Freelance IT : trouver des missions grâce à ses expériences


Publié le 27-09-2021 par Modérateur FREELANCE INFO



Devenir un développeur freelance revient à parier pour une vie professionnelle où règne la liberté. Vous aurez le choix dans les projets sur lesquels vous voulez travailler, vos clients, votre tarif journalier moyen, vos horaires…

Ces nombreux avantages ont un prix : celui de chercher ses propres clients et avoir suffisamment de propositions de missions pour pouvoir en vivre. Pour attirer ou pouvoir démarcher auprès des prospects, il vous faudra un CV en béton et un portfolio avec les projets sur lesquels vous avez travaillé. Ce sont les deux outils qui vous permettront de générer un flux de clients régulier. Même lorsque vous aurez plus d'expériences, ce sera primordial de mettre à jour à la fois votre CV et votre portfolio, surtout lorsque vous terminez des collaborations avec des clients intéressants, influents ou originaux. Découvrez dans cet article comment un freelance IT peut trouver des missions grâce à ses expériences.

 

Les compétences recherchées par les clients chez un freelance IT

 

Le CV et le portfolio doivent répondre à la question principale du client : qu'êtes-vous capable de faire ? Cela se résume à vos compétences et aux domaines d'application, prouvés par vos expériences. De manière plus détaillée, un client qui cherche à signer un contrat avec un développeur freelance veut connaître plus sur vous du point de vue professionnel.

 

Pour cela, vous devez lui informer à travers votre CV quels sont les langages de programmation que vous maîtrisez. Par ailleurs, le client sera curieux de savoir comment vous avez acquis ces connaissances. Est-ce que vous avez assisté à une école ou en autodidacte ? Pensez à préciser de manière relativement succincte vos expériences et les entreprises qui ont fait appel à votre expertise, que ce soit en freelance ou en interne. Finalement, qu'avez-vous apporté à l'entreprise et quels sont les résultats palpables de votre travail ? Autrement dit, vous devez mettre en avant ce que le client peut obtenir en faisant appel à vous.

 

Ce sont les points principaux qui doivent être abordés dans votre CV, que vous pouvez compléter par d'autres aspects plus anecdotiques, mais qui font la singularité de votre profil (passions ou autres expertises…). Or, dire ce que vous pouvez faire n'est pas aussi puissant que de montrer ce dont vous êtes capable. Pour cela, rien de mieux que de faire part au client potentiel de votre portfolio de freelance IT. Il fournira des exemples factuels de votre expérience professionnelle. Si vous êtes en début de carrière, incluez les projets de votre formation.

 

Par ailleurs, le portfolio peut informer sur votre manière de travailler, les biais de communication, la gestion du projet, entre autres. Cela permet de rassurer tout de suite votre client en lui montrant qu'il fait appel à quelqu'un de méthodique.

 

Freelance IT : comment rédiger votre CV

 

Les CV sont une pièce essentielle de votre carte de visite en tant que professionnel. Or, il s'agit d'un document sur lequel les clients s'attardent peu. Par conséquent, il est fondamental qu'il soit le plus concis et digeste possible. Il doit présenter brièvement :

 

Votre parcours : en deux ou trois phrases, présentez un aperçu de votre carrière. Soyez précis et captivant, pour donner envie de lire la suite.

 

Vos compétences : mettez en avant votre savoir-faire technologique. Incluez tous les mots clés liés aux langages de programmation, les frameworks, les technologies avec lesquelles vous travaillez…

 

Vos certifications et diplômes : si cette partie perd son importance jour après jour, il ne faut pas la négliger pour autant. Mentionnez votre école, votre Boot Camp ou les cours que vous avez suivi en ligne. Lorsque vous êtes autodidacte, mettez en avant votre route d'apprentissage.

 

Votre expérience professionnelle : faites la liste de tous vos employeurs, les dates et les missions que vous avez menées. Détaillez les projets pertinents pour vous distinguer des autres.

 

Vos projets : qu'ils soient freelance ou personnels, du moment où ils sont pertinents et apportent à votre profil, vous pouvez les inclure. Cela constitue une preuve palpable des compétences que vous présentez juste avant. Dans votre CV, vous ne pourrez pas vous étendre longuement. Il suffit de le décrire sommairement : le portfolio les présentera plus en détail.

 

Freelance IT : constituer votre portfolio professionnel

 

Le CV constitue une promesse pour votre futur client. Le portfolio représente la garantie de vos compétences et votre expertise. En quelque sorte, c'est un argumentaire qui prouve que vous êtes capable d'assumer la commande de votre client. Dans les faits, vous n'aurez pas à le présenter systématiquement, mais il faut l'avoir sous le bras au cas où. En effet, souvent, quelques liens vers vos projets suffisent. Toutefois, constituer un portfolio permet de faire un point par rapport à l'avancée de votre projet freelance.

 

Idéalement, vous en donnez un accès public sur votre site web professionnel. Votre page représente votre vitrine et elle permet de mettre en exergue encore un projet supplémentaire de développement web. En plus, c'est un excellent outil pour exprimer votre personnalité pour vous sortir du lot. Votre portfolio doit inclure :

 

Une phrase de présentation

 

Le CV présente des données factuelles sur vous. Le portfolio est un espace pour exprimer votre singularité professionnelle. Présentez-vous sous un autre angle, de manière plus personnelle. Cela peut comprendre votre lieu de résidence, vos années d'expérience et le domaine d'expertise. Ensuite, invitez à parcourir votre portfolio avec une phrase accrocheuse.

 

Plus vous serez créatifs, plus vous vous démarquez de la concurrence. Si la demande est forte, l'offre dans le marché des développeurs freelances est aussi très importante. Pensez donc à mettre en avant vos soft skills.

 

Vos données de contact

 

Incorporez des liens vers les moyens de vous contacter : adresse email, réseaux sociaux voire votre téléphone professionnel. Profitez-en pour mettre à jour tous vos profils ! Optimisez certaines URL pour donner envie de cliquer dessus (notamment sur votre profil LinkedIn).

 

Vos projets freelance

 

Arrivé au vif du sujet, c'est le moment d'incorporer tous les projets qui mettent en valeur votre travail. Parmi les informations à ajouter concernant chaque projet, soyez le plus complet possible. Mentionnez le nom du projet, la date et sa description. Développez sur les outils utilisés, le développement, les objectifs, les résultats… N'hésitez pas à inclure des illustrations ou des liens vers le code du projet.

Sélectionnez les projets les plus représentatifs et ceux qui vous mettent le plus en valeur. Si vous êtes débutant, incluez des travaux personnels pour illustrer vos capacités technologiques.

 

Le CV et le portfolio doivent être constamment entretenus et mis à jour. Ce sont votre carte de visite et ils vous permettront d'obtenir de nouvelles missions chaque fois plus ambitieuses.



Modérateur FREELANCE INFO