Freelance IT, comment rester compétitif ?


Publié le 30-03-2021 par Modérateur FREELANCE INFO



Il n’y a plus aucun doute que le freelancing fait partie intégrante du monde professionnel. Selon plusieurs études, le nombre de freelance IT aurait augmenté de plus de 120 % en 10 ans. En 2019, 16 % de la population active travaillait déjà dans les domaines informatiques avec un statut indépendant. La crise sanitaire avec le développement du télétravail, et de la digitalisation des postes devrait encore accélérer cette croissance. Côté offre, le marché de l’emploi IT jouit d’un fort dynamisme. Cependant, il demeure très hétérogène. L’inadéquation des compétences fait que certains secteurs sont près de la saturation tandis que d’autres souffrent d’une pénurie des talents et des compétences. Dans ce contexte, comment rester compétitif en tant que freelance IT ?

Rester à l’écoute du marché IT

Malgré la crise économique et sanitaire, le marché de l’emploi IT reste dans une situation privilégiée. Cette situation concerne non seulement les développeurs IT mais également toutes les fonctions plus auxiliaires telles que la vente, le marketing digital ou encore les ressources humaines.

Mais tous ces postes, même au sein des développeurs, ne sont pas sur un pied d’égalité. Certaines compétences sont extrêmement recherchées notamment dans les domaines de l’IA, de l’analyse de données et de la cybersécurité tandis que d’autres comme les télécoms et l'électronique grand public souffrent d’une concurrence plus rude et internationale.

En effet, le marché de l’IT a aussi la particularité d’être mondial, la plupart des offres étant accessibles en « full remote ».

Rapports et statistiques sur les tendances de l’IT

Pour s’y retrouver plus facilement sur ce marché hétérogène et en perpétuelle mutation, le plus simple reste de consulter les études et rapports créés par les instituts de sondage, cabinets et syndicats IT.

Le plus connu est probablement Syntec (syndicat professionnel des entreprises de service du numérique) qui met à disposition des indicateurs et rapports annuels sur les branches du numérique, de l’ingénierie et du conseil.

L’institut de sondage Statista permet également d’obtenir des données mondiales sur les marchés et consommateurs IT. Plus divers que ceux de Syntec, des rapports sont disponibles pour les domaines de l’e-commerce, d’internet, des médias et publicités et des technologies et communications.

Rester à l’écoute du marché du travail américain peut aussi aider à rester compétitif dans le secteur IT. En effet, ce marché donne généralement une bonne idée des tendances qui arriveront dans les autres pays.

Pour cela, le bureau américain des statistiques sur le travail (Bureau of Labor Statistics ou BLS) ou encore l’institut Gartner (spécialisé dans la recherche et le conseil) sont d’excellentes sources d’informations.

Offres de missions pour les freelances IT

Même quand on est déjà en mission, consulter (ou s’abonner) régulièrement aux offres d’emplois des plateformes de freelance IT permet de rester informé des besoins des entreprises. Cette méthode présente aussi l’avantage de cibler les tendances sur sa région et son domaine d’activité principal ou encore le type de missions recherchées.

Sur freelance-info.fr vous pouvez également consulter directement le « Baromètre IT » pour visualiser facilement les compétences et les profils que les recruteurs ont le plus recherché dans la CVthèque.

Se former en continu

Une fois les tendances du marché IT déterminées, il reste nécessaire d’adapter ses compétences aux besoins identifiés. De plus, la vitesse des évolutions demande aux pros des IT de se former en permanence aux nouvelles technologies, langages, etc.

Une variété de formation IT

Heureusement les formations IT sont tout autant variées et nombreuses que les offres dans ce secteur. Entre les parcours scolaires, les cursus accélérés, les MOOC ou encore les certifications telles que celles d’AWS, les opportunités ne manquent pas.

Pour les prochaines années, des valeurs sûres en termes de compétences sont :

- l’intelligence artificielle,
- les data science,
- l’IoT (internet des objets),
- la cybersécurité.

Là aussi, il reste important de se renseigner sur la reconnaissance des ces formations par les employeurs et sur les débouchés qu’elles peuvent ouvrir.
En ce qui concerne spécifiquement le domaine de l'IA, vous pouvez consulter notre article consacré aux possibilités de formation pour les métiers de l’IA.

Miser sur les soft skills

Selon le cabinet Forrester, si les compétences techniques (hard skills) sont indispensables pour les freelances IT, désormais la valeur ajoutée d’un profil provient directement des soft skills.

Ces compétences humaines sont en effet de plus en plus prisées par les entreprises. Elles représentent des savoirs comportementaux et des aptitudes personnelles qui permettent de rester compétitif sur le marché du travail.

Selon l’IFOP (Institut français d'opinion publique), les soft skills les plus recherchés sont :

- une grande faculté d’adaptation,
- une aptitude à travailler en autonomie,
- un bon sens de l’organisation,
- un état d’esprit et une attitude positive,
- un fort esprit d’équipe.

Communiquer en tant que freelance IT

Une fois son profil rempli, il faut encore arriver à le rendre visible parmi la concurrence. Pour cela, les freelances ont tout intérêt à travailler, à la manière d’une entreprise, leur « personnal branding ».

Le personnal branding du freelance IT

En tant que freelance IT, le « personnal branding » consiste à créer son image de marque personnelle. Cela englobe à la fois la présence et la réputation sur le web (réseaux, plateformes de freelance IT, etc.), l’identité visuelle (logo, site web, etc.) mais également son storytelling (histoire et valeurs personnelles) afin de paraître plus accessible et unique.

Bien entendu cette stratégie doit être personnalisée pour cibler vos prospects et clients potentiels afin de gagner leur confiance et de leur montrer son expertise en tant que freelance informatique.

Si elle peut paraître chronophage, une stratégie de « personnal branding » bien menée permet de limiter les temps de prospection et de se démarquer lors de candidature aux offres de mission

Développer sa visibilité

Sans forcément s’engager dans une stratégie de marque personnelle, développer sa visibilité en ligne reste indispensable, particulièrement dans le domaine IT.

Mettre à jour et animer ses réseaux sociaux professionnels, notamment LinkedIn permet d’améliorer la visibilité de son profil auprès des recruteurs. Ajouter régulièrement les nouvelles certifications ou à poster et commenter des articles sur ses domaines de compétences est un atout en termes de compétitivité.

Enfin, pour accroître sa visibilité directement auprès des entreprises, la méthode optimale reste de s’inscrire sur les annuaires professionnels et plateformes de freelance IT.

Et vous, comment arrivez-vous à rester compétitif en tant que freelance IT ? N’hésitez pas à nous partager vos conseils sur le forum.

 



Modérateur FREELANCE INFO