100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
 

Création d'une EURL : cas un peu particulier

vincentr

2 Messages

nouveau
15/05/2006 à 14:09

Bonjour,

Sur le point de créer une société, j'ai quelques questions car je pense que mon cas est assez particulier.

En effet, j'ai 23 ans, je suis actuellement demandeur d'emploi et je souhaite monter une société dans le domaine du développement web. L'activité consistera à créer des sites web et éventuellement en proposer l'hébergement et la maintenance. En plus de ça, j'aurai des revenus publicitaires de mes sites actuels, qui seraient alors gérés par ma future société.

Je suis en train de monter le projet "dans mon coin", je n'ai encore fait aucune démarche administrative, car je préfère d'abord être bien renseigné et évaluer la faisabilité et les risques...

1er point : j'administre quelques sites web pour lesquels j'ai des revenus publicitaires, actuellement déclarés à l'IR.

2ème point : je vis chez mes parents (pour le moment), donc je n'ai pas de logement à moi proprement dit. Biensûr, je souhaiterais y faire domicilier l'entreprise (en attendant de pouvoir m'installer) sans que mes parents courent un risque !

3ème point : je souhaite trouver un emploi (salarié) très prochainement car je sais que ma future société ne pourra pas me faire vivre dans un premier temps.

4ème point : je suis seul pour le moment, mais je compte bien m'associer avec d'autres personnes dans l'avenir pour faire grandir la société.

CA prévu pour le premier exercice : entre 8.000 et 12.000 euros.

Est-ce qu'une EURL dont je serais le gérant majoritaire est une solution possible ? Sinon, quelle autre structure monter compte tenu de toutes ces informations et contraintes ?
Évidemment, je souhaite que tout cela me coûte le moins cher possible (charges, cotisations...) pour que ça vaille le coup de travailler "en plus" de mon futur emploi.

À ce que j'ai compris, il y a au moins l'URSSAF, la retraite et la maladie à prévoir, mais je ne sais pas dans quelles proportions. J'espère juste ne pas avoir à payer plus que ce que la société me rapportera...

Est-il possible (ie. légal, sans risque) de ne pas percevoir de rémunération et de ne toucher que des dividendes en fin d'année ? Sachant que je disposerai en parallèle de ma rémunération de salarié.

J'ai beau essayer de me renseigner sur Internet, ce ne sont pas les sites qui manquent, mais j'ai vraiment l'impression que c'est le parcours du combattant pour créer une société (formalités, contraintes, etc). Bon, je suis motivé, c'est déjà ça !

Question subsidiaire : à combien s'élèvent (à peu près) les frais de constitution d'une entreprise comme celle-ci, car j'imagine que ce n'est pas gratuit...

Désolé pour ce message un peu long, et merci d'avance pour vos réponses et vos conseils !

hmg

25781 Messages

Grand Maître
15/05/2006 à 16:30

Bonjour,

> 1er point : j'administre quelques sites web pour lesquels j'ai des
> revenus publicitaires, actuellement déclarés à l'IR.

Cela devrait être déclaré dans une activité BIC.

> 2ème point : je vis chez mes parents (pour le moment), donc je n'ai
> pas de logement à moi proprement dit. Biensûr, je souhaiterais y faire
> domicilier l'entreprise (en attendant de pouvoir m'installer) sans que
> mes parents courent un risque !

La domiciliation peut être chez le gérant qu'il occupe ou non à titre onéreux le local.

> 3ème point : je souhaite trouver un emploi (salarié) très
> prochainement car je sais que ma future société ne pourra pas me
> faire vivre dans un premier temps.

Le cumul n'est pas impossible. Il faut préciser lors de l'embauche que comme vous avez une petite activité de publicité sur un site web, le contrat ne peut être exclusif.

> 4ème point : je suis seul pour le moment, mais je compte bien
> m'associer avec d'autres personnes dans l'avenir pour faire grandir la
> société.

LKors de l'association, une société sera préférable.

> CA prévu pour le premier exercice : entre 8.000 et 12.000 euros.

> Est-ce qu'une EURL dont je serais le gérant majoritaire est une solution
> possible ?

Possible, mais cher.

> Sinon, quelle autre structure monter compte tenu de toutes ces
> informations et contraintes ?

Une EI en BIC.

> Évidemment, je souhaite que tout cela me coûte le moins cher possible
> (charges, cotisations...) pour que ça vaille le coup de travailler "en
> plus" de mon futur emploi.

Surprenant, d'habitude les gens demandent à payer le maximum :)

> À ce que j'ai compris, il y a au moins l'URSSAF, la retraite et la maladie
> à prévoir, mais je ne sais pas dans quelles proportions. J'espère juste
> ne pas avoir à payer plus que ce que la société me rapportera...

Si vous avez 8 à 12000 euros, cela couvrira les charges sociales. De plus, si vous êtes en EURL à l'IS et salarié par ailleurs, vous pourrez avoir des montants réduits à payer.

> Est-il possible (ie. légal, sans risque) de ne pas percevoir de
> rémunération et de ne toucher que des dividendes en fin d'année ?
> Sachant que je disposerai en parallèle de ma rémunération de salarié.

Au démarrage oui.

Plus tard, il ne faut pas oublier :
- qu'un revenu non soumis à charges sociales ne permet pas de bénéficier des prestations et assurances correspondantes,
- qu'il y a de toute façon un minimum à payer,
- que l'ÎS à 33.1/3 rend moins attractif les dividendes,
- qu'en cas de contrôle URSSAF, un travail sans rémunérations à terme entraînera un redressement.

> Question subsidiaire : à combien s'élèvent (à peu près) les frais de
> constitution d'une entreprise comme celle-ci, car j'imagine que ce n'est
> pas gratuit...

Cela dépend du type d'entreprise. C'est plus cher en EURL qu'en individuel.

Quelques infos :
http://www.netpme.fr/creation-entreprise/463-creer-entreprise-quels-frais-premieres-annees.html

Cordialement,

- HMG -
hmg_71@yahoo.fr

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.

vincentr

2 Messages

nouveau
15/05/2006 à 18:13

Merci pour les réponses !

hmg a écrit :[quote:c412e0dbf1="vincentr"]Est-ce qu'une EURL dont je serais le gérant majoritaire est une solution possible ?
Possible, mais cher.[/quote]
Je suppose "cher à l'usage" (imposition...), plus que "cher à constituer" ?
hmg a écrit :Une EI en BIC.
J'y avais pensé mais je préférais l'aspect "responsabilité limitée" de l'EURL. Évidemment, je vais tout faire pour que ça marche, mais s'il y a un coup dur je ne voudrais pas y laisser ma chemise.
hmg a écrit :Si vous avez 8 à 12000 euros, cela couvrira les charges sociales.
"couvrira" signifie qu'il ne restera plus rien une fois les charges payées ? :shock:
hmg a écrit :De plus, si vous êtes en EURL à l'IS et salarié par ailleurs, vous pourrez avoir des montants réduits à payer.
Dans ce cas, faut-il être salarié [u:c412e0dbf1]avant[/u:c412e0dbf1] la création de la société ou bien ça n'a pas d'importance ?
hmg a écrit :Plus tard, il ne faut pas oublier :
- qu'un revenu non soumis à charges sociales ne permet pas de bénéficier des prestations et assurances correspondantes,
- qu'il y a de toute façon un minimum à payer,
- que l'ÎS à 33.1/3 rend moins attractif les dividendes,
- qu'en cas de contrôle URSSAF, un travail sans rémunérations à terme entraînera un redressement.
Ah, je ne savais pas qu'on ne pouvait pas volontairement travailler "gratuitement" ! ;)

Donc en gros, si j'ai bien compris, après paiement des charges sociales et de l'IS, il ne restera... plus rien ? Donc je vais travailler plus pour "pas gagner plus", pendant un petit moment ? :?

Merci !

hmg

25781 Messages

Grand Maître
15/05/2006 à 21:01

Bonjour,

> Je suppose "cher à l'usage" (imposition...), plus que "cher à
> constituer" ?

Les deux.

>> Une EI en BIC.
> J'y avais pensé mais je préférais l'aspect "responsabilité limitée" de
> l'EURL. Évidemment, je vais tout faire pour que ça marche, mais s'il y
> a un coup dur je ne voudrais pas y laisser ma chemise.

Quel type de coup dur ?

Rappels :
- En EURL, vous restez redevable des charges sociales (elles sont personnelles pas liées à l'entreprise).
- si la banque demande une caution, elle sera personnelle.

> "couvrira" signifie qu'il ne restera plus rien une fois les charges
> payées ?

Cela dépend des autres charges.

> Dans ce cas, faut-il être salarié avant la création de la société ou bien
> ça n'a pas d'importance ?

Plusieurs mois avant pour l'aide à la création. Mais sinon, le simple fait d'être salarié évite de payer le minimum maladie (seules les cotisations en porucentage sont demandées).

> Donc en gros, si j'ai bien compris, après paiement des charges sociales
> et de l'IS, il ne restera... plus rien ? Donc je vais travailler plus
> pour "pas gagner plus", pendant un petit moment ?

Oui et non.

Le fait d'avoir une activité apporte d'autres choses :
- prestige,
- frais mixtes,
- points retraites,
- liberté,
- légalisation des revenus.

Cordialement,

- HMG -
hmg_71@yahoo.fr

Cordialement,

- HMG - hmg_71@yahoo.fr
Expert comptable - Paris - www.hmgec.com
Pensez à regarder le contexte et la date des réponses. Elles ne s'appliquent pas toujours à tous les cas.