100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Renégocier TJM sans avoir signer ?

Membre-02559820

13 Messages

discret
04/11/2021 à 23:11

Bonjour à tous,

J'ai accepté avec le commercial de me vendre à un TJM de 350 sauf que j'ai commencé la mission depuis une semaine et je n'ai toujours pas signé le contrat. J'ai demandé au client et je suis vendu à un TJM de 428.

Sachant ça j'aimerais renégocier mon TJM avec le commercial sinon je ne signe pas le contrat, de combien est-ce que je peux monter ? 400 TJM ?

Que pensez-vous de ma pratique ? Sachant que je compte aussi rajouter une clause qui me permet d'augmenter mon TJM au cours de la mission (car elle peut durer 2 ans)

Merci beaucoup pur vos retours

A bientôt

Krimomel

8 Messages

nouveau
04/11/2021 à 23:51

Salut,

tu n'arriveras jamais à 400 si tu es vendu à 428 euro. La société qui te porte prend 20% qui est en général une moyenne pour une ESN. Tu aurais peut être la possibilité à ce qu'il baisse au max a 15% et donc gagner 10 à 15 euro en plus.
Au delà ça ne sera pas viable pour la société... même si c'est une mission longue

htnfr

1029 Messages

impliqué
05/11/2021 à 10:57

Tu as déjà commencé la mission sans signer le contrat, tu risques donc de travailler pour rien.
Tu es dans une mauvaise position: c'est déjà compliqué pour pouvoir avoir un contrat correct, donc peu d'espoir pour la négociation de TJM. Peut-être tu peux gagner 10 ou 15€ comme dit Krimomel, en étant prêt à partir de la mission (donc travailler pour rien pendant 1 semaine).
Mon conseil: il ne faut pas tarder à boucler la situation, 1 semaine sans contrat, c'est déjà beaucoup,

Freelance91

2033 Messages

Grand Maître
05/11/2021 à 11:46

La priorité pour vous est d'avoir un contrat sinon la SSII pourrait ne pas vous payer.

Ensuite 20% de commission est dans les "normes" en France, quand c'est la SSII qui trouve la mission.

Proxima

40 Messages

actif
05/11/2021 à 11:54

Bonjour,

je confirme tout ce qui a été dit. le mieux est signer rapidement et commencer a prospecter dans 6 ou 9 mois pour avoir un meilleur TJM.
une fois qu'on accepte un deal c est compliqué de changer d'avis sauf à etre pret à renoncer a la mission.
Quand est en mission, on se dit toujours que "l intermediaire se gave pour rien"...

Gazole

99 Messages

très actif
05/11/2021 à 14:21

Et si ça se trouve, la SSII a tablé 428 parce que tu as proposé 350. Si tu avais demandé plus elle aurait tablé plus. Du coup c'est un peu déloyal (m'enfin bon... tu es structurellement autant une SSII que la SSII qui te porte l'est).

Si tu veux rajouter une clause, il faut aussi qu'elle valide, hein. C'est un contrat, c'est bipartite, tu peux très bien proposer ce contrat, comme elle peut très bien refuser...

Freelance depuis septembre 2015 - 8 ans de prestation en SSII auparavant.
EURL à l'IS.

_lael

765 Messages

impliqué
05/11/2021 à 16:45

Krimomel a écrit :Salut,

tu n'arriveras jamais à 400 si tu es vendu à 428 euro. La société qui te porte prend 20% qui est en général une moyenne pour une ESN. Tu aurais peut être la possibilité à ce qu'il baisse au max a 15% et donc gagner 10 à 15 euro en plus.
Au delà ça ne sera pas viable pour la société... même si c'est une mission longue

 
Je me permets de corriger le terme "viable" qui n'est pas du tout adapté et même erroné.
Dans l'absolue, dans la plupart des cas, placer un freelance est "viable" à partir de seulement 2-4% de marge.

Du coup la bonne formulation et pour rester politiquement correct ce serait plutôt : "Un taux de commission inférieur n'est pas en adéquation avec les objectifs de rentabilité de la société".

Après on sait tous où finit cet argent.
Dans la poche des divers intermédiaires qui parasitent le systeme en verrouillant les missions et s'imposant en intermédiaires indispensable alors qu'ils n'ont strictement aucune valeur ajoutée la plupart du temps.

Membre-02559820

13 Messages

discret
05/11/2021 à 22:51

Merci pour vos retours.

J'ai noué un bon feeling avec le client et il a peur que je parte.

Ensuite le commercial a le choix entre réduire sa marge de quelques % ou la réduire de 100% car il n'a personne dans son staff pour me remplacer et je le sais. A sa place je préfèrerais garder une bonne relation avec le client et prendre des miettes plutôt que tout perdre.

Moi je le sens bien et je suis prêt à refuser le contrat de toute façon.

Je vais aller chercher les 400.

htnfr

1029 Messages

impliqué
06/11/2021 à 10:01

Tant mieux si tu arrives. On attend ton retour sur la négociation.

Freelance91

2033 Messages

Grand Maître
06/11/2021 à 10:04

Membre-02559820 a écrit :Merci pour vos retours.

J'ai noué un bon feeling avec le client et il a peur que je parte.

Ensuite le commercial a le choix entre réduire sa marge de quelques % ou la réduire de 100% car il n'a personne dans son staff pour me remplacer et je le sais. A sa place je préfèrerais garder une bonne relation avec le client et prendre des miettes plutôt que tout perdre.

Moi je le sens bien et je suis prêt à refuser le contrat de toute façon.

Je vais aller chercher les 400.
Au contraire, le commercial va se dire que vous vous sentez bien dans cette entreprise et que vous n'allez pas partir, donc il ne lâchera rien.

Si vous partez le commercial dira au client que c'est de votre faute et ramènera quelqu'un d'autre et pas sûr qu'ils vous paient la prestation déjà effectuée, puisque vous n'avez pas de contrat !

Membre-02559820

13 Messages

discret
06/11/2021 à 10:41

Freelance91 a écrit :
Membre-02559820 a écrit :Merci pour vos retours.

J'ai noué un bon feeling avec le client et il a peur que je parte.

Ensuite le commercial a le choix entre réduire sa marge de quelques % ou la réduire de 100% car il n'a personne dans son staff pour me remplacer et je le sais. A sa place je préfèrerais garder une bonne relation avec le client et prendre des miettes plutôt que tout perdre.

Moi je le sens bien et je suis prêt à refuser le contrat de toute façon.

Je vais aller chercher les 400.
Au contraire, le commercial va se dire que vous vous sentez bien dans cette entreprise et que vous n'allez pas partir, donc il ne lâchera rien.

Si vous partez le commercial dira au client que c'est de votre faute et ramènera quelqu'un d'autre et pas sûr qu'ils vous paient la prestation déjà effectuée, puisque vous n'avez pas de contrat !
Je ne me sens pas particulièrement bien, c'est moi qui a fait l'erreur de dire 350 plutôt que 400 (première mission sortie de diplome je ne connaissais pas bien les tarifs). Je suis près à partir en cas d'echec des négociations et le commercial va le comprendre :)

Pour le contrat vous avez raison c'est un vrai risque mais il est déjà signé entre le commercial et le client, si jamais j'ai déjà un avocat qui pourra se charger de poursuivre le commercial.

Je n'y connais rien mais pour moi le commercial prend aussi un énorme risque juridique au regard du droit du travail etant donné que je travaille comme prestataire chez son client sans contrat écrit.

resosyst

41 Messages

actif
06/11/2021 à 11:29

en tant qu'independant, vous n'etes pas sous le regime juridique  du droit du travail

Freelance91

2033 Messages

Grand Maître
06/11/2021 à 12:54

Pour le contrat vous avez raison c'est un vrai risque mais il est déjà signé entre le commercial et le client, si jamais j'ai déjà un avocat qui pourra se charger de poursuivre le commercial.
Je n'y connais rien mais pour moi le commercial prend aussi un énorme risque juridique au regard du droit du travail etant donné que je travaille comme prestataire chez son client sans contrat écrit.
Détrompez-vous, sans contrat entre VOUS et la SSII, celle-ci peut ne pas vous payer et ça n'a rien à voir avec le droit du travail ( vous n'êtes pas salarié ).

Et prendre un avocat pour réclamer vos factures sera long, fastidieux et coûteux. Il faudra en outre prouver la prestation et surtout le prix de celle-ci.

Membre-02559820

13 Messages

discret
07/11/2021 à 17:41

Effectivement merci pour ces précisions !

da23ad

227 Messages

impliqué
07/11/2021 à 20:26

Pour un débutant entant que freelance, j'apprécie votre état d'esprit. Vous défendez vos intérêts et ne vous faites pas le défenseur des SSII et des commerciaux. Je vous tire mon chapeau.

code38

356 Messages

impliqué
08/11/2021 à 09:10

@Membre-02559820
Je ne sais pas si ça a avancé côté contrat mais comme il vous a été conseillé de façon quasi unanime au début, l'important est de sécuriser votre mission, si vous y tenez.

Vous êtes juste diplômé, vous obtenez une mission qui vous convenait, le contact avec le client est bon (pour l'instant), votre intermédiaire prend 18% de marge ... J'ai envie de dire, quel est le problème ?

Vous dites :

Ensuite le commercial a le choix entre réduire sa marge de quelques % ou la réduire de 100% car il n'a personne dans son staff pour me remplacer et je le sais. A sa place je préfèrerais garder une bonne relation avec le client et prendre des miettes plutôt que tout perdre.
Attention, vous êtes neuf et vous commencez déjà à vous perdre en suppositions et stratégie au jugé ... Vous supposez des choses comme ce que préfèrerais la SSII. Et vous rentrez d'emblée dans un rapport de force.

Pensez à votre activité, ce que vous allez découvrir dans cette mission, plutôt que de vous battre pour le bout de gras ... ou en réclamant que la SSII baisse sa marge à 7% ... en revenant sur ce qui a été convenu et cela après le démarrage de la mission ?? Il y a une infime chance que cela passe et vous êtes prêt à prendre le risque ... c'est vous qui voyez.

da23ad

227 Messages

impliqué
09/11/2021 à 10:18

code38 a écrit :@Membre-02559820
Je ne sais pas si ça a avancé côté contrat mais comme il vous a été conseillé de façon quasi unanime au début, l'important est de sécuriser votre mission, si vous y tenez.

Vous êtes juste diplômé, vous obtenez une mission qui vous convenait, le contact avec le client est bon (pour l'instant), votre intermédiaire prend 18% de marge ... J'ai envie de dire, quel est le problème ?

Vous dites :
Ensuite le commercial a le choix entre réduire sa marge de quelques % ou la réduire de 100% car il n'a personne dans son staff pour me remplacer et je le sais. A sa place je préfèrerais garder une bonne relation avec le client et prendre des miettes plutôt que tout perdre.
Attention, vous êtes neuf et vous commencez déjà à vous perdre en suppositions et stratégie au jugé ... Vous supposez des choses comme ce que préfèrerais la SSII. Et vous rentrez d'emblée dans un rapport de force.

Pensez à votre activité, ce que vous allez découvrir dans cette mission, plutôt que de vous battre pour le bout de gras ... ou en réclamant que la SSII baisse sa marge à 7% ... en revenant sur ce qui a été convenu et cela après le démarrage de la mission ?? Il y a une infime chance que cela passe et vous êtes prêt à prendre le risque ... c'est vous qui voyez.
Si je peux me permettre , pourquoi prenez vous le parti de la SSII en rabaissant le consultant en disant qu'il est junior et que par conséquent il devrait s'estimer heureux ? (c'est ce que vous semblez sous entendre en tout cas)

Il a clairement dit qu'il était pres à refuser le contrat s'il n'obtenait pas un TJM à 400€. Après tout, il est le seul à connaitre sa valeur et il est le seul à déterminer le TJM qu'il souhaite, non ?
Vraiment je ne comprendrais jamais cet état d'esprit de certains indépendants qui systématiquement prennent le parti de la SSII..... Et de toute façon, OUI c'est unn rapport de force... ça l'est toujours.

Quand un commercial vous appelle et vous demande votre TJM, c'est un rapport de force....Quand il vous dit que c'est une mission longue et que par conséquent vous devriez baisser votre TJM, c'est un rapport de force.... Quand il vous dit "monsieur j'ai une mission interessante pour vous", c'est un rapport de force.... Quand il vous appelle par votre prénom pour instaurer une certaine familiarité (chose qu'il ne ferait JAMAIS s'il appelait un client), c'est un rapport de force....Quand il refuse de vous donner le nom du client et parfois même la ville , c'est un rapport de force....

Un indépendant se doit de défendre SES INTERETS, car personne ne le fera à sa place !

Freelance91

2033 Messages

Grand Maître
09/11/2021 à 10:22

Je ne défends surtout pas les SSII, je lui ai juste dit que sa priorité est de signer un contrat et qu'il n'est malheureusement pas en position de force pour négocier une augmentation de TJM.

Maintenant il peut aller à la confrontation et il verra ce que ça va donner.

da23ad

227 Messages

impliqué
09/11/2021 à 10:31

Freelance91 a écrit :Je ne défends surtout pas les SSII, je lui ai juste dit que sa priorité est de signer un contrat et qu'il n'est malheureusement pas en position de force pour négocier une augmentation de TJM.

Maintenant il peut aller à la confrontation et il verra ce que ça va donner.
Il n'a pas encore signé le contrat ET il a été retenu par le client ET il est pres à refuser le contrat s'il n'obtient pas ce qu'il souhaite.... Il faudrait quoi de plus d'après vous pour que vous le considériez en position de force ?

Freelance91

2033 Messages

Grand Maître
09/11/2021 à 10:42

S'il part :
1 - la SSII peut ne pas le payer puisqu'il n'y a aucun contrat signé
2 - la SSII peut le laisser partir et trouver quelqu'un d'autre, un junior se remplace plus facilement qu'un expert ou un senior.

Donc, NON, il n'est pas en position de force.

da23ad

227 Messages

impliqué
09/11/2021 à 11:22

Freelance91 a écrit :S'il part :
1 - la SSII peut ne pas le payer puisqu'il n'y a aucun contrat signé
2 - la SSII peut le laisser partir et trouver quelqu'un d'autre, un junior se remplace plus facilement qu'un expert ou un senior.

Donc, NON, il n'est pas en position de force.
Vous ne répondez pas à la question. D'autre part, il est assez "drôle" de voir que vos phrases commencent systématiquement par "la SSII"....

1 - la SSII peut ne pas le payer puisqu'il n'y a aucun contrat signé:
>> Ce n'est pas la préoccupation du consultant. Sa préoccupation est d'obtenir un TJM de 400€. Et en cela, le fait de ne pas avoir encore signé de contrat est un avantage.

2 - la SSII peut le laisser partir et trouver quelqu'un d'autre, un junior se remplace plus facilement qu'un expert ou un senior.
>> Le consultant a clairement indiqué qu'il était près à refuser le contrat... ce qui signifie qu'il est déterminé à aller jusqu'au bout du rapport de force et qu'il est parfaitement conscient de ce qu'il risque. A partir de là, il n'a absolument aucune raison de craindre d'être remplacé. D'ailleurs un consultant est remplaçable, mais unn client aussi est remplaçable.

cifer

183 Messages

impliqué
09/11/2021 à 11:32

Bonjour à tous,

Je pense aussi que c'est une erreur stratégique de renogocier le TJ avant la signature du contrat. 
> risque important de ne pas se faire payer les jours préstés en cas d'échec => résultat des courses en cas d'échec :pas de TJ à 400€, plus de mission et perte de x jours de prestation. Pire scénario ever. 

Scénario qui me semble le plus solide: 
- sécuriser la signature du contrat
- ensuite évoquer avec la SSII la marge jugée trop importante et le voeux de renogociation
- en fonction de la réponse de la SSI 
> si SSI OK, c'est gagné
> si SSI KO, temporiser, trouver une autre mission et partir => pas de perte financière inutile. 

Autre chose : si le client est satisfait après quelques temps de prestation, il sera d'autant plus facile de négocier avec la SSII car le remplacement sera plus compliqué (étant donné que le client voudra vous garder) 

C'est parfois compliqué quand on est frusté, mais la patiente paye souvent

Gazole

99 Messages

très actif
09/11/2021 à 11:37

Allons du calme, pétez-tous un bon coup, respirez un gros bol d'air, mais évitez de faire ça à une seconde d'écart dans une petite pièce fermée 

Le plus important c'est qu'on sache tous que la négociation, c'est avoir un pied dedans et un pied dehors. Le pire qui puisse arriver c'est quoi ? Trouver une mission mieux payée ? Ou être moins bien payé chez un client qu'on aime bien ? Il n'y a pas mort d'homme.

Accepter le risque que tout capote et n'aboutira à rien est le plus important. Trop d'indépendants (pas forcément des juniors) pensent que tout leur est acquis et qu'il y a zéro risque.

Freelance depuis septembre 2015 - 8 ans de prestation en SSII auparavant.
EURL à l'IS.

Freelance91

2033 Messages

Grand Maître
09/11/2021 à 11:45

da23ad a écrit : >> Ce n'est pas la préoccupation du consultant. Sa préoccupation est d'obtenir un TJM de 400€. Et en cela, le fait de ne pas avoir encore signé de contrat est un avantage.
Il a déjà commencé la prestation, s'il commence déjà à négocier et veut partir, la SSII peut très bien ne pas le payer ( pas de contrat, pas de chocolat ).
da23ad a écrit : >> Le consultant a clairement indiqué qu'il était près à refuser le contrat... ce qui signifie qu'il est déterminé à aller jusqu'au bout du rapport de force et qu'il est parfaitement conscient de ce qu'il risque. A partir de là, il n'a absolument aucune raison de craindre d'être remplacé. D'ailleurs un consultant est remplaçable, mais unn client aussi est remplaçable.
Il peut tenter le coup mais seulement après avoir sécurisé le paiement des jours déjà prestés, via un contrat.

da23ad

227 Messages

impliqué
09/11/2021 à 15:41

Freelance91 a écrit :
da23ad a écrit : >> Ce n'est pas la préoccupation du consultant. Sa préoccupation est d'obtenir un TJM de 400€. Et en cela, le fait de ne pas avoir encore signé de contrat est un avantage.

 
Il a déjà commencé la prestation, s'il commence déjà à négocier et veut partir, la SSII peut très bien ne pas le payer ( pas de contrat, pas de chocolat ).
da23ad a écrit : >> Le consultant a clairement indiqué qu'il était près à refuser le contrat... ce qui signifie qu'il est déterminé à aller jusqu'au bout du rapport de force et qu'il est parfaitement conscient de ce qu'il risque. A partir de là, il n'a absolument aucune raison de craindre d'être remplacé. D'ailleurs un consultant est remplaçable, mais unn client aussi est remplaçable.

 
Il peut tenter le coup mais seulement après avoir sécurisé le paiement des jours déjà prestés, via un contrat.
Le contrat signé n'est pas toujours nécessaire pour exiger le paiement. C'est plus simple avec, mais ce n'est pas indispensable.
Le consultant peu apporter des preuves qu'il est en prestation (email de soumission de la SSII du profil au client, email d'invitation à entretien, email prouvant que la mission a été commencée, CRA...etc...) et le client peut également témoigner du fait que le consultant est en prestation. D'ailleurs pour ne pas faire de vague avec le client final, les SSII ne s'amusent que très rarement à jouer à ce genre de jeux.