100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Assiette de calcul des cotisations

PatriceG

1 Messages

nouveau
15/09/2005 à 18:12

Bonjour à tous,

Je suis toujours dans ma première année d'exercice d'indépendant.

Jusque là ça va....

Je veux provisionner mes charges sociales et impôts de l'année prochaine en me basant sur mes revenus de cette année. J'aime pas les mauvaises surprises...

J'ai donc demandé à mon expert comptable à m'aider à les calculer. Pour cela j'ai préparé un peu le travail et ai lister les montants :
1. CA (estimé en fonction des contrats en cours)
2. Charges diverses et variées (frais de representation, achats divers...)
=> 1 - 2 = benefice avant charges sociales
et puis après j'ai appliqué les pourcentages pour toutes les carges obligatoires qui vont bien (que j'ai trouvé de ci de là).

Mais mon problème reste l'assiette de calcul. En effet, j'ai pris comme assiette pour toutes mes cotisations obligatoires mon benefice avant charges sociales (sauf pour la CSG et RDS j'ai bien pris comme assiette
le benefice avant charges sociales + mes charges sociales obligatoires).

Mais mon expert comptable (et c'est là que j'ai un doute) m'a affirmé que l'assiette de calcul des cotisations est :
benefice avant charges sociales - charges sociales => Tres bizarre !

Elle m'a affirmé que le calcul était 'ré entrant', donc impossible à calculer avec Excel. On a vaguement essayer et on est tombé sur un résultat.

Mais je doute très sincèrement de la validité de ce résultat !!!!

Entre mon calcul à moi dans mon coin et le sien il ya 8000 euros d'ecart. Une paille !!!

Je pense quand même etre dans le vrai.

Je vous remercie grandement de votre aide la dessus.

Patrice

PS : pour la CIPAV (je suis prof liberale) j'ai lu que la cotisation etait par pallier de CA et la cotisation égale à 10% du pallier. QQ chose du genre, CA ou benef > 75000 euros => 7500 euros de cotisation.
J'ai mal lu ?

Merci

hmg

25586 Messages

Grand Maître
21/09/2005 à 11:34

Bonjour,

Le calcul est en effet difficile sur excel si l'on considère un calcul BIC (créances-dettes) puisque cela crée une référence circulaire.

La base de calcul des charges sociales intègre bien les charges sociales.

A court terme, en BNC, il y a décalage entre base et comptabilisation effective du montant à payer dans les comptes. Vous devez compter ce qui est effectivement payé. Il n'y a donc pas de référence circulaire. Par contre, si vous voulez raisonner à long terme, les difficultés de calcul sont les mêmes qu'en BIC.

Cordialement,

- HMG -
hmg_71@yahoo.fr

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.