100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
Auteur : Gazole
Forum: Les frais
Sujet: Chat en frais d'entreprise ?
Réponses : 23
Vues : 6829

Posté le 01/03/18 à 13:18 :

Pourquoi en acheter un à 1200 € ?
Tu peux toujours utiliser skype :-D

haaaa, un félin ?
Mais pourquoi faire ? Ha, le poser sur ses genoux en souriant sadiquement dans un siège de design danois, tourner sur soi-même et dire "je vous attendais, monsieur bond !"

Posté le 23/02/18 à 18:38 :

Je suis tombé sur cet article, qui n'est pas extrêmement engageant.
Le développeur indique avoir eu plusieurs bonnes augmentations en 5 ans ; tant mieux pour lui si cela est vrai, c'est loin le cas d'être tout le monde. Même en période faste, même si les SSII recrutent avec un bon salaire, les augmentations pour fidéliser se font rares. J'ai toujours marché par coup de démission quand j'étais en SSII.

43K€ / an pour un salarié débutant (non précisé, donc j'imagine pour la France entière), ça me semble extrêmement déraisonnable. Déjà sur Paris, alors si on moyenne avec tout le reste de la France...

Donc je ne crois pas vraiment au mythe du freelance qui est recherché. Personnellement, je suis sur de la mission très longue, et je suis près à changer mais parce que j'ai trouvé mieux et que mon nouveau client est prêt à m'attendre. Et je suis sur Paris aussi.

Forum: Vos projets
Sujet: Devoirs des enfants
Réponses : 17
Vues : 3202

Posté le 23/02/18 à 18:29 :

je suis comme bagte, mieux vaut sous-traiter la paperasse. Y en a vraiment qui aime ça ?

Je n'ai pas attendu pour sous-traiter le social et la compta. Mais j'attends encore pour avoir des enfants :D

Posté le 02/02/18 à 14:42 :

En l'occurrence, cette connaissance, freelance en informatique je précise puisqu'on est sur ce forum, a une grande maison en campagne, donc effectivement il peut se permettre un grand espace de travail : un bureau, et l'antichambre le précédent :)

Posté le 02/02/18 à 13:04 :

J'ai déjà entendu comme argument de faire passé télé, lampe, table basse, canapé, fauteuil etc. bref l'équivalent d'un petit salon, comme une salle d'attente pour les clients avant de les accueillir dans les bureaux.

Posté le 13/10/17 à 14:22 :

Merci pour vos réponses.

J'ai tout juste eu l'impression que ça a fait un bond d'un coup ces deux dernières années, date à laquelle j'ai un peu arrêté de regarder le salariat puisque je m'y suis lancé en freelance. Maintenant il y a l'effet coup de vieux, mes 5 premières années de travail sont passés beaucoup plus lentement que mes 5 dernières, j'étais peut-être moins focalisé sur l'évolution globale des salaires pendant cette période.

J'ai même eu l'impression que les salaires avaient un poil baissé en 2008-2009 au coeur de la crise, mais comme on le sait tous, nos chers commerciaux et RH de SSII en profitaient peut-être pour tirer les salaires vers le bas alors que le salaire d'entrée finissait par monter.

En fait ma question était empirique et à partait d'un raisonnement à l'envers mais ça revenait à dire : je vois que les salaires des JD augmentent de 15%, je suppose que les facturations des jeunes diplômés ont [i:597cad7c74]globalement[/i:597cad7c74] augmenté de 15%, et par conséquent toutes les facturations ont augmenté de 15%.
Evidemment, modulo nos clients qui cherchent à faire des centres de compétences pour payer 5 prestas au prix de 4 ; modulo les commerciaux de SSII qui baissent leur pantalon pour placer absolument quelqu'un ou qui va réussir à vendre un super package ; modulo, comme dit NiiYi, l'art de la négociation et du posage de roubignoles sur le bureau pour avoir le salaire mérité (je pense que moi-même, j'aurai pu gratter quelques K€ en plus à l'embauche lorsque j'étais en SSII si j'avais eu plus la gnaque de les poser).

Pour l'offre et la demande pourquoi pas, je suis encore novice dans l'art de chercher une mission en tant que freelance (c'est ma première mission, et a priori, elle peut durer plus que les 3 ans règlementaires), je dirai que les vecteurs sont différents... mon actuel client fait les choses "bien" donc "à l'envers", c'est-à-dire il cherche d'abord le presta, puis ouvre une fiche de référencement pour référencer la SSII :D de ce fait je sais que l'offre est diffusée "publiquement" à très grand nombre, et j'ai donc vu passer plusieurs offres (dont un par un autre freelance qui voulait certainement faire un drag'n'drop et toucher sa commission sans réelle structure derrière lui...)

Posté le 12/10/17 à 13:52 :

Bonjour à tous,

Je suis assez étonné car j'ai l'impression que les salaires de jeunes diplômés a fait un bond.
J'ai commencé à travailler en CDI en SSII il y a bientôt 10 ans, et la norme c'était environ 34K€.

En faisant des sondages un peu au doigt levé, j'ai l'impression que les salaires d'entrée, hors frais de repas, participation, intéressement, cooptation et tout le tintouin, tournent autour des 37K€ (Paris région parisienne, pour un diplôme d'ingénieur ou master 2 universitaire). Ces salaires sont [i:6a45fdc16c]peut-être[/i:6a45fdc16c] justifiables dû au fait que la plupart des JD ont fait de l'alternance, donc on un plus "gros pied" dans l'entreprise qu'à l'époque où nous faisons des stages de 6 mois (j'ai fait un stage de 4 mois en deuxième année et un de 6 mois en dernière année d'école d'ingénieur) => meilleure "facturabilité" de la part des SSII.

Avez-vous remarqué, auprès des jeunes diplômés autour de vous, une hausse significative des salaires ces derniers temps ?

Et donc question intéressée : avez-vous ressenti une hausse globale des facturations par rapport à votre expérience, ou au final les SSII facturent-elles mieux les jeunes diplômés ?

(question peut-être valable pour les CDI directement en "employeur final").

Forum: Les frais
Sujet: smartphone à 900€ TTC
Réponses : 16
Vues : 8597

Posté le 29/08/17 à 15:26 :

phili_b a écrit :Certes mais un smartphone à 900€ je me demande comment c'est possible.
Sans troller, ce n'est pas le prix d'un iPhone ?

Forum: Le café de Freelance-info
Sujet: CDI de chantier
Réponses : 18
Vues : 5697

Posté le 28/08/17 à 14:21 :

Sauf qu'on évoque plutôt un CDI de Projet (CDIP). Autre dénomination => autre type de contraintes. On ne sait rien de ce qu'il y a là-dessous...

Forum: Le café de Freelance-info
Sujet: freelance-info.fr: TJM Obligatoires ?
Réponses : 4
Vues : 4058

Posté le 31/07/17 à 18:33 :

flounn a écrit :Entièrement d'accord je n'ai jamais compris pourquoi le TJM minimum n'était pas obligatoire dans les annonces. C'est comme si sur le bon coin, les annonces n'avaient pas de prix de vente... C'est une perte de temps incroyable lors de nos recherches. Et ça permettra au consultant de faire le tri et de voir les sociétés qui ne jouent pas le jeu en gonflant le TJM pour appâter les cv.
Cela évite justement de jouer le juste prix. Comme vous l'avez dit, il y a beaucoup d'intermédiaires, SSII, habituées à attendre à ce que le futur recruté ou le freelance avec qui elles travaillent, indiquent le prix avec :

- Si TJM bas par rapport au TJM client => OK, avec grand plaisir (la sensation d'entubage est proportionnelle à la taille en cm du sourire de requin)
- Si TJM haut par rapport au TJM client = > Négociation.

De toute façon, beaucoup d'annonces sont incomplètes sur bien des égards, que ce soit de la part des clients "finaux" qui n'aident pas les pauvres commerciaux, ou de la part des SSII partenaires qui veulent éviter de divulguer des informations qui sont des freins (j'ai déjà eu au téléphone une SSII qui a trainé pour indiquer le lieu de la mission, voulant absolument que j'envoie mon CV, jusqu'à ce que je me rende compte que ce soit dans le fin fond du département voisin, par déduction du client et de ma connaissance des lieux de travail)
phili_b a écrit :L'idéal, mais là c'est vœu pieux, serait d'avoir le niveau de sous-traitance de l'annonce ou au moins si la société est en direct ou si la société est référencée pour cette annonce.
"Quel est le niveau de sous-traitrance ?
1. Direct
2. Indirect, un niveau de sous-traitrance
3. Indirect, deux niveau de sous-traitrance
4. Indirect, trois niveaux de sous-traitrance ou plus"

:p

Je suis très acide, et c'est une des raisons pour laquelle je suis passé freelance, pour jouer au jeu de l'hypocrisie, mais rien n'empêche un partenaire (ou même un client) de mentir ; combien de SSII disent en entretien face à un petit jeune "on est référencés en liste 1 chez [Liste en cascade de clients]" , du moins c'était la mode il y a 10 ans, et ça l'est sûrement encore aujourd'hui...

Forum: Le café de Freelance-info
Sujet: Réflexion du jour!
Réponses : 21
Vues : 6764

Posté le 03/07/17 à 16:13 :

Hello,

Globalement je ne vois pas trop ce qui t'étonne... sur le net comme partout ailleurs, les plus gros interrogations viennent toujours en premier, quand on est démuni, qu'on a aucune info. Pour les questions techniques plus poussées, en plus une fois en route nous sommes bien entourés, nos experts-comptables le font très bien...

Après, c'est toujours le problème de la multiplication des posts. Entre :
- Ceux que ça fatigue de lire tous les posts depuis la nuit des temps, ils vont créer et auront leur petit espace privilégié, qu'ils vont abandonner, et vont polluer du coup la recherche avec un post supplémentaire
- Ceux qui vont créer un post parce qu'ils n'ont pas trouvé la réponse - qui existe pourtant.
- Ceux qui vont créer un post parce qu'ils sont persuadés, à tort, qu'ils ont une situation particulière.
- Ceux qui vont créer un post parce qu'ils sont persuadés, à raison, qu'ils ont une situation particulière...

Ca se multiplie très vite. C'est vrai que c'est frustrant, du coup de tourner que sur les questions basiques, mais il faut dire, en toute honnêteté, que les blogs "créer son entreprise" se pompent les uns les autres, et ne donnent pas toujours des réponses claires, même pour la base.

Posté le 23/06/17 à 17:06 :

Le calcul de charges fait partie de l'équation pour le CDI.

Mais passer par un indépendant, c'est s'assurer qu'il y aura une communication purement commerciale avec eux. Un contrat renouvelé tous les trois mois, une facture à réceptionner, et c'est fait.

Avec un salarié, l'ESN va recevoir des doléances : missions inintéressantes, mission trop loin, il veut évoluer en chef de projet etc. alors qu'il était très bien à ramener tous les jours ! Il va falloir user de promesses, de menaces et de beaucoup de temporisation, pour qu'il reste des mois ! Alors que le freelance, bah soit il n'est pas complètement satisfait mais il faut bien qu'il gagne sa croûte, soit il ne signe plus le contrat quelques semaines après, c'est fini.