100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
Auteur : Pragmateek
Forum: Le café de Freelance-info
Sujet: Baisse significative des TJM COVID19
Réponses : 582
Vues : 74474

Posté le 23/11/20 à 01:57 :

da23ad a écrit :Bonjour, c'est plutot le contraire... Quand certaines entreprises vont même jusqu'à poster de faux AO car celà montre qu'elles ont des besoins et de l'argent pour payer ces besoins ce qui est un signal très positif pour de possibles investisseurs.... Pour le dire plus simplement, une entreprise qui recrute est une entreprise qui se porte bien.
Si une entreprise veut vraiment démontrer sa santé par ce biais, pourquoi pas, alors elle recrutera des CDIs, les consultants sont considérés comme des ressources auxiliaires offrant de la flexibilité, ce qui est plutôt le signe d'une confiance limitée en l'avenir.

Par contre une AO donne pas mal d'infos aux concurrents sur les projets en cours et les technologies utilisées.
Je pense que dans la majorité des cas ce n'est pas un souci car de toute façon tout finit très vite par se savoir, mais pour certains projets stratégiques pouvant avoir un effet disruptif (comme disent nos amis startupers) ça peut être critique de prendre 1 ou 2 ans d'avance sur un marché (1er arrivé 1er servi, winner takes all).

Forum: Par où commencer ?
Sujet: D'un CDI au statut freelance. Securité ?
Réponses : 5
Vues : 228

Posté le 20/11/20 à 21:14 :

Le meilleur mécanisme pour limiter les risques au démarrage est la rupture conventionnelle qui permet d'avoir un horizon de 2 ans avec revenus garantis du chômage.
Après chaque situation est unique : un junior sous-payé vivant chez ses parents prend de toute façon bien moins de risques qu'un senior de 50 ans à 100K avec 10 ans de boîte en client final et une famille à charge.

Forum: Le café de Freelance-info
Sujet: Baisse significative des TJM COVID19
Réponses : 582
Vues : 74474

Posté le 20/11/20 à 21:07 :

Membre-135005 a écrit :Oui du point de vue "valeur ajoutée" je suis d'accord, mais à ton avi d'ou vient le problème ? de nous parcequ'on a pas pu acceder au client final ? ou du client parcqu'il n'a pas le temps et les ressources pour la recherche des profils ? mais un intérmaidiare que ca soit ESN ou X il va se créer naturellement dans n'importe quel marché qu'on il y a un vide...
Pour moi le problème est à la source : la diffusion des AOs à une audience limitée de SSIIs à qui on sert le marché sur un plateau.
Il faudrait monter une sorte de SSII qui rediffuserait les AOs aux freelances.
Après ce mode de fonctionnement a sans doute ses raisons d'être comme la confidentialité : les clients finaux ne souhaitent sans doute pas donner trop de visibilité à leurs besoins et projets.
Ça me semble malheureusement assez inextricable.

Forum: Le café de Freelance-info
Sujet: Baisse significative des TJM COVID19
Réponses : 582
Vues : 74474

Posté le 20/11/20 à 18:53 :

Membre-135005 a écrit :J'ai été contacté dernierement par un recruteur à l'UK --> pour une ESN en Greece ---> pour un client basé en France,  mais ca s'est bien passé avec le recruteur il était transparent... moi je m'en fous qu'il soit en UK en INDE ou en France j'ai le même fonctionnement, et puis les intelligents et les cons sont partout pas dans le monde.
Ce qui est embêtant c'est la marge qu'ils peuvent faire : si c'est 5% chacun, ce qui est largement correct que ce soit en Grèce en raison du coût de la vie ou aux UK en raison de la fiscalité, pas de souci, mais si chacun prend 15% ça pique de laisser partir 30% de la factu pour des intermédiaires dont la valeur ajoutée est discutable voire quasi nulle.

Forum: Le café de Freelance-info
Sujet: Baisse significative des TJM COVID19
Réponses : 582
Vues : 74474

Posté le 18/11/20 à 15:04 :

Des parasites de parasites, ça s'observe dans la nature, mais apparemment aussi sur le marché de l'IT. 

Forum: Le café de Freelance-info
Sujet: Baisse significative des TJM COVID19
Réponses : 582
Vues : 74474

Posté le 18/11/20 à 11:51 :

JeanJass a écrit :J'ai l'impression que certains profitent de la crise pour rogner les TJ en gardant les mêmes marges, comme si c'était au consultant seul d'assumer le coût de la crise.
Il y a peut-être aussi de nouveaux intermédiaires : j'ai reçu il y a quelques jours une offre de mission pour un dev .NET senior à Paris à 400/420 !!!
Mais par une boîte localisée à Londres qui doit être en 2e voire 3e ligne et racle le fond du marché.
J'ai répondu que je n'étais quoi qu'il arrive pas en recherche, et que je ne voyais personne qui accepterait un tarif aussi bas, depuis c'est silence radio.

Posté le 24/09/20 à 15:03 :

Bonne nouvelle : ma demande d'aide a été acceptée. 
Reste à voir comment ça va se matérialiser puisque j'avais déjà soldé toutes mes cotisations.
Affaire à suivre...

Forum: Le café de Freelance-info
Sujet: Baisse significative des TJM COVID19
Réponses : 582
Vues : 74474

Posté le 11/09/20 à 10:47 :

Je ne suis pas pour réglementer à tout va bien sûr, et je n'ai aucun problème avec le fait que le prix négocié entre le consultant et le client soit libre, et je me suis soumis de bonne grâce à la baisse de tarif imposée par le client final post-covid.

Mais comme le signale bien RGC_69 il faut parfois corriger des anomalies de marché.
Et de fait dans notre cas il y a concurrence déloyale, car énormément de clients ne travaillent pas en direct avec les freelances et exigent au contraire qu'ils passent par des intermédiaires auxquels ils offrent ainsi le marché sur un plateau d'argent.

Si le marché était vraiment libre, avec les freelances qui auraient également accès aux AOs, bien sûr pas de souci à avoir d'autres acteurs spécialisés dans la recherche de freelances ; et si l'un d'eux déniche le bon profil alors qu'aucun freelance n'ayant répondu à l'AO ne correspondait, et que de l'autre côté le freelance n'avait trouvé aucune mission qui lui correspondait, alors clairement il y a une plus-value, et il peut fixer son tarif librement avec le consultant qui doit assumer de ne pas avoir fait ses devoirs, déléguant ainsi de fait sa recherche de mission à cet intermédiaire.
Typiquement sur un marché de niche où les clients finaux ont du mal à trouver des profils et où les consultants ont du mal à trouver des clients, l'expertise d'un intermédiaire qui s'est constitué patiemment sa base de consultants et de clients peut-être salutaire en permettant ni plus ni moins au marché de fonctionner.
Mais sur des marchés mainstream comme le dev Java/.NET en IDF où il y a pléthore de clients/missions et de consultants il est facile pour les uns et les autres de se trouver, et de fait si les intermédiaires ne bénéficiaient pas de cette distorsion ils capteraient une partie infime du marché.

Mais là les dés sont pipés à la source, avec ces intermédiaires qui se retrouvent en position dominante, et quasi-systématiquement tentent d'en abuser, même s'il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier, certains intermédiaires étant moins voraces (10% s'ils apportent, 5% sinon).

Il faudrait que ce soit comme sur le marché du CDI où les clients postent leurs demandes sur leurs sites, que toute personne souhaitant offrir sa force de travail peut consulter, et en parallèle mettent leurs RHs en chasse sur les réseaux.
Si un intermédiaire, en l'occurrence un chasseur de tête, est plus efficace et déniche en 1er le bon profil, parce qu'il connaît mieux le marché que les RHs et/ou les travailleurs et/ou qu'il est plus motivé, tant mieux pour tout le monde et il est bien normal qu'il touche une belle commission, qui au passage n'est pas de 15 ou 20% durant tout le CDI, mais 1 ou 2 mois de salaire une seule fois, soit entre 8% et 17% si la personne ne reste qu'un an.

Forum: Le café de Freelance-info
Sujet: Baisse significative des TJM COVID19
Réponses : 582
Vues : 74474

Posté le 10/09/20 à 16:56 :

sicha a écrit :Il n'y a plus qu'à monter une SCOP.
Il y aurait sans doute des choses à faire car souvent les opportunités restent dans des réseaux restreints et quand elles remontent à la surface via des AOs les intermédiaires classiques se mettent en chasse.
Par exemple un pool où chacun pourrait dire "je recherche tel profil" ou "je recherche telle mission".
Vu le nombre de freelances ça pourrait être vite financé, 200€ de CA ce n'est pas beaucoup mais multiplié par des 100aines voire milliers de freelances ça permettrait de payer un ou plusieurs devs à plein temps.

Forum: Le café de Freelance-info
Sujet: Baisse significative des TJM COVID19
Réponses : 582
Vues : 74474

Posté le 10/09/20 à 16:07 :

Pour moi ce n'est pas comparable car dans notre cas on parle d'un commerce dans le cadre du travail qui est vital.
Dans le cadre du restaurant on parle d'un à-côté : aller au restaurant n'est en rien nécessaire, et encore moins y boire, c'est un raffinement sur un raffinement.

De plus les montants ne sont pas du tout du même ordre de grandeur : les 17€ de marge du restaurateur ne devraient pas changer la vie du client qui a les moyens de lâcher 30€ pour la bouteille, et de plus c'est le minimum pour que le restaurateur gagne un poil sa vie.
Alors que 20% du CA qui part "en fumée" c'est autant de pouvoir d'achat en moins, et ça ça change la vie.

Pour moi chaque membre de la société doit apporter sa pierre à l'édifice et il faudrait faire la chasse aux parasites qui spolient les créateurs de richesses, à tous les niveaux.
Après bien sûr à l'échelle de l'économie le parasitage de ces intermédiaires est sans doute une plume comparée au boulet d'une bonne partie de la fonction publique, mais ça c'est un autre débat. 

Forum: Le café de Freelance-info
Sujet: Baisse significative des TJM COVID19
Réponses : 582
Vues : 74474

Posté le 10/09/20 à 14:28 :

Bien sur que c'est legal
On est dans le monde du commerce.Quelle regle commerciale imposerait de plafonner sa marge ?
Au vu de notre statut je trouve que ça aurait du sens : la valeur ajoutée est apportée au client final par le consultant, entre les deux ce n'est que de l'intermédiation avec une faible valeur ajoutée et un risque quasi-nul (pê d'image si le freelance ne fait pas l'affaire), contrairement à la "location" de consultants en CDI où il y a risque d'inter-contrat ce qui justifie une marge commerciale conséquente.
 
J'ai connu (il y a lobgtemps) un commerçant qui vendait des puces électroniques qu'il achetait en lot à l'unité (ce qui revenait à quelques centimes l'une). Il les vendait plus de 50 000 fois plus que leur prix de départ.
Ça me fait penser aux escrocs qui font du drop-shipping, les temps n'ont pas changé décidément, et c'est même désormais à la portée de n'importe quelle personne sans scrupule, alors qu'avant il fallait un minimum d'effort pour mettre en place une telle magouille. 

Forum: Le café de Freelance-info
Sujet: Baisse significative des TJM COVID19
Réponses : 582
Vues : 74474

Posté le 10/09/20 à 13:05 :

Free-IT a écrit :Attention aux commerciaux qui gonflent leur marge et qui disent "C'est la crise"
Il y a quelques jours j'ai rèçu la même offre (exactement le même descriptif) par deux cabinets différents, le premier m'a donné un tarif acceptable, le deuxième  m'a donné un tarif inférieur de 200€!! soit disant c'est le client qui décide tout ça....!!
Mais est-ce bien légal ?!
Dans le domaine du c-r-é-d-i-t la loi interdit les taux prohibitifs dits usuraires.
Il serait logique d'appliquer le même principe ici : 20/25% max si l'intermédiaire unique apporte la mission, 10% max sinon.
Et tout intermédiaire supplémentaire ne pourrait prendre plus de 5%, ce qui est déjà pas mal pour un passe-plat à la valeur ajoutée epsilonesque qui consiste le plus souvent en un forward.