100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Un cas concret - Des questions !

smath

2 Messages

nouveau
17/02/2006 à 18:20

Bonjour,

Je compte me lancer dans l'indépendance :
Consultant informatique, libéral, BNC, déclaration contrôlée, CA prévisionnel 75000€, inscription à un CGA.

La question essentielle est : combien d'argent va dans ma poche au final ?

Les informations sur le web me semble assez "éparpillées" : Urrsaf, Canam, CGAs, APCE......

1ere question déjà : le choix de l'entreprise est il judicieux (par rapport à l'EURL) sachant que je ne compte pas "m'agrandir", et que mes dépenses professionelles devraient être limitées.

Ensuite, questions charges, le simulateur de la CANAM me donne ceci :

Année 1, 2, 3, 4
Rbe 75000, 75000, 75000, 75000
Assurance Maladie 558, 4247, 7030, 2200
Retraite base pro. 538, 807, 5099, 4598
Retraite comp. oblig. 180, 720, 5040, 3600
Invalidité décès 228, 228, 228, 228
Alloc. familiales. 253, 2069, 5716, 3925
CSG non déduct. 112, 940, 2690, 2253
CSG déduct. 239, 1999, 5717, 4789
CRDS non déduct. 23, 196, 560, 469

Outre l'IR, que manque t-il ici ? La Taxe Pro (c'est de quel ordre ?)
Quel différence entre le RBE est le CA dans mon cas ?


Ensuite, au niveau de ce qui est déductible au titre des frais pro :
Je suis propriétaire de mon logement, remoursant un crédit. Peut-on comptabilier de quelque manière les frais liés à l'habitation (et donc, en partie, le lieu où j'exerce) en FP ?
Suis-je tenu, à ce propos, de réserver une partie de mon logement à mon activité ?

Je suppose pouvoir intégrer ma carte orange, mon forfait tél, mon forfait internet, en FP. Mais dans quelle mesure ? Quid de la TVA ?

Un autre exemple, je veux m'acheter un ordinateur portable à 1500€ : je l'achète TTC ? HT et je paye la TVA ensuite ?
Concernant l'"immobilisation", je n'ai pas encore tout saisi... Dans mon cas y serai-je soumis et qu'est ce que ca veut dire exactement ?

Quoi d'autre faire passer en FP ?

Et enfin, question TVA, c'est la chose que je maitrise le moins pour le moment...
:?:

Pour finir l'expert comptable : obligatoire ou pas ?

Merci d'avance...

hmg

25781 Messages

Grand Maître
17/02/2006 à 21:27

Bonjour,

> Consultant informatique, libéral, BNC, déclaration contrôlée, CA
> prévisionnel 75000€, inscription à un CGA.

AGA : association de gestion agréée (les CGA c'est pour les BIC)

> La question essentielle est : combien d'argent va dans ma poche
> au final ?

Cela dépend de beaucoup de facteurs.

> 1ere question déjà : le choix de l'entreprise est il judicieux (par rapport
> à l'EURL) sachant que je ne compte pas "m'agrandir", et que mes
> dépenses professionelles devraient être limitées.

Si votre résultat envisagé est important, vous pourriez avoir envie qu'une partie de votre CAHT ne soit pas assujetti à charges sociales. Dans ce cas, en EURL, vous pourrez lisser votre rémunération et avoir des dividendes une fois par an.

Mais cela n'est avantageux que si les montants sont importants pour que les surcoûts de gestion soient compensés par les économies.

Il y a aussi en EURL la responsabilité limitée, si un client ne vous paye pas et provoque votre dépôt de bilan, en EURL vous pourrez limiter les dégats.

> Ensuite, questions charges, le simulateur de la CANAM me donne ceci :
> Année 1, 2, 3, 4
> Rbe 75000, 75000, 75000, 75000

Rappel en BNC : Les charges sociales payées dans l'année entrent dans le RBE sur lequel les charges duent pour l'année seront ajustées.

Le RBE n'est pas le chiffre d'affaires.
RBE = résultat brut d'exploitation.

> Quel différence entre le RBE est le CA dans mon cas ?

Toutes les charges déductibles y compris les charges sociales.

> Ensuite, au niveau de ce qui est déductible au titre des frais pro :
> Je suis propriétaire de mon logement, remoursant un crédit. Peut-on
> comptabilier de quelque manière les frais liés à l'habitation (et donc,
> en partie, le lieu où j'exerce) en FP ?

Pour le local, ce n'est pas prudent. Car en cas de vente, vous auriez une plus value professionnelle dessus (assujettie à charges sociales) et e cas d'arrêt d'activité si le local vous appartient toujours, il y aura une plus value lors du retour dans votre patrimoine.

Par contre, les frais liés au local peuvent être pris en compte (électricité, eau...) pour la part professionnelle.

> Suis-je tenu, à ce propos, de réserver une partie de mon logement à
> mon activité ?

Non.

Mais comme l'activité n'est pas ambulante, l'administration prendra de toute façon une base pour la taxe professionnelle.

> Je suppose pouvoir intégrer ma carte orange, mon forfait tél, mon
> forfait internet, en FP. Mais dans quelle mesure ?

Normalement en pourcentage de l'utilisation professionnelle.

> Quid de la TVA ?

En BNC les factures sont à votre nom, si une TVA est déductible, elle l'est dans la même proportion que la charge.

> Un autre exemple, je veux m'acheter un ordinateur portable à 1500€ :
> je l'achète TTC ? HT et je paye la TVA ensuite ?

TTC.

Vous déduirez la TVA de votre TVA collectée ultérieure.

> Concernant l'"immobilisation", je n'ai pas encore tout saisi...
> Dans mon cas y serai-je soumis et qu'est ce que ca veut dire
> exactement ?

Une immobilisation est tout investissement de plus de 500 euros. Votre portable sera une immobilisation.

Une immobilisation correspond à un bien qui sera utilisé économiquement pendant plusieurs années. L'amortissement correspond à l'étallement de cette charge sur les années considérées.

> Quoi d'autre faire passer en FP ?

Difficile à dire sans connaître le fonctionnement de votre entreprise.

> Pour finir l'expert comptable : obligatoire ou pas ?

En BNC même inscrit dans une AGA, ce n'est pas obligatoire.

Vous devrez recourir à un EC seulement si vous décidez de ne pas vous prendre la tête avec votre comptabilité en apprenant un autre métier.

Cordialement,

- HMG -
hmg_71@yahoo.fr

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.