changement de statut, vous devez fermer la ME et ouvir un EURL, ce n'est ni la même forme ni le même statut, ce n'est donc pas le même compte bancaire pour les deux entreprises. Normalement, votre EC utilise son propre outil et vous permet peut-être de visualiser et/ou saisir vous-même.

ME depuis 01/2019

ato

19 Messages

discret
30/10/2021 à 09:47

Ok, donc au moment du passage, je devrai fermer le compte bancaire pour en ouvrir un autre avec la formule adaptée.

Et donc pour la compta, un logiciel comme Quickbooks, Henrri ou encore Gest4u est recommandé ? Quitte à l'abandonner si par la suite, je passe par l'outil de mon EC ?

hmg

26351 Messages

Grand Maître
30/10/2021 à 09:48

Bonjour,

Attention : quand le micro est assujetti à tva, il faut tenir une comptabilité sur un logiciel agréé garantissant d'émettre un FEC selon les règles.

Ce qui est simplifié est le contenu de la comptabilité et certaines imputations. Pas la peine dans ce cadre de suivre toutes les dépenses sans tva par exemple ou d'imputer certains mouvements n'impactant pas la tva.

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

ato

19 Messages

discret
30/10/2021 à 10:02

Oui, j'avais bien noté ce point, merci.

Donc si je comprends bien, au moment de passer en EURL ou SASU, en résumé il faudra changer de compte et de logiciel de compta ?

htnfr

1029 Messages

impliqué
30/10/2021 à 11:16

Changer de compte: oui, ce n'est plus le même titulaire
Changer de logiciel de compta: Non, on démarre une nouvelle compta pour la nouvelle entité, en fermant l'ancienne.

ato

19 Messages

discret
30/10/2021 à 11:27

Ok donc potentiellement, le logiciel de compta ça peut être un choix pérenne
Si vous avez des suggestions (en MP éventuellement), je suis preneur.
J'ai vu des formules autour de 15-25€/mois

ato

19 Messages

discret
31/10/2021 à 11:52

Pour tout ce qui est récupération de TVA sur les coûts d’exploitation (abonnement internet et téléphonie etc....), est-ce que le paiement doit être effectué avec son compte pro ? Ou bien cela peut-être fait sur le compte perso et il faut bien garder toutes les factures comme justificatif ?

Après j'ai du mal à évaluer si cela vaut la peine pour les sommes récupérées (on parle de 300-400 euros par an ici) de faire les déclarations etc (mais c'est peut-être assez simple si on a le bon outil)

minhnim

40 Messages

actif
31/10/2021 à 12:38

Le plus importants est d'avoir le même nom d'entreprise sur la facture (votre nom dans le cas de ME). Je préfère de passer par le compte d'entreprise si possible.

Après, ce n'est pas 300-400€ si vous ne parlez que d'abonnement internet et téléphonie. Le TVA est environ 20% de HT, pour 300-400€ TTC, vous avez environ 50-60€ de TVA récupérable PAR AN, environ +/- 1h de votre taux horaires (à condition que tout peut être passé en charge de l'entreprise, certains contrôleurs vont rétoquer que vous avez un usage mixte == une baisse de somme récupérable..).

En régime normal, vous avez 12 déclarations CA3 à remplir (c'est une ligne dans cette déclaration) et 12 lignes dans votre logiciel de comptabilité à tenir. C'est assez simple, le plus compliqué que j'ai trouvé est de se souvenir de calculer et déclarer cette somme et parfois, vous n'avez que des TVA récupérables dans un mois (il n'y a pas d'encaissement), du coup il faut reporter cette somme pour le CA3 suivant.

A vous de voir si ça vaut la peine.

D'ailleurs, certains charges n'ont pas de TVA, ça ne vaut pas le coup de passer en compte bancaire d'entreprise pour éviter des lignes inutiles (sauf si vous voulez maîtriser les charges de l'entreprise)

ME depuis 01/2019