100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

SASU facturée par entreprise de portage ?

Membre-170116

1 Messages

nouveau
12/05/2022 à 09:11

Bonjour,

J'ai trouvé une mission récemment en freelance, par le biais d'une ESN.
Comme beaucoup, je me pose la question de l'arbitrage entre SASU et portage.

J'ai à minimat les 2 solutions suivantes: 
Prendre un salaire aisé en portage
Toucher l'ARE et monter une SASU à l'IR, pour prendre un dividende par an.

Mais cela ne me convient pas.
Je ne vois pas l'intérêt de cotiser autant à mon age, un salaire de 3K€ brut me suffit largement. J'ai encore 30 ans pour cotiser mes 10 meilleures années retraites.
Je ne préfère pas profiter du système bien que ce soit légal. 

J'ai demandé à l'ESN intermédiaire si c'était possible de faire 50% de mon TJM sur la société de portage et 50% sur ma SASU. Ils m'ont dit non, car le contrat avec l'entreprise de portage est basée sur un bon de commande. Mince !

Je me creuse la tête pour une autre solution.

Est-il légalement possible de créer une SASU et je facturerai 50% du CA la société de portage portage pour m'employer ?
Ainsi, j'aurais mes cotisations classiques et avec le reste, je le laisse sur la SASU pour me verser un dividende.

J'ai vu des sujets portage et micro entreprise intéressants, mais je n'ai pas trouvé la réponse à ma question. J'ai opté pour un régime SASU, mais je suis aussi OK pour partir sur le même modèle en autoentreprise.

Merci d'avance pour vos réponses,
Yo.

Yohann HADDAD
06 58 54 26 94
haddad.yohann@hotmail.fr
https://www.cdp-freelance.com/

Freelance91

2392 Messages

Grand Maître
12/05/2022 à 09:41

Il n'y a pas de dividendes en SASU à l'IR ( c'est une quote-part de résultat ).

Il y a 2 possibilités intéressantes :
SASU à l'IS + ARE
EURL/Auto-Entrepreneur/SASU à l'IR + Arce

Droopyann

982 Messages

impliqué
14/05/2022 à 08:08

Je trouve étonnant cette hésitation entre portage et SASU, surtout lorsque je lis vos propos qui laisse penser que la protection sociale vous importe peu.
Dans ce cas, micro ou EURL semblent être des solutions bien plus intéressantes.

Si vous avez une rupture conventionnelle avec votre employeur actuel, vous pouvez avoir l'ARCE sans que ce soit un abus du système. C'est juste une aide pour aider les créateurs d'entreprise. Elle permet de sécuriser le démarrage en vous donnant un petit confort financier.

Yann
EURL-IS depuis juillet 2019