100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
Auteur : epervier

Posté le 28/12/19 à 10:55 :

Merci pour ta réponse super rapide hmg,

Bonne fête à toi :)

Posté le 27/12/19 à 19:05 :

Bonjour,

Je suis dans une situation très similaire à bfa1trung et ma question porte sur la déclaration initiale CFE.

Comme lui, j'ai créé mon entreprise en 2019. J'ai deux questions :

Dans le cadre A3, est-ce que vous pouvez me confirmer que je dois cocher la case création d'établissement et la case début d'activité ?

Dans le cadre D, est-ce que je dois cocher la case [b:91052ffe2c]5A[/b:91052ffe2c] (entreprise nouvelles - du régime de l'article 44 sexies du CGI création d'entreprises nouvelles) ?
Je pense que je dois cocher cette case pour bénéficier de l'exonération de CFE due à la première année.

Merci par avance et meilleures voeux à tous :)

Forum: Par où commencer ?
Sujet: Je ne sais pas quoi mettre dans le contrat :s
Réponses : 2
Vues : 1007

Posté le 03/12/19 à 13:17 :

Merci beaucoup pour ta réponse mixomatose, c'est parfait :)

Forum: Par où commencer ?
Sujet: Je ne sais pas quoi mettre dans le contrat :s
Réponses : 2
Vues : 1007

Posté le 27/11/19 à 15:20 :

Bonjour à tous,

Un client me demande de lui faire un devis pour un certain nombre de demi-journée.

On est conjointement d'accord pour un nombre fixe de demi-journée.

De plus, on voudrait également que le nombre de demi-journée court jusqu'à la réalisation du nombre de demi-journée. En gros, que je puisse revenir faire une demi-journée dans 2 ans sans soucis sans que cela soit spécifié.

Je voudrais aussi faire spécifier le fait que je n'ai pas d'obligation à faire le nombre de demi-journée par mois. Cela serait pour du dépannage ponctuel, sans obligation de fréquence.

Comment puis-je formuler cela de façon claire pour le client ?

Posté le 09/04/19 à 12:32 :

Bonjour à tous,

J'ai créé ma société en tant qu'entreprise individuelle sous le régime de la micro-entreprise en janvier 2019. J'ai activé l'option du versement libératoire.

Pouvez-vous me confirmer que sur le site impôts.gouv.fr que c'est bien le compte professionnel dédié à mon activité que je dois indiquer. C'est celui-ci qui sera utilisé pour les règlements liés à la TVA quand j'en aurai.

Par contre, je ne suis pas sûr du compte que je dois indiquer sur le site autoentrepreneur.urssaf.fr Je pense que c'est mon compte professionnel également, mais je suis pas sûr car avec le versement libératoire, cela me semble étrange que les impôts soient prélevées sur mon compte pro.
S'agit-il du compte pro ou perso à renseigner à l'urssaf ?

Posté le 20/03/19 à 00:04 :

Tout d'abord merci pour votre retour.

Je vous pose cette question car je me pose la question de la responsabilité en cas de litige ou de faute du consultant. Prenons par exemple les deux situations suivantes :

- le prestataire sous statut EI qui lors d'un test d'intrusion rends le site inacessible pendant 5 minutes. Cela cause un préjudice à l'entreprise qui ne peut répondre aux requêtes des clients. Il demande au prestataire des dommages et intérêt de plusieurs milliers d'euros. Comment est-ce que cela se passe ?

- le prestataire est poursuivi par un client qui estime que son travail de sécurisation n'a pas été fait correctement car ils ont subi un piratage/divulgation de données x mois ou années plus tard.


Est-ce qu'il y a des clauses à ajouter dans les contrats pour se protéger en cas de demandes d'indemnité de la part d'un client au prestataire peut importe le motif. Que le prestataire est commis une faute ou non.

Par exemple, je pensais ajouter dans mes contrats que les indemnités demandées ne peuvent dépasser le montant de la mission sur une durée de un mois. Est-ce valide ?


Est-ce que le fait d'être en EI peut, dans ces cas là, conduire à une menace de son patrimoine financier ? Comment s'en protéger ?

Merci beaucoup pour vos réponses.

Posté le 15/03/19 à 17:51 :

Bonjour à tous,

J'ai du mal à trouver les avantages de l'entreprise individuel "simple" face à l'entreprise individuelle à responsabilité limité.

J'ai créé une EI et bénéficie du status de micro-entrepreneur et je songe à passer en EIRL afin de bénéficier de la protection de mes biens personnels (hors faute de gestion).

Pouvez-vous m'indiquer quels intérets qu'il y a à rester en EI simple s'il vous plait ?

Merci d'avance

Posté le 12/12/18 à 13:35 :

Merci pour vos retours une nouvelle fois, très complet, cela éclaire les zones d'ombres que j'ai.

Je suis en train de travailler sur l'aspect assurance, avec notamment l'assurance responsabilité civile professionnel.

En tant que spécialiste en cybersécurité, je suis amené à faire des tests d'intrusions qui peuvent avoir des impacts la disponibilité du système d'information de l'entreprise. Cela reste extrêmement rare mais il vaut mieux être prudent.

1. Comment me protéger au niveau contractuel d'un effet de bord provoqué par mon travail (indisponibilité d'un service suite à une fausse manipulation par exemple). Est-ce que vous savez où je peux trouver de la documentation à ce sujet ?

2. Est-ce qu'une assurance responsabilité civile couvre les dommages provoquées par un effet de bord négatifs lors de la réalisation de la mission ?

Merci beaucoup pour vos réponses :)

Posté le 10/12/18 à 15:44 :

@htnfr

Merci pour ta réponse :)

@OscillationForcée
Merci pour ton retour. Il y a quand même de nombreux aspects que j'ignore, comme par exemple la partie contractuel (je n'ai jamais fais de factures ni de contrat pour l'instant) et cela m'aide beaucoup pour avoir des exemples et des choses à indiquer obligatoirement.

Ce forum est également une mine d'or

@mixomatose
Merci pour la dénomination, c'est bien noté.

@hmg
Une réponse super complète, merci beaucoup pour toutes les précisions !


Est-ce que vous pouvez me confirmer les faits suivants concernant le Chiffre d'affaires. La définition que j'ai trouvé sur wikipedia:


1. Le chiffre d'affaires1 (ou CA) est la somme des ventes de biens ou de services d'une entreprise sur un exercice comptable. Il peut inclure ou non des achats pour la revente et des sous-traitances selon le mode de comptabilisation retenu2.


En tant qu'auto-entrepreneur, je suis taxé en fonction du chiffres d'affaires que je réalise. Pour moi, acheter du matériel pour travailler, cad non destiné à la revente ne fait pas partie du chiffre d'affaires et je ne suis imposé sur cela.

Une fois que j'aurai passé le seuil de TVA lorsque mon CA sera supérieur ou égale à 33200 €, je pourrai faire les achats Hors Taxe ou me faire rembourser la TVA.

2. Concernant le statut, si je suis sous le statut micro-entrepreneur, je met potentiellement en jeu mon patrimoine en cas de problème. Pour avoir la responsabilité limité, cela me fait passé sous le statut de l'EIRL et donc je pers le status. Est-ce qu'il existe des assurances pour couvrir le risque en tant que micro entrepreneur ? Savez-vous où je peux trouver une liste ?

Forum: Presentez-vous !
Sujet: Un nouveau dans le domaine du freelance
Réponses : 0
Vues : 571

Posté le 29/11/18 à 21:51 :

Bonjour tout le monde,

Je me suis enfin décidé à me lancer dans le domaine du freelance, j'ai rien à perdre (j'ai un chomage pendant plus de 400 jours) et tout à gagner niveau humain et compétence.

Je tenais à remercier le créateur de ce forum, il est doté d'une quantité d'information incroyable ! Merci à lui et aux contributeurs.

Posté le 29/11/18 à 21:41 :

Bonjour tout le monde,

Je suis en train de me préparer pour me lancer dans le monde génial de l'entrepreneunariat et le freelancing. La société sera sous le statut de la micro-entreprise.

A l'heure actuelle, j'ai droit au chomage pendant encore 380 jours avec 30€ par jours.

Je souhaite bénéficier de ACCRE afin de réduire mes charges sociales sur 3 ans.

Je souhaite également bénéificier de l'ARCE afin de percevoir une 45 % de mon chomage répartie au 1er mois et au 6ème mois.

Voici les différentes questions que j'ai:

1. Quel domaine d'activité et profession choisir lors de la création d'entreprise sachant que je veux faire de la prestation informatique dans le domaine de la cybersécurité et du développement logiciel. Je souhaite faire des audits de sécurité, sécurisé les systèmes, conseil en réglementation et développer des fonctionnalités. Je pensais prendre le domaine [b:245c965a79]ACTIVITE DES CONSULTANTS ET DES CONSEILS"[/b:245c965a79] et mettre comme activité [b:245c965a79]CONSULTANT INFORMATIQUE[/b:245c965a79].

2. Vis-à-vis du compte banque, je vais en ouvrir un spécifique pour toutes les dépenses et recettes de l'entreprise. Je présume que je dois faire l'achat d'un logiciel de gestion avec le compte de la société mais comment puis-je faire pour l'acheter si je n'ai pas encore de recettes aujourd'hui ?

3. Je pense m'orienter vers une banque en ligne de type Hellobank afin de réduire les coûts à ce niveau là, un avis ?

4. Comment faire pour me verser un salaire ? Dois-je juste faire un virement vers mon compte personnel en indiquant, "salaire" ?

5. Vis-à-vis des cotisations et de la CFE (cotisation foncière des entreprises), créer mon entreprise le 1er janvier 2019 me permet d'être dispensé pour toute l'année 2019 si je comprends bien. Si je l'a créé en 2018, je devrais payer la CFE en 2019 en fonction du CA.

6. Je pense prendre un comptable à partir du seuil de dépassement de TVA, est-ce que vous pensez que cela en vaut la peine ? Devrais-je le faire plus tôt ?

7. J'ai trouvé un facturier que je trouve vraiment bien, celui-ci, qu'en pensez-vous ? Il n'intègre pas la TVA mais je n'en ai pas encore besoin. Lequel utilisez-vous ?

8. Est-ce qu'achat un facturier par exemple s'intègre dans le CA de l'entreprise, cela signifit-il que je paierai des charges sur cela.

9. J'ai emprunté une dizaine d'ouvrage sur le métier et les différentes parties (création d'entreprise, recherche de prospect, relation client). Est-ce que vous auriez un ouvrage à me conseiller qui vous semble indispensable pour tout freelance ?


Je vous remercie d'avance énormément pour vos réponses et votre aide, j'espère que vous ne serez pas trop sévère envers mon inexpérience.

Merci d'avance :)[b:245c965a79][/b:245c965a79]