L'approvisionnement en puces AMD s'annonce tendu pour le second semestre de 2021


Publié le 24-09-2021 par Modérateur FREELANCE INFO



Depuis 2020, les livraisons de puces Epyc et Ryzen de l'entreprise AMD sont très tendues. Et cela devrait perdurer jusqu'à 2022, au moins. Pourtant, les bénéfices nets du fabricant californien ont fortement augmenté. On compte 352 % de bénéfice net en plus par rapport à l'an dernier, avec des revenus qui ont doublé. C'est du moins, ce qu'a déclaré Lisa Su, la CEO d'AMD, lors de la conférence semestrielle.

Compte rendu de la deuxième conférence trimestrielle d'AMD

Lisa Su confirme que les livraisons de produits seront fortement perturbées, mais que les délais devraient se raccourcir au cours de 2022. Étant une firme fabless, c'est-à-dire sans unité de fabrication, elle travaille en lien étroit avec ses partenaires pour rétablir la chaîne d'approvisionnement. Cela devrait permettre à AMD de reprendre une croissance substantielle dans la deuxième moitié de 2021.

Ces déclarations de la CEO d'AMD arrivent au moment où Intel, le rival de la marque, s'inquiète sur les pénuries actuelles de puces. Ce dernier est en train de changer de procédé vers une lithographie EUV ou extrême ultraviolet.

Lisa Su a été incapable de préciser le moment prévisionnel de cette pénurie pour AMD. En effet, cette firme fabless dépend de TSMC, dont on parlera à la suite. Toutefois, dans cette étape avancée de la pandémie, le marché des PC devrait se calmer progressivement.

Si l'entreprise a profité de l'explosion de la demande de produits informatiques, la situation va ralentir. 2020 et le premier semestre de 2021 a été une période de croissance pour AMD qui a obtenu plus de parts de marché et un meilleur pourcentage des composants pour PC vendus.

Mais d'où vient cette pénurie de composants et notamment de puces ?

 

La demande dépasse la production de processeurs en 7 nm

L'ensemble de la chaîne de production des puces est fortement perturbé face à la situation actuelle. En premier lieu, TSMC est submergé de demandes en puces gravées en 7 nm. Cette technologie est utilisée pour plusieurs objets technologiques : ordinateurs, smartphones, jeux vidéo... Or, TSMC est non seulement la référence en la matière, mais le seul qui en produit actuellement. Et ses capacités de production sont saturées.

Quelles sont les prévisions de ventes d'AMD  ?

Toutefois, les pénuries ponctuelles dont Lisa Su a parlé ne précisent pas s'il s'agit de pénuries de produits AMD ou d'autres composants de PC qui limiteraient l'offre. Quoi qu'il en soit, elle en tient compte pour les prévisions du second semestre de 2021. Et pour le lancement de nouveaux produit de dernière génération en 2022, comme les processeurs Zen 4 annoncés, qui mettent en œuvre une technologie à 5 nm et les GPU RDNA 3.

Et il faut dire que les chiffres du deuxième trimestre sont très encourageants pour la suite. Comme mentionné ci-dessus, l'enseigne californienne a connu une augmentation de 352 % de bénéfice net, en atteignant 711 millions de dollars. Les revenus ont doublé à 3,84 milliards de dollars environ.

Si l'on détaille l'activité par secteur de l'entreprise AMD, voici les performances des segments :

Enterprise, Embedded and Semi-Custom atteint 1,6 milliard de dollars, avec une croissance de 184 %, une véritable réussite pour le début de l'année. Cela s'explique par la hausse des ventes de processeurs pour des serveurs type Epyc et de puces APU pour consoles (PlayStation pour Sony et Xbox Series pour Microsoft) qui demande un degré de personnalisation.

 

Une demande en forte hausse

Depuis le confinement, la demande en hardware informatique a explosé de façon indéniable. Avec la mise en place du télétravail et la dématérialisation des entreprises, il faut du matériel et accessoires PC, avec des ordinateurs portables, des imprimantes, des webcams... On est face à des records de ventes historiques.

D'une autre part, c'est le chômage partiel qui a fait exploser le gaming, en partie. Mais pas que ! 2020 a été l'année de lancement de consoles très attractives comme la PS5 et la Xbox Series X. Et la sortie de technologies de pointe comme GeForce RTX 3000, Radeon 6000, Soc Apple M1 ou Ryzen 5000, entre autres.

Les performances offertes par ces nouvelles technologies sont particulièrement supérieures et attirent des entreprises de tous les secteurs qui cherchent à s'en fournir. Cela booste non seulement les chiffres des entreprises comme AMD, mais aussi des revendeurs qui connaissent à leur fois des pénuries, faute d'approvisionnement, notamment en cartes graphiques et en puces.

Cela fait que les consommateurs se tournent vers d'anciennes versions des produits, comme les Ryzen 4000 voire 3000, chez AMD. Mais à leur tour, ces produits commencent à devenir rares.</p>

Une crise des transports qui ajoute des difficultés

Le problème d'approvisionnement est d'autant plus accru avec la crise actuelle des transports. Depuis le début de la crise sanitaire, le secteur des transports est en difficulté. La transition entre le 2020 et le 2021 a été très difficile, même si peu à peu la situation s'améliore très timidement. Mais en quoi consiste cette crise des transports ? Des problèmes d'échanges entre l'Asie et le monde.

Le trafic maritime et aérien est monopolisé par les containers américains, dont les prix flambent. Le but ? Importer le plus de matériel de protection sanitaire possible, ce à quoi il faut ajouter les produits traditionnels d'importation. Et l'Europe en souffre énormément : elle doit payer trois fois plus que d'habitude le prix d'un container.

Deuxième problème : une industrie européenne ralentie, incapable de renvoyer les containers remplis de produits. Cela rend le commerce difficile et donc moins de containers arrivent au port.

Il en va de même pour le prix des exportations aériennes, avec un prix qui a presque triplé. Le déséquilibre entre l'import et l'export est aussi flagrant pour les échanges en avion.

Les consommateurs devront donc attendre l'année 2022 pour espérer que la situation puisse se rétablir progressivement. Jusqu'à ce, l'approvisionnement en puces AMD reste très tendu, avec un marché qui peine à se fournir en nouveaux produits.



Modérateur FREELANCE INFO