147 connectés     6 859 missions IT     17 863 CV récents
se connecter | s'inscrire
Tous les Forums La comptabilité, la gestion, les obligations légales




Recensement de toutes les charges/impots pour une EURL à l'I


Recensement de toutes les charges/impots pour une EURL à l'I

  
1 2  suiv
31/03/10 à 13:09
bmigette
Freelance
discret
Inscrit le 10 Mar 2010
Messages: 20
Bonjour à tous, je vais passer sous peu en EURL, et j'aurais quelques questions afin que mon budget soit béton.
J'ai fouillé un peu les posts et les articles par-ci par-là, mais je n'ai rien trouver jusqu'à présent faisant une synthèse claire de tout ce que l'on doit payer. J'ai bien vu des feuilles de calculs ou des estimations, mais cela ne m'aide pas beaucoup à faire la liste des charges/impôts.

J'ai quelques questions:
-l'IR sur les dividendes se fait en fonctions des mêmes taux de l'impôts sur le revenu, et donc par tranches de revenus (5.5, 14, 30, 40%) ? Oui
-Est-ce à l'entreprise de le payer, ou cela figure sur ma feuille d'imposition ? Impots personnels

-Actuellement je suis auto entrepreneur affilié au RSI (activité principale: formation d'adulte), mais je compte faire de la prestation de service (ingénierie/intégration réseau). Je serais donc à la CIPAV en tant que profession libérale ?

-J'ai aussi pu voir que si l'on adhère pas à un Centre Gestion Agréé, on est imposé sur 125% du bénéfice, mais cela ne concernes pas les EURL/SARL, c'est exact ?

-sur quelles cotisations porte l'éxonération de charges ACCRE ?
http://www.apce.com/pid643/accre.html#-nature-de-l-aide

Voici donc ce que j'ai rassemblé jusqu'à présent:
Edit: voici un lien très détaillé:
Lien externe


charges sociales sur rémunération gérant
Payables chaque mois lors de la rémunération du gérant
    cotisation URSSAF 5,40%
    Cotisation maladie 5,90%
    Cotisation vieillesse 16,65%
    Invalidité décès 1,30%
    Complémentaire retraite 6,50%
    CSG 7,50%
    CRDS 0,50%


Impots sur les dividendes
=Impots sur le revenu (IR), après:
    40 % abattement
    Abattement annuel 1 525€ (célibataire ou couple déclarations impots séparées)


Impots entreprise sur bénéfice (déduction rémunération)
Si IS > 38120, 15% sur cette partie, et 33% sur le reste du bénef

    IS (benef inférieur/egal 38120€) 15%
    IS (benef supérieur 38120€) 33%


Impôts sur le revenus (IR)
payable tous les ans, non géré par l'entreprise = déclaration annuelle d'impôts.
    Jusqu'à 5 875 € 0%
    de 5 875 € à 11 720 € 5,50%
    de 11 720 € à 26 030 € 14%
    de 26 030 € à 69 783 € 30%
    Plus de 69 783 € 40%


Optionnel mais conseillé
    Assurance responsabilité civile professionelle (utile en cas de litige avec un client) : Forfait année/mois
    Mutelle santé et prévoyance (pour les frais de santé ou en cas d'incidents corporels) : Forfait année/mois


Je penses que j'ai oublié des choses, notemment l'histoire de CSG déductibles que je n'ai pas très bien compris.

Merci d'avances pour vos infos, je mettrais à jour le topic, je penses que cela servira à d'autres.

Voir le profil de l'utilisateur    
31/03/10 à 14:45
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 2182
Bonjour et bienvenue sur le forum,

Une des choses qu'il est judicieux d'intégrer à son business plan est la protection sociale et notamment le régime de prévoyance. A plus forte raison puisque vous dépendrez de la CIPAV.

Pour mémoire: CIPAV = 0 € d'indemnité jounalière en cas d'arrêt de travail par accident ou par maladie.

On en se focalise pas sur les arrêts de courte durée, bien entendu, mais le très gros coup dur de santé ou l'accident grave.

Mutuelle aussi, pensez-y, ou adaptez la vôtre aux spécificités des TNS (en Madelin).

Intégrez aussi la RC PRO dans votre prévisionnel.

Vous étiez à 100% en auto entrepreneur ou ncomplément d'une activité salariée ? CPAM en assurance maladie ou déjà au RSI ?

Cordialement.


_________________
Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bonnes adresses pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO
Voir le profil de l'utilisateur    
31/03/10 à 14:49
bmigette
Freelance
discret
Inscrit le 10 Mar 2010
Messages: 20
Bonjour, merci pour votre réponse.
QU'est-ce que la RC Pro ?
Pour l'instant je suis en auto entrepreneur, mais je suis couvert jusqu'à septembre au niveau sécurité sociale par la LMDE (sécurité étudiante), en effet, je termine mes études et veux tenter l'aventure de me mettre à mon compte. J'ai déjà effectué des missions en parallèle en étant auto entrepreneur, et je suis affilié au RSI. Pour la complémentaire santé/retraite, j'enviseages d'en prendre une lorsque mon affaire commencera à générer du chiffre.

Voir le profil de l'utilisateur    
31/03/10 à 15:10
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 2182
bmigette a écrit:

1° QU'est-ce que la RC Pro ?

2° Pour l'instant je suis en auto entrepreneur, mais je suis couvert jusqu'à septembre au niveau sécurité sociale par la LMDE (sécurité étudiante), en effet, je termine mes études et veux tenter l'aventure de me mettre à mon compte.

J'ai déjà effectué des missions en parallèle en étant auto entrepreneur, et je suis affilié au RSI.

3° Pour la complémentaire santé/retraite, j'enviseages d'en prendre une lorsque mon affaire commencera à générer du chiffre.


1° L'assurance qui permet de se garantir vis-à-vis des tiers que l'on peut léser financièrement, ommercialement, etc. si, dans l'exercice de sa profssion, on commet une erreur, une omission ... Les conséquences d'une erreur peuvent coûter très cher à un client qui se retournait contre vous pour obtenir réparation.

2° Donc vous quitteriez la Sécu étudiant et la mutuelle étudiant pour, là, définitivement le RSI qui serait votre régime maladie obligatoire.

3° Oh là là ! Je ne vous parle pas de retraite ! Trop tôt dans le cadre professionnel. Vous pouvez largement attendre de prendre bien votre envol pour çà.

Non, je parle de mutuelle (voir point n°2) et de régime de prévoyance.

Bon, comme vous n'avez jamais été salarié, vous êtes pardonné Wink

Si, à 25 ans, vous vous retrouvez par accident ou maladie dans une chaise roulante pour toujours, à la CIPAV, je schématise, vous auriez 0 € DE REVENU pendant 3 ans, ensuite un petite pension d'invalidité jusqu'à 60 ans. Très insuffisant pour vivre.

Les salariés ont quasiment tous un régime de prévoyance complémentaire à la Sécu qui leur maintient, si ça leur arrive, un revenu de remplacement souvent sur la base de 90% de leur salaire jusqu'à la retraite. Avec avantages fiscaux et sociaux pour eux et l'entreprise.

Les Travailleurs Non Salariés, c'est à eux de se débrouiller pour se constituer la même chose dans le cadre fiscal de la Loi Madelin.
(Et qu'on arrête de penser que la Loi Madelin ne concerne QUE les retraites, c'est bien plus vaste !)

C'est loin d'être inabordable pour avoir la sérénité.


_________________
Ex-courtier en assurances néo-retraité, rangé des voitures.
Opinions sur le forum à titre personnel et non professionnel.
Protection sociale des Travailleurs Non Salariés et SASU.
En MP, bonnes adresses pour prévoyance, mutuelle, retraite, RC PRO
Voir le profil de l'utilisateur    
31/03/10 à 15:19
bmigette
Freelance
discret
Inscrit le 10 Mar 2010
Messages: 20
D'accord, je comprend mieux, merci.
Sinon, pourquoi me parlez vous de la CIPAV et du RSI ? n'est-ce pas l'un ou l'autre Confused ?
Par contre, des idées pour les autres questions du premier post ? :

Voir le profil de l'utilisateur    
31/03/10 à 16:22
Kariboo92
Freelance
avatar
impliqué
Inscrit le 09 Mar 2008
Messages: 552
Il manque les cotisations sociales sur les dividendes.

Voir le profil de l'utilisateur    
31/03/10 à 16:29
Tcharli
Conseiller entreprise
avatar
Grand Maître
Inscrit le 21 Nov 2008
Messages: 2182
[quote="bmigette"]Sinon, pourquoi me parlez vous de la CIPAV et du RSI ? n'est-ce pas l'un ou l'autre Confused ?
quote]

Non, pas pour vous de par votre activité. Selon votre code NAF, vous dépendrez à la fois de la CIPAV régime obligatoire d'assurance vieillesse et prévoyance ET du RSI, régime obligtoire d'assurance maladie.

Voir le profil de l'utilisateur    
31/03/10 à 16:41
Calimero
Freelance
Grand Maître
Inscrit le 01 Oct 2008
Messages: 3616
Et si on est dans la situation libérale RSI+CIPAV, on a en bonus un troisième interlocuteur: l'URSSAF !

Voir le profil de l'utilisateur    
31/03/10 à 16:49
bmigette
Freelance
discret
Inscrit le 10 Mar 2010
Messages: 20
C'est pour cela qu'avant de franchir le cap je veux être sur de prévoir le budget àdéquat pour verser les sous par ci par là ... Savez vous sur quelles cotisations portent l'ACCRE ?
Merci.

Voir le profil de l'utilisateur    
31/03/10 à 17:13
jbl
Freelance
impliqué
Inscrit le 23 Mai 2005
Messages: 539
Honnêtement ne t'inquiète pas trop. Pour démarrer, il faut compter 500€. On ne te demandera pas grand chose les premiers mois.

Mon conseil c'est de démarrer avec 2 mois de salaires de coté + 1000€ + un contrat de mission de 3 mois.

Admettons que tu gagnais 2500€ net, tu mets 6000€ en capital. Ce qui constitue ta trésorerie de démarrage, ton fond de roulement.
t'auras grand grand max 1000€ de frais de création.
Les 2 premiers mois, tu ne recevras aucun paiement à cause des délais de paiement. Mais tu te verses 2500€ quand même pris sur ta tréso.

L'avantage c'est que tu pourras déduire 25% de 6000€ sur ton impôt sur le revenu.

A partir du 4eme mois tu commencera à avoir de la trésorerie, donc tu commences par t'augmenter de 50% à 100% en fonction de tes possiblité. Et c'est a ce moment là que tu te préoccupes de ta RCP (700€) et autres frais importants mais pas obligatoires (mutuelle, prévoyance etc.).

Bonne création,


_________________
Jean-Baptiste - Ingénieur Java freelance - Co-gérant EURL IS
Noel des freelances le 9 Décembre 2014 : Lien externe
Voir le profil de l'utilisateur    

1 2  suiv
Répondre au sujet
Recruteurs
Accès via Turnover-it :
CVthèque & publication
Nous contacter
Par formulaire
AGSI SAS
75 Rue de Lourmel
75015 PARIS
logo freelance-info.fr
2018 © Copyright AGSI SAS
Conditions d'utilisation