100 % FREELANCE 100 % IT
100 % FREELANCE 100 % IT
Auteur : yanolezard
Forum: Par où commencer ?
Sujet: Freelance dans les systèmes embarqués
Réponses : 7
Vues : 472

Posté le 07/10/20 à 00:15 :

Bonjour Minato,

Effectivement, s'établir en tant que travailleur Freelance peut être une bonne opération.

Commencer par nouer des liens avec des ESN/Cabinets spécialisés dans votre domaine et ainsi créer/améliorer votre réseau est une bonne perspective et vous permettra de mieux connaitre les rouages du métier, d'autant que certains marchés ne sont pas évidents à atteindre sans connaître les ficelles. Puis après quelques mois/années, vous pourrez voler de vos propres ailes.

Quant aux tarifs, au vu de vos expériences, un TJM à 400 est un peu bas. Il faut toujours placer un TJM "haut" et un TJM "plancher" au-dessous duquel vous ne pourrez pas descendre. De cette manière, vous pourrez toujours avoir une marge de négociation.
Ex: plancher à 400 et haut à 470 (grille standard chez les opérateurs télécoms)

Personnellement, devenir travailleur freelance et rester à travailler chez son employeur, sur votre poste actuel : je ne m'y risquerais pas. 
Pourquoi ? Si vous n'êtes pas content chez lui, en tant que Freelance, ce sera la même situation (j'ai déjà eu le cas, cela ne s'est pas très bien terminé).

Afin de respecter la "netiquette" et la déontologie du site, je ne pourrais pas vous donner des noms d'ESN ou de Cabinets spécialisés.
Vous pouvez cependant me contacter en MP.

Bien à vous,
Yanolezard.

Forum: Vos projets
Sujet: TJM Expert Cybersécurité des systèmes industriels
Réponses : 2
Vues : 476

Posté le 25/09/20 à 00:31 :

Bonjour "Membre-127463",

Pour répondre à votre (ta) question :

- Piusieurs années d'expériences (3, 5, 10, 15, 20) ?
- Rôle : Architecte CyberSécurité Industriel "OT" ? Expert sur un domaine spécifique (civil/militaire), ferroviaire, sûreté, avionique ?
- Certifications particulières ? ISO, CISSP,  ANSSI, juridique.... Solutions éditeurs spécifiques ?
- Certifications / expériences : LPM, OIV, 
- Anciennes expériences : RSSI "industriel", Auditeur SI Industriel, Référent OIV ?
- Quels secteurs ? (important car il y a des "us et coutumes")
- International / Européen / National ?

En PACA (la région qui se rapproche le plus avec la région Paris/IDF), j'ai vu (expériences) des propositions honnêtes vers les 700
En IDF, il y a des propositions aux alentours de 750 à 1000+

Dans ce domaine précis, mieux vaut regarder les offres freelance qui proviennent des cabinets de conseil spécialisés (de part mes expériences passées).

Bien à vous (toi),

Forum: Par où commencer ?
Sujet: Freelance dans les systèmes embarqués
Réponses : 7
Vues : 472

Posté le 25/09/20 à 00:16 :

Bonjour "Minato",

Le monde de l'Embedded" est vaste ...  Je rappelle tout de même que les systèmes embarqués font partie de l'IT (ex: un routeur est avant tout une boite en ferraille avec une carte embarquée).

Etes-vous Développeur ? Chef de Projet Technique ? Architecte Hardware/Software ? Testeur/Recetteur ?  Formateur ? Packageur ? Designer ?

Quels sont les secteurs recherchés ? Les technologies / techniques / logiciels / matériels maîtrisées ?

Internet des Objets, Télévision, Télécommunications, Robotique, Informatique Industrielle, Industries (automobile, aéronautique, agroalimentaire, ferroviaire, nucléaire civil/militaire, aérospatiale, sécurité, sûreté.... tout dépend de votre spécialité, des outils, des composants connus/moins connus, des méthodes, double/triple compétences (exemple : développeur QT/C++/QNX et électronicien CMS)  ou Développeur Bas niveau sur FPGA en VHDL avec Labview et concepteur CAO Kicad) ...

En terme de démarches :

- Salarié dans une ESN (on ne dit plus "SSII" car cela a encore une connotation "marchand de viandes" comme les boutiques d'intérim à une certaine époque), pratique et constructif pour se faire la main et acquérir de l'expérience variée et profiter de formations.

- Freelance via une ESN (vendre un maquereau ou une plie, pour eux c'est toujours du poisson) ou un cabinet de conseil : les avantages d'un cabinet de conseil (je parle de ma propre expérience avec ceux que je côtoient), c'est qu'ils savent de quoi ils parlent et fonctionnent pour beaucoup par réseautage pour affiner la mission et placer la personne qui va bien au bon endroit pour le client final qui sera heureux (ils ont moins de personnel, moins de charge et beaucoup plus disponible. 

- Freelance via un portage salarial : une sécurité pour ceux qui débutent ou qui sont dans une démarche incertaine.

- Freelance tout schuss : pour ceux qui veulent travailler autrement.

En termes de tarifs :

- si il y a un appel d'offres : le client final est un gros poisson qui a des grilles tarifiaires, difficiles  à manoeuvrer, sauf si affinités.
- si ESN, les TJM sont toujours demandés de cette façon : "TJM placher" et" TJM souhaité" (pas de doute sur la direction prise)
- si Cabinet de conseil spécialisé : le TJM est plus faiclement négociable à la hausse car pour eux ce genre d'entremise flatte leur égo et une bonne référence n'est jamias de refus et si en plus, vous êtes un peu "hors normes", vous pourriez être "l'Hôte de ces Bois".
- si Portage Salarial, c'es vous qui êtes à la manoeuvre pour la négociation de la mission et ud TJM
- Si Freelance en direct, c'est le Grâal.

De mes expériences accumulées :

- en REGIONS sur un panel TPE/PME/TPI/PMI/ETI (environ de 380 à 600 HT/consultant, selon spécialités et expériences : de 2/3 ans à 7/8 ans)
- en IDF/Paris : sur un panel "ETI ++" / "Grands Comptes" : (environ de 400/450 à 600/680 HT/Consultant, selon spécialités et expériences : de 2/3 ans à 7/8 ans).

- en Grandes Métropoles: Lyon / Strasbourg / Lille / Rouen / Nantes / Rennes / Bordeaux / Toulouse / Grenoble / Nice / Marseille, on est quasiment sur un mixte REGIONS/IDF.

Ex : à Rennes, l'IOT se négocie entre 490 et 520 HT pour un débutant de 3/4 ans et 580 pour un développeur/chef de projet.avec 10 ans.

Si cela peut avoir contribué à éclaircir ta lanterne.
Bien à vous (à toi),

Posté le 19/09/20 à 00:06 :

Bonjour "Fresh-K",

Le cloud "AWS" bénéficie en ce moment d'une forte progression, entraînant dans son sillage AZURE et GCP (Google Cloud Platform), ce dernier est devenu aussi prisé qu'AWS.

Quelque soit le type de cloud (AWS, AZURE, GCP, ..), il y a différents métiers d'architectes (infrastructure, développement, logiciels, sécurité, etc. ) avec différents niveaux (Associate, Professional, Specialist ..). 

Donner une réponse toute faite, sans connaître votre position en tant qu'architecte (spécialité ?) AWS, c'est difficile.
Avoir ou entreprendre une certification AWS peut être bien aussi .... Attention, ces certifications sont assez complexes à obtenir pour AWS ou GCP.

D'après mes différentes expériences Cloud (en tenant compte de cette période trouble) un architecte débutant "AWS" (1 à 2 ans) spécialité infrastructure passe à 580 minimum, un GCP obtiendra facilement 630/650. Si vous présentez une certification (au moins 2 ou 3 ans d'expérience préalable), on peut accrocher de jolis TJM. Pour exemple, un architecte sécurité AWS avec 3 ans d'expérience s'envole à 900.

Chaque client est unique, chaque projet est unique, chaque individu l'est encore plus .... et c'est ce qui fait le charme du freelancing.

Bien à vous,
Yanolezard

Forum: Blockchain
Sujet: La blockchain ne recrute pas
Réponses : 5
Vues : 414

Posté le 17/09/20 à 23:23 :

Bonjour,

En France, la blockchain ne recrute .... pas beaucoup, c'est une réalité, mais elle le fait de manière intelligente.

Les secteurs de certaines professions règlementées ou non (huissiers, avocats, notaires, recouvrements, experts-comptables ... ceux de la "Legal") si'ntéressent depuis très longtemps à la blockchain. D'ailleurs, si vous prenez le temps d'aller sur les sites juridiques connus ou revoir les débats passionnants de l'Assemblée ou du Sénat, lorsque les difusions sont accessbiles, vous verrez que c'est un sujet foisonnant et très instructif.

Notre gouvernement fait en sorte que la blockchain s'épanouisse un peu plus en attirant des startups très prometteuses quant à son utilisation pratique, facile à mettre en place et directement utilisable avec des cas d'usage du quotiden.

Blockchain ... Bitcoin ... Ethereum ... Ledger ... Finances ... Bidonnages ... Hack ... Deep Beaucoup sont restés focalisés sur ces termes, mais on peut utiliser la blockchain pour des tas d'autres raisons que l'argent propre ou moins propre. Je l'utilise dans la certification d'une chaine documentaire, dans des contrats d'assurance pour offrir de meilleurs prestations pour les adhérents, dans le workflow de mes objets connectés pour l'industrie, d'autres utilise des bitcoins en apport de capital pour créer des sociétés tout-à-fait légales.

D'un point de vue métier du juridique , il est aussi intéressant de voir qu'il commence à y avoir quelques formations intéressantes et de bon niveau, distillées par des cabinets de la "Legal Tech", où l'approche Blockchain, Bitcoin and Co, est plutôt bien ficelée et on comprend vite pourquoi il s'agit d'une technologie d'aujourd'hui et de demain.

Prenez le train en marche .. Formez-vous ... La blockchain est déjà dans le cloud, les API sont exploitables, les SDK fleurissent, les technologies de l'IA ont rejoint celles de la blockchain ...

Il est vrai qu'au niveau demande de freelancing sur ces technologies, ce n'est pas légion, mais cela va venir plus vite que vous ne pourriez le penser ... Affaire à suivre ...

Bien à vous,
Yanolezard

Posté le 24/08/20 à 23:36 :

CL75015,

Nantes est une très jolie métropole ... bienvenue à ceux qui prendront le temps de s'y promener et de la visiter et pour les gourmands, il y aura toujours un petit quelque chose en plus. Là n'est pas le sujet.

Le réseautage fonctionne plutôt bien sur la région.

Les secteurs d'activités : l'énergie se développe bien, on trouvez plus de banques (2 ou 3, toujours les mêmes), les DSI déportées du courrier,

Je parle pour moi : les TJM se situe entre 650 et 1200 euros.
Mobilité : vers le sud (pont de Cheviré), Orvault, Saint-Herblain, Rezé, portion Nantes-Quimper.

ESN : les noms n'étant pas autorisés en publication, vous pouvez toujours me contacter en MP.

Bien cordialement.

Posté le 24/08/20 à 19:22 :

Bonjour CL75015,

C'est très louable de vouloir s'installer à Nantes pour un retour aux sources, surtout que le temps est meilleur et que la vie est plus agréable. Le département de la Loire-Atlantique est le pilier de l'industrie des nouvelles énergies et des nouvelles mobilités.

Mon secteur s'étend de tout le Grand-Ouest (jusqu'à la Rochelle/Royan vers Paris/IDF). Je sillonne ces zones de terroir technologiques depuis 19 ans en tant qu'indépendant.

J'ai longtemps travaillé sur Nantes et sa région, aux 4 points cardinaux, pendant de nombreuses années (en tant que "travailleur à façon" = dénomination des indépendants actuels, dans la période 1990/2000) et j'y travaille encore pour développer des nouveaux business.

Il y a quelques ESN sympathiques à vrai taille humaine(qui n'hésitent pas à sous-traiter à des indépendants "introduits"): le principe de la province (comme pour la région toulousaine, en plus ouvert = pas de polémique). De plus, on est très proches de la Vendée = 85 (en pleine crossance), de la Sarthe (72), du Maine-et-Loire (49) ... Niort, c'est plus loin et tu n'auras pas de ristournes sur tes contrats d'assurances.

Il y a des missions pour celui qui en cherche réellement. Ce n'est certes pas aussi facile qu'en RP/IDF ... les secteurs les plus recherchés dans la région : BANQUES & ASSURANCES, Industries (agro, méca, aéro, défense, services, pétrochimie). Les TJM, selon les secteurs que je fréquente, sont très corrects (parfois, j'ai eu des TJM plus élevés qu'à RP/IDF, sans problème). Il se faut se faire connaître, utiliser son réseau, parfois participer à des réunions de réseaux (permet d'avoir une cartographie de ce qui est possible et d'échanger des cartes).

- Immobilier sur Nantes et environs : comme toute ville d'importance, Nantes n'échappe pas à la règle. Il y a des quartiers sympathiques en location (petits collectifs, voire petites maisons de villes), en achat, c'est très négociable avec un courtier. Et même aux abords de Nantes, cela reste très abordable en location comme en achat.

- Violences et incivilités : malheureusement, certains quartiers ont toujours eu mauvaises réputations, mais c'est bien moins pire qu'avant les années 2010. Rester discret et passer incognito, façon "panthère rose".

Bonnes recherches.

Forum: Le café de Freelance-info
Sujet: freelance et rqth
Réponses : 11
Vues : 2091

Posté le 12/08/20 à 19:01 :

Bonjour Kroval,

Il y a eu déjà ce genre de discussion, sur le forum, où notre bon "HMG" avait indiqué une réponse intéressante, suite à une question "Auto-entrepreneur et RQTH" (fil du 17/01/20 à 11:01).

hmg a écrit : Bonjour,

Membre-174977 a écrit:

Je pense sérieusement au statut d'auto-entrepreneur mais j'ai une RQTH (Reconnaissance de travailleur handicapé).

Je voulais savoir si les entreprises prennent des personnes ayant le même statut que moi on des avantages.

Les entreprises de plus de 20 salariés doivent avoir 6% de personnel handicapé. Ils peuvent réduire cette obligation en employant notamment un Travailleur indépendant handicapé.

Lien :
Lien externe

malakoffhumanis a écrit:

En effet, l'article 272 de la loi Macron modifie l'article L. 5212-6 du code du travail pour y ajouter la possibilité de conclure des contrats de fourniture, de sous-traitance ou de prestations de service avec des travailleurs indépendants handicapés « reconnus bénéficiaires de l'obligation d'emploi ». L'avantage ? Les employeurs qui concluent de tels contrats bénéficieront d'un acquittement partiel de l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés.

Il peut donc être intéressant de signaler votre statut pour mettre en avant qu'ils pourront bénéficier de votre statut RQTH pour remplir leur obligation.

Par ailleurs, il faut voir avec la médecine sur travail du client et le client, si une demande d'aide est possible pour le poste de travail.
D'autre part, je pense que vous avez déjà consulté ces 2 sites :

Lien externe qui présente le "TIH" en tant que personne à part entière
Lien externe qui est centré sur le freelancing et les TIH (Travailleur Indépendant en situation de Handicap).

Je connais quelques personnes (dont certaines de ma famille) pour qui cela a très bien fonctionné et qui ne travaillent que par leur intermédiaire pour des missions (domaines informatique et autres) avec de très bons TJM.

Bien à vous,

Posté le 10/08/20 à 12:15 :

Bonjour à toutes et à tous,

Pour mon cas précis et en accord avec l'acteur adéquat, je déclare une ligne "Divers - Prestation de conseil" avec le montant qui va bien.

Bien à vous,

Yanolezard

Forum: Autres langages
Sujet: Python en passe de devenir le langage numéro 1
Réponses : 7
Vues : 1669

Posté le 10/08/20 à 12:07 :

Bonjour à toutes et à tous,

En cherchant un peu sur ce site formidable (à date d'aujourd'hui):

mot-clé : python => 479 résultats
mots-clé : développeur python => 1594 résultats
mots-clé : développement python => 1951 résultats

Dommage que l'on ne puisse pas utiliser d'opérateurs booléens ou d'opérateurs standard car je suis sûr qu'en affinant, il serait possible de trouver des missions adéquates pour les développeurs du serpent.

Bien à vous,
Yanolezard

Posté le 03/02/19 à 21:50 :

Bonjour à toutes et à tous,

Je cherche désespérément à trouver une solution pour effectuer une requête à l'aide de plusieurs mots-clés:
exemple cherché : Big Data (qui peut s'écrire : Big Data ou BigData) et Architecte.

Comment chercher en combinant les termes ? Quels sont les opérateurs et les encadrements à positionner ?

" ", ' ', * , ; +

J'ai essayé plusieurs combinaisons ... sans succès apparent ... Peut-être n'est-ce pas possible ...

Merci d'avance pour votre aide précieuse et à tous les contributeurs de ce merveilleux site.

Bien cordialement,
Yanolezard