Hyperconvergence des données : principe, solutions et marché


Publié le 11-06-2020 par Team Freelance-info



En combinant calcul, stockage et mise en réseau, les solutions et infrastructures hyperconvergées permettent de simplifier et de rendre plus flexibles les solutions existantes en entreprise. Le point sur leur principe, les solutions et le marché.


Combiner calcul, stockage et mise en réseau

Le principe de l’hyperconvergence de données : combiner calcul, stockage et mise en réseau au sein d’un système unique.
Deux possibilités pour sa mise en oeuvre :
- opter pour l’appliance HCI intégrée d’un fournisseur ;
- se doter d’un logiciel d’hyperconvergence indépendant du hardware.
L’objectif : réduire la complexité des datacenters et d'accroître leur évolutivité.
Les plates-formes hyperconvergées comprennent ainsi les éléments suivants :
- un hyperviseur pour le traitement virtualisé ;
- un stockage défini par logiciel ;
- une mise en réseau virtualisée.
Les plates-formes tournent sur des serveurs standard, prêts à l’emploi.
Plusieurs nœuds en cluster peuvent être regroupés pour créer des pools de ressources de calcul et de stockage partagées, et permettre un usage plus pratique.
L’utilisation d’un hardware standard, supporté par un seul fournisseur, permet de composer une infrastructure plus flexible et plus simple à gérer qu’une infrastructure de stockage classique d’entreprise.
Les bénéfices : l’agilité d’une infrastructure cloud publique sans perte de contrôle du hardware sur site.

Les solutions HCI

Miser sur une infrastructure hyperconvergée HCI a deux principaux avantages : simplifier et apporter de la flexibilité à des solutions existantes.
Les systèmes de stockage intégrés, les serveurs et les commutateurs réseau peuvent être gérés comme un système unique, via l’ensemble des instances d’une infrastructure hyperconvergée.
Les capacités de gestion qui en découlent ont quatre avantages :
- l’usage est facilité ;
- le stockage défini par logiciel permet une plus grande évolutivité et une utilisation plus efficace des ressources ;
- il est possible de démarrer avec de petites quantités de ressources et de les augmenter selon leur besoin ;
- les économies potentielles (dépense énergétique, espace de datacenter, main-d’œuvre, paiement de licences logicielles) sont dans ce contexte très séduisantes.

Un marché en pleine explosion

Le marché de l’hyperconvergence a progressé d’environ 67,2 % en 2018 selon les chiffres transmis par IDC. Selon ResearchAndMarkets.com, il devrait atteindre les 22,93 milliards de dollars en 2023.
Les géants qui le dominent actuellement : Nutanix, VMware, Dell EMC, HPE Simplivity, Cisco HyperFlex, Microsoft (avec Windows Server 2019 Storage Spaces Direct et Azure Stack HCI), Pivot3 (Acuity HCI), Huawei (FusionCube HCI), Scale Computing (avec ses offres HC3), NetApp, mais aussi DataCore (Hyperconverged VirtualSAN basé sur l’offre SDS SANsymphony), Maxta, StorMagic, Datrium, HiveIO ou encore StarWind, plus orientée PME.
La consolidation est en route : de nouveaux développements rendent les systèmes HCI plus intéressants pour d’autres types de workloads :
la mise à l’échelle de manière indépendante la capacité de calcul et de stockage par le biais d’un modèle désagrégé ;
la création d’une solution hyperconvergée utilisant le NVMe, une spécification d’interface de périphérique logique ouverte pour accéder à des supports de stockage non volatils attachés via un bus PCI Express, sur fabric.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Ce marché qui séduit les entreprises pour sa facilité de gestion, la capacité à rationaliser les coûts de déploiements de nouvelles charges de travail et l’optimisation des coûts d’infrastructure vous tente-t-il en tant qu’indépendant ?

Suivez au quotidien l’actualité informatique sur notre blog, et trouvez votre prochaine mission sur Freelance Info !


Team Freelance-info